Dolines
S


Better Earth

Apparition d'un lac en plein désert tunisien


Un lac est apparu comme par enchantement non loin de Gafsa, dans le sud de la Tunisie, au début du mois de juillet. L'endroit rebaptisé « Gafsa Beach » fait le bonheur des populations locales. Mais les autorités sont inquiètes : cette eau dont l'origine est encore incertaine pourrait être radioactive du fait de la présence de nombreux gisements de phosphates. Par ailleurs, si l'hypothèse d'une formation par les nappes phréatiques se vérifie, des tourbillons pourraient aspirer les baigneurs dans les profondeurs.

Beaker

Sibérie - Les trous géants apparus soudainement seraient liés à des explosions

Alors que des trous géants et d'une profondeur abyssale ont soudainement « explosé » en Sibérie ces derniers temps, la Communauté scientifique s'est mise à la recherche des causes possibles de ces phénomènes aussi spectaculaires qu'étranges :


Bizarro Earth

Un second trou découvert en Sibérie

Image
La semaine dernière, un pilote d'hélicoptère a découvert un trou profond de quelques 70 mètres sur la péninsule de Yamal en Sibérie (en photo ci-dessus). Or, un deuxième trou du même type aurait été repéré à 30 kilomètres du premier. Crédits : Konstantin Nikolaev
Un deuxième trou, analogue au premier découvert la semaine dernière en Sibérie, aurait été découvert par des éleveurs de rennes. Ses mensurations seraient toutefois plus réduites.

Selon le journal russe "The Moscow Times", un second trou analogue au premier découvert il y a quelques jours en Sibérie (lire "Un étrange cratère apparaît en Sibérie") aurait été repéré par des éleveurs de rennes (lire l'article en anglais sur le site du Moscow Times). Toutefois, aucune photo de ce nouveau gouffre n'est pour l'instant disponible.

Cette deuxième cavité, plus petite, serait également située sur la péninsule de Yamal, à 30 kilomètres du premier trou.

Selon l'agence de presse Interfax-Oural, le nouveau trou serait, hormis sa taille plus réduite, en tout point identique au premier.

L'agence de presse mentionne par ailleurs que de la neige aurait été aperçue en son fond.

Que déduire de la présence de cette deuxième cavité, si d'aventure elle est avérée (pour l'instant, le Moscow Times est la source unique de cette information, ce qui incite légitimement à la prudence) ? Tout d'abord, elle renforcererait l'hypothèse d'une origine environnementale, au détriment de l'hypothèse météoritique. Le scénario de l'explosion d'une poche souterraine de gaz naturel, dont regorge le sous-sol de cette région (qui est rappelons-le l'un des plus riches gisements russes de gaz naturel) prendrait donc de la consistance : la fonte de la glace de sous-sol, probablement causée par le réchauffement climatique, aurait alors permis la libération du gaz, sous la forme d'une explosion créant les deux gouffres découverts à ce jour.

Bizarro Earth

Un gigantesque sinkhole apparaît en Sibérie

Image
Un cratère large de 80 mètres environ est mystérieusement apparu dans une région peu fréquentée de la Sibérie. Crédits : Konstantin Nikolaev
Une gigantesque cavité de 80 mètres de large a été repérée par un pilote d'hélicoptère dans une région reculée de la Sibérie. À l'heure actuelle, les scientifiques s'interrogent sur l'origine de ce phénomène (+ VIDEO).

Autant le dire tout de suite, il y a fort à parier que le phénomène dont il est question ici trouvera sans tarder une explication scientifique. Il n'empêche : en attendant, la découverte de ce trou de quelques 80 mètres de large, apparu dans une région très reculée de la Sibérie, fait actuellement le tour du web anglo-saxon.

De quoi s'agit-il plus précisément ? En survolant la péninsule de Yamal, une région particulièrement peu fréquentée de la Sibérie, un pilote d'hélicoptère a découvert la présence d'un gigantesque cratère béant.

Voici la vidéo filmée par le pilote de l'hélicoptère :


Bizarro Earth

Brésil : des maisons disparaissent dans un trou, le match Italie-Uruguay compromis


La rencontre Italie-Uruguay pourrait être compromise à cause de la formation d'un trou béant à proximité du stade où la rencontre doit avoir lieu.


C'est l'inquiétude dans une Favela située à Natal, au Brésil. Un trou béant a emporté les maisons et les biens des habitants de cette communauté. Ce quartier est situé à quelques centaines de mètres d'un des stades accueillant les rencontres de la Coupe du monde et les conditions météorologiques ont empiré la situation. Des trombes d'eau se sont abattues sur la région, élargissant le trou. 150 familles vont devoir être relogées.

L'énorme cratère s'élargit de plus en plus et les autorités sont inquiètes car cela pourrait compromettre le match opposant l'Italie à l'Uruguay qui doit avoir lieu mardi, à quelques rues de cette catastrophe.

People 2

Vaccination : 2,4 M€ de dédommagement pour une infirmière atteinte de SEP après une injection

Image
© Inconnu
Suite à une vaccination à caractère obligatoire contre l'hépatite B en 1992, une infirmière a présenté « des désordres neurologiques, des troubles visuels, des paresthésies des quatre extrémités et d'autres symptômes relevant de la symptomatologie de la sclérose en plaques ».

Au mois d'octobre 1995 est diagnostiquée une sclérose en plaques. Mme A. a recherché la responsabilité de l'Etat au titre de cette maladie devant la juridiction administrative.

La Cour d'appel a fait application du principe d'imputabilité du dommage aux injections vaccinales. En l'espèce, l'Etat, et non l'office national d'indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales, est tenu d'indemniser la victime dans la mesure où les faits sont antérieurs à 2002 (avant la création de l'ONIAM.

Après avoir évalué l'ensemble des postes de préjudice de la victime, la Cour d'appel condamne l'Etat à lui verser près de 2,4 millions d'euros. Ce montant comprend les frais liés au handicap et à la perte d'autonomie, notamment l'assistance d'une tierce personne, ainsi que la perte de revenus et le préjudice professionnel.

Le Centre Hospitalier spécialisé de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, qui a employé Mme A...à compter du 1er septembre 1993 a droit au remboursement des sommes qu'il a versées à Mme A... au titre des congés dont elle a bénéficié du fait de sa maladie.

Bizarro Earth

SOTT Focus: Résumé SOTT - Mai 2014 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Traduction : SOTT

Cinquième volet de notre nouvelle série mensuelle, la vidéo suivante compile des images des « signes des temps » provenant du monde entier pour le mois de mai 2014 - « changements terrestres », conditions météorologiques extrêmes et bouleversements planétaires.
Résumé Sott mai 2014
© Sott.net
Les signes des temps de mai 2014

Les faits marquants de ce mois-ci : des incendies se déclarant dans des endroits où la neige tombe a) à proximité, et b) plus au sud. Plusieurs énormes tempêtes de poussière étouffant des villes aux États-Unis, au Moyen-Orient et en Asie centrale, tandis que près du cercle arctique, le plus grand incendie de forêt en Alaska a consumé près de cent mille hectares. Une vague de chaleur record a été enregistrée ce printemps dans le sud-ouest des États-Unis, combinée avec des incendies incroyablement destructeurs transformant [Auteur in1] San Diego en zone de guerre. Cent cinquante mille personnes ont été forcées d'évacuer leurs habitations alors que des « tornades de feu » enflammaient les banlieues.

D'incroyables quantités de grêlons se sont déversées sur la ville tropicale de Sao Paulo au Brésil, ainsi qu'en différentes régions des États-Unis, tandis que des records de pluviométrie ont fini par inonder différents lieux aux États-Unis, au Moyen-Orient, dans le sud de la Chine, en Afrique et en Europe. De spectaculaires orages électriques ont balayé les États-Unis et l'Europe, tandis que trois mille orages frappaient les Balkans à la suite des pires inondations jamais enregistrées, et un terrifiant « double glissement de terrain » en Afghanistan a enterré vivantes deux mille sept cents personnes.

Bad Guys

Meilleur du Web: Mai 2014 - Changements terrestres, météorologie extrême et événements prophétiques

Super cellule atmosphérique
© ravedelay/Flickr

Bizarro Earth

Meilleur du Web: Signes de changement - Météorologies extrêmes, activité sismique et boules de feu météoriques pour avril et début mai 2014

Traduction SOTT

La hausse de l'activité sismique continue tout au long de la ceinture de feu. Au centre de ces changements, les États-Unis font face à une « inondation historique » qui a été qualifiée d'exceptionnelle et comme se produisant une fois tous les cinq cents ans !
HDC Credits
© HDC
Il y a eu beaucoup plus pendant ce mois d'avril et ce début de mai comme cette vidéo le montre. Le déluge continue de frapper les zones fortement peuplées ! Soyez prêt pour les catastrophes à grande échelle dans votre région. Elles continuent et continueront de s'aggraver que nous le voulions ou pas. Restez en sécurité et merci de visionner !


Ce devrait être la dernière vidéo mensuelle de cette série. Cherchez-les un peu plus souvent !

Ces vidéos sont mieux visualisés avec un bon son ou un casque.

*Cette série ne signifie pas que le monde se termine ! Ce sont des documentaires sur des séries d'événements météorologiques extrêmes qui nous conduisent à des changements plus grands pour la planète. Si vous suivez la série, alors vous voyez les signes.

Commentaire: Découvrez la carte interactive Sott et les nombreux événements relatifs aux changements terrestres et à l'activité météorique pour le mois passé.




Bizarro Earth

SOTT Focus: Résumé SOTT - Avril 2014 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Traduction : SOTT

Quatrième volet de notre nouvelle série mensuelle, la vidéo suivante compile des images des « signes des temps » provenant du monde entier pour le mois d'avril 2014 - « changements terrestres », conditions météorologiques extrêmes et bouleversements planétaires.

Résumé Sott avril 2014  bannière
© Sott.net
Les signes des temps d'april 2014

Les faits marquants de ce mois-ci : des feux de forêt éclatent dans des lieux où il a ensuite neigé, la plus grande épidémie de tornade de la saison aux États-Unis, la mère de outes les dolines (ou était-ce un glissement de terrain ?) éventre une rue entière dans le centre-ville de Baltimore ... et une nouvelle entrée dans le livre des records : le plus grand nombre de forts tremblements de terre enregistrés dans le monde pendant un mois.

Accrochez-vous à vos sièges ! ...