Bienvenue à Sott.net
ven., 18 oct. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Ambulance

L'air pollué provoquerait plus d'attaques cardiaques que la cocaïne

Image
D'après une étude réalisée en coopération par des chercheurs du Royaume-Uni et de la Belgique, la pollution aérienne provoquerait ainsi autant de risques que l'alcool, l'abus de café ou la fatigue physique sur le plan du risque pour notre coeur. La sexualité, la colère, la marijuana et les infections respiratoires peuvent aussi déclencher des attaques cardiaques dans une certaine mesure, mais rien ne vaut la pollution de l'air et un trafic routier dense pour vous donner un coup de pouce dans ce sens.

Arrow Up

Le quinoa, promu aliment de l'avenir

Image
© Thinkstockphoto
Cultivé depuis des millénaires dans les Andes, le quinoa, plante sacrée des Incas, est devenu aujourd'hui la star de l'alimentation "bio" en Occident, vanté comme "l'aliment de l'avenir".

La graine de quinoa, originaire de l'Amérique du Sud, constituait la base de l'alimentation des civilisations précolombiennes. Les Incas l'appelaient " chisia mama ", ce qui signifie en quetchua "mère de tous les grains". Elle était pour eux une plante sacrée et l'empereur incas semait tous les ans les premiers grains de la saison à l'aide d'un outil en or.

Commentaire: Avec l'amarante, le riz sauvage et le sarrasin (blé noir), le quinoa fait partie des seules (pseudo-)céréales ne contenant pas de gluten.

A contrario, blé, épeautre, sorgho, millet, avoine et riz contiennent du gluten à des taux variables.


Ambulance

Je vais vomir un peu et je reviens

Image
Le malheur est dans nos assiettes, car pour des raisons discutables, l'industrie alimentaire est prête à nous faire avaler toutes les couleuvres, pourvu que ça lui profite.

Au moment où le salon de l'agriculture ouvre ses portes, c'est l'occasion de faire le point sur ce que nous proposent nos ingénieux commerçants.

Lorsque vous allez acheter votre steack quotidien, pour ceux qui le peuvent encore, des surprises se préparent.

Tout le monde connaît (?) la pratique de la « remballe » qui consiste à enlever les parties périmées d'un morceau de viande afin de redonner à l'entrecôte une seconde jeunesse, et en broyant les parties enlevées, votre boucher « remballeur » en fait d'éventuelles merguez bien épicées. vidéo

Mais il y a pire.

Certains bouchers peu scrupuleux n'hésitent pas à nettoyer la viande avariée avec de l'acide sulfurique, tel ce marseillais mis en examen en 2007. lien

Family

Les sourires forcés mauvais pour la santé

Image
Des chercheurs américains se sont intéressés à la façon dont une bonne humeur forcée, dans le cadre du travail, peut influer sur la santé des individus. Leurs travaux leur ont permis d'observer un impact néfaste de cet effort quotidien.

Publiée dans l'Academy of Management Journal, cette étude a porté sur un groupe de chauffeurs de bus. Toute la journée, ils doivent se forcer à sourire, rester polis avec les usagers, mais aussi faire preuve de diplomatie. Les chercheurs ont alors observé les comportements des chauffeurs lorsqu'ils affichaient une bonne humeur de façade, puis lorsque leurs sourires étaient sincères, accompagnant des pensées positives.

Health

Le manganèse dans l'eau potable nuirait au développement intellectuel des enfants

Le manganèse contenu dans l'eau potable serait lié à des troubles du développement intellectuel, selon une nouvelle étude canadienne. Pour éviter tout risque, les auteurs préconisent donc de baisser de moitié le seuil de concentration en manganèse défini par l'OMS.

L'excès de manganèse dans l'eau potable serait-il dangereux pour le quotient intellectuel (QI) de nos bambins ? Selon un travail mené au Québec, à partir d'un certain seuil en tout cas, il y aurait une relation directe entre la présence de ce métal dans l'eau potable et certains troubles du développement intellectuel.

Maryse Bouchard de l'Université de Montréal rappelle qu'« à forte dose, le manganèse devient neurotoxique et peut entraîner des troubles évoquant la maladie de Parkinson : problèmes moteurs, déficit de mémoire, signes de dépression... »

Heart - Black

Comment le café joue-t-il avec notre coeur ?

Le café est une des boissons les plus consommées au monde. Plusieurs études ont porté sur le lien entre la consommation de café et les maladies du coeur, mais leurs résultats ne sont pas concluants. Dr Ahmed El-Sohemy, et son équipe de l'Université de Toronto ont récemment montré qu'une variation génétique influant sur le métabolisme de la caféine explique pourquoi le café peut faire augmenter ou diminuer le risque de cardiopathie chez une personne.

Bulb

Lampes basse consommation : les particuliers appelés à la plus grande vigilance

La Commission de la Sécurité des Consommateurs (CSC) invite, mardi 22 février, les consommateurs à rester prudents quant à l'utilisation des lampes fluocompactes. Particulièrement prisées par les particuliers pour leur résistance et leur faible consommation en électricité, ces lampes seraient potentiellement "nocives". L'organisme français pointe notamment du doigt la teneur en mercure et l'émission d'ondes électromagnétiques de ces lampes basse consommation.

Cell Phone

Les portables agiraient sur le cerveau

L'utilisation durant 50 minutes d'un téléphone portable accroît le métabolisme du glucose dans une région du cerveau située proche de l'antenne du téléphone, selon les résultats préliminaires d'une étude publiée mardi dans une grande revue médicale américaine. Toutefois les conséquences pour la santé restent inconnues, soulignent les auteurs de ces travaux parus dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) daté du 23 février.

Le Dr Nora Volkow, une chercheuse aux Instituts nationaux américains de la Santé (NIH), et son équipe ont mené cette étude du 1er janvier au 31 décembre 2009 avec 47 participants pour examiner les effets des téléphones portables sur les activités cérébrales dans une zone donnée du cerveau humain. Les téléphones ont été placés tour à tour sur leur oreille droite et gauche pendant que leur cerveau était observé par un scanner, à travers une caméra tomographique à positrons.

Health

L'arsenal immunitaire insoupçonné des nourrissons

Image
Bien qu'à l'abri de tout germe infectieux dans le ventre de leurs mères, les foetus développent spontanément, "par avance", un système de défense immunitaire, paré à répondre dès leur naissance à la colonisation bactérienne de leur tube digestif. Cette surprenante observation de chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS montre également que ce dispositif est ensuite capable de réguler son activité antibactérienne pour laisser s'installer la flore commensale de l'intestin, et établir l'équilibre indispensable entre les bactéries et le système immunitaire. Une découverte qui apporte un nouvel éclairage pour la compréhension des mécanismes à l'origine des maladies auto-immunes, comme la maladie de Crohn. Ces travaux sont publiés dans Nature Immunology.

Avant sa naissance, dans les conditions stériles du ventre de sa mère, un foetus n'est normalement exposé à aucun agent infectieux. Les scientifiques pensaient donc que ses défenses immunitaires ne se constituaient qu'à compter du début de sa vie ex utero, au contact des germes - bactéries, virus, champignons... - de l'environnement. Or, des chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS (unité Développement des tissus lymphoïdes) viennent de montrer, chez l'animal, que le fœtus possède en réalité un arsenal immunitaire qui s'exprime fortement et spontanément, bien avant la naissance.

Bulb

Troubles mentaux : Un lien identifié avec la taille du fœtus et du placenta

Image
Petit poids de naissance et placenta volumineux en regard, révèlent une activité cérébrale asymétrique, renforcée du côté de l'hémisphère droit, un signe de risque de développement de troubles mentaux, plus tard dans la vie. Il y aurait bien, selon cette étude, une association entre le fonctionnement du cerveau et les tailles respectives et relatives à la naissance du placenta et du fœtus. Cette découverte surprenante d'une étude menée à l'Université de Southampton et au Southampton General Hospital apporte un tout nouvel éclairage sur les causes possibles du développement ultérieur de troubles mentaux comme la dépression. Des résultats publiés dans l'édition du 16 février de la revue PLoS ONE.

Cette étude révèle en particulier que les enfants qui sont nés petits, mais avec des placentas relativement volumineux au regard de leur taille, présentent plus d'activité du côté droit de leur cerveau que du côté gauche. Et c'est justement cette structure de l'activité cérébrale qui est liée aux troubles de l'humeur tels que la dépression. Cette étude contribue ainsi à un nombre déjà important de données prouvant que des environnements négatifs subis par les fœtus pendant la grossesse -traduits par une plus petite taille de naissance et une plus grande taille relative du placenta- peuvent être facteurs de changements à long terme dans le fonctionnement du cerveau.