Bienvenue à Sott.net
mar., 07 fév. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Boules de feu

Meteor

Une météorite s'écrase en Midi-Pyrénées

Image
© D.R
Midi-Pyrénées Un phénomène lumineux suivi d'un grand bruit a traversé le ciel de Midi-Pyrénées dans la nuit de lundi à mardi, selon des témoignages publiés ce mercredi notamment dans l'Indépendant sur lindependant.fr, ou adressés au Centre national d'études spatiales (Cnes). Le Geipan (Groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non-identifiés), service spécialisé du Cnes dans l'étude des objets volants non-identifiés (ovnis), a indiqué qu'il "commençait à recueillir des témoignages provenant d'une zone géographique très large, de Midi-Pyrénées et même au-delà"."On commence à reconstituer des trajectoires, mais on n'a pas encore expliqué le phénomène", a-t-on ajouté en évoquant l'hypothèse d'une météorite.

Le quotidien régional La Dépêche du Midi cite le témoignage d'un agent de sécurité de l'aéroport de Blagnac, près de Toulouse. Il dit avoir "aperçu dans le ciel très sombre un gros objet vert avec une lumière derrière, silencieux, durant environ trois secondes. A peu près 30 secondes plus tard, il y a eu une détonation, comme si quelque chose s'écrasait au sol". Selon le journal, plusieurs autres témoignages ont été recensés à Toulouse et à Albi.

Bizarro Earth

Relier les Points: Les changements terrestres sont là

Traduction : SOTT

Pour ceux qui prêtent un peu d'attention au monde qui les entoure, 2010 aura été l'année durant laquelle un seuil important a été franchi, seuil derrière lequel une porte s'est fermée. Les éditeurs sont d'avis que les dés sont jetés et que le destin de la planète est scellé.

Les signes étaient là:
  • Le mépris absolu des gouvernements envers les droits des voyageurs et des citoyens et l'arrogance ouvertement affichée de la mise en place de mesures orwelliennes.
  • L'intensification de l'usage d'absurdes menaces terroristes, montées de toutes pièces, pour effrayer les peuples et les rendre toujours plus dociles.
  • La colère de plus en plus violente des masses dans les rues, conséquence de la pression économique et d'autres formes d'abus de pouvoir.
  • La grande facilité avec laquelle les médias globaux ont récupéré, dilué et tordu les aspirations des chercheurs de vérité politique via le spectacle WikiLeaks et l'omission flagrante d'Israël de ces « fuites ».
  • L'opposition trop timide du monde face à des crimes contre l'humanité comme le génocide à bord du Mavi Marmara.
  • Et les campagnes impériales, toujours d'actualité, des pouvoirs occidentaux au Moyen-Orient et en Asie.

La réaction en chaîne initiée par l'écocide de BP dans le Golfe du Mexique - grâce à la psychopathie d'entreprise et la complicité de nos gouvernements - s'est avérée particulièrement désastreuse. Cette plaie purulente pourrait bien contribuer à faire basculer le climat global vers une ère glaciaire en perturbant les courants océaniques et, par effet domino, les courants aériens. Le courant du Gulf Loop est apparemment déjà brisé, perturbant ainsi le Jet Stream du nord et apportant un autre hiver rigoureux à la majorité de l'hémisphère nord.

Commentaire: Cette édition de Relier les Points sera poursuivie très bientôt. Restez à l'écoute pour la 2e partie !


Meteor

Bretagne : une vidéo de la météorite

L'Espace des Sciences de Rennes a publié dimanche les premières images de la météorite très lumineuse qui est entrée dans l'atmosphère mardi vers 5h15, quelque part au-dessus de la Bretagne. Ces images "proviennent d'une caméra de surveillance et ont été remises par un particulier à l'Espace des Sciences de Rennes pour aider les scientifiques", a précisé Priscilla Abraham, la responsable du planétarium de l'Espace des Sciences.

"Ces images sont très précieuses car elles vont permettre de préciser l'heure exacte du phénomène, la direction précise et de calculer la trajectoire à partir d'un repère précis", a-t-elle ajouté.

Les premières images de la météorite filmée par une caméra de surveillance :


Meteor

La chasse à la météorite est ouverte en Bretagne

RENNES - La chute d'une météorite observée mardi vers 5h15 par des dizaines de témoins en Bretagne passionne les amateurs et les scientifiques qui tentent fébrilement de retracer sa trajectoire précise dans l'espoir de trouver des débris très rares en France.

"Depuis mardi, on reçoit des témoignages de partout, les gens ont l'impression d'avoir vécu quelque chose d'extraordinaire, ils ont envie d'en parler, et puis il y a ceux qui appellent pour savoir où c'est tombé dans l'espoir de trouver quelque chose", explique Priscilla Abraham.

Cette scientifique qui dirige le planétarium de l'espace des Sciences de Rennes a lancé une enquête de terrain (priscilla.abraham@espace-sciences.org) pour "rencontrer des témoins qui ont l'habitude d'observer le ciel" afin de définir la trajectoire du bolide venu du ciel.

Car "il n'y a aucun doute sur le fait qu'il s'agit d'une météorite", selon Albert Jambon, professeur à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris 6).

Meteor

Une énorme météorite découverte en Chine ?

Le site Chinadaily.com rapporte la possible découverte d'un caillou tombé de l'espace, dont le poids avoisine les 25 tonnes...

Les météorites sont une manne céleste pour les scientifiques. Issues de noyaux de comètes ou d'astéroïdes, elles nous parviennent après un très long voyage et nous permettent de mieux comprendre l'histoire du Système solaire. Il est plus facile de trouver des météorites sur la Lune ou sur Mars, des corps célestes dépourvus ou presque d'atmosphère et d'érosion. Sur Terre les trouvailles sont plus rares. L'une des météorites les plus célèbres est celle d'Allende qui tomba au Mexique le 8 février 1969 et qui reste à ce jour la plus grosse chondrite carbonée retrouvée sur Terre (on en a récolté un peu plus de 2 tonnes dont un fragment de 110 kilogrammes). Mais Allende doit surtout sa célébrité à ses anomalies isotopiques qui sont dues à l'explosion d'une supernova très peu de temps avant la formation du Système solaire. L'année 1969 fut d'ailleurs une année faste puisqu'on assista également à la chute d'une autre pierre céleste, la météorite de Murchison (en Australie), riche de millions de molécules organiques.

Meteor

Explosion dans le ciel breton. « La météorite explication la plus plausible »

Image
© Reuters
Selon des experts en astronomie, une météorite serait à l'origine de l'explosion et de la boule de feu vue et entendue ce mardi vers 5 h 15 dans le ciel breton. « Les observations et les recoupements que nous avons effectués semblent accréditer cette hypothèse » explique Pricilla Abraham de l'espace des sciences de Rennes.

Une météorite qui, à la vitesse de 250 000 km/h aurait percuté l'atmosphère terrestre en générant l'explosion entendue ainsi que le flash et la boule de feu vue par des centaines de personnes. Une météorite qui se serait entièrement disloquée dans l'atmosphère.

Magnify

Découverte en Colombie-Britannique de matière organique en provenance d'un astéroïde

Une analyse détaillée de la météorite la plus pure jamais identifiée sur Terre montre que la composition des composés organiques qu'elle contenait a changé au cours des premières années du système solaire. Ces composés organiques modifiés ont été préservés durant des milliards d'années dans l'espace avant que la météorite ne s'écrase sur Terre.

Une équipe de recherche menée par le géologiste Chris Herd de l'Université d'Alberta a analysé des échantillons d'une météorite qui s'est écrasée dans le lac Tagish dans le nord de la Colombie-Britannique en 2000. Les variations constatées dans la géologie de la météorite étaient visibles à l'oeil nu, et indiquent que l'astéroïde d'où proviennent les échantillons de la météorite avait subi des changements importants.

Les chercheurs ont commencé à rechercher des variations dans la chimie organique correspondant à des variations dans la géologie de la météorite. Herd précise qu'ils ont ainsi trouvé une corrélation étonnante, qui a donné aux chercheurs un instantané du processus qui a altéré la composition de la matière organique transportée par l'astéroïde. Des acides aminés et des acides mono carboxyliques, deux éléments essentiels de l'évolution de la vie primitive sur Terre, on été découverts parmi les composés étudiés.

Meteor

Une météorite atterrit en plein match de cricket

Image
Deux spectateurs d'un match de cricket ont vu un événement plus que rare en levant les yeux en même temps tout en sirotant une bière : une chute de météore « en direct ». Le « caillou » ne fait que quelques centimètres de long, mais il aurait 4,5 milliards d'années (environ l'âge de la Terre). Il s'est cassé en deux en frappant le sol du terrain sous les yeux des deux spectateurs médusés. Un des morceaux aurait rebondi et frappé le spectateur dans la poitrine, heureusement sans le blesser. Les deux personnes ont envie de garder l'objet, mais peuvent le prêter à des experts pour examen et ainsi en savoir davantage sur la formation de notre système solaire. Si cette information s'avère, ce serait la première chute répertoriée depuis 1992 sur le territoire anglais.

Meteor

La météorite du lac Tagish source de vie

Image
© La Presse Canadienne /Adrian Wyld
Les météorites du lac Tagish ont été découverts par un résident de Whitehorse et conservés dans la glace en 2000.
La météorite qui est tombée près du lac Tagish au Yukon en 2000 transportait de la matière organique qui contenait des acides aminés, un élément essentiel à la vie.

Cette découverte fait l'objet d'un article que publiera le géologue planétaire de l'Université de l'Alberta, Christopher Herd, dans le prochain numéro du journal scientifique Science Today.

La météorite du lac Tagish a été découverte par Jim Brook, un pilote d'avion et guide d'aventures en plein air, qui habite à Atlin dans le nord de la Colombie-Britannique.

Christopher Herd et son équipe composée de scientifiques de la NASA et de plusieurs universités américaines ont découvert que la météorite du lac Tagish contenait toutes les composantes nécessaires à la vie, dont des acides aminés qui composent l'ADN.

Selon les scientifiques, cela pourrait être la preuve que la vie sur la terre vient de l'espace.

Les morceaux de météorite récupérés près du lac Tagish sont parmi les mieux préservées jamais trouvés, et ce, en grande partie grâce aux efforts de Jim Brook qui a placé les quelques douzaines de fragments qu'il a trouvés dans un sac de plastique propre pour ensuite les geler, ce qui a permis de limiter ainsi leur contamination terrestre.

Jim Brook a d'abord prêté certains morceaux à des scientifiques américains en 2006, puis il a accepté de vendre la cinquantaine de météorites en sa possession, une collection qui pesait en tout 850 grammes, à la communauté scientifique.

Le scientifique Christopher Herd de l'université de l'Alberta a négocié le contrat de vente qui s'est chiffré à 850 000 $. Ce montant a été payé par plusieurs agences fédérales, l'Université de l'Alberta, et le Musée royal de l'Ontario.

Better Earth

D'où je me trouve : « Raindrops Keep Fallin' On My Head* »

*« Des gouttes de pluie me tombent sur la tête ». Titre d'une chanson.

Traduction : SOTT

BS Meter
© na
Foutaise-o-mètre en alerte maximale

Un ami vient de m'envoyer un lien vers un article : Iran accused of September 11 role [article en français : des avocats veulent que l'Iran soit déclaré coupable des attentats de 2001 - NdT]

Tout ce que je peux dire, c'est : absolument PATHÉTIQUE !

Mais passons. La seule raison pour laquelle j'écris si tard ce soir, c'est que quelque chose me tracasse.

Ce qui m'a frappée ce soir, c'est un grand nombre d'étranges « juxtapositions ». D'abord, les informations sur les armes climatiques et sismiques qui ont circulé cette semaine. La première était à propos de l'ex-secrétaire à la Défense Cohen, qui a ouvertement mentionné HAARP en admettant l'existence de programmes capables d' « altérer le climat, de déclencher des tremblements de terre et des éruptions volcaniques à distance via l'utilisation d'ondes électromagnétiques. » Cherchez sur le Net, vous trouverez une liste de sites de conspiration qui en parlent (non pas qu'ici, à SOTT, nous ne pensions pas que ça conspire à tout va).

Admettre être en possession de programmes qui peuvent altérer le climat, déclencher des tremblements de terre, etc. est un peu ambitieux, et n'a vraiment rien à voir avec HAARP. L'objectif de HAARP est le contrôle mental.

Toutefois, des tremblements de terre peuvent être déclenchés via des armes à impulsion électromagnétique depuis des satellites.

M'est avis que ces clowns aimeraient beaucoup que la population pense qu'ils peuvent contrôler le climat - et peut-être le peuvent-il s'ils provoquent l'éruption d'un volcan. Mais ce qu'ils essaient de faire en réalité, c'est de poser un écran de fumée sur les VÉRITABLES changements terrestres ; des changements contre lesquels ils ne possèdent aucune arme. Et ces Changements terrestres sont ce qui, on peut le concevoir, pourrait détruire la quasi-totalité de la vie sur Terre.