Bienvenue à Sott.net
jeu., 09 déc. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Pestes

Health

Clostridium difficile 027 : une bactérie mutante inquiète la ville de Marseille

Une souche mutante de la bactérie «Clostridium difficile 027» inquiète le sud de la France, notamment Marseille. Trois patients sont déjà morts. Le germe provoque de fortes diarrhées.

cellules, laboratoire
© Inconnu
Les autorités sanitaires du sud de la France sont sur le qui-vive. La raison ? Une bactérie qui a déjà fait trois morts à Marseille, selon le journal La Provence. Ce germe est une souche mutante de la bactérie « Clostridium difficile 027 ».

Détectée depuis mars 2013 dans plusieurs établissements sanitaires et médico-sociaux des Bouches-du-Rhône, cette bactérie « présente un caractère plus sévère que la souche originelle », a expliqué l'Agence Régionale de Santé (ARS) dans un communiqué. Les patients souffrent de fortes diarrhées, accompagnées de crampes abdominales et de fièvre.

Health

La peste bubonique tue un jeune Kirghize de 15 ans

Alors que le Kirghizistan n'avait plus enregistré de cas de peste bubonique depuis trente ans, un jeune berger de 15 ans de ce pays d'Asie centrale vient de décéder des suites de son infection par la très contagieuse bactérie Yersinia pestis. Ses proches ont été placés sous surveillance. La peste noire peut-elle revenir ?

Le bacille de la peste, Yersinia pestis, passe d'un mammifère à l'autre par l'intermédiaire d'une puce qui, une fois colonisée par la bactérie, devient plus agressive et mord plus souvent.
© CDC
Le bacille de la peste, Yersinia pestis, passe d'un mammifère à l'autre par l'intermédiaire d'une puce qui, une fois colonisée par la bactérie, devient plus agressive et mord plus souvent.
Un cas de peste bubonique a été récemment déclaré par le ministère de la santé du Kirghizistan, une république d'Asie centrale. La victime, un jeune garçon de 15 ans, est décédé des suites de la maladie. Par précaution, 160 personnes auraient également été hospitalisées dans la région. L'occasion de rappeler que cette vieille maladie n'a pas totalement disparu.

D'après le ministère de la Santé kirghize, plusieurs dizaines de personnes ont été en contact avec le garçon contaminé par la peste bubonique. Ils ont été placés sous antibiotiques. Le jeune berger est lui décédé le 22 août dernier dans un hôpital de la région de Karakol, près du lac Issyk-Koul et de la frontière entre le Kazakhstan et la Chine. Il aurait été contaminé par une puce, vecteur de cette zoonose très contagieuse. Par précaution, le ministère des Affaires étrangères français recommande d'éviter de se rendre dans la région.

Commentaire:

Craintes d'épidémie de peste bubonique au Kirghizistan


Bacon n Eggs

Une bactérie intestinale pour se protéger et lutter contre l'obésité

Souvent considérée comme un organe à part entière, notre flore intestinale - ou microbiote - n'en finit plus de se dévoiler. Deux études internationales confirment son rôle dans la survenue de l'obésité et des maladies chroniques associées.

Préparation de prélèvements de tissus adipeux en laboratoire.
© Patrice Latron/Inserm
Préparation de prélèvements de tissus adipeux en laboratoire.
Le premier travail a été conduit au Danemark dans le cadre du consortium européen MetaHit, dont l'objectif est de cartographier l'écosystème intestinal. Il a porté sur 292 adultes, dont 123 obèses. Les chercheurs ont dégagé deux groupes d'individus qui se distinguent selon la composition de leur microbiote. D'un côté (un quart des participants), ceux dont la flore est pauvre en bactéries intestinales. Et de l'autre, ceux dont elle est particulièrement riche et diversifiée.

Les auteurs soulignent que cette "distinction n'est pas dépendante de la corpulence des individus car on retrouve des maigres et des obèses dans les deux groupes, même si le groupe déficitaire en bactéries comprend plus d'obèses (80%)".

Commentaire:

Psychosoma - Guérir des maladies mentales en soignant l'intestin, ce « deuxième cerveau » ?

Articles de fond :

Gary Taubes : les recommandations nutritionnelles rendent les gens malades
Cancer et études frauduleuses
La (malfaisante) industrie du cancer dévoilée par des médecins
Le régime paléolithique revisité
Leo Galland : The Fat Resistance Diet
Extrait de « FAT - Pourquoi on grossit, de Gary Taubes
Un régime fort en glucides lié à la progression du cancer ?
La vitamine D, le cancer du sein et Big pharma, ou le bon la bête et le truand !
La cétose et les cétones : comment une alimentation riche en graisse améliore le fonctionnement du cerveau
L'Épidémie d'obésité, gracieusement offerte par l'industrie agroalimentaire
L'ADN « poubelle » viral, le régime cétogène qui améliore l'ADN et les effets cométaires
Pourquoi le lait est si mauvais pour la santé
Un lien évident entre le sucre et le cancer
La (malfaisante) industrie du cancer dévoilée par des médecins
Une présentation du régime cétogène


Health

Craintes d'épidémie de peste bubonique au Kirghizistan

Trente ans après sa dernière apparition dans la région, la peste bubonique, qui avait provoqué la peste noire en Europe faisant plusieurs dizaines de millions de victimes au XIVe siècle, a refait surface au Kirghizistan.

Carte du Kirghizistan
© Inconnu
Jeudi dernier, un jeune berger de 15 ans est mort des suites de cette maladie après avoir apparemment été piqué par une puce. Cent soixante personnes qui présentaient des risques de contamination après avoir été en contact avec lui ont, depuis, été hospitalisées, signale le ministère de la santé kirghize.

« Toutes ces personnes sont sous surveillance médicale » et prennent des antibiotiques, a indiqué, mercredi 27 août, un communiqué du ministère, précisant que l'état de tous les patients était « satisfaisant ».

Par ailleurs, quatre nouvelles personnes souffrant de fièvre, un des symptômes de la peste, mais qui n'ont pas été en contact avec le jeune garçon, ont aussi été hospitalisées, selon le ministère de la santé, qui a assuré, mercredi, que les résultats préliminaires des analyses de ces trois patients étaient « négatifs ».

Les puces peuvent devenir porteuses de peste bubonique après avoir piqué un rat ou un rongeur contaminé, et transmettre cette maladie à des êtres humains.

Syringe

Vaccins et développement du cerveau - Dr Russell Blaylock, MD., neurochirurgien

Conférence publiée le 12 juin 2013 (notes).

Dr Russell Blaylock, MD., neurochirurgien
© Inconnu
Dr Russell Blaylock, MD., neurochirurgien

Il y a plusieurs années que j'étudie le problème des vaccins. Au plus j'ai approfondi la question, au plus mon inquiétude a grandi car les vaccins sont susceptibles de provoquer d'innombrables dommages de santé. Mais la chose qui m'inquiète encore davantage, c'est qu'ils veulent les rendre obligatoires. Les gens n'auront donc plus le choix. Il faut savoir qu'environ 150 nouveaux vaccins sont en préparation.

Si, malheureusement, un jour, vous êtes forcés de recevoir 150 vaccins, je puis vous garantir que le nombre des maladies va s'accroître de manière exponentielle. On va assister à la détérioration de la santé des Américains comme ça ne s'est encore jamais vu. Il est compréhensible que les taux de mortalité vont, eux aussi, fameusement s'accroître.

A l'âge de deux ans, un enfant a déjà reçu 36 vaccins. C'est énorme. Et avant son entrée à l'école, il en aura reçu 42. Quand j'étais jeune, nous n'en recevions que 3 ou 4. Aujourd'hui les enfants sont vaccinés de façon massive. Ces vaccins puissants endommagent fortement le cerveau. Ce que je dis ici n'est pas qu'une hypothèse, c'est de la science médicale pure.

J'ai réalisé d'importantes recherches dans la littérature médicale et j'ai trouvé des centaines et des centaines d'études qui montrent que si vous vaccinez un animal comme on le fait pour les humains, vous provoquez des dommages cérébraux, ainsi qu'un développement anormal du cerveau. Pas mal de cas peuvent s'avérer irréversibles.

Beaker

Le virus du SIDA aurait bien été créé artificiellement.

La vérité n'est pas toujours agréable, mais dans chaque cas elle nous rend libres. Dans le cas, présent, la vérité nous libère de la peur.

La fausse épidémie de SIDA dans les années 80 a déclenché une peur mondiale, la peur d'avoir tout contact physique avec des personnes inconnues, mais aussi avec les plus proches. Souvenez-vous de ce qu'on nous disait ? Quand tu fais l'amour, tu ne le fais pas seulement avec cette personne, mais avec toutes celles avec qui cette personne a eu des rapports physiques.

C'était le vrai but de cette « épidémie ». Le but était de nous faire vivre dans la peur. (En dehors de gagner de l'argent, conséquence secondaire de la peur).

Document officiel des archives de la Librairie du Sénat des États-Unis. Le document atteste que le virus du sida a été artificiellement créé par le Département de la Défense des États-Unis d'Amérique
© US Defense Department
Document officiel des archives de la Librairie du Sénat des États-Unis.

Le document atteste que le virus du sida a été artificiellement créé par le Département de la Défense des États-Unis d'Amérique.

Book 2

Ramadan : origine et dérives

Une vidéo pour comprendre l'origine du Ramadan (9e mois lunaire) et ce qu'il est devenu aujourd'hui.


Syringe

Pandémies : l'Union européenne accroît son pouvoir pour sonner l'alerte et imposer la vaccination

Puzzle
© Inconnu

Voici une information que nous a communiquée une journaliste d'une grande chaîne avec comme commentaire que ces nouvelles prérogatives européennes rendront encore moins contrôlable l'achat de vaccins lors des futures pandémies (tant attendues)...

Comme nous le verrons plus bas, dans l'encadré, toutes les pièces du « puzzle » sont en train d'être imbriquées les unes dans les autres et tout est hélas fin prêt pour l'émergence d'un nouveau scandale sanitaire.

Il est essentiel qu'un maximum de citoyens soient informés de ces « différentes pièces » à mettre bout à bout, pour qu'ils soient en mesure de comprendre les vrais enjeux et le « puzzle » global le moment venu.

Pandémies : l'Union européenne renforce son système d'alerte et de réaction

Session plénière Santé publique − 03-07-2013

La capacité de l'Union européenne à faire face aux menaces transfrontalières pour la santé, telles que le coronavirus, l'épidémie E. coli de 2011 ou la grippe H1N1 de 2009 sera renforcée par une législation adoptée ce mercredi. Le texte instaure un système d'alerte précoce, facilite l'achat commun de vaccins et permettra de décréter l'urgence sanitaire au niveau européen en cas de crise.

La législation tire les leçons des récentes crises, telles que l'épidémie d'infections provoquées par la bactérie Escherichia coli en 2011, le nuage de cendres volcaniques en 2010 ou la pandémie de la grippe H1N1 en 2009. Le dispositif européen existant sera renforcé afin de permettre une coordination et une réaction plus rapides à l'échelle de l'Union européenne.

Clock

La peste aurait-elle contribué au déclin des romains ?

Image

Reconstruction artistique de l'empire byzantin de Justinien Ier qui fut décimé par la peste
Traduit par BBB

Des chercheurs ont trouvé des traces de bactéries de la meurtrière "Mort Noire", pandémie qui a fait 100 millions de morts et enclenché le déclin de l'empire.
  • La bactérie à l'origine des épidémies de peste, la peste de Yersin, découverte dans des restes datant du 6ème siècle
  • La peste de Justinien du 6ème au 8ème siècle aurait déclenché la chute de l'empire romain
  • Pandémie nommée d'après l'empereur de Byzance, Justinien Ier et qui a fait plus de 100 millions de morts
La même souche de bactéries tueuses que celle responsable de la Mort Noire et qui s'est répandue autour du monde au milieu des années 1800 a pu contribuer à la fin de l'empire romain, prétendent des chercheurs.

Les analyses d'ADN sur des restes de squelettes victimes de la peste au 6ème siècle qui ont montré des traces de la peste de Yersin, la bactérie responsable de la peste, ont déjà permis de faire le lien avec au moins deux des pandémies les plus dévastatrices de l'histoire.

Des chercheurs pensent aujourd'hui que cette même bactérie a causé la peste de Justinien des 6ème et 8ème siècles, qui a tué plus de 100 millions de gens - et certains historiens sont d'avis qu'elle a contribué au déclin de l'empire romain.

Magnify

La peste et ses mystères

peinture, peste au moyen age
© Inconnu
L'humanité a du connaître depuis longtemps un grand nombre d'épidémies, par son contact avec des animaux domestiqués ou non, ou pour d'autres raisons, dans tous les cas il sera difficile de les identifier.

Mais il existe cependant deux grandes épidémies historiques très connues pour leur mortalité, pour leur rapidité de diffusion, et bien sûr parce qu'elles sont un petit peu documentées, il s'agit de la Peste de Justinien qui a frappé le bassin méditerranéen de 541 à 767 et de la Peste Noire qui a touché l'Europe, l'Afrique du Nord, et le Makrech entre 1347 et 1352.

Pour vérifier si les correspondances entre la datation Anno Domini et Ab Urbe Condita sont pertinentes ou non, nous allons observer les points communs et les différences entre ces deux événements, ainsi que d'autres pistes qui puissent nous aider.