Bienvenue à Sott.net
dim., 28 nov. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Boules de feu

Fireball 4

Une météorite a explosé au-dessus de l'Antarctique il y a 430 000 ans

Il y a 430.000 ans, une météorite de belle taille explosait à basse altitude, au-dessus de l'est de l'Antarctique. C'est ce que nous apprennent aujourd'hui des chercheurs qui ont trouvé des traces de l'événement au sommet d'une montagne.

météorite
© Uragan. TT, Wikipedia, CC by-SA 3.0
Ici, la trace de la météorite qui a explosé au-dessus de la ville de Tcheliabinsk (Russie) en 2013. Celle dont parlent les chercheurs de l’université du Kent (Royaume-Uni) était beaucoup plus importante.
Dans l'est de l'Antarctique, il est une chaîne de montagnes baptisée Sør Rondane. Et c'est sur l'un de ses sommets, le Walnutfjellet, que des chercheurs de l'université du Kent (Royaume-Uni) ont mis la main sur des « particules extraterrestres ». Des sphérules de matière fondue et vaporisée formées par l'explosion à basse altitude d'une météorite d'au moins 100 mètres de diamètre qui serait passée au-dessus de la région il y a 430.000 ans.

Fireball

Cette mystérieuse comète interstellaire pourrait être la plus pure jamais découverte

comete interstellaire
© ESO/O. Hainaut
2I/Borisov ne serait jamais passée près d'une étoile.
Ils ne sont que deux à avoir été identifiés formellement comme tels et ils recèlent encore de nombreux secrets : les objets interstellaires font l'objet de nombreuses études scientifiques en raison de leur rareté et des mystères qui les entourent encore. L'un de ces deux corps interstellaire, 2I/Borisov, serait "le plus vierge jamais découvert", annonce l'Observatoire européen austral (ESO) dans un communiqué, qui reprend les résultats de deux études distinctes, publiées dans Nature Communications et Nature Astronomy.

Fireball

Astéroïde Apophis : la menace d'impact écartée pour au moins un siècle

vue artiste géocroiseur
© CRÉDIT : ESA - P.CARRIL
VUE D'ARTISTE D'UN ASTÉROÏDE GÉOCROISEUR.
De nouvelles mesures radars ont permis d'affiner la trajectoire d'Apophis, un astéroïde géocroiseur de 350 m découvert en 2004. Le petit risque d'impact avec la Terre qui existait encore pour 2068 est écarté.

Apophis est finalement inoffensif ! Au moins pour le siècle à venir. C'est la bonne nouvelle issue d'observations récentes de l'astéroïde, à l'occasion de son passage à 17 millions de kilomètres de la Terre le 6 mars 2021.

Les antennes radio du Deep Space Network à Goldstone (Californie) et de l'observatoire Green Bank (Virginie de l'Ouest), utilisées comme radar, ont permis d'affiner l'orbite du géocroiseur. Son prochain passage au plus près de la Terre - le 13 avril 2029 à moins de 35 000 km, pendant lequel il sera visible à l'oeil nu ! - devrait suffisamment infléchir sa trajectoire pour qu'il n'ait plus aucune chance de la frapper en 2068.

Fireball 4

Un astéroïde de la taille d'un semi-camion et deux autres roches spatiales ont survolé la Terre

3 asteroides
© Crédit d’image: NASA JPL / 45secondes.fr
Ces trois diagrammes orbitaux montrent les trajectoires des astéroïdes géocroiseurs 2021 FO1, 2021 FH et 2021 FP2, qui se rapprochent de la Terre le 23 mars 2021.
Trois astéroïdes se rapprochent de notre planète aujourd'hui (23 mars), mais ne vous inquiétez pas; les petites roches ne représentent aucune menace car elles dérivent vers la Terre, passant plus près que la distance moyenne entre notre planète et la lune.

Fireball 2

Un météore filmé en plein jour au-dessus de l'île de Jersey

météore ile de jersey
© Kameraone
Samedi, un météore a traversé le ciel en plein jour.
Samedi, un automobiliste de l'île de Jersey a filmé une scène rare, lorsqu'un météore a traversé le ciel en plein jour.

Fireball

Une possible chute de météorite observée au-dessus de Cuba

cuba météorite
© Pixabay/flunkey0
Une lumière rouge et blanche a illuminé le ciel de Cuba le 19 mars et a été suivie d'une explosion. Les caractéristiques du phénomène laissent supposer qu'il pourrait s'agir de la chute d'une météorite, indique le service national de météorologie du pays.

Bomb

Un astéroïde d'un demi-kilomètre s'approche de la Terre

astéroide

Avec 240 millions de tonnes, 2001 FO32 passera à 2 millions de kilomètres de la Terre à une vitesse de 124 mille kilomètres par heure
Il n'y a pas longtemps, nous avons vu «l'approche» de l'astéroïde Apophis, l'un des plus dangereux pour l'humanité. Il n'y avait aucune raison de craindre, mais beaucoup étaient inquiets car l'astéroïde de 340 mètres passait à une distance plus que sûre de 17 millions de kilomètres de la Terre. Eh bien, le 21 mars, un astéroïde beaucoup moins connu et presque deux fois plus proche de la Terre passera.

Comet

Record : près de 3 000 astéroïdes détectés à proximité de la Terre en 2020 !

Malgré le confinement et la fermeture de plusieurs grands télescopes durant plusieurs semaines, un nombre record d'astéroïdes géocroiseurs ont été observés en 2020 : 2.958 de ces objets ont été identifiés l'an dernier, contre 2.443 en 2019 et 1.838 en 2018, d'après la Nasa Center for Near Earth Object Studies. Ces astéroïdes circulant à moins de 195 millions de kilomètres de notre Planète proviennent généralement de la ceinture principale d'astéroïdes, située entre Mars et Jupiter, et ont été déviés par l'attraction gravitationnelle des planètes.

astéroides 2020
© JPL-Caltech
2 958 astéroïdes géocroiseurs ont été signalés en 2020 (découvertes par observatoire).

Fireball 5

Une boule de feu provenant d'une comète a traversé le ciel du Maroc

Un phénomène de l'univers rare et beau a eu lieu, ce mardi 16 mars. Une boule de feu provenant d'une comète a traversé le ciel, vers 1h51 du matin à une vitesse de 140 000 kilomètres à l'heure, entre la côte nord du Maroc et le sud de l'Andalousie. En tout, elle a parcouru une distance totale de 72 kilomètres.
boule de feu maroc

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Février 2021 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Aux États-Unis, des températures exceptionnellement froides et des records de chutes de neige ont continué de sévir pendant une bonne partie du mois de février et de vastes territoires ont été tapissés de blanc.
Résumé Sott février 2021
© Sott.net
La tempête hivernale Shirley a aussi bien touché le Sud profond que le Sud supérieur ainsi que la vallée de l'Ohio. Au Texas, les routes principales ont été bloquées, plus de quatre millions de foyers ont été privés d'électricité, et pas moins de dix millions ont été privés d'eau courante. Il s'agit de la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l'histoire de l'État.

Faute d'être préparées à une chute aussi soudaine des températures, toutes les infrastructures de base ont été touchées. Avec des éoliennes gelées et des panneaux solaires recouverts de neige, les « énergies vertes » se sont également avérées inutiles face à des situations extrêmes comme celles-ci. Est-ce un aperçu de ce qui pourrait se produire dans d'autres pays ?

À Chihuahua, au Mexique, où le même système météorologique a affecté les régions du nord et sa production d'« énergie verte », d'importantes coupures de courant ont également été signalées.

Dans les États Mid-Atlantic des États-Unis, la tempête a également provoqué des précipitations glaciales, causé plus de 212 000 coupures de courant et tué au moins douze personnes.

Dans le nord-ouest, et notamment dans la région de Portland en Oregon, des pluies verglaçantes ont également couvert de glace des routes, des lignes électriques et des arbres, et ont privé plus de 270 000 personnes d'électricité. À Seattle, un cumul de 30 centimètres de neige au milieu du mois a fait de ce jour-là le plus enneigé depuis cinquante-deux ans.