Bienvenue à Sott.net
mar., 18 jan. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

No Entry

Les emballages migrent dans les aliments !

De quoi se faire un sang d'encre !

A la suite des résultats accablants d'un test sur la migration des encres alimentaires, l'UFC-Que Choisir exige la mise en place sans délai d'une réglementation pour protéger la santé des consommateurs.

Alertée par les analyses de nos confrères allemands et suisses, l'UFC-Que Choisir a réalisé un test sur 20 produits alimentaires*(1) vendus en France (pâtes alimentaires, riz, couscous, chapelure, sucre en poudre) afin de vérifier si les substances chimiques présentes dans les encres et emballages en carton étaient susceptibles de se retrouver dans les aliments qu'ils contiennent. Les résultats sont tristement sans appel : les dérivés pétroliers, présents dans les encres d'emballage et le carton, se retrouvent dans les aliments !

Attention

Cancer de la Prostate : Le dépistage peut-il être dangereux ?

Selon un très sérieux groupe de travail américain, le test sanguin PSA pour détecter le cancer de la prostate ne devrait plus être fait aux hommes en bonne santé âgés de 50 ans ou plus.

Prostate : Le dépistage peut-il être dangereux ?

L'étude réalisée aux États-Unis remet sérieusement en cause l'efficacité du test PSA

Image
© inconnu

Stop

Les députés votent l'interdiction du bisphénol A dans les emballages alimentaires

Image
© AFP / Joel Saget
Un véritable changement de doctrine est en marche. Malgré la pression du lobby agro-alimentaire, l'Assemblée nationale a voté mercredi 12 octobre une proposition de loi PS soutenue par le gouvernement interdisant le bisphénol A (BPA) dans les contenants alimentaires à compter de 2014, mais dès 2013 pour les contenants alimentaires de produits destinés aux enfants de moins de 3 ans.
Ce texte, accepté à l'unanimité en commission, intervient après un récent rapport de l'Agence de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) jugeant nécessaire de remplacer "sans tarder" le bisphénol A, utilisé pour fabriquer de très nombreux plastiques, notamment dans les matériaux au contact des aliments.

Après l'interdiction en 2010 des biberons contenant du bisphénol A, cette extension à l'ensemble des contenants alimentaires est "une bonne chose", s'est réjoui le député PS et médecin Gérard Bapt, à l'origine de cette proposition de loi. Jugeant "heureux que l'intérêt général l'emporte", il a précisé que "cela tranche singulièrement avec la position du gouvernement ces dernières années".

Commentaire: Ils vont remplacer par du Bisphénol S, donc pas de panique : tout le monde pourra continuer à se faire empoisonner en toute tranquillité.


Heart

Le chocolat noir pour éviter le risque d'AVC ?

Voilà des nouvelles scientifiques qui sauront encore une fois déculpabiliser les femmes de leur attrait pour le chocolat !

Une vaste étude suédoise, publiée dans le Journal Of The American College of Cardiology, décerne au chocolat noir une qualité non négligeable, celle de protéger les femmes des AVC.
Bon pour le cœur, bon pour l'humeur et protecteur des méfaits du soleil, le chocolat noir serait-il le nouvel alicament ?

Afin de confirmer les conclusions d'études précédentes qui attribuaient au chocolat des vertus anti-hypertensives, anti-oxydantes, et protectrices de l'insulinorésistance (rien que ça !), le Dr Susanna Larsson du Karolinska instytutet a souhaité analyser l'influence de la consommation du chocolat sur le risque d'être victime d'un AVC.

Ainsi, les consommations de chocolat de plus de 33 000 femmes, âgées de 49 à 83 ans, ont été étudiées pendant plus de 10 ans.

Ambulance

Cancer : le Gardasil, un vaccin à l'effet boomerang

Image

Océane a subi six attaques cérébrales depuis sa 2e injection de Gardasil. DR
SANTE - Le taux d'effets secondaires graves de ce vaccin contre le cancer du col de l'utérus est élevé...

Vaccin indiqué en prévention du cancer du col de l'utérus dû à certaines infections à papillomavirus humains (HPV), le Gardasil suscite la controverse. En cause, une efficacité théorique et des effets secondaires graves désormais connus après la vaccination.

Océane (voir photo), 16 ans, a été victime de six attaques cérébrales depuis sa deuxième injection de Gardasil en février 2011. « Ma fille, c'était la joie de vivre. Depuis huit mois, elle enchaîne les séjours à l'hôpital. Le lien entre l'état de santé d'Océane, qui souffrirait d'une encéphalomyélite, et le Gardasil a été fait par un médecin de l'hôpital de Dax », explique Jean-Jacques Bourguignon, son papa.

L'Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé (Afssaps), qui a dénombré 351 victimes*, établit un taux d'effets indésirables graves de 8,1 cas pour 100.000 vaccinations. Chiffres obtenus en fonction du nombre de doses de Gardasil vendues en France, à savoir 4,3 millions depuis la fin 2006.

Health

Cancer : le traitement interdit de Gaston Naessens

Gaston Naessens
La France détient, hélas, le triste record de la persécution des thérapeutes non-orthodoxes. Mais si un de vos proches est décédé d'un cancer, alors l'histoire qui suit risque de vous rendre triste et très en colère contre les autorités.

Gaston Naessens est un brillant biologiste français, né à Roubaix, et aujourd'hui réfugié au Québec.

Son « crime » est d'avoir voulu inventer un produit anti-cancéreux, diffusé dans près de 80 pays, le 714-X. Il existe de nombreux témoignages de guérisons de cancers, y compris au stade terminal, pour le 714-X. Il est par ailleurs prouvé depuis 1978 que ce produit est dépourvu de toute toxicité ou effet secondaire. Mais en tant que patient français ou belge, vous n'y avez pas droit.

Je vais vous présenter tous les détails de cette affaire incroyable, qui est une gêne pour les autorités médicales, et pour les autorités tout court (avec de tels enjeux, une intervention de la présidence de la République pour stopper les persécutions contre ce chercheur eût été la moindre des choses).

Commentaire: N'oubliez pas que les produits censés faire des miracles apparaissent régulièrement sur le marché juste afin de faire de l'argent. Celui-ci fait peut-être partie du lot.


Red Flag

Les pesticides, facteurs de tumeurs chez les agriculteurs

Deux tiers des tumeurs chez les agriculteurs sont associées à une exposition professionnelle aux pesticides, selon un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses). Réalisé chaque année à partir des données recueillies par le Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles, qui compte 32 centres en France, le document précise que les tumeurs représentent 12 % des pathologies en relation avec le travail dans le secteur "Agriculture, pêche et sylviculture".

Il constate aussi une multiplication par trois de la part de ces tumeurs dans les pathologies signalées entre 2001 et 2009. L'Anses pointe une "surnotification" des tumeurs chez les agriculteurs.

L'association Générations futures, qui dénonce les dangers des pesticides, des produits chimiques et des organismes génétiquement modifiés, a estimé, vendredi 7 octobre, que le rapport de l'Anses corroborait ses accusations.

Heart - Black

Pourquoi tant d'hostilité contre les médecines naturelles ?

Image
Madame, Monsieur

Suite à notre information il y a deux semaines sur les persécutions actuelles contre les médecines naturelles, la grande question, qui nous a été posée par des milliers de sympathisants, fut : POURQUOI ???
Pourquoi les autorités ne veulent-elles pas que chacun puisse choisir sa médecine ?
Qui cela gène-t-il ?

La réponse facile, c'est que le gouvernement obéit aux industries pharmaceutiques, qui ont intérêt à nous rendre malades, et à nous obliger à prendre leurs médicaments chimiques.

Mais à l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, nous avons toujours pensé que cela n'explique pas tout.
C'est pourquoi il nous a paru intéressant de porter à la connaissance du plus grand nombre le texte suivant signé Jean-Marc Dupuis, que beaucoup ont déjà lu.

Je vous souhaite une excellente lecture !

Augustin de Livois 
Directeur

Arrow Down

Trop de stress ferait rétrécir le cerveau

Image
© © Shutterstock
Un stress intense et prolongé peut diminuer la taille du cerveau, selon des chercheurs du Albert Einstein College of Medicine, à New York.

L'impact peut être si important qu'il peut constituer un facteur de risque dans le développement de la démence. De nouvelles données scientifiques laissent croire que le stress peut avoir un effet encore plus néfaste sur la matière grise que ce que l'on croyait jusqu'ici, parce qu'il perturbe le système immunitaire et influe sur le taux de glucose dans le sang.

C'est la conclusion à laquelle en sont arrivés le Dr T. Byram Karasu et son équipe, alors qu'ils étudiaient les conséquences du stress engendré par les événements du 11 septembre 2001 sur des travailleurs de Wall Street. Le Dr Karasu explique que le stress peut causer une «érosion» du cerveau. Les effets peuvent être identiques à ceux d'autres types d'événements traumatisants, comme l'inceste ou le viol, mais peuvent également se produire dans des cas moins dramatiques, comme un mariage malheureux. «En particulier si la personne ne peut pas sortir de ce mariage», précise le Dr Karasu.

Red Flag

30% de naissances prématurées en plus dans les villes à cause de la pollution

Selon une récente étude américaine, les femmes enceintes qui vivent dans de grandes villes ont trois fois plus de chance d'accoucher prématurément à cause de la pollution de l'air.

A l'heure où les scientifiques tirent régulièrement la sonnette d'alarme au sujet de la pollution urbaine, c'est une découverte préoccupante qu'ont confirmée des chercheurs de l'université de Californie. Selon leurs travaux publiés dans la revue Environmental Health, le taux de naissance prématurée serait 30% plus important dans les villes, à cause de la pollution et des produits chimiques qui la constituent.

Pour arriver à une telle conclusion, les chercheurs ont observé 100.000 naissances situées dans un rayon de 8 kilomètres autour des stations de surveillance de qualité de l'air dans l'Etat de Californie. Etat qui comprend la ville de Los Angeles, célèbre pour sa pollution liée au trafic automobile. Ils ont ainsi constaté que la concentration des polluants était plus importante en hiver qu'en été et que les villes côtières présentaient un air plus sain que celles dans les terres. Mais concernant les naissances, ils ont établi, grâce à leurs données, que les futures mères qui habitaient dans les grandes villes avaient 3 fois plus de chances d'accoucher prématurément et ce, à cause de plusieurs substances chimiques.