Bienvenue à Sott.net
lun., 06 fév. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Cult

La croisée des rois : le peuple choisi de Dieu

Traduction : SOTT

Image
Récemment, j'ai réfléchi à ce que pouvait présager tous ces bombardements rocheux provenant des cieux. Aujourd'hui, je veux parcourir un chemin différent mais probablement lié.

Je vais vous demander de rester avec moi tout au long de ce chemin. Il y aura beaucoup de questions qui surgiront, mais je vais commencer avec plusieurs hypothèses de base pour cette histoire.
  • Hypothèse numéro 1 : il existe un Dieu
  • Autre hypothèse : ce Dieu est mieux représenté par certains types de personnes
  • Une autre hypothèse : puisque les gens ne peuvent rien savoir avec certitude, ils doivent avoir la foi en ce que ces représentants peuvent se substituer au pouvoir omniscient de Dieu. Ces champions représentent donc le mieux l'humanité et sont au-dessus de la loi en raison de leur association intime avec Dieu.
C'est quoi toutes ces hypothèses ? Hé bien, je me suis juste aventuré dans le monde de bizarro pendant une minute, afin de voir ce que cela faisait de vivre là bas.

Commençons par le pape. Le Pape est un sympathisant pédophile bien connu dont la « ville sacrée » - le Vatican, érigée sur Terre par Dieu - sert à protéger les hommes qui ont faim d'âmes et de corps d'enfants. Est-ce le royaume des cieux dont Jésus a parlé, où les gens qui torturent les enfants physiquement, sexuellement et émotionnellement, et ceux qui les protègent, se voient offrir le saint sanctuaire ?

Target

Un remède radical - L'Humanité et la Vérité

Traduction : SOTT

Image

Un être humain normal, rien qu'un garçon, à la « guerre » - terrifié et apparemment brisé par celle-ci. Regardez ses mains, serrées sous la panique d'un enfant, sa vessie qui se vide sous la terreur de la guerre. Vous voyez, la guerre n'est pas naturelle, il n'est pas « normal » pour les êtres humains de s’entretuer aux ordres de dirigeants psychopathes - et pourtant des générations plus tard, les dirigeants psychopathes envoient des garçons sur « d'autres » terres pour tuer et mourir, tout cela pour des mensonges et pour leur propre profit.
Rien n'a changé pour les soldats depuis la Seconde Guerre Mondiale, seulement maintenant nous essayons de soulager la terreur par des drogues ou de s'y entraîner avec des jeux vidéo, de la propagande et encore plus de mensonges.

Nous sommes une nation qui utilise la guerre préventive pour atteindre nos objectifs financiers et politiques. C'est un fait. Nous sommes une nation dirigée par tant de gens dépourvus de conscience et d'empathie humaine normale que nous faisons le plus de tort à ceux qui sont prêts à vivre et à mourir au nom de notre société actuelle, ou, plus précisément, au nom de ce qu'ils pensent être notre société actuelle. J'ai lu récemment cet article sur l'administration de médicaments aux soldats et je me suis rendue compte que les hommes qu'ils décrivent représentent quelques minuscules gouttes dans l'océan de souffrance que nous, en tant que société, avons créé par la guerre et ses répercussions, par des intentions inhumaines et des actes inhumains. Cet océan de souffrance est totalement ignoré des personnes en position de pouvoir qui possèdent les ressources pour s'y atteler, ceux-là mêmes qui dirigent les organisations gouvernementales qui conçoivent les guerres. Des individus pathologiques en position de pouvoir envoient de jeunes hommes et femmes à la guerre. Des individus pathologiques en position de pouvoir abandonnent ces mêmes jeunes hommes et femmes dans les rues ou sous médication psychotropique, ou les deux à la fois, à leur retour.

Snakes in Suits

Le Dr Heinrich Gross : un médecin complètement psychopathique

Traduction SOTT

Le docteur nazi Heinrich Gross dans la SA illégale au début de sa carrière de toute une vie en tant que médecin en chef et expert judiciaire en psychopathologie
© ORF/3sat
Le docteur nazi Heinrich Gross dans la SA illégale au début de sa carrière de toute une vie en tant que médecin en chef et expert judiciaire en psychopathologie
L'excellent documentaire du réalisateur Andreas Nowak, Ein ganz normaler Arzt (« Un médecin parfaitement normal »), traitant des crimes commis lors de la Seconde Guerre Mondiale, a gagné le prix autrichien du journalisme Dr. Karl Renner en 2000. Nous rendons ce documentaire disponible à une plus large audience, agrémenté de sous-titres anglais, car il illustre de façon limpide certains des concepts importants avancés par Andrzej Lobaczewski dans son ouvrage révolutionnaire sur la psychopathie et les psychopathes au pouvoir, Ponérologie Politique.

Un médecin parfaitement normal


Le film de Nowak expose la pratique systématique de l'euthanasie - surnommée « mort assistée » - sur des bébés et des enfants handicapés qui eut lieu lors de la Seconde Guerre Mondiale. Bien que de nombreux médecins et infirmières étaient indubitablement impliqués dans ce genre de crimes dans tout le Troisième Reich, « Un médecin parfaitement normal » se concentre sur le médecin et psychologue nazi Heinrich Gross qui fut à une époque en charge d'un hôpital autrichien où huit-cents enfants furent tués. Seuls deux procès furent intentés contre Gross : l'un quelques années après la fin de la Seconde Guerre Mondiale qui aboutit à une condamnation pour homicide involontaire mais qui fut plus tard rejetée à cause d'un point de procédure, et l'autre en 2005, six mois avant sa mort, où l'affaire termina en non-lieu au motif que Gross souffrait de démence. Après ses crimes, Gross profita de cinquante ans de carrière de grande envergure en tant qu'expert en psychopathologie désigné par le tribunal.

USA

L'American Way of Life : « Kill lists » et torture

Traduction SOTT

Le futur directeur de la CIA, John Brennan et l'un des drones de la CIA qu‘il veut vous faire découvrir
© Inconnu
Le futur directeur de la CIA, John Brennan et l'un des drones de la CIA qu‘il veut vous faire découvrir
Combien d'Américains sont au courant que leur gouvernement a revendiqué le droit de tuer arbitrairement leurs concitoyens quand il le veut, et qu'il peut le faire « légalement », sans aucune preuve que le citoyen en question ait été une menace pour quiconque, et encore moins pour le gouvernement des États-Unis ou ses « intérêts » ?

Combien d'Américains sont au courant que le gouvernement des États-Unis a répondu aux procès intentés par l'ACLU [American Civil Liberties Union - Union des libertés civiles américaines - NdT], contestant le droit du gouvernement des États-Unis à s'adonner à des assassinats ciblés de citoyens américains, en prétextant que c'est une question politique et que les tribunaux et les juges américains n'ont rien à dire à ce sujet (« Il n'existe aucune tribune judiciaire appropriée pour évaluer ces considérations d'ordre constitutionnel ») ? Je ne parierais pas beaucoup là-dessus. Mais c'est précisément ce que le gouvernement américain a fait, selon la divulgation d'un « livre blanc » du ministère de la Justice, non daté et non signé, obtenu par NBC News. Vous pouvez lire ce document ici.

La justification juridique réelle, telle que définie par les avocats du ministère de la justice en 2010, est gardée secrète par le gouvernement, mais le « livre blanc » explique que, non seulement le gouvernement a décidé que les assassinats ciblés sans procédure régulière sont légaux, mais qu'aucune preuve de menace imminente de la part d'une cible n'est nécessaire pour que celle-ci soit considérée comme une menace imminente. (Allez comprendre.)

Comet

Intentions célestes - Les comètes et les cornes de Moïse


Commentaire : Note de la rédaction : avec l'augmentation vraiment alarmante du nombre de météorites/fragments de comète entrant dans notre atmosphère depuis ces dix dernières années et l'ahurissante pluie de météorites qui a eu lieu ce matin (15/02/13) en Russie, il est plus que temps que chaque personne sur cette planète soit informée de la menace claire et présente que posent les « visiteurs » célestes à toute vie sur Terre. À cette fin, Laura Knight-Jadczyk a récemment publié la première partie d'une nouvelle série de livres qui présente clairement les preuves que, non seulement l'Histoire humaine a régulièrement été ponctuée (ou « perforée ») par « des pluies de feu venues des cieux », mais également, que nous pouvons nous attendre à un autre épisode de catastrophe cosmique.

Ci-dessous nous présentons un second extrait (le premier ICI) approprié de ce premier nouveau volume : Comets and the Horns of Moses [Les comètes et les cornes de Moïse - NdT] (disponible sur Amazon).


Traduction SOTT

Comets and the Horns of Moses cover book
Alors que je parcourais les piles de livres sur l'archéologie, l'histoire (supposée et raisonnablement reconstruite d'après les données), et en particulier la contribution de sciences comme l'astronomie, la géologie et la génétique - qui devraient précisément refléter l'archéologie et l'histoire mais ne le font généralement pas à cause de toutes les raisons que nous venons d'aborder - afin de rassembler la matière pour cette série de volumes, la seule chose qui devint de plus en plus manifeste était qu'encore et encore, cette planète a été bombardée par divers types d'impacts, le plus courant étant l'explosion aérienne d'un fragment de comète du type de Toungouska. Ces événements ont, à maintes reprises, mis à genou des cultures, des nations et même des civilisations. Des Ages Sombres en sont le résultat inévitable et ensuite, quand la société humaine commence à se remettre, des mythes sont créés, des religions naissent, ou renaissent avec des déformations et des distorsions et, toujours et encore, les faits de l'ère de destruction précédente sont dissimulés par des voiles de métaphores et d'allégories.

Pourquoi ? Quelle sorte de folie est-ce là ?

En fait, c'est très simple. Historiquement, quand un peuple commence à percevoir les bouleversements atmosphérique, géologique et climatique et tous les maux que cela inflige à la société - y compris famine, peste et pestilence - il se tourne individuellement et collectivement vers ses dirigeants pour y remédier. C'est là d'où émane le concept de Roi Divin au départ : le roi était censé être capable d'intercéder auprès des dieux pour son peuple. Si le roi ne réussissait pas à intercéder, une solution devait être trouvée. Des sacrifices étaient réalisés, des rituels accomplis et bien sûr, si cela ne fonctionnait pas, si les dieux restaient courroucés, alors le roi devait mourir. C'est peut-être dû à un paramètre cérébral similaire qui pousse les gens à rechercher tout ce qui soulage le stress infligé à leur cerveau : si les dieux sont courroucés, trouvez un bouc émissaire. Et quand c'est la nation qui est menacée, le ou les coupables, les plus évidents sont ceux aux commandes, le roi et ses élites. En outre, ils connaissent instinctivement leur vulnérabilité face à cette réaction.

Fireball 5

Un bolide explose au-dessus d'une ville russe : panique générale, dégâts matériels et des milliers de blessés

Traduction SOTT

Aujourd'hui, nous étions censés observer le « passage le plus proche de tous les temps » d'un caillou de l'espace d'environ quarante-cinq mètres de diamètre. Les agences spatiales gouvernementales, les « experts » et les médias conventionnels ont passé ces dernières semaines à nous rassurer : bien que pénétrant l'orbite de certains satellites, l'astéroïde 2012-DA14 frôlera la planète sans danger. Et en effet, c'est ce qu'il aura probablement fait au moment où vous lirez ces lignes. Mais pendant que les gens se concentraient sur cet astéroïde, le cosmos avait apparemment d'autres projets - l'impact réel d'un bolide différent et totalement inattendu... le même jour !

météore Oural Russie 15.02.2013
© Yekaterina Pustynnikova/AP/SIPA
Le fin panache laissé par un fragment entrant de comète/météore qui a explosé au-dessus de Tcheliabinsk, en Russie du Sud, le 15 février 2013.
À 8 h 45, heure locale, une grosse boule de feu est apparue dans le ciel bleu de la Russie du centre et du sud, illuminant de façon spectaculaire les alentours avant d'exploser avec une énorme détonation alors qu'elle se fragmentait près de la ville de Tcheliabinsk, située à l'est de l'Oural.

Book

La Chute et ses légendes


Image
Commentaire : Note de la rédaction : avec l'augmentation vraiment alarmante du nombre de météorites/fragments de comète entrant dans notre atmosphère depuis ces dix dernières années et l'ahurissante pluie de météorites qui a eu lieu ce matin (15/02/13) en Russie, il est plus que temps que chaque personne sur cette planète soit informée de la menace claire et présente que posent les visiteurs « célestes » à toute vie sur Terre.

À cette fin, Laura Knight-Jadczyk a récemment publié la première partie d'une nouvelle série de livres qui présente clairement les preuves que, non seulement, l'Histoire humaine a régulièrement été ponctuée (ou « perforée ») par « des pluies de feu venues des cieux », mais également, que nous pouvons nous attendre à un autre épisode de catastrophe cosmique.

Ci-dessous nous présentons un extrait approprié de ce premier nouveau volume : Comets and the Horns of Moses [Les comètes et les cornes de Moïse - ouvrage traduit en français - NdT].


Traduction : SOTT


Commentaire : l'article qui suit est une transcription extraite du prochain livre à paraître en anglais de Laura Knight-Jadczyk : « The Secret History of the World - Part II: Horn of Moses » [L'Histoire secrète du Monde - Volume 2 : Les Cornes de Moïse - ouvrage paru en français - NdT]


deluge painting Francis Danby
© Le Déluge par Francis Danby
Notre civilisation connaît les légendes du déluge de la Bible depuis environ 2000 ans ; ce n'est qu'au 19e siècle que nous sûmes que cette histoire dérivait d'une source plus ancienne : les Sumériens. C'est à cette époque, à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, que les ethnologues et autres experts commencèrent à recueillir les légendes de déluge des peuples d'Eurasie du Nord et à les comparer aux récits similaires d'autres peuples. Ils découvrirent que les peuples d'Eurasie du Nord parlaient non seulement d'un déluge d'eau, mais aussi de bombardements de feu et de nombreux soleils maléfiques dans le ciel, décrits comme des montagnes brûlantes. Il y avait aussi des serpents qui crachaient des flammes dans le ciel et des tremblements de terre qui durèrent des jours, des tempêtes violentes, des torrents d'eau tombant des jours entiers et des vagues bouillonnantes aussi « hautes qu'un chapiteau » ou mêlées de pierres.

Pluies de météores, fin du monde, peinture
© Inconnu
Il y avait des descriptions de rugissements émanant des cieux et autres bruits terrifiants suivis par une sombre grisaille le jour et des nuits noires comme dans un four. Des tempêtes de neige qui durèrent des mois concluaient les scénarios. Évidemment, ces récits ne correspondaient pas exactement au Déluge de Noé relativement bénin - même s'il recouvrit le monde - qui résulta d'une pluie de 40 jours et 40 nuits et des « sources de l'abîme ». L'épouvantable catastrophe cosmique eut des conséquences à long terme pour toute vie sur notre planète et fut, à l'évidence, un événement mondial d'une manière ou d'une autre.

Star of David

Chutzpah, l'hypocrisie et les mensonges : une revue du livre de Norman Finkelstein « This Time We Went Too Far »

Traduction SOTT
« Dans un monde rationnel, l'expression « les lois de la guerre » aurait autant de sens que « la bienséance des cannibales. »
~ Norman Finkelstein
Norman Kinkelstein cover book
© Inconnu
Voici un peu plus de quatre ans, en décembre 2008, Israël envahissait Gaza dans une opération baptisée Opération Plomb Durci, rompant avec le cessez-le-feu alors en vigueur et tuant 1 400 Palestiniens au moment où tout avait été dit et fait trois semaines plus tard. La plupart des morts du côté palestinien étaient des civils, dont 350 enfants, 13 Israéliens furent tués, 4 par des tirs amis, dont 3 civils. Cela représente un ratio de 100:1. L'invasion, menée par l'une des armées les plus avancées au monde contre ce qui était, en comparaison, un « ennemi » sans défense, fut massivement soutenue et défendue par le peuple israélien.

Ce ne sont que les faits les plus bruts que l'on trouve dans le livre de l'activiste et politologue juif-américain Norman Finkelstein publié en 2010, This Time We Went Too Far: Truth and Consequences of the Gaza Invasion [Cette Fois, Nous Sommes Allés Trop Loin : Vérité et Conséquences de l'Invasion de Gaza - NdT]. Mais même ces faits furent, soit contestés, soit déformés par les experts des médias, par les responsables gouvernementaux et le personnel militaire pendant et après l'invasion, beaucoup allant même jusqu'à exonérer Israël de quelque faute que ce soit et défendant pleinement ses actions. Beaucoup justifièrent les attaques en raison du « terrorisme » des tirs de roquettes du Hamas, que subissaient les Israéliens.

Heart - Black

Briser le « tabou » de la pédophilie : le prétexte des psychopathes pour continuer à violer des enfants en toute impunité

Image
© Jill Greenberg
Récemment, deux scientifiques néerlandais ont proposé la légalisation de la pédopornographie. Il y a quelques mois un symposium était organisé aux Etats-Unis pour débattre des moyens de légaliser la pédophilie. De nos jours, les pédophiles ont leurs propres forums et leurs groupes sur Facebook, leur parti politique, leurs revues, leur mascotte, leurs « sex toys », leur journée internationale (« International Boy Love Day » pour les amateurs de garçons ou « Alice Day » pour les amateurs de filles) et ils se regroupent en associations pour « défendre leurs droits ». Les pédophiles s'assument, s'affichent et revendiquent. On en oublierait presque que leur truc à eux, c'est de violer des enfants.

Si les pédophiles semblent aussi ouverts dans leurs revendications au droit de « vivre leur sexualité », c'est en partie parce qu'ils jouent sur certaines notions et sur certains concepts qui sont parfois flous dans l'esprit du public (et, de manière plus alarmante, chez certains scientifiques - mais nous verrons que ce n'est finalement pas si étonnant). Sous le couvert de la « liberté d'expression », de dépassement « de tabou » et en s'engouffrant dans la brèche laissée béante par les homosexuels ayant (légitimement, eux) défendu leurs droits, les pédophiles osent tout.

Comet

Thomas Forster, chutes d'empire et phénomènes remarquables

Comet
© Inconnu
Alors que j'avançais dans l'étude des observations atmosphériques de Thomas Forster que nous avons en partie parcourues dans la première partie, « Influence des comètes, phénomènes atmosphériques et pandémies », j'ai commencé à réaliser que l'examen des données anciennes est totalement dépendant de deux choses :
  • la première est la possibilité limitée de découvrir des traces littéraires ou archéologiques plus ou moins dégradées par le temps ;
  • la seconde est la possibilité d'établir un nouveau paradigme en accédant à des informations occultées ou ignorées par le monde scientifique et le public.
  • Ainsi, l'accès à certaines données reste du domaine totalement spéculatif. Cette difficulté, que de nombreux historiens ou autres chercheurs de vérités doivent bien connaître, aurait pu faire l'objet d'un développement plus approfondi, mais, bien qu'il soit d'une importance majeure dans tous types d'enquêtes, j'ai pris le parti de ne pas le développer plus avant ici, lui préférant une brève évocation. De plus, le voyage est loin d'être terminé...

    Les événements célestes et leurs influences sur le vivant que Thomas Forster observe en tant que scientifique avant tout, et précisément comme astronome, naturaliste et médecin d'un XIXe siècle particulièrement foisonnant en comètes et autres événements « cosmiques », devraient être pris pour ce qu'ils sont : un témoignage de premier plan.

    Outre la valeur d'un témoignage direct, lorsque l'on est amené à effectuer des recherches sur un auteur, scientifique notamment, sa psychologie est à prendre en compte quand cela est possible. En bref, rechercher l'objectivité du témoin relatant son expérience.