Séismes
S


Info

Indonésie : séisme de magnitude 6,3

Un séisme de magnitude 6,3 s'est produit aujourd'hui au large des Moluques, dans l'est de l'Indonésie, a indiqué l'Institut géophysique américain (USGS), son homologue indonésienne écartant le risque de tsunami.

La secousse est survenue à 9h53 locales (02h53 en France) dans la région de Kepulauan Babar, dans l'est de l'archipel des Moluques, a précisé l'USGS. "L'hypocentre du séisme se trouve en mer mais il n'y a pas de potentiel de tsunami", a indiqué à l'AFP un responsable de l'agence indonésienne de météorologie, de climatologie et de géophysique(BMKG).

Un réceptionniste à l'hôtel Galaxy de Saumlaki, ville la plus proche de l'hypocentre, a indiqué à l'AFP n'avoir constaté aucun dégât. "Ce n'était pas très fort donc nos clients n'ont pas paniqué", a précisé Enik Aryesam.

Info

La Grèce secouée par deux séismes

Le centre de la Grèce a été secoué mercredi par deux secousses telluriques d'une magnitude de 4,2 puis 5,1, rapporte l'Observatoire d'Athènes.

Seisme, faille dans le sol
© Inconnu
L'épicentre du séisme a été localisé près de la ville de Lamia, à quelque 120 kilomètres au nord-ouest d'Athènes, précise la même source, sans donner de détails sur d'éventuels victimes ou dégâts.

La Grèce est le pays le plus fréquemment frappé par des tremblements de terre en Europe. Plus de 140 personnes avaient été tuées dans un séisme de magnitude 5,9 survenu en septembre 1999 à Athènes et la région nord-ouest de la capitale.

Info

Grèce : un séisme de magnitude 5,3

Un séisme de magnitude 5,3 a sécoué mercredi le centre de la Grèce et a été ressenti jusqu'à la capitale, annonce la télévision locale.

Le service géologique des Etats-Unis (USGS), pour sa part, fait état d'un séisme de magnitude 5,1. Selonj l'USGS l'épicentre se trouvait à 120 km au nord-ouest d'Athènes à une profondeur de 15,6 km.

Bizarro Earth

Dans le périmètre du complexe supervolcanique Altiplano-Puna, 60 séismes intermédiaires interrogent

Altiplano-Puma
© Inconnu

Trois séismes, le premier à 05 h 11 Temps Universel, magnitude 3.9, le second à 06 h 35, magnitude 4.2 et le troisième à 06 h 47, magnitude 4.8, et d'hypocentre compris entre 201 et 189 kilomètres de profondeur, ont été enregistrés par l'Observatoire San Calixto, Institut Sismologique de Bolivie, tous trois dans le département de Potosi. En eux-mêmes, de magnitude modérée et de profondeur focale intermédiaire, proche de 200 kilomètres, ces tremblements de terre sont sans danger pour les populations. Pourtant, ils interpellent.

Du 01 Janvier au 02 Août 2013, ce ne sont pas moins de 40 tremblements de terre de magnitude 3.0 à 3.9, de 18 tremblements de terre de magnitude 4.0 à 4.9 et de 2 tremblements de terre de magnitude 5.0 à 5.3, d'hypocentre compris entre 115 et 272 kilomètres de profondeur, soit un total de 60 aléas sismiques de magnitude égale ou supérieure à 3.0, qui ont été enregistrés, soit un nombre égal au nombre de tremblements de terre, pour la même zone, constatés du 01 Janvier au 31 Décembre 2012, et un nombre 5 fois supérieur aux 12 répertoriés du 01 Janvier au 31 Décembre 2011. Cela laisse entendre une augmentation sensible des événements sismiques qui se produisent dans le département de Potosi, et une augmentation notoire depuis le 19 Mars 2005 car de-dite date au 02 Août 2013, ce ne sont que 200 séismes qui sont décomptés.

Info

Un séisme au large de la côte ouest du Canada

Un séisme de magnitude 5,7 s'est produit au large de la côte Pacifique du Canada ce dimanche. Selon la Commission géologique du Canada, l'épicentre du séisme a été localisé dans l'océan à l'ouest de l'île de Vancouver (la Colombie-Britannique).

Les experts estiment qu'il n'y a pas de menace d'un tsunami. Les informations sur les victimes ou les dégâts matériels n'ont pas été communiquées.

Info

Fort séisme au Japon, pas de tsunami

Un séisme de magnitude 6 s'est produit dimanche au large du nord du Japon, la région ébranlée par un tremblement de terre majeur en mars 2011, mais ce dernier séisme n'a pas suscité d'alerte au tsunami.

Le tremblement de terre s'est produit à midi et demi heure locale (5h29 en France), dans le Pacifique, au large de la préfecture de Miyagi, ravagée par le séisme de magnitude 9 du 11 mars 2011 qui avait provoqué un gigantesque tsunami.

Info

Un tremblement de terre de 5,1 au Japon

Un séisme de magnitude 5,1 s'est produit dans la partie centrale du Japon ce samedi. Selon l'Administration météorologique national du pays, l'épicentre du séisme a été localisé dans la préfecture de Shizuoka, et son foyer se trouvait à une profondeur de 40 km. Aucune information sur les blessés ou les dégâts matériels n'a été rapportée. Il n'y a aucune menace de tsunami.

Les secousses ont été ressenties dans 14 préfectures de la partie centrale de la principale île japonaise de Honshu, y compris la région de la capitale japonaise.

Bizarro Earth

Meilleur du Web: Juillet 2013 : changements terrestres, météorologies extrêmes et signes prophétiques


Map

Un séisme de 6,2 au large de Vanuatu ne provoque ni tsunami ni dégâts

Un séisme d'une magnitude de 6,2 s'est produit vendredi au large de l'île du Vanuatu, dans le Pacifique, selon l'Institut géophysique américain (USGS), sans déclencher d'alerte au tsunami ni faire de dégâts matériels. La secousse a été enregistrée à 07H07 GMT à 135 kilomètres de profondeur, à 48 kilomètres au nord-est de Luganville et à plus de 270 kilomètres de la capitale Port Villa. Les sismologues australiens estiment à 5,7 la magnitude. « S'il y a eu des dégâts, ils seront légers », a déclaré Steve Tatham.

Road Cone

Suisse : un forage géothermique provoque un séisme

Suisse, forage géothermique
© Inconnu

Des forages en vue de l'installation d'une centrale géothermique ont provoqué, dans la région de St-Gall, un séisme de magnitude 3,6.

L'homme a fait trembler la terre en Suisse. Des essais récemment réalisés à l'intérieur d'un des forages d'un projet de centrale géothermique dans l'est de la confédération hélvétique ont probablement provoqué samedi dans la région de St-Gall un séisme de magnitude 3,6.

"Dans les prochains jours, d'autres tremblements de terre ne peuvent pas être exclus", a indiqué dans un communiqué le Service sismologique suisse de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Samedi à 5h30, les experts ont enregistré une secousse de magnitude 3,6 à une profondeur de 4 km, dans les environs de la ville de St-Gall. "Le séisme est probablement directement lié aux essais et aux activités de stimulation réalisés dans le forage d'un projet de géothermie à St-Gall, où plusieurs microséismes ont déjà été enregistrés ces derniers jours", selon le service sismologique suisse. Cette même secousse a été enregistrée par des capteurs dans le canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures, près de Herisau. A cet endroit la secousse enregistrée a été de magnitude 3,8 a expliqué une responsable du Service sismologique. "Le séisme a été largement ressenti dans la région", expliquent les experts. Aucun dégât n'a été constaté selon la police.