Bienvenue à Sott.net
mer., 27 oct. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Boules de feu

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mars 2021 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Des chutes soudaines de température, d'importantes chutes de neige en dépit du printemps et des conditions météorologiques erratiques ont continué pendant une bonne partie du mois de mars à sévir dans l'hémisphère nord, tandis que l'hémisphère sud a souffert de fortes pluies, d'inondations et de glissements de terrain, qui ont bouleversé la vie de millions de personnes et affecté les récoltes dans une vaste proportion.
Résumé SOTT mars 2021
© Sott.net
Alors que les températures continuent de baisser et que la glace de mer continue de croître de manière exponentielle aux deux pôles, l'Antarctique a enregistré sa température la plus froide pour un mois de mars : -75,3° C.

Mais on assiste également à un « bouillonnement » avec les signalements d'une augmentation spectaculaire dans le nombre de volcans actifs et un record d'éruptions volcaniques, ce qui ne constitue pas une très bonne nouvelle pour une haute atmosphère déjà très froide.

Des feux de brousse historiques aux inondations « uniques en leur genre », l'Australie a subi l'une de ses pires averses après la convergence sur le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud de systèmes météorologiques qui ont déversé plus de 30 centimètres de pluie en un jour au nord de Brisbane et près de 40 centimètres en une semaine en Nouvelle-Galles du Sud. Des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Fireball

Une boule de feu traverse le ciel aux États-Unis, le spectacle filmé

La caméra de surveillance d'une maison américaine a capturé les images d'un météore traversant le ciel de la Floride lundi soir, avant de créer un flash lumineux en brûlant au large de la côte de l'État.
boule de feu usa 2281-2021
© DR
Le passage du météore « 2281-2021 ».
Une chaîne de télévision locale a reçu plus de 200 signalements en provenance d'habitants ayant repéré la boule de feu vers 22h20.

Fireball 4

Un astéroïde de la taille d'une voiture a gratté la Terre

Un astéroïde d'environ quatre mètres de diamètre a «gratté» notre planète lundi matin (12). Nommé 2021 GW4, l'objet n'a atteint que 26200 kilomètres de nous, soit moins d'un dixième de la distance moyenne entre la Terre et la Lune, et plus proche que les satellites en orbite géostationnaire.
astéroide 2021 GW4
Malgré la courte distance, nous ne sommes jamais en danger. En effet, un astéroïde de cette taille ne peut pas survivre au choc et à la chaleur de rentrer dans notre atmosphère, et il se désintègre généralement avant d'atteindre le sol.

En comparaison, la météorite de Tcheliabinsk, tombée en Russie en 2013, aurait une taille estimée entre 17 et 20 mètres. Le météore qui a causé l'événement Toungouska en 1908, en revanche, avait une taille estimée à 100 mètres.

Star

Pluie d'étoiles filantes dans les prochains jours

Amateurs d'astronomie, ouvrez l'œil : une pluie d'étoiles filantes, les Lyrides, s'invitera bientôt dans le ciel québécois.
étoiles filantes
Cette pluie est liée au passage de la comète C/1861 G1 Thacher, découverte en 1861.

Les meilleures chances de l'observer seront dans la nuit du 22 au 23 avril, peu avant l'aube, mais les Lyrides sont généralement observables entre le 15 et le 24 avril.

Jusqu'à 20 météores par heure pourraient être aperçus dans les meilleures conditions, soit dans un endroit peu affecté par la pollution lumineuse.

Comet

Qui de l'astéroïde ou des volcans a causé l'extinction des dinosaures ?

Pour la plupart d'entre nous, l'affaire est entendue. Les dinosaures ont été rayés de la surface de la Terre par la chute d'une météorite de plusieurs kilomètres de diamètre. Mais, pour les chercheurs, un doute persiste. Ils envisagent que des éruptions volcaniques aient pu jouer un rôle.

Comète
© solarseven/Shutterstock.com

Solar Flares

Oumuamua signale-t-il l'arrivée d'une étoile à neutrons dans le Système solaire ?

Il ne s'agit pas encore d'une publication officielle mais d'une thèse avancée lors d'un séminaire sur Zoom au prestigieux Caltech, où de nombreux prix Nobel ont été et sont encore professeurs. Un lien a été établi entre la trajectoire, la forme de ʻOumuamua et une étoile à neutrons dont la présence se signalerait déjà par les effets crédités jusqu'ici à l'hypothétique neuvième planète.

oumuamua
© Naoc, Y. Zhang
Schéma illustrant la formation de ʻOumuamua basée sur le scénario de Zhang et Lin, un petit corps céleste passant trop près d'une étoile, par exemple une naine blanche, et qui est étiré puis détruit par les forces de marée.

Fireball 4

Une météorite a explosé au-dessus de l'Antarctique il y a 430 000 ans

Il y a 430.000 ans, une météorite de belle taille explosait à basse altitude, au-dessus de l'est de l'Antarctique. C'est ce que nous apprennent aujourd'hui des chercheurs qui ont trouvé des traces de l'événement au sommet d'une montagne.

météorite
© Uragan. TT, Wikipedia, CC by-SA 3.0
Ici, la trace de la météorite qui a explosé au-dessus de la ville de Tcheliabinsk (Russie) en 2013. Celle dont parlent les chercheurs de l’université du Kent (Royaume-Uni) était beaucoup plus importante.
Dans l'est de l'Antarctique, il est une chaîne de montagnes baptisée Sør Rondane. Et c'est sur l'un de ses sommets, le Walnutfjellet, que des chercheurs de l'université du Kent (Royaume-Uni) ont mis la main sur des « particules extraterrestres ». Des sphérules de matière fondue et vaporisée formées par l'explosion à basse altitude d'une météorite d'au moins 100 mètres de diamètre qui serait passée au-dessus de la région il y a 430.000 ans.

Fireball

Cette mystérieuse comète interstellaire pourrait être la plus pure jamais découverte

comete interstellaire
© ESO/O. Hainaut
2I/Borisov ne serait jamais passée près d'une étoile.
Ils ne sont que deux à avoir été identifiés formellement comme tels et ils recèlent encore de nombreux secrets : les objets interstellaires font l'objet de nombreuses études scientifiques en raison de leur rareté et des mystères qui les entourent encore. L'un de ces deux corps interstellaire, 2I/Borisov, serait "le plus vierge jamais découvert", annonce l'Observatoire européen austral (ESO) dans un communiqué, qui reprend les résultats de deux études distinctes, publiées dans Nature Communications et Nature Astronomy.

Fireball

Astéroïde Apophis : la menace d'impact écartée pour au moins un siècle

vue artiste géocroiseur
© CRÉDIT : ESA - P.CARRIL
VUE D'ARTISTE D'UN ASTÉROÏDE GÉOCROISEUR.
De nouvelles mesures radars ont permis d'affiner la trajectoire d'Apophis, un astéroïde géocroiseur de 350 m découvert en 2004. Le petit risque d'impact avec la Terre qui existait encore pour 2068 est écarté.

Apophis est finalement inoffensif ! Au moins pour le siècle à venir. C'est la bonne nouvelle issue d'observations récentes de l'astéroïde, à l'occasion de son passage à 17 millions de kilomètres de la Terre le 6 mars 2021.

Les antennes radio du Deep Space Network à Goldstone (Californie) et de l'observatoire Green Bank (Virginie de l'Ouest), utilisées comme radar, ont permis d'affiner l'orbite du géocroiseur. Son prochain passage au plus près de la Terre - le 13 avril 2029 à moins de 35 000 km, pendant lequel il sera visible à l'oeil nu ! - devrait suffisamment infléchir sa trajectoire pour qu'il n'ait plus aucune chance de la frapper en 2068.

Fireball 4

Un astéroïde de la taille d'un semi-camion et deux autres roches spatiales ont survolé la Terre

3 asteroides
© Crédit d’image: NASA JPL / 45secondes.fr
Ces trois diagrammes orbitaux montrent les trajectoires des astéroïdes géocroiseurs 2021 FO1, 2021 FH et 2021 FP2, qui se rapprochent de la Terre le 23 mars 2021.
Trois astéroïdes se rapprochent de notre planète aujourd'hui (23 mars), mais ne vous inquiétez pas; les petites roches ne représentent aucune menace car elles dérivent vers la Terre, passant plus près que la distance moyenne entre notre planète et la lune.