Boules de feu
S


Meteor

Meilleur du Web: Eglise de la météorite de Tcheliabinsk : cet envoi est un message de Dieu

Image
Plus de 100 kg de fragments de la météorite ont été remontés à la surface du lac Tchebarkoul dans la région de Tcheliabinsk. L'analyse des fragments a montré qu'il s'agit d'un simple chondrite c'est-à-dire d'une météorite pierreuse. Son âge est évalué à 4,5 milliards d'années. Les chercheurs ne sont pourtant pas les seuls à attendre les résultats de l'opération. La météorite est un message adressé par Dieu à l'humanité, est convaincu Andreï Breïva, chef de l'Eglise de la météorite de Tcheliabinsk.

L'Eglise s'est fixé pour mission de déchiffrer des informations d'ordre scientifique mais aussi moral, éthique et juridique contenues dans la météorite afin de les transmettre au monde. Ce qui s'est passé le 15 février dernier dans le ciel de Tcheliabinsk n'est pas dû au hasard. On a prédit il y a déjà longtemps que la Russie pourrait devenir le centre du monde spirituel. Et c'est aux environs de Tcheliabinsk que les archéologues ont découvert il y a une dizaine d'années la plus vieille colonie sur la Terre appelé Arkaïm. La météorite, ce paquet d'informations que l'humanité attendait depuis des siècles, a été envoyée dans la région de Tcheliabinsk par la volonté de Dieu, assure le chef de l'Eglise Andreï Breïva.
« Ces nouvelles connaissances doivent nous permettre d'accéder à un niveau différent de conscience de l'ère du Verseau. Et voilà qu'elles nous ont enfin parvenues sous forme de météorite. On les appelle les « tables » par analogie avec l'histoire biblique. C'est un paquet d'informations de ce genre qu'a reçu un jour Moïse. Ce n'étaient pas des symboles simplement gravés sur une pierre mais un message spécial pour les hommes avec lequel Moïse a travaillé. Le monde a beaucoup changé et les transformations s'imposent. Les connaissances spirituelles qu'on avait jusqu'ici, sont déjà épuisées. On aura de nouvelles connaissances d'ordre scientifique, mais aussi des normes morales et juridiques grâce auxquelles les gens vont vivre mieux. L'essentiel, c'est que les connaissances spirituelles et scientifiques formeront désormais un tout. »

Commentaire: Sommes-nous en train d'assister à la naissance d'une nouvelle religion ?

Cette histoire est exactement la raison pour laquelle tout le monde doit lire Les Comètes et les Cornes de Moïse :

Laura Knight-Jadczyk - Les Comètes et les Cornes de Moïse - L'Histoire Secrète du Monde vol. II - Résumé

L'Histoire Secrète du Monde II, synthèse de la première partie sur l'Âge de Bronze

Les comètes et les cornes de Moïse : synthèse de la seconde partie sur les philosophes grecs

Intentions célestes - Les comètes et les cornes de Moïse

La Chute et ses légendes


Fireball 5

Halo lumineux dans le ciel de l'Océan Indien le 29 septembre 2013

Le 29 septembre 2013 au soir, vers 21h00 heure locale, de très nombreux habitants des Mascareignes (îles de la Réunion et Maurice), mais également de Madagascar et de Mayotte, ont pu assister pendant environ dix minutes à un phénomène lumineux très particulier dans le ciel : un halo lumineux blanchâtre se déplaçant autour d'une « étoile ». Bien que très surprenant, ce phénomène avait en réalité une explication parfaitement prosaïque.

Le mystérieux halo lumineux observé depuis la Réunion était en fait le nuage de carburant vidangé par l'étage supérieur d'un lanceur Falcon 9 parti une heure plus tôt de la base californienne de Vandenberg
© Marc DijouxLe mystérieux halo lumineux observé depuis la Réunion était en fait le nuage de carburant vidangé par l'étage supérieur d'un lanceur Falcon 9 parti une heure plus tôt de la base californienne de Vandenberg
L'observation a pu en dérouter plus d'un : imaginez que, dans un ciel nocturne et étoilé, un gros halo lumineux blanc se déplace lentement et dans le silence le plus complet. Quelques minutes plus tard, il n'y a rien, plus rien. C'est à un tel phénomène mystérieux qu'ont pu assister de nombreux habitants du Sud de l'Océan Indien hier soir. Mais quel était donc cet étrange halo lumineux ?

Une comète ? Impossible, car les comètes ne se déplacent pas aussi vite, visuellement parlant. De plus, la grande comète ISON n'est pas encore visible à l'oeil nu, il faudra encore patienter quelques semaines.

Une supernova ? Impossible là encore, car les supernovae brillent pendant des semaines, et ne répandent pas un halo lumineux aussi gros en apparence que la Lune.

Une chute de météorite ? Encore une fois non, car les bolides liés aux chutes de météorites ne durent que quelques secondes, et se déplacent à très grande vitesse. Tout le contraire de ce phénomène donc. De plus, les chutes de météorites ne laissent guère de halo rémanent circulaire.

Une chute de satellite ? Non plus, car bien que durant quelques minutes, les rentrées atmosphériques artificielles ne provoquent pas un tel phénomène visuel.

Une nébuleuse ? Soyons sérieux, ces nuages de gaz et de poussières galactiques ne peuvent pas apparaître et disparaître comme ça, et encore moins se déplacer dans le ciel.

Bolide
© Tunc TenzelCette très brillante étoile filante est un bolide.
Un phénomène météorologique particulier ? Le fait que de nombreux témoins, répartis sur une vaste aire géographique, aient vu la même chose en même temps, permet d'exclure cette hypothèse, et même de déduire que le phénomène se déroulait plus haut que l'atmosphère, dans l'espace. Alors, c'était quoi ?

Comet

Une météorite s'est écrasée ce dimanche au Mexique et a provoqué une panne de courant généralisée

Traduction S@Wikibusterz

Une météorite s'est écrasée dans la nuit de dimanche à lundi dans la péninsule du Yacatan et serait responsable d'une panne de courant généralisée dans la région.


La météorite s'etant écrasée sur une région qui n'est pas densément peuplée, il n'y a selon les premières informations aucune victime.

Selon les témoins, un bruit comparable au tonerre accompagnait l'énorme objet dans sa chute, suivi d'une explosion tout aussi assourdissante lors du crash. Juste après l'incident il se serait produit un flash bleu aveuglant et ensuite la panne de courant.

Des flammes étaient encore visibles au loin jusqu'a deux heures du matin et le réseau électrique a pu être remis en service dans la soirée de lundi.

Fireball

Canada : mystérieuses nappes vertes dans le ciel


De quoi s'agit-il ? Cette vidéo montre à partir de 25 secondes un phénomène probablement naturel mais qui n'a pas été positivement identifié jusqu'à présent.

C'était pendant la pluie d'étoiles filantes des Perséides de cet été au dessus des rochers Hopewell au Nouveau Brunswick, Canada. La vidéo compile des photographies d'une durée d'exposition de 30 secondes prises entre 21h30 le 11 août jusqu'à 3h00 le lendemain matin. On y voit des étoiles filantes, des passages de satellites et donc, à partir de 25 secondes, ces étonnantes nappes vertes. Il peut s'agir de luminescence du ciel nocturne, d'aurores polaires, d'un éclairage artificiel ou naturel, ou bien de tout autre chose.

Cette image du jour a pour but non seulement de résoudre cette énigme mais aussi de mesurer le potentiel de notre lectorat en tant que source de science citoyenne et d'intelligence collective.

Si vous avez une idée de ce dont il peut s'agir et que vous savez écrire en anglais, vous êtes le bienvenu.

Fireball 3

Australie : un météore aperçu au-dessus de Perth


Le 28 septembre 2013, un météore a été filmé au-dessus de Perth en Australie-Occidentale.

Fireball

Etats-Unis : une boule de feu imposante vue dans 7 Etats

Image
Carte des observations
Le 28 septembre vers 19h30, environ 250 témoins ont observé un météore en Virginie, dans le Maryland, dans le Kentucky, dans le Tennessee, en Caroline du Nord, en Alabama et en Géorgie.


Vidéo probable de l'événement.

Fireball 3

Un large météore photographié au Japon

Image
Le 26 septembre 2013, un météore a été photographié à Osaka.

Regardez la vidéo.

Fireball 5

Une météorite tombe au Brésil


Une météorite est tombée dans le petit village de Vicência dans l'Etat du Pernambuco au Brésil, le 23 septembre 2013.
Image

Fireball 5

Un astéroïde de 15 mètres de long frôle la Terre

Un astéroïde de 15 mètres similaire à la météorite de Tcheliabinsk est passé à proximité de la Terre samedi soir, a déclaré à RIA Novosti le chercheur Vladimir Lipounov de l'Institut d'Astronomie Sternberg de l'Université d'Etat de Moscou.

"Il a été découvert dans la nuit de vendredi à samedi par notre station près du lac Baïkal avant de passer à une distance de 11.300 km de la Terre, ce qui est inférieur à l'orbite des satellites géostationnaires. L'astéroïde mesure 15 mètres environ", a fait savoir M.Lipounov.

Selon le chercheur, lui et ses collègues ont envoyé ces informations au Centre des planètes mineurs (MPC) de l'Union astronomique internationale, mais ce dernier n'a pas jusqu'à présent publié de rapport officiel sur la découverte.

Fireball 4

Un météore au-dessus de l'Ohio


L'événement a été filmé le 27 septembre 2013 de Columbus, la capitale de l'Ohio.