Les Maîtres du Monde
Carte


Snakes in Suits

David Cameron à l'ONU : vive l'obscurantisme !

© Inconnu
L'esprit d'orthodoxie accentue son "come back". Le sinistre David Cameron est en bonne place.Dans l'antiquité européenne, l'intolérance avait le même aspect que dans la Chine ou l'Inde d'aujourd'hui. Elle se manifestait par des procès de patriotisme, au cours desquels les mauvais citoyens étaient sanctionnés. Rien de commun avec l'intolérance contemporaine. Cette différence de nature vaut d'être soulignée. Jamais, dans l'Empire Romain, la pensée ne fut soumise à la censure. L'Européen antique, comme l'Hindou ou le Chinois d'aujourd'hui, pouvait penser ce qu'il voulait, mais ne devait rien faire qui pût détruire les coutumes, les traditions, les règles d'action qui gardent la Patrie ou l'Empire.

L'orthodoxie contemporaine renvoie à toute autre chose. L'intolérance présente autorise n'importe quoi en matière de mœurs, coutumes, attitudes, mais sort l'artillerie lourde contre la pensée. On ne peut plus formuler une opinion qui conduirait à douter d' "articles de foi". Être un fidèle, un dévôt, un cagot est le slogan de l'orthodoxie. Le Camériste anglais, l'un des gardiens du goulag intellectuel occidental, a déclaré à l'ONU, pensant épater la galerie, que les chercheurs de vérité devaient être considérés comme des terroristes, ainsi que tous les sites internet qui osent se lever contre l'Impérialisme.

Commentaire: David Cameron c'est donc aussi ceci :

- Cameron veut sortir l'Angleterre de la Cour européenne des droits de l'homme
- David Cameron assimile conspirationnisme et terrorisme : « il faut les traiter exactement comme on traite les terroristes de l'EIIL »
- David Cameron avait un plan tout prêt pour intervenir en Syrie
- G8 : Cameron propose une dictature militaire en Syrie

Bad Guys

Ebola : pandémie et guerre bactériologique?

© Inconnu
Ebola suscite la peur. Ebola nourrit des tas de théories du complot sur le net et la question s'y résumerait ainsi: le virus est-il naturellement apparu en 1976 ? S'est-il transmis à l'homme au Libéria, en Sierra Leone et en Guinée-Bissau par les chauves-souris frugivores ou est-il, dans cette seconde souche virulente apparue au printemps 2014, le produit, volontaire ou accidentel qui se serait échappé dans la nature d'un laboratoire d'armes biologiques américain ? De plus comment expliquer qu'après sa présence au Congo en 1976, le virus soit réapparu en 2014 à 3500 km sans aucune chaîne causale géographique ?

Ce qu'il importe peut-être de démystifier, c'est la guerre biologique elle-même. La guerre bactériologique n'est pas nouvelle. Les armes biologiques remontent à aussi loin que 1 500 avant notre ère quand les Hittites d'Asie Mineure furent envoyés comme victimes de la peste dans les terres de leurs adversaires. Plus tard, les Romains utilisèrent la guerre biologique à de nombreuses reprises en mettant des chevaux morts dans l'approvisionnement en eau des troupes ennemies ou en empoisonnant les puits par des bactéries fécales intestinales.
Airplane

Crash du vol MH17 : le BND allemand avait été démenti par Frans Timmermans

Aucune autorité officielle n'a éclairci à ce jour les conditions du crash du vol MH17 au-dessus du Donbass. Cependant, l'administration Obama, en l'absence de preuves, mais se basant sur son intime conviction, a accusé les forces d'autodéfense des Républiques populaires de Lougansk et de Donetsk . Elle a pris des sanctions économiques à l'encontre de Moscou, qui protège ces Républiques et a admis avoir contraint l'Union européenne à faire de même.

Le 10 septembre, les autorités des Pays-Bas chargés de l'enquête ont rendu public un rapport préliminaire sur la catastrophe. Elles ont confirmé que l'avion s'était désintégré en plein vol en raison des « dommages structurels provoqués par un impact extérieur de nombreux projectiles à haute énergie ». Cependant, ni la nature, ni l'origine de ces projectiles n'ont été précisées.
Bomb

Le busine$$ des arme$ s'envole


Cloture de la Bourse de New York
La guerre est le plus fructueux des business. C'est à ce moment-là que les grandes fortunes se font. Heureusement, le pays radieux de la liberté d'entreprendre est toujours en guerre. Cette fois, ce sont l'Irak et la Syrie qui rapportent.

Il y a à peine un an - avec le retrait des troupes de l'Irak et de l'Afghanistan et les coupes annoncées dans le budget militaire - les gros actionnaires des industries guerrières états-uniennes voyaient en noir l'avenir de leurs profits. Mais à présent, avec les opérations militaires du Pentagone en Syrie et en Irak et la nouvelle confrontation avec la Russie, l'avenir est redevenu radieux.

Le 23 septembre, premier jour des attaques aériennes en Syrie, deux navires états-uniens ont lancé 47 missiles Tomahawk, chacun d'un coût de 1,4 millions de dollars, en détruisant des sites pétrolifères et autres installations syriennes sous le prétexte qu'ils étaient aux mains de l'Émirat Islamique. Quelques jours après la firme Raytheon, productrice des Tomahawk, a emporté l'adjudication d'un contrat de 251 millions de dollars pour la fourniture d'autres missiles et ses actions ont augmenté de 4 % en moins d'un mois, alors que l'indice général en Bourse est descendu dans la même période de 2 %. Des augmentations analogues ou supérieures ont été enregistrées par les autres plus grands contractants du Pentagone : Northrop Grumman +4 %, General Dynamics +4,5 %. Les actions de Lockheed Martin, qui produit entre autres les missiles Hellfire de plus en plus utilisés par les drones Reaper de General Atomics, ont enregistré une augmentation record de 9,5 %. Lockheed encore a lancé le 18 octobre le septième navire de combat de littoral (LCS) qui, doté d'une haute manœuvrabilité et capacité de naviguer dans des fonds peu profonds, peut s'approcher des côtes ennemies pour lancer des attaques en profondeur dans le territoire. Peu de temps avant, en avril, avait été livré à la US Navy le premier des 10 navires d'assaut amphibie de la nouvelle classe America, d'où peuvent décoller aussi les chasseurs F-35 de Lockheed.
Info

La Russie, pays clé pour Total : le pétrolier ambitionne de faire de la Russie sa première source de production d'hydrocarbures

Le patron de Total, Christophe de Margerie, a été tué dans un accident d'avion près de Moscou alors qu'il quittait la Russie, un pays dont le pétrolier français ambitionne de faire sa première source de production d'hydrocarbures d'ici 2020.

Le groupe, présent en Russie depuis 1991, y affiche déjà une production de 207.000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j) en 2013.

Elle est issue du champ de Kharyaga, dans lequel Total détient une participation de 40% et de sa présence au capital de la société Novatek (18%), qui produit plus de 10% du gaz russe, selon les données communiquées par le groupe français.

Total est par ailleurs associé à Novatek, ainsi qu'au Chinois CNPC, dans le projet Yamal LNG de construction d'une usine géante de liquéfaction de gaz naturel, en Sibérie.

Total détient 20% de ce projet, contre 60% pour son partenaire russe et 20% pour CNPC.
Beaker

Tirer les prix du pétrole vers le bas pourrait se retourner contre l'Arabie saoudite

L'Arabie saoudite veut se servir de la baisse des prix du pétrole pour pousser la Russie à modifier sa politique à l'égard de la Syrie, contrarier l'Iran et contraindre le gaz de schiste produit aux USA à sortir du marché. C'est ce qu'a expliqué Pepe Escobar, notre œil itinérant, dans une interview réalisée par Russia Today.


L'Arabie saoudite fait subir le supplice du pendu au monde entier
Russia Today : La chute des prix du pétrole nuit sûrement à l'économie de la Russie. Mais qu'en est-il des autres pays producteurs, comme les États membres de l'OPEP ?

Pepe Escobar : Bien des gens sont affectés. Il y a plus ou moins vingt pays qui ont besoin du pétrole pour boucler au moins 50 % de leur budget. Parmi ces nations, on retrouve des pays africains et des pays du golfe Persique, dont l'Arabie saoudite et l'Irak, ainsi que le Venezuela et l'Équateur. C'est très compliqué et ce n'est pas seulement la Russie qui sera affectée...
Bomb

Des survivants de Kobani sur l'EIIL : « Même des animaux ne feraient pas ça »

Traduit par Fabio Coelho pour Croah.fr

Un activiste kurde et sa femme, tous deux témoins des atrocités commises par l'EIIL à Kobani au cours des derniers mois, et détenteurs de photos et de vidéos qui attestent de la brutalité des takfiristes, se sont entretenus avec Murad Gazdiev, de Russia Today, pour raconter ce qu'ils ont vu.


Bazran Halil, un activiste kurde des droits de l'Homme et journaliste indépendant, a brièvement traversé la frontière turque en compagnie de son épouse pour s'entretenir avec le correspondant de Russia Today. Son ordinateur portable est rempli de vidéos qui attestent de la brutalité caractéristique dont fait preuve l'État Islamique takfiriste.

« Il y avait un homme atteint du syndrome de Down [Trisomie 21]« , explique-t-il.
Il ne comprenait rien à ce qui se passait, ne savait pas s'il devait fuir ou même juste s'éloigner de la ligne de front. Lorsque les militants takfiristes sont arrivés, ils l'ont décapité et ont pris des photos, qu'ils ont ensuite partagé sur les réseaux sociaux en disant « nous avons tué un athée, un kaffir ».
Bazran affirme que les militants takfiristes ont fait usage d'armes chimiques. Pour prouver ses dires, il fournit des images de la morgue de Kobani, où l'on peut voir des corps brûlés vraisemblablement par du phosphore blanc.
Airplane

Le PDG de Total décède dans le crash de son jet privé à l'aéroport de Moscou après un entretien avec le Premier ministre russe

Le président du groupe Total, Christophe de Margerie, est décédé vers minuit ce mardi 21 octobre dans le crash de son Falcon 50 à l'aéroport de Moscou.

C'est lors du décollage en partance pour Paris, aux alentours de 00h10 (heure de Moscou), qu'un signal de détresse aurait été déclenché.

Les pilotes auraient signalé un incendie sur l'un des moteurs et des dommages sur le fuselage, et auraient donc décidé de faire demi-tour. Quelques minutes plus tard, le jet privé du PDG de Total aurait heurté sur la piste un véhicule de type chasse-neige au niveau du train d'atterrissage, faisant un violent atterrissage, prenant feu après s'être renversé.

Il semblerait que quatre personnes se trouvaient à bord (dont trois membres d'équipage). Selon Life News, les secouristes ont retrouvé les quatre corps dont celui du PDG de Total.
Eye 1

Loi anti-terroriste : la censure policière de Google maintenue en CMP

Les députés et sénateurs de la Commission Mixte Paritaire, qui élaboraient le texte final du projet de loi anti-terroriste, ont maintenu la disposition introduite au Sénat qui donne à la police administrative le pouvoir de notifier aux moteurs de recherche des sites qu'ils n'auront plus le droit de référencer.

Les sept députés et sept sénateurs de la commission mixte paritaire (CMP) chargée de négocier un texte commun à l'Assemblée Nationale et au Sénat après leur première lecture du projet de loi de lutte contre le terrorisme, ont rendu ce mardi leurs travaux. Les services de l'Assemblée ont publié le texte de la CMP, qui confirme sans surprise le dispositif de blocage administratif des sites de propagande terroriste.

La seule modification apportée, comme le souhaitait le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve, concerne le délai entre la demande de suppression d'un site ou d'un contenu adressé à l'hébergeur, et le moment où les FAI doivent agir pour bloquer l'accès au niveau de leurs tuyaux. Alors que le Sénat avait exigé que ce délai soit d'au moins 48 heures, les députés et sénateurs de la CMP ont accepté de raccourcir le délai à 24 heures seulement. Le respect du principe de subsidiarité est respecté dans la lettre, mais assez peu dans l'esprit.
Arrow Up

Le plan malin de Poutine : petit manuel de combat contre l'empire mondial

Traduit par Mufasa pour Réseau International

L'interminable hystérie dans le camp des patriotes obstinés, occasionnée par leur rejet catégorique de l'accord de cessez-le feu de Minsk qu'ils considèrent comme un abandon de la Novorossia, et comme la prise d'une des 'tours du Kremlin' par la junte de Kiev, voilà des émotions qui obscurcissent la raison, et empêchent la compréhension de certains aspects très importants des informations sans lesquelles on ne peut concevoir une vision complète de la confrontation géopolitique.

La direction russe est-elle cohérente ?

La Russie est dirigée par des personnes qui comprennent le sens des évènements en cours, aussi bien au niveau du Président que des ministres. D'autre part, les représentants du pouvoir considèrent opportun d'informer la population avec un maximum de transparence sur le chaos existant aux frontières de la Russie.

En conséquence, leurs actions sont au minimum réfléchies.
Top