Bienvenue à Sott.net
mer., 07 déc. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Books

Plus de 2 000 études documentaient les effets nocifs des ondes avant 1972

danger ondes
RÉSUMÉ
Cette bibliographie comprend plus de 2 000 références sur les réponses biologiques aux rayonnements de radiofréquence et de micro-ondes, publiées jusqu'en juin 1971.* Une attention particulière a été accordée aux effets sur l'homme des rayonnements non ionisants à ces fréquences. Les citations sont classées par ordre alphabétique d'auteur et contiennent autant d'informations que possible afin de permettre une recherche efficace des documents originaux. Un aperçu des effets qui ont été attribués aux radiofréquences et aux micro-ondes fait également partie du rapport.

*Trois listes supplémentaires portent le nombre de citations à plus de 2 300.

Note : Ce document est "non classifié" et "a été approuvé pour une diffusion et une vente publiques ; sa distribution est illimitée".

Brain

Sommet mondial sur le Covid: 17 000 scientifiques appellent à mettre fin à l'état d'urgence sanitaire

sommet sur le covid 17000 scientifiques
© Capture d'écran
Lors du sommet mondial sur le Covid, 17 000 scientifiques ont appelé le 11 mai à la fin de l'état d'urgence sanitaire.
Lors d'un sommet mondial sur le Covid, 17 000 médecins et scientifiques ont fait une déclaration commune le 11 mai par la voix de leurs représentants. Appelant à mettre un terme à l'état d'urgence sanitaire enclenché au début de la crise du Covid-19, ils accusent les grandes sociétés pharmaceutiques, les gouvernements, les agences de santé publique et les médias grand public d'avoir, par leurs actions, causé la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes.

Evil Rays

Coup d'État furtif de l'OMS pour dicter le programme de santé mondial de Gates et Big Pharma

oms Tedros Adhanom
Sur une initiative de l'administration Biden, l'Organisation mondiale de la Santé imposera, sauf miracle, d'ici novembre 2022, c'est-à-dire au début de la prochaine saison de grippe dans l'hémisphère nord, un contrôle descendant sans précédent sur les réglementations et mesures sanitaires nationales de la planète entière. Dans ce qui s'apparente à un coup d'État furtif, l'OMS obtiendra de nouveaux pouvoirs draconiens lui permettant de passer outre la souveraineté nationale dans 194 pays membres des Nations unies et de dicter leurs mesures sanitaires avec la force du droit international. On en parle parfois comme du traité de l'OMS sur les pandémies, mais c'est bien plus que cela. Pire, la majeure partie du budget de l'OMS provient de fondations privées liées aux vaccins, comme la Fondation Gates, ou de Big Pharma, ce qui constitue un énorme conflit d'intérêts.

Evil Rays

La santé publique de Montréal fera le point ce matin concernant la variole du singe

Dre Mylène Drouin
© Alain Rogerbe, La Presse
La directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin, fera le point en conférence de presse.
La Direction régionale de santé publique de Montréal fera le point ce matin concernant la présence suspectée de cas de variole du singe à Montréal.

La directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin, et la responsable médicale de l'urgence sanitaire et des maladies infectieuses, Dre Geneviève Bergeron, répondront aux questions des journalistes dès 11 heures.

Hearts

Qui sont ces privilégiés qui ne contractent pas la COVID et pourquoi ?

Après deux ans de pandémie, la question se fait sentir pour plusieurs d'entre vous. Qui sont ces personnes privilégiées qui n'ont pas attrapé la COVID ?

système immunitaire
Selon les dernières estimations de la santé publique, 3 millions de Québécois ont attrapé la COVID sur une population de 8,4 millions de personnes. Parmi ceux-ci certains considèrent avoir été en contact avec le virus sans tomber malade.

Brain

Covid long & Dépersonnalisation/Déréalisation : l'origine commune

gtyh
En tant que thérapeute, je vous partage mon observation clinique des origines communes du Covid chronique appelé "le covid long" et des troubles dissociatifs que sont la déréalisation et la dépersonnalisation.

Syringe

Une étude confirme que le vaccin COVID provoque une hépatite auto-immune sévère

Une étude confirme que le vaccin COVID provoque une hépatite auto-immune sévère quelques jours après que l'OMS a publié une « alerte mondiale » concernant une hépatite sévère chez les enfants. Bien entendu, tout ceci n'a rien à voir, vous pouvez dormir tranquilles...
olki
Ce n'est que le début d'un désastre sanitaire qui n'a pas d'égal dans toute l'histoire de l'humanité. De très nombreuses maladies chroniques graves vont se multiplier avec le temps comme tout le monde pourra le constater.

Heart - Black

Des scientifiques prouvent que l'inflammation cardiaque est plus fréquente chez les vaccinés que chez les non vaccinés

vaccinés
Selon une nouvelle étude portant sur des dizaines de millions d'Européens, les inflammations cardiaques nécessitant des soins hospitaliers étaient plus fréquentes chez les personnes ayant reçu le vaccin COVID-19 que chez celles qui ne l'avaient pas reçu.

Les taux de myocardite ou de péricardite, deux types d'inflammation cardiaque, sont supérieurs à ceux d'un groupe non vacciné. Ils sont estimés à 38 pour 100 000 après l'administration d'une deuxième dose d'un vaccin basé sur la technologie de l'ARN messager (ARNm) à des hommes âgés de 16 à 24 ans, le groupe le plus exposé au risque de maladie post-vaccinale, comme l'ont montré des études, selon des chercheurs des agences sanitaires de Finlande, du Danemark, de Suède et de Norvège.

Water

Lancez-vous dans la culture cinétique et préparez vos propres aliments fermentés

fermentation
« Cinétique » est synonyme de fort, énergique et dynamique. C'est une bonne façon de décrire comment la culture coréenne considère la nourriture, que ce soit la préparation, la consommation ou le partage.

La nourriture possède un pouvoir cathartique qui peut vous connecter à la bonté à plusieurs niveaux. Elle est bénéfique sur le plan nutritionnel en tant que source d'énergie. Cependant, elle peut également être thérapeutique, car l'heure du repas est souvent un moment pour se connecter socialement avec la famille et les amis.

Book 2

« Virus Mania » — La théorie du terrain, la peur du microbe et le dogme médical dominant

Pourquoi les épidémiologistes, les virologues et le grand public considèrent-ils que certaines maladies comme la grippe et le Covid-19 se transmettent par contact humain, alors qu'il n'a en fait jamais été prouvé que les maladies se propagent de cette manière ? Pendant plus d'un siècle, la théorie des germes a eu la prépondérance et le pouvoir d'une orthodoxie religieuse, alors que la théorie du terrain explique de manière bien plus plausible la manière dont nous sommes « infectés » par certaines maladies. Cette théorie du terrain montre qu'une multitude de composantes environnementales et génétiques [qui renvoient à l'épigénétique - NdT] se combinent pour déterminer l'incidence de la maladie au sein d'une population ou chez un individu. Dans l'essai qui suit, Torsten Engelbrecht, les Dr Claus Köhnlein et Samantha Bailey s'appuient sur les éléments rassemblés dans leur extraordinaire livre Virus Mania afin de présenter les puissants arguments en faveur de la théorie du terrain [le livre a été traduit en français et publié aux Éditions Marco Pietteur, Collection Résurgence, en avril 2021, sous le titre Virus Mania - Corona/COVID-19, rougeole, grippe porcine, grippe aviaire, cancer du col de l'utérus, SARS, ESB, hépatite C, sida, polio... - NdT].
Biome intestinal humain
© Inconnu
Biome intestinal humain
Depuis environ 120 ans en particulier, les gens sont très réceptifs à l'idée que certains microbes sont comme des prédateurs qui roderaient autour de nos communautés humaines en quête de victimes et causeraient les maladies les plus graves comme le Covid-19, le Sida, l'hépatite C, la grippe aviaire, etc. Une telle idée est très simple, sans doute trop. Malheureusement, comme l'ont découvert la psychologie et les sciences sociales, les êtres humains ont une propension à trouver des solutions simplistes, en particulier dans un monde qui semble devenir de plus en plus compliqué. Mais les réalités médicales et biologiques, comme les réalités sociales, ne sont elles pas aussi simples. Edward Golub, professeur réputé d'immunologie et de biologie, a pour règle empirique que
« si la solution à un problème complexe peut tenir sur un autocollant de pare-brise, c'est mauvais signe ! J'ai essayé de condenser mon livre The Limits of Medicine : How Science Shapes Our Hope for the Cure [« Les limites de la médecine : comment la science façonne notre espoir de guérison », ouvrage non traduit en français - NdT] pour le faire tenir sur un autocollant de pare-brise, mais je n'y suis pas arrivé. »[1]