Les Maîtres du Monde
Carte


Mail

Démocratie ? Quelques preuves sur le trucage du référendum écossais

Le référendum en Ecosse aurait-il était truqué? Oseraient-ils nier la voix du peuple? Oui...sans aucun doute. Ils l'ont déjà fait pour les référendums européens et n'hésiteront pas à le refaire. Cette vidéo montre que l'une des personnes en charge du décompte des voix prend des bulletins qui étaient pour l'indépendance et les met dans la pile du Non. Il ne s'agit clairement pas d'une erreur mais d'un acte délibéré vu qu'elle en prend plusieurs d'un coup. La vidéo montre également que les bulletins du NON sur le haut de la pile seraient en fait des OUI. Ce référendum a tout l'air d'être d'une grosse arnaque.


D'autres vidéos sur le trucage du référendum:

USA

Les « conneries » d'Obama prises à revers

Traduit par Daniel pour vineyardsaker.fr

Je me balade en Europe depuis un moment et la vedette du spectacle est sans contredit le calife. Abou Bakr al-Baghdadi n'a rien de moins que ravi à Vladimir Poutine le titre de docteur Denfer de l'heure. Pourquoi se contenter d'une bonne vieille Guerre froide 2.0 ? Le Pentagone l'a maintenant éclipsée avec sa « guerre de longue durée », la désormais familière Guerre globale contre le terrorisme.


Obama a d'abord promis que des troupes terrestres ne seraient pas déployées pour combattre le calife. Bref, pas de nouvelle invasion de l'Irak. Puis le général Martin Dempsey, chef de l'état-major interarmées, a dit que si la doctrine en matière de politique étrangère en place (qui consiste, selon Obama, à « ne pas faire de conneries ») ne fonctionne pas (vous pouvez en être sûrs), il aura recours à des troupes terrestres, intégrées ou non.

Juste au bon moment, voilà que le calife joue la carte hollywoodienne en présentant la bande-annonce de la mégaproduction à venir du Califat, Flames of War (Les flammes de la guerre) [1], réalisée par Michael Bay (sortie prévue en automne 2014). Aura-t-on droit à une diffusion directe en ligne par Netflix?

L'école de géopolitique de Marvel Comics n'en finit plus de nous éblouir.
Beaker

Qu'ont en commun les guerres en Ukraine, à Gaza, en Syrie et en Libye ?

Pour le géopoliticien mexicain Alfredo Jalife-Rahme, la simultanéité des événements éclaire leur signification : après avoir annoncé la création d'une alternative au Fonds monétaire international et à la Banque mondiale, donc au dollar, la Russie doit faire face en même temps à l'accusation d'avoir détruit le vol de la Malaysian Airlines, à l'attaque de Gaza par Israël soutenu par les renseignements militaires US et britanniques, au chaos en Libye et à l'offensive de l'Émirat islamique au Levant. En outre, sur chacun de ces théâtres d'opération, les combats tournent autour du contrôle des hydrocarbures, dont le marché était jusqu'ici exclusivement opéré en dollars.

20 juillet 2014 - Les calendriers, les organigrammes, les schémas d'information et les généalogies sont des plus utiles à l'analyse géopolitique. Ainsi, deux jours avant que le mystérieux missile ne fasse exploser en l'air l'avion de la Malaysia Airlines - événement aussi nébuleux que ce qui s'est passé avec ses deux vols récents - a pris fin le sixième sommet des BRICS et de certains pays membres de l'UNASUR, notamment la Colombie et le Pérou.

Un jour avant le tir du missile mortel, Obama a augmenté la pression exercée contre la Russie et ses deux ressources inextricables que sont les banques et les ressources énergétiques. « Pure coïncidence », le jour où le mystérieux missile a été tiré en Ukraine, « Nétanyahu, à la tête d'un État possédant l'arme nucléaire, a donné l'ordre à son armée d'envahir la bande de Gaza », comme l'a si bien fait remarquer Fidel Castro dans sa dénonciation du gouvernement putschiste ukrainien qu'il a accusé d'avoir manié une « forme inédite de provocation » sous la férule des États-Unis.
Stop

Union européenne : déceptions à tous les étages

ue drapeau ue
Il y a encore deux ou trois ans, nous étions de ceux qui militions, notamment sur le site europesolidaire, pour le renforcement de l'Union européenne. Peut-être pas son extension géographique, mais l'extension de ses compétences. Cela au point de recommander le passage à une structure fédérale démocratique, sur le modèle constitutionnel des États-Unis d'Amérique. Aujourd'hui nous sommes bien obligés de constater que nous allons dans une direction diamétralement opposée, poussés en cela par les Américains, à qui nous cédons en plus avec force courbettes.

Cependant, nous avions suffisamment étudié la façon dont, dans les années soixante, ces mêmes États-Unis avaient impulsé la construction d'une Union européenne conçue pour servir leurs intérêts géopolitiques et économiques. Nous n'avions donc pas d'illusion sur ce point. L'instrumentalisation de l'Europe par l'Amérique allait se poursuivre. Mais nous pensions, étant de ceux qui avaient professionnellement participé à la mise en place de l'euro, que celui-ci serait un outil très important, qui permettrait à l'Europe de commencer à s'affranchir de la domination du dollar, et par conséquent de Washington.
Star of David

Des bédouins chassés de leur terre par Israël?

Traduction : Fabio Coelho pour Croah

© Press tv
Le régime israélien tente d'expulser par la force des milliers de bédouins de Jérusalem vers la vallée du Jourdain, où ils ne seront pas en mesure de poursuivre leurs style de vie pastoral, rapporte PressTV.

Plus de 40 organisations internationales et palestiniennes pour les droits de l'Homme ont affirmé que Tel Aviv prévoit de déplacer plus de 12 000 bédouins qui sont décidés à résister aux évictions.

Le régime veut expulser le groupe ethnique de la ville de Jéricho vers la rivière du Jourdain en Cisjordanie.

« Nous sommes des bédouins Jahalin qui nous sommes établis sur cette terre il y a 50 ans... Les Israéliens ont depuis lors tenté de voler notre terre. Ils tentent sans cesse de grappiller toujours plus de terrain, mais jour après jour, les bédouins luttent pour leur terre, refusent ce projet, et font campagne contre leur déplacement », a déclaré Attula Jahalin, un bédouin.

Les bédouins ont affirmé que la décision de Tel Aviv a pour but d'étendre la colonie voisine de Ma'ale Adumim via l'annexion de ce terrain.

« La semaine dernière, un grand nombre d'israéliens est venu... ils nous ont délivré des notices nous enjoignant de quitter cette zone, car ils considèrent que cette terre appartient à Israël. C'est faux, car nous vivons ici depuis 1948. Ils ont dit qu'ils démoliraient cette zone, et nous forceraient à partir », a déclaré un autre bédouin, Sami Abu Ghali.

Les bédouins sont supposés vivre dans des terrains minuscules situés dans de nouvelles villes qui seront construites près d'al-Nuweima, au nord de Jéricho, et à al-Rashayda, au sud de Bethléem.

Tel Aviv refuse jusqu'ici de reconnaître les droits des bédouins palestiniens et leur refuse l'accès aux services publics de base.

Selon une lettre signée par plus de 50 personnalités publiques fin 2013 en Grande-Bretagne, ce que Tel Aviv entend faire, c'est « déplacer par la force des Palestiniens de leurs maisons et de leurs terres, et pratiquer une discrimination systématique et une séparation ».

Les groupes de défense des droits de l'Homme affirment que de telles mesures engendreront le nettoyage ethnique des Palestiniens qui vivent à cet endroit.
Bad Guys

Mers et océans, également accaparés par les marchés financiers

© marcp dmoz
Pêcheurs aux Îles Canaries
Les terres agricoles ne sont pas les seules cibles de puissants intérêts privés, de grandes entreprises ou de gros investisseurs. Littoraux, mangroves ou récifs coralliens sont aussi convoités. Au nom de la défense de l'environnement et de la préservation de la biodiversité, la mise en place de quotas de pêche, de réserves naturelles maritimes ou d'élevages géants favorisent le contrôle des bords de mer et des eaux continentales par une poignée d'acteurs privés. Aux dépens des communautés locales et des millions de petits pêcheurs qui vivent de la mer et voient leurs droits et leurs cultures bafoués. Un nouveau rapport lève le voile sur cet accaparement des mers.

Mais comment donc des intérêts privés peuvent-ils accaparer les océans ? Il ne s'agit pas - encore - de ses fonds marins, mais de ses ressources dont dépendent 800 millions de personnes, habitant les littoraux et vivant de la pêche. Rivages côtiers et eaux continentales, estuaires, lagunes, deltas, zones humides, mangroves, ou encore récifs coralliens, sont concernés. Comment se traduit cet appropriation d'un bien commun ? Un rapport, intitulé « l'accaparement global des océans » vient d'être publié par des organisations internationales, en collaboration avec le Forum mondial des peuples de pêcheurs. [1] Il pointe les nouveaux maux qui menacent la vie des communautés des bords de mer, du Chili à la Thaïlande en passant par l'Europe du Nord ou les côtes africaines.
Magnify

Sharon Tennison : un autre regard américain sur Poutine

Traduction : Goklayeh

© Inconnu
Voici un témoignage d'une Américaine qui connaît bien la Russie. Sa vision de Poutine est aux antipodes de ce nos médias nous disent souvent de celui qui est devenu le président de la Fédération de Russie. Un propos qui jette sur l'un des tout plus importants dirigeants de ce monde un éclairage pour le moins singulier.
The French Saker.

Chers amis et collègues,

Alors que la situation en Ukraine s'est aggravée, une désinformation et un battage inadmissibles sont quasi-quotidiennement déversés sur la Russie et sur Vladimir Poutine.

Les journalistes et les experts des médias doivent à présent parcourir l'Internet et sonder les dictionnaires pour produire de nouvelles épithètes diaboliques leur permettant de continuer à décrire leurs deux souffre-douleurs.

Commentaire: Nous invitons nos lecteurs à signer cette lettre à Poutine.

Bell

Alerte : Les plans de Washington pour une guerre mondiale

Un document extraordinaire publié le 31 juillet à propos du calendrier prévisionnel militaire des États-Unis enjoint le Pentagone de se préparer à déclencher jusqu'à une demie douzaine de guerres simultanément, y compris des guerres dans lesquelles les adversaires possèdent des armes nucléaires.

Ce n'est pas les USA qui se battent ils utilisent des tiers

Ce document, intitulé « Ensuring a Strong Defense for the Future » (« Assurer une défense forte pour le futur »), a été rédigé par le National Defense Panel, un groupe d'anciens hauts responsables civils et militaires, missionnés par le Congrès pour fournir un regard critique sur le calendrier prévisionnel officiel du Pentagone publié cette année, le plan quadriennal de défense 2014.

Le National Defense Panel est coprésidé par William Perry, secrétaire à la Défense sous la présidence Clinton, et par le général John Abizaid, ex-chef du Commandement central des États-Unis. Parmi ses membres, il comprend quatre autres généraux à la retraite, ainsi que Michele Flournoy, anciennement secrétaire adjoint à la Défense sous Obama, et Eric Edelman, un éminent néo-conservateur et sous-secrétaire à la Défense dans le gouvernement de George W. Bush.
Eye 1

Loi antiterroriste : les députés ont voté la censure du Web français


Bernard Cazeneuve et Manuel Valls ont désormais les clés du Web français. © PATRICK KOVARIK / AFP POOL / AFP
Le gouvernement a refusé de modifier l'article 9 de son projet de loi contre le terrorisme : il pourra bloquer des sites internet sans autorisation du juge.

L'Assemblée nationale a voté jeudi matin le projet de loi "lutte contre le terrorisme", porté par Bernard Cazeneuve sous l'impulsion de Manuel Valls. Le ministre de l'Intérieur a fait adopter, dans un grand exercice d'acrobatie politique, l'article 9 qui prévoit le blocage des sites internet par l'exécutif, sans décision préalable du pouvoir judiciaire : une mesure contre laquelle il avait voté lorsqu'il était député et que l'UMP l'avait proposée en 2010. Cette mesure était soutenue par les groupes PS, UMP, UDI ou encore SRC, illustrant bien l'éternel fantasme de contrôle d'Internet qui rassemble droite et gauche, dans un consensus plus que perturbant.

"Nous sommes là pour être utiles à la République en la protégeant du terrorisme", a expliqué dans la nuit de mercredi à jeudi Bernard Cazeneuve, faisant fi des dures critiques venant de quelques députés de tous bords, ceux qui s'impliquent depuis des années dans les dossiers numériques. Las ! En dépit de toute logique, en dépit des contresens criants, l'Assemblée a validé le texte du gouvernement, dont nous avions déjà signalé les dangers en juillet.
Ice Cube

Bruxelles infligerait-elle, sans le savoir, un hiver sibérien à l'Europe ?

L'interruption de la fourniture de gaz à l'Ukraine par la Russie, le 16 Juin 2014, et les réserves de gaz stockées pour une durée maximale d'un mois, ont incité la Maison Blanche à faire pression sur l'élite dirigeante à Bruxelles.

L'UE a été contrée, de manière efficace, par la Russie, dans son plan de tricherie consistant à livrer le gaz naturel russe en mode inverse pour sauver l'Ukraine. Face à cette réalité, l'UE et Washington ont intensifié la guerre économique contre la Russie en imposant de nouvelles sanctions. Du coup, la Russie a répondu par un avertissement, en réduisant le volume de gaz pour l'Europe de 5%. Elle montre ainsi que toute l'Europe court le risque majeur de supporter tout le poids des mesures économiques que le Kremlin considèrera comme dangereuses pour sa propre économie.

Dans sa conférence de presse 10 Juin 2014, Sergueï Glazyev, conseiller économique de Vladimir Poutine, a montré que les États-Unis, par le biais de la guerre civile en Ukraine, avait déclenché une guerre économique contre la Russie. Washington, qui prend les Russes pour des idiots, aidera, sans le savoir, à faire tomber l'Europe, au milieu de l'automne, dans le piège habilement tendu par Poutine. Les manœuvre effectuées par les Américains par l'intermédiaire de l'UE vont donner aux Russes le prétexte pour priver l'Ukraine de son principal intérêt, sa position stratégique, représentée par le pipeline ''Fraternité''. C'est par ce gazoduc Fraternité qui traverse l'Ukraine que passe près de 50% du gaz russe pour approvisionner l'Europe.
Top