Bienvenue à Sott.net
lun., 12 avr. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Ciel étrange

Cloud Lightning

Résumé SOTT - Mars 2015 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Image
Les bouleversements planétaires ont continué au même rythme en mars 2015, avec des inondations subites intenses se produisant partout en Amérique Latine, et emportant des villes entières. Pendant la nuit, le désert d'Atacama au Chili, le « plus sec endroit sur Terre », est devenu l'un des plus pluvieux. La fonte de la neige et les pluies inhabituelles pour la saison ont inondé de grandes parties du nord de l'Inde, du Midwest américain et de l'Europe occidentale, tandis que les inondations ont également frappé l'Afrique de l'Est et l'Australie. Un des cyclones les plus forts jamais observés dans le Pacifique Sud a dévasté Vanuatu, tandis que le Super-Typhoon Maysak frappait les Philippines à la fin du mois. Alors que les Américains vivant dans Tornado Alley se demandaient où « la saison des tornades » était passé, un puissant multi-twister vortex a dévasté Moore en Oklahoma (encore une fois).

Moon

Eclipse : une Lune de sang se produira samedi aux Etats-Unis

Image
Une éclipse lunaire totale se produire ce samedi, provoquant un phénomène de "Lune de sang". Non visible en France, l'éclipse sera retransmise en direct sur Internet.

Une lune rougissante, comme enflammée. Samedi, un nouveau phénomène d'éclipse se produira dans le ciel, avec pour conséquence de transformer la pleine Lune en "Lune de sang", rapporte le site Maxisciences. Cette éclipse lunaire totale, qui se produit lorsque la Terre, la Lune et le Soleil s'alignent parfaitement, modifie en effet l'aspect blanc et lumineux de la Lune en lui donnant une teinte cuivrée, presque rouge par endroits.

Telescope

Spectaculaires aurores boréales en France




Les habitants du nord de la France ont pu assister à un fascinant spectacle dans le ciel au cours de la soirée de mardi et de la nuit de mardi à ce mercredi avec la présence d'aurores boréales. Un phénomène assez exceptionnel à nos latitudes.


Vous avez été nombreux à nous faire parvenir des photos de ciel très colorées prises durant la nuit de mardi à mercredi. Vous avez alors été témoins d'un phénomène fascinant : les aurores boréales. Habituellement observées à des latitudes beaucoup plus nord, vers le pôle, la Scandinavie, l'Islande ou encore le Québec, elles ont été cette fois-ci visibles jusque sur le nord de la France. Cela a été le cas en Alsace, Lorraine, dans le Nord-Pas-de-Calais et jusqu'en Vendée.

Bizarro Earth

De la neige bleue est tombée à Chelyabinsk, deux ans après la chute de la météorite

De la neige bleu a recouvert Chelyabinsk , une ville russe dans les montagnes de l'Oural, près de deux ans jour pour jour après un météore se déplaçant à plus de 34.000 kilomètres par heure a explosé sur la ville avec la force de 500 kilotonnes de TNT, créant une onde de choc qui a blessé plus 1500 personnes.


Snowflake

Résumé SOTT - Janvier 2015 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Image
« D'ici quelques années, les chutes de neige hivernales deviendront un événement très rare et excitant. Les enfants ne sauront pas ce qu'est la neige. »
~ Dr David Viner, senior research scientist à l'unité de recherche climatique (CRU) de l'Université de East Anglia, Angleterre, en Mars 2000.
« Ultimement, les enfants britanniques n'auront qu'une expérience virtuelle de la neige. Grâce à l'internet, ils pourront s'émerveiller des scènes polaires - ou éventuellement, "ressentir" un froid virtuel. »
~ David Parker, chef du Hadley Centre pour les Prédictions Climatiques et la Recheche à Berkshire, Angleterre, également en Mars 2000.
Le mois dernier, des quantités phénoménales de neige ont été déversées dans le nord et le sud des États-Unis, en Europe occidentale et dans le sud-est, au Moyen-Orient, en Chine occidentale et dans l'est de la Russie. L'Arabie saoudite et les déserts du sud-ouest étasunien ont été frappés par la neige pour la troisième année consécutive. Les journaux étasuniens ont apparemment abandonné le terme « vortex polaire » parce que des conditions arctiques s'étendant jusqu'au Golfe du Mexique sont devenues « normales ». Si il y a un endroit où vous devriez vous attendre à beaucoup de neige en ce moment de l'année c'est à - Moscou - au lieu de cela, les Moscovites ont profité du mois de janvier le plus chaud depuis 100 ans.

Les Grands Lacs d'Amérique du Nord ne sont pas aussi gelés qu'ils l'étaient à la même date l'an passé, mais ces « blocs de glace » sont réapparus au Michigan en janvier et les Chutes du Niagara sont encore une fois partiellement gelées. Jusqu'à un demi-million de personnes ont été affectées par la pire inondation que l'Afrique du sud-est ait connue depuis des décennies. Les Balkans ont été inondés pour la 5e fois en 20 mois et ont presque reçu les quantités de précipitations pour deux mois, soit 70 cm de pluie en une seule journée. La Sicile a été frappée par une quantité identique de grêlons. Parmi les spectaculaires observations de boules de feu en janvier, il y a eu la fragmentation d'une comète au-dessus de l'est de la Russie, et une autre météorite a transformé la nuit en jour à Bucarest en Roumanie.

Des « booms mystérieux » continuent à effrayer les gens (et les animaux) partout aux États-Unis. Nous suspectons que certains d'entre eux sont des ondes de choc provenant d'explosions de météorites, mais d'autres arrivent groupés et sont enregistrés par les sismomètres (malgré le fait qu'il n'y a pas de fractures de l'écorce terrestre connues). Ainsi, nous sommes probablement en présence d'une activité sismique générale et inhabituelle résultant d'une diminution de la vitesse de rotation de la planète. Cela serait également responsable de toutes ces activités volcaniques, parmi lesquelles les éruptions spectaculaires de janvier. « La terre est en train de s'ouvrir » s'est traduit par des dolines qui ont avalé des voitures qui roulaient, ceci en Floride et au Maryland.

Alors que vous regardez cette vidéo résumant les événements climatiques de janvier, gardez à l'esprit que nous avons dû exclure un grand nombre d'autres phénomènes inhabituels parce qu'ils font maintenant partie de « la nouvelle réalité ».


Bizarro Earth

Halo lunaire et aurore boréale simultanés en Alaska

Un double phénomène météo étonnant s'est produit en Alaska la nuit dernière : l'apparition simultanée d'un halo lunaire et d'une aurore boréale.

Reporters - Fairbanks

Les halos se forment le plus souvent autour du Soleil. Cependant, ils peuvent également se former autour de la lune si elle est suffisamment brillante et si les conditions le permettent. Pour qu'un tel anneau soit visible, que ce soit autour de la Lune ou du Soleil, il faut que les rayons lumineux traversent des cristaux de glace à travers l'atmosphère et arrivent jusqu'à nos yeux. En climat tempéré, ces conditions se présentent lorsque des nuages élevés forment un voile suffisamment fin, mais étendu. En effet, ces derniers sont souvent composés de cristaux de glace du fait de l'altitude à laquelle ils se forment. Ces cristaux jouent le rôle de prismes, et lorsque les rayons du soleil les traversent, ils subissent des réfractions qui provoquent ce phénomène optique.

En climat polaire ou en montagne, ce phénomène peut avoir lieu sans nuage : si la température est suffisamment négative et l'humidité présente, des particules de glace en suspension se forment directement dans les basses couches et peuvent provoquer ce même phénomène.

Cloud Grey

Ciel spectaculaire à New York

Image
Les photographes amateurs ont pris des clichés saisissants d'un ciel instable au-dessus de la ville de New York ce mercredi.

A l'avant d'un front froid qui apporte un temps plus frais et humide ce jeudi sur le nord-est des Etats-Unis, la ville de New York a été parcouru par des nuages pour le moins chaotiques. Ces altocumulus castellanus se sont formés avant l'arrivée de la perturbation, sous un air doux pour la saison (16°C) et humide. Ce ciel étonnant est signe d'une grande instabilité, d'un temps presque orageux, avant un changement de régime météo.

Cloud Grey

Un magnifique trou de virga apparaît dans le ciel australien

Image

Cette étrange formation atmosphérique, appelée trou de virga, a été observé dans le ciel australien dans le sud de l'État de Victoria. Crédits : Peter Fell
Les habitants de la région australienne de Gippsland ont eu la chance d'observer ce lundi 3 novembre un spectacle étonnant : la formation dans le ciel d'un magnifique trou de Virga". Ce phénomène atmosphérique se produit lorsqu'une partie des gouttelettes d'eau d'un nuage se transforme brusquement en cristaux de glace.

Ce lundi 3 novembre 2014, un magnifique trou de Virga est apparu dans le ciel, au-dessus de la région de Gippsland (Est de État de Victoria). Un trou de Virga ? Cette formation atmosphérique apparaît lorsqu'une partie des gouttelettes d'eau d'un nuage gèlent sous forme de cristaux de glace, et deviennent de ce fait un peu plus lourdes que les gouttelettes environnantes : les gouttelettes ainsi formées tombent en-dessous de la couche nuageuse, et une sorte de « trou » apparaît alors.

Binoculars

D'étranges filaments dans le ciel angevin

Image
Mardi, autour d'Angers, de grands fils blancs ont virevolté dans les airs. Des témoins en ont photographié. De quoi s'agit-il ? Le mystère reste entier.

Elodie, qui habite Avrillé, n'avait jamais vu ça : « C'était comme une grosse toile d'araignée. » Mardi, en allant prendre le tram, elle a aperçu un étrange filament dans les airs.

Stéphane Calmels-Beaulieux, responsable dans un magasin de bricolage de l'agglo angevine, en a également vu. Dans son jardin à Seiches-sur-le-Loir, dans des champs à Saint-Sylvain-d'Anjou ou encore Pellouailles-les-Vignes. Il les a traqués avec son appareil photo. « Tout l'après-midi, des filaments ont chuté », raconte-t-il.

Bizarro Earth

Ciel apocalyptique à New York

Image
Des centaines de new yorkais ont pris en photo le ciel sombre et chaotique de ce mardi matin.

"Des allures de fin du monde", "on se serait cru dans le film Independance Day", "un nuage annonciateur de catastrophe", tels sont les messages postés sur les réseaux sociaux par les habitants de New York. Ce ciel presque surnaturel était accompagné d'une ambiance lourde et humide" à 7h du matin ce mardi. Malgré l'apparence menaçante de cette immense masse nuageuse, aucune catastrophe ni même intempérie.

Ces altocumulus très esthétiques au dessus des buildings de Manhattan, semblant avaler la ville toute entière, n'ont eu quasiment aucune conséquence.