Bienvenue à Sott.net
jeu., 20 jan. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Arrow Up

Le régime sans gluten ni lait en pratique

Image
© Unknown
- L'alimentation sans gluten et sans laitages promue en France par le Dr Seignalet fait de plus en plus d'adeptes
- Elle agit favorablement sur de nombreuses maladies, en particulier auto-immunes
- Le point avec Christine Calvet et Thierry Souccar qui publient 4 saisons sans gluten et sans lait

Ambulance

Le paradigme médical est mortellement défectueux

Traduction copyleft de Pétrus Lombard pour Alter Info

Image

Voilà ce qu’est devenue la manière de mourir. Dans l’inhumanité et l’irrespect complets, le mourant est traité comme rien de plus qu'un tas d’organes défaillants.
Pour le profit, la médecine moderne exploite chaque étape et aspect de la vie. Après avoir détruit les méthodes et moyens traditionnels, que restera-t-il pour les remplacer ?

Dans un environnement en capilotade, au moment où nous sommes confrontés à une débâcle du système économique, un fait devient évident : Nous vivons dans une société instituée sur un modèle mortellement bancal. Même dans ces conditions, beaucoup de ceux qui voient les failles de ces systèmes se cramponnent toujours à la notion d'un système médical bienfaiteur pour eux. C'est pourtant une partie du même paradigme bancal.

Où est le bon sens en médecine ?

Pourquoi l'enfant qui s'ennuie en classe est dit atteint d'un trouble psychiatrique, et est ensuite drogué pour cela ? Et pourquoi existe-t-il un aussi grand nombre de nouveaux diagnostics psychiatriques ? De troubles oppositionnels avec provocation ? De troubles de conduite ? Tout enfant se conduisant mal peut être catalogué malade mental - et à peu près la même chose est vraie pour les adultes.

Les ultrasons servent à déterminer la position du bébé pendant l'accouchement, alors que la palpation peut très bien convenir. Pourquoi utiliser des techniques coûteuses dont l'innocuité pour le fœtus n'a pas été documentée par des études indépendantes de longue durée ?

Health

Le bisphénol A augmente le poids de naissance des bébés

Image

Un autre phénol, la benzophénone 3, est associé aussi avec une augmentation du poids de naissance des enfants. (Crédits photo: Scaparros/WikimediaCommons)
En France, la quasi-totalité des femmes enceintes est imprégnée par les phénols.

Voilà une étude épidémiologique sur l'impact des phénols qui va certainement faire du bruit. Ces substances dont le fameux bisphénol A ­présent encore l'an dernier dans les biberons en plastique sont en effet régulièrement accusées de perturber le système hormonal et le développement sexuel normal des enfants. Ils font partie de ce qu'on appelle les perturbateurs endocriniens. Or, la nouvelle étude conduite par l'Inserm montre que 96% des femmes enceintes de Bretagne et des régions de Nancy et de Poitiers sont contaminées (imprégnées en termes savants) par ces substances chimiques. Mais elle montre aussi que trois de ces produits chimiques modifient le poids des nouveau-nés de sexe mâle, ces molécules traversant la barrière placentaire.

L'étude a été publiée la semaine dernière dans la revue américaine Environmental Health Perspectives. Les recherches sont basées sur les deux cohortes mères-enfants françaises Eden et Pélagie destinées à étudier l'impact de l'environnement durant la grossesse. Les femmes enceintes ont été recrutées entre 2002 et 2006.

Ladybug

Les blouses des infirmières dangereuses pour les patients

Image
© inconnu
Plus de 60% des tenues utilisées par les infirmières et les médecins à l'hôpital recèlent des bactéries potentiellement dangereuses en terme d'infection nosocomiale. C'est en tout cas le bilan d'une étude publiée dans la revue American Journal of Infection Control du mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de septembre 2011.

Pour en arriver à cette conclusion, les investigateurs de l'étude ont écouvillonné trois parties (au niveau du ventre, des manches et des poches) de la tenue de 75 infirmières et de 60 médecins du Shaare Zedek Medical Center à Jérusalem en Israël. Chaque échantillon est déposé sur un milieu particulier contenant du sang et de l'agar qui permettra de visualiser si une bactérie (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des bactéries possèdent une paroi cellulaire glucidique, le peptidoglycane. Les...) est présente sur l'écouvillon. Les résultats montrent que 65% des tenues des infirmières et 60% des tenues des médecins abritent des bactéries pathogènes. Parmi celles-ci, 21 tests provenant des blouses d'infirmières et 6 des blouses de médecins montrent la présence de bactéries multi-résistantes aux antibiotiques, incluant des staphylocoques dorés (Staphylococcus aureus).

Pills

La pilule pourrait interférer avec la mémoire des femmes

Image
© Unknown
Selon des chercheurs de l'Université de Californie, la pilule pourrait modifier la manière dont les femmes mémorisent des informations. Sous contraception, celles-ci se rappelleraient moins des détails que de l'impact émotionnel que l'évènement a eu.

Heart

L'altruisme permettrait de vivre plus longtemps

ANN ARBOR, Michigan - Faire du bénévolat dans un esprit purement altruiste augmente les chances de vivre plus vieux, à en croire une étude réalisée par des chercheurs de l'Université du Michigan.

L'effet serait toutefois inverse pour ceux qui se portent volontaires dans une perspective strictement égoïste. «Ironiquement, ce ne sont pas les bénévoles qui agissent pour leur estime personnelle qui semblent en retirer de réels bénéfices», explique la coauteure de l'étude, Andrea Fuhrel-Forbis.

Les scientifiques ont examiné les données relatives à 10 317 élèves d'écoles secondaires du Wisconsin, de l'obtention de leur diplôme en 1957 jusqu'à aujourd'hui.

Syringe

Californie: un inquiétant projet de loi pourrait permettre de vacciner les enfants à l'insu des parents

Traduit par L'Eveil 2011

Image
En Californie, sous couvert de santé et de prévention des maladies sexuellement transmissibles, le projet de loi AB 499 pourrait permettre à des enfants, dès 12 ans, de consentir à une vaccination anti-hépatite B ou anti-HPV (maladies sexuellement transmissibles), à l'insu des parents!

Bien entendu, il va sans dire que la vaccination réalisée dans de telles conditions, laisse les parents tout autant responsables pour les dommages qui pourraient en résulter car, rappelons-le, la très courageuse Cour Suprême des Etats-Unis, a octroyé l'impunité juridique totale aux fabricants de ces « produits inévitablement dangereux » (« unavoidably unsafe products »), au motif qu'autrement, ces industries risqueraient de faire faillite, sous l'effet des poursuites.

Butterfly

Etats-Unis - la chrysomèle résiste au maïs transgénique censé la tuer

Au champ, la chrysomèle des racines du maïs (Diabrotica virgifera virgifera) développe, après trois années de culture, des résistances à la protéine insecticide Bt Cry3Bb1, présente dans des maïs génétiquement modifiés [1]. C'est la conclusion d'un article publié en juillet 2011 par Aaron J. Grassmann et ses collègues de l'université d'Iowa [2].

Les chercheurs sont partis de témoignages d'agriculteurs ayant subi des attaques de chrysomèles sur leurs champs de maïs génétiquement modifié (GM). Les analyses conduites en laboratoire ont montré que les chrysomèles de ces champs résistaient à la protéine transgénique Cry3Bb1, pourtant censée les tuer [3]. Les scientifiques ont par ailleurs établi une corrélation directe entre la capacité des chrysomèles à survivre et le nombre d'années de culture sans rotation (avec un minimum de trois années) de tels maïs transgéniques. Enfin, ils ont démontré que la génération suivante de chrysomèles hérite de cette capacité de résistance. Ces résultats font donc écho aux travaux publiés en 2006 par P.L. Clark et T.M. Nowatzki [4] qui, sur base d'analyses en laboratoire, concluaient que les larves des chrysomèles des racines du maïs pouvaient, au moins temporairement, s'adapter à la présence de protéine Cry3Bb1. A l'époque, chaque chercheur avançait son hypothèse : a) une capacité des larves à détecter dans la plante des différences de quantité de protéines Cry3Bb1 et donc de consommer les parties n'en contenant pas ou peu ; b) un manque « d'efficacité » de la protéine Cry3Bb1 dont l'ingestion n'affecterait pas systématiquement la durée de vie des chrysomèles.

Heart - Black

Les glucides responsables du surpoids et du diabète

Manger moins gras ne fait pas perdre de poids, c'est plutôt du côté des glucides qu'il faudrait couper pour réduire son tour de taille, rapporte le site internet La Nutrition.fr.

C'est le message que martèlent désormais plusieurs chercheurs, notamment le professeur Walter Willett, qui dirige l'École de santé publique de l'Université Harvard. «Le gras n'est pas le problème. Si les Américains pouvaient éliminer les boissons sucrées, les pommes de terre, le pain blanc, les pâtes, le riz blanc et les collations sucrées, nous balaierions presque tous les problèmes que nous rencontrons avec le poids, le diabète et les autres maladies métaboliques», dit-il.

«Les graisses alimentaires étaient l'ennemi numéro un. Nous avons maintenant un grand nombre de preuves convaincantes qui accusent en réalité les glucides, en particulier les céréales raffinées et le sucre», soutient pour sa part le Dr Edward Saltzman, professeur de nutrition à l'université Tufts à Boston.

Pills

Top dix des raisons pour lesquelles la plupart des études de remèdes sont frauduleuses

Traduction copyleft de Pétrus Lombard pour Alter Info

Image
L'actualité est pleine de résultats d'études de remèdes, tous faisant le battage médiatique d'une percée majeure qui semble offrir de l'espoir à des millions de gens. Il y en a pratiquement un nouveau chaque jour. Tous remèdes miracles apparents, ils continuent à arriver de plus en plus vite, avec des prétentions de plus en plus grandes. Pour la plupart d'entre eux, pourtant, la dure vérité se révèle être des monceaux de salades.

En dépit de tous ces remèdes miracles apparents, très peu arrivent sur le marché, et la plupart de ceux qui le font finissent par faire plus de mal que de bien. En fin de compte, presque tous finissent retirés du marché ou disparaissent tout simplement pour laisser place à la prochaine génération de « remèdes miracles, » après que le public ait involontairement servi de cobaye.

Voici le top dix des raisons pour lesquelles vous ne devriez pas faire confiance à la plupart des essais de médicaments :