Bienvenue à Sott.net
sam., 27 nov. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Red Flag

La psychopathie et les origines du totalitarisme

Nombreuses sont les plus grandes horreurs de l'histoire de l'humanité à ne devoir leur apparition qu'à l'établissement et à l'application sociale d'une fausse réalité. Nous pouvons — avec reconnaissance envers le philosophe catholique Josef Pieper pour le terme et l'idée de son important essai de 1970 Abus de langage, abus de pouvoir — qualifier ces réalités alternatives de pseudo-réalités idéologiques.
foule de personnes floues
© Inconnu
Note du traducteur : James Lindsay, co-auteur avec Helen Pluckrose de Cynical Theories [« Théories cyniques », non traduit en français], semble avoir lu la Ponérologie politique d'Andrew Lobaczewski. Lindsay est, selon nous, l'un des premiers universitaires de renom à l'avoir fait et à avoir écrit quelque chose de substantiel à ce sujet (sans toutefois citer l'ouvrage en question, malheureusement). Compte tenu de sa formation en théorie critique, il est le candidat idéal pour accomplir cette mission, et sa manière de traiter de ce sujet présenté ici mérite d'être lue. Nous avons ajouté quelques commentaires qui mettent en corrélation certaines de ses idées avec la terminologie utilisée dans les travaux de Lobaczewski.
Les pseudo-réalités, par définition fausses et irréelles, engendreront toujours la tragédie et le Mal à une échelle au moins proportionnelle à la portée de leur emprise sur le pouvoir — ce qui constitue leur principal intérêt — que ce soit d'un point de vue social, culturel, économique, politique ou (surtout) une combinaison de plusieurs ou de tous ces éléments. Ces pseudo-réalités sont, lorsqu'elles surgissent et prennent racine, à ce point importantes pour le développement et les tragédies des sociétés qu'il est utile de souligner leurs caractéristiques et leur structure de base afin de pouvoir les identifier et leur opposer une résistance adéquate avant qu'elles ne débouchent sur des calamités sociopolitiques — qui peuvent aller jusqu'à la guerre, en passant par le génocide et même l'effondrement de la civilisation, toutes ces possibilités étant à même de provoquer la mort de millions de personnes et la ruine de millions d'autres dans la vaine poursuite d'une fiction pour laquelle ses adeptes sont, ou sont amenés à être, suffisamment intolérants.

La nature des pseudo-réalités

Les pseudo-réalités sont, en termes simples, de fausses constructions de la réalité. Il est évident, espérons-le, que parmi les caractéristiques des pseudo-réalités figure le fait qu'elles doivent présenter une compréhension plausible mais délibérément erronée de la réalité. Il s'agit de « réalités » sectaires au sens où elles reflètent la façon dont les membres des sectes vivent et interprètent le monde — tant social que matériel — qui les entoure. Nous devons considérer de prime abord que ces interprétations délibérément erronées de la réalité remplissent deux fonctions connexes. Premièrement, elles sont destinées à modeler le monde pour qu'il puisse accueillir une petite partie des personnes qui souffrent de limitations pathologiques quant à leurs aptitudes à faire face à la réalité telle qu'elle est. Deuxièmement, elles sont conçues pour remplacer avec force toutes les autres analyses et motivations, qui seront tordues jusqu'à déformation par et au profit de ces individus essentiellement ou fonctionnellement psychopathes aussi longtemps que leur règne pseudo-réel pourra durer.

Apple Green

Klaus Schwab et sa prise d'otages de masse 2.0


Commentaire : Ce texte est une adaptation résumée de la traduction du remarquable article des journalistes dissidents du Guardian le 12 octobre 2020.


« Soyez résolus à ne plus servir et vous voilà libres ! »
masques

Cette maxime de La Boétie doit devenir pour nous tous le meilleur antidote au projet eugéniste de Klaus Schwab dont le livre « Covid19 : la grande réinitialisation » se veut le bréviaire et la feuille de route d'une prise d'otage mondiale qui a commencée, afin de soumettre les peuples dans une dictature sanitaire avec le Covid 19 pour mettre en oeuvre la grande réinitialisation du capitalisme.

Bullseye

Les mesures de confinement n'empêchent pas les décès, la transmission ne se fait pas par contact, les masques n'apportent aucun bénéfice, les vaccins sont intrinsèquement dangereux

Les mesures sans précédent de confinement universel, de confinement institutionnel strict des maisons de soins, de masquage universel de la population, d'obsession hygiénique des surfaces et des mains et de déploiement accéléré des vaccins sont contraires à la science connue et aux récentes études de référence.
cccccc
Le gouvernement a fait preuve d'imprudence par action et de négligence par omission. Des mesures institutionnelles sont nécessaires depuis longtemps pour endiguer la corruption dans le domaine de la médecine et de la politique de santé publique.

Mise à jour des données scientifiques récentes concernant la politique COVID-19

Introduction - Pandémie iatrogène de panique

Le contexte politico-sanitaire est un contexte dans lequel, jusqu'en 2019, le consensus scientifique et politique passé en revue était que les mesures globales généralement et universellement appliquées en 2020 étaient (1) (2) :
  • non recommandées sans être justifiées par des preuves quantitatives suffisantes des circonstances épidémiologiques locales (juridictionnelles) (transmissibilité, gravité de la maladie, impact), et sans être mises en balance avec les préjudices économiques, sanitaires et sociaux locaux qui en résultent ;
  • pour de nombreuses mesures (recherche des contacts, mise en quarantaine des personnes exposées, contrôle des entrées et des sorties, fermeture des frontières), « non recommandé en aucune circonstance », quelle que soit la gravité de la maladie respiratoire virale pandémique (modérée, élevée ou extraordinaire).

Eye 1

Psychopathie en action — Des mesures anti-Covid-19 renforcées en Grande-Bretagne (et bientôt chez vous) ou quand l'inacceptable devient tyrannie

L'utilisation par les Pouvoirs en place de la culpabilisation, du conditionnement et du mensonge semble sans fin. Nous sommes entraînés dans les tréfonds d'une pseudo-réalité qui déploie des méthodes de plus en plus désespérées et brutales proportionnelles à son agonie. Cette dernière est évidente dès lors que l'on peut mesurer de façon tangible — et c'est désormais le cas — l'étendue de son inhumanité et la manière dont elle enfonce ouvertement ses griffes de façon répressive et totalitaire dans tout ce qui constitue ce qu'elle n'est pas : morale et bienveillante.

Sous le prétexte fallacieux d'un système national de santé au bord de la rupture, le gouvernement envisagerait de mettre en place des règles plus strictes, notamment le port obligatoire du masque à l'extérieur, l'introduction de couvre-feux et l'interdiction de ce qu'on appelle les « bulles étendues », dans lesquelles les Britanniques sont autorisés à rencontrer une seule personne qui n'est pas issue de leur foyer.
Mesures anti-Covid Grande-Bretagne
© Inconnu
Toutefois, et c'est peut-être le plus effrayant, les ministres ont débattu en privé de la nécessité d'empêcher les gens de se parler dans la rue et dans les supermarchés, voire qu'ils ne puissent pas quitter leur domicile plus d'une fois par semaine pour faire de l'exercice.

S'adressant aux journalistes, le Monsieur vaccin britannique, Nadhim Zahawi (né irakien), a déclaré :
« Nous sommes en train de revoir toutes les restrictions... Je m'inquiète du fait que les gens ne portent pas vraiment de masques dans les supermarchés et qu'ils ne suivent pas le parcours à sens unique fléché au sol, et qu'ils n'attendent pas à l'extérieur du supermarché lorsqu'il est bondé. Je suis inquiet de certaines des images que j'ai vues sur des interactions sociales dans les parcs. Si vous devez faire de l'exercice, vous ne pouvez sortir que pour faire de l'exercice. »
Une source gouvernementale a également déclaré au Daily Telegraph que la règle actuelle permettant aux Britanniques de faire de l'exercice avec une (seule) personne qui n'est pas issue de son foyer est « utilisée comme excuse pour aller prendre un café dans le parc avec ses amis » et qu'elle sera donc probablement abandonnée.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Décembre 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

L'année 2020 s'est achevée sur d'étonnants événements liés aux changements climatiques, notamment un énorme bolide qui a pris beaucoup de monde par surprise dans le sud de la Chine à la fin du mois. De nombreux témoins ont fait état d'une série de grandes détonations dans le ciel. Selon les compte-rendus, il aurait projeté plusieurs fragments dans la région et aurait probablement atterri près de la frontière entre le comté de Nangqian et le comté de Yusu.
Résumé Sott Décembre 2020
© Sott.net
Espérons que ces fragments ne contiennent pas quelque chose de bien pire que la grippe Covidienne qualifiée de dramatique d'une manière exagérée. Mais même si ce bolide a été ce mois-ci le plus impressionnant, de nombreux compte-rendus ont fait état d'événements similaires dans d'autres pays, notamment aux États-Unis avec deux récits enregistrés dans l'Idaho.

Désormais, les pluies torrentielles et les inondations deviennent ordinaires pour l'Asie du Sud-Est.

Le Vietnam continue d'être confronté à d'incessantes pluies diluviennes ; deux cent quatre-vingt morts, soixante-six disparus et un million et demi de personnes touchées rien qu'en décembre. Les autorités évaluent à dix mille milliards les dommages causés par cette catastrophe qui dure depuis des mois.

Le centre des Philippines fait partie des régions à avoir été frappée par des pluies continues depuis octobre. Les inondations et les glissements de terrain ont fait deux morts et entraîné ce mois-ci l'évacuation de centaines de familles.

En Indonésie occidentale, les eaux de crue ont dépassé jusqu'à cinq mètres les niveaux habituels, et ont causé des dégâts considérables et fait au moins cinq morts ; deux mille sept cents maisons se sont retrouvées sous les eaux, ce qui a contraint les autorités à couper l'électricité et l'approvisionnement en eau.

Chalkboard

Il n'existe que deux partis dans le monde : celui des mondialistes pour le Grand reset et celui des anti-mondialistes pour le Grand réveil

Sur le plan géopolitique [russe - NdT], nous avons souvent eu par le passé, comme c'est encore le cas aujourd'hui, bien des divergences et des conflits avec les États-Unis. Nous nous battons souvent dans des camps différents. Mais ce qui se produit aux États-Unis aujourd'hui relève davantage de la question des principes que de toute autre considération.
Capitole envahi janvier 2021
© Inconnu
La moitié des États-Unis est soumise au régime totalitaire de l'autre moitié, et une véritable dictature de la gauche libérale y a été instaurée. Dans une telle situation, nous sommes de fait obligés d'exprimer notre pleine solidarité avec la moitié opprimée.
Cette fois, il n'y a pas eu d'élections mais un coup d'État organisé par la conspiration des élites illégitimes. La présidence étasunienne a été piratée. Aujourd'hui, les États-Unis sont sous le contrôle d'une junte extrémiste. Bienvenue à Maïdan ou dans le Tiers-Monde.

Mais c'est la première fois que les mondialistes utilisent au sein même de leur pays le même scénario qui a prévalu dans d'autres pays sous le nom de révolution colorée, qui inclut une élection volée, des fraudes et une campagne de désinformation intérieure. Ils se sont maintenant pleinement exposés et on peut clairement les voir pour ce qu'ils sont. Et c'était déjà le cas avant même qu'ils n'approuvent de telles tactiques sous couvert « des intérêts nationaux étasuniens ». Aujourd'hui, les Étasuniens en sont eux-mêmes les victimes. C'est une conclusion logique. Si vous commencez à utiliser le mensonge et la violence, il arrive un moment où vous ne pouvez plus les utiliser — à partir d'un moment donné, le mensonge vous utilisera.

Snowflake Cold

Refroidissement climatique — Avis de plus grande tempête de neige depuis plus d'une décennie sur la Grande-Bretagne accompagné d'un rare phénomène déjà en cours en Écosse

De fortes chutes de neige et des accumulations de glace devraient provoquer un désastre, avec le pire gel hivernal depuis au moins 10 ans attendu sur la Grande-Bretagne. Un avertissement météorologique pour le Nouvel An a déjà été émis en Écosse, et d'autres régions en Europe s'apprêtent à subir des tempêtes hivernales historiques à mesure que le mois de janvier avance.
Ice pancakes
© Cath Whittles
15 cm de neige et de glace devraient recouvrir le nord du Royaume-Uni cette semaine, dans le cadre d'une vague de froid qui pourrait faire chuter les températures jusqu'à -20°C dans certaines régions reculées des Highlands, des chiffres qui remettront en question les températures quotidiennes les plus froides jamais enregistrées au Royaume-Uniau temps pour les prévisions globales annonçant que les températures extrêmement basses et les fortes chutes de neige appartiennent au passé...

À titre de référence, toutes les températures quotidiennes les plus basses jamais enregistrées au Royaume-Uni entre le 31 décembre et le 7 janvier sont supérieures à -21,2 °C, la majorité d'entre elles étant supérieures à -20 °C : le Royaume-Uni est sur le point de subir une vague de froid historique, qui pourraient battre les records établis lors des gels dévastateurs de 1941 et 1962.

Les routes et les trottoirs pourraient être transformés en patinoires fatales pendant un méga gel qui pourrait durer un mois, rapporte le dailyrecord.co.uk de manière typiquement dramatique — mais à cette occasion, l'hyperbole pourrait bien être justifiée.

Vader

Covid-19 (bientôt Covid-21) — Pourquoi un telle campagne de terreur ?

Note du traducteur : Comme souvent, désormais, cet article est écrit selon la perspective d'une Britannique, mais l'ensemble s'applique aussi bien aux pays francophones des deux côtés de l'Atlantique Nord. Une preuve supplémentaire d'un agenda mondial qui n'avance même plus masqué, sans mauvais jeu de mots, encore que...
« Désormais, je me soucie bien plus de la façon dont l'humanité vit que de la durée de vie. Le progrès, pour moi, signifie accroître la bonté et le bonheur des vies individuelles. Pour l'espèce, comme pour chaque homme, la simple longévité me semble un idéal méprisable. »
~ C. S. Lewis
Au matin, le monde est comme il devrait être. Le Soleil se lève, vers huit heures vingt, comme prévu dans cette partie de l'Angleterre pour un début du mois de décembre. Peu de temps après, je me lève, je procède à ma routine matinale habituelle, je prends un petit déjeuner rapide, je me lave et, à dix heures, je m'installe devant mon ordinateur. Les heures passent de façon inexorable jusqu'à l'heure du déjeuner. À ce moment-là, je dois faire l'effort de sortir pour effectuer mes courses.
infirmières
© Hiep Le Duc
Aujourd'hui, je me rends le moins possible dans les magasins. Autrefois, il m'arrivait de traverser le centre ville voisin plusieurs fois par jour, sans hésiter : mais à cette époque, je pouvais sans problème me déplacer entre mon domicile et les quartiers alentour sans que passer de l'un à l'autre ne devienne un véritable casse-tête.

Maintenant, c'est différent. Aujourd'hui, au-delà des limites protectrices de notre maison, se trouve un univers parallèle, un lieu de rituels et de dogmes bizarres, où des personnages grotesquement masqués se croisent avec méfiance dans la rue ou, au supermarché, se tapissent derrière des écrans plastiques symboliques. Au lieu d'entendre de la musique en suivant le parcours réglementaire entre les allées, des voix désincarnées scandent des avertissements de mort et de maladie, m'ordonnent de me protéger et de protéger les autres en gardant mes distances et en gardant pour moi mes exhalaisons pestiférées.

Et ces voix de proclamer : « Nous sommes tous dans le même bateau ! »

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Novembre 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Accrochez-vous, ça va remuer ! La Nature semble avoir bien des choses à dire et elle ne s'en prive pas. Si les conditions météorologiques extrêmes se sont déjà bien exprimées durant le mois d'octobre, celles du mois de novembre ont été encore plus signifiantes.
Résumé SOTT novembre 2020
© Sott.net
Eta, la plus grosse tempête d'une saison comportant un nombre d'ouragans record, a d'abord dévasté l'Amérique centrale et certaines parties des Caraïbes avant d'entraîner des pluies diluviennes et des inondations dans certaines parties du sud-est du Mexique et des États-Unis.

En Amérique centrale, les cultures agricoles et les abris nécessaires aux populations pour travailler la terre ont disparu sans laisser de traces. Dans les pays les plus touchés, le Nicaragua, le Honduras et le Guatemala, quatre-vingt-dix personnes sont mortes, cent treize sont toujours portées disparues et deux cent dix mille ont été évacuées de leurs foyers.

Alors même qu'elle était encore sous le choc des ravages causés par l'ouragan Eta, l'arrivée de l'ouragan Iota a déversé sur la région des inondations torrentielles et emporté jusque dans les rues des toitures entières, et provoqué en Amérique centrale et dans les Caraïbes la mort d'au moins neuf personnes. Environ cent mille Nicaraguayens et Honduriens ont été évacués de leurs foyers.

Le Brésil a lui aussi été sévèrement touché ce mois-ci, avec des inondations sans précédent, des chutes de températures record, des tempêtes de grêle qui ont entraîné d'importantes pertes agricoles et endommagé les infrastructures et une série de boules de feu météoriques.

Cow

Une hausse des prix de la viande est à prévoir... avant sa complète disparition ? Bienvenue dans l'Ère du Covid et de l'écologie totalitaire qui se prétend « vertueuse »

Ce n'est pas la première fois que les êtres humains carnivores-méchants sont pointés du doigt, mais ils le sont de plus en plus. Une nouvelle étude comparant l'empreinte environnementale des viandes Bio et des viandes dites « conventionnelles » — pour les scientifiques, ce terme est plus « acceptable » pour les masses que celui pas-beau-pas-ragoûtant « d'élevage industriel » — a récemment été publiée dans Nature Communications, et il s'avère — comme c'est « bien commode pour certains » comme nous le verrons plus loin — que selon cette étude, l'empreinte environnementale des viandes Bio ne serait pas moins élevée que les autres. La viande biologique est donc aujourd'hui attaquée pour sa soi-disant empreinte environnementale. Le grand cirque continue...
Vache de Salers
© Inconnu
Vache de Salers
Cette étude indique ainsi que les productions Bio et non Bio auraient un impact identique sur l'environnement notamment pour le bœuf et le mouton. L'étude met aussi en avant le fait que l'empreinte environnementale des élevages de porcs dits « conventionnels » se révèle être plus importante que celle des élevages en agriculture biologique, et que les poulets issus de la filière non Bio auraient pour leur part moins d'impact sur l'environnement que leurs homologues Bio.

Parcourons dans un premier temps la description de cette étude effectuée par Breizh-Info dans leur article publié le 26 décembre, et nous reviendrons ensuite sur des considérations plus générales.