Virus de la grippe
© Inconnu

Mercredi matin, le maire de la ville de Boston aux Etats-Unis, Etat du Massachusetts, vient de déclarer l'état d'urgence en raison de l'épidémie de grippe qui s'est abattue sur la ville. 700 cas ont été confirmés et 4 décès ont déjà eu lieu, 18 dans l'Etat.

En 2011, 70 cas avaient été répertoriés. 3 fois plus de personnes âgées de plus de 65 ans ont été hospitalisées par rapport à la même époque de l'année dernière. Les centres de santé à travers la ville offrent des vaccins gratuits à toute personne qui n'a pas encore été vaccinée.

Toutefois, selon le responsable des maladies infectieuses de l'Etat, cette épidémie « est plus sévère que la moyenne mais pas sans précédent dans la sévérité. » et n'est jugée que « modérément grave ».

Chose curieuse, tout cela survient peu de temps après l'avis d'un comité consultatif pour les CDC (Centers for Disease Control and Prevention), qui a recommandé que tous les citoyens américains soient vaccinés contre la grippe saisonnière chaque année, sauf dans quelques cas où le vaccin est connu pour être dangereux. (Préserver Notre Planète). Bon.

Source: Boston.com (en américain) relayé par InvestmentWatch