NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Les Maîtres du Monde
Carte


Chess

Poutine exprime sa vision sur la startégie des Etats-Unis net sur l'Ukraine

Vladimir Poutine répond à des questions de journalistes russes après ses visites à Cuba, au Nicaragua, en Argentine et au Brésil - Brasilia, 17 juillet 2014

Traduction : http://www.sayed7asan.blogspot.fr

Interview complète : http://eng.news.kremlin.ru/transcripts/22683

Poutine
VLADIMIR POUTINE : Bonjour, ou bonsoir. Quel fuseau horaire suivons-nous ?

JOURNALISTES : Bonsoir !

QUESTION : La première question concerne des nouvelles récentes. Les Etats-Unis ont imposé de nouvelles sanctions à la Russie...

VLADIMIR POUTINE : Vraiment ?

QUESTION : Vous avez déjà déclaré plus tôt que la Russie mettrait peut-être en place des mesures de rétorsion. Quelle sera la réponse cette fois ?

VLADIMIR POUTINE: Nous devons d'abord voir ce que ces sanctions entraînent; nous devrons examiner cela calmement, sans agitation. En général, je tiens à dire que malheureusement, ceux qui planifient les actions de politique étrangère des États-Unis - ce n'est pas une observation récente mais concernant les 10-15 dernières années - mènent une politique étrangère agressive et, à mon avis, qui manque de professionnalisme, parce que quoi qu'ils fassent, il y a des problèmes partout.

Il suffit de regarder: il y a des problèmes en Afghanistan; l'Irak est en train de s'effondrer; la Libye est en train de s'effondrer. Si le général el-Sisi n'avait pas pris le contrôle de l'Egypte, l'Egypte serait probablement elle aussi dans la tourmente à présent. En Afrique, il y a des problèmes dans de nombreux pays. Ils se sont impliqués en Ukraine, et il y a des problèmes là-bas aussi.

Il serait bon que tout le monde comprenne que nous devons nous appuyer sur les principes fondamentaux du droit international et du droit local, et traiter les Etats et la constitutionnalité avec beaucoup de soin, en particulier dans les pays qui viennent tout juste de se redresser, où le système politique est encore assez jeune et immature, et où l'économie est encore en voie de développement.

[...]
Headphones

Gmail : Washington peut exiger l'accès à l'intégralité d'un compte

GMail screen
© Bloomberg
Un juge fédéral confirme la possibilité pour l'administration américaine d'obtenir l'accès à l'ensemble des contenus d'un compte Gmail dans le cadre d'une enquête pénale.

Après un jugement confirmant la possibilité pour Washington d'exiger l'accès aux données stockées en dehors des États-Unis, un juge fédéral soutient l'accès à tous les courriels d'un compte Gmail à la demande - mandat - des autorités américaines. Et ce dans le cadre d'une enquête pour blanchiment d'argent. Ce jugement vient alimenter les débats nés des révélations d'Edward Snowden sur l'étendue de la surveillance pratiquée par le renseignement américain avec le soutien de l'industrie IT, au nom de la sûreté nationale et de l'antiterrorisme.

Sécurité vs. protection des droits

Le juge Gabriel Gorenstein a reconnu, vendredi 18 juillet, que sa décision s'oppose à d'autres jugements rendus dans des affaires similaires aux États-Unis par le passé. Selon ces jugements, les mandats aux contours flous donnent à l'administration américaine un accès non justifié à de trop nombreuses données de messagerie, qu'elles soient « pertinentes » ou pas pour l'enquête. Mais le juge new-yorkais considère que la loi autorise les enquêteurs à examiner un large volume de documents pour en déterminer la pertinence dans le cadre du mandat de perquisition.
Cult

Les consignes à la presse de la Maison Blanche et des renseignements après le 11-Septembre

© inconnu
Jill Abramson
James Clapper a prévenu l'ancienne rédactrice en chef du New York Times, Jill Abramson, qu'elle risquait d'avoir du « sang sur les mains ».

Par Michael Calderone pour le Huffington Post, le 14 juillet 2014

Traduit par François pour ReOpenNews



Dans la soirée du 2 août 2013, l'ex rédactrice en chef du New York Times, Jill Abramson, se trouvait dans un train de banlieue bondé, en route vers sa maison de campagne du Connecticut, quand le Directeur du Renseignement National, James Clapper (Ndt : conseiller principal du Président pour tout ce qui concerne le renseignement en rapport avec la sécurité nationale. Il coordonne les 17 agences de renseignements des États-Unis et supervise la mise en œuvre du programme national du renseignement), l'a appelée pour lui adresser une mise en garde sans équivoque.

Le Times se préparait à publier que les services de renseignement américains avaient intercepté des communications entre le chef d'al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, et un de ses lieutenants basé au Yemen Nasir al-Wuhayshi. Lors d'une conférence donnée le 9 juillet dernier, Abramson a déclaré que Clapper lui avait vivement conseillé de ne pas publier les noms de ces deux personnes. Elle se rappelait qu'il lui avait dit : « Jill Abramson, vous aurez du sang sur les mains si le Times publie cet article ».

Commentaire: Il y a une part de propagande dans l'article qui prend trop au sérieux l'épouvantail Ben Laden.

Stormtrooper

Israël tue 15 Palestiniens dans une école de... l'ONU

school bombing

Intérieur de l’école après le bombardement
Quinze Palestiniens ont été tués jeudi dans une école de l'ONU à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, où étaient réfugiés des Palestiniens, ont annoncé les services d'urgence locaux. L'ONU vient d'affirmer qu'elle avait signalé cela à Tsahal. Beaucoup de questions restent en suspens.

Est-ce parce qu'Israël sait que chaque tentative de sanction à l'ONU sera bloquée par les Etats-Unis, qu'il agit ainsi ?

A défaut de tuer les milices du Hamas, pourquoi Israël tue des civils sans défense ?

Comment peut-on tirer dans une école de l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) ?

Ecole rampe de lancement des roquettes du Hamas et ONU complice alors ?

Considérant que ce crime s'est fait dans l'antre de l'ONU, qui bénéficie en passant de ce qu'on nomme extraterritorialité, c'est simplement un crime perpétré au sein même de l'ONU...
Star of David

Israël, l'Etat psychopathe


Ayelet Shaked
« Deux doctrines, deux systèmes se disputent aujourd'hui l'empire du monde, la doctrine de la liberté et la doctrine de l'absolutisme ; le système qui donne à la société le droit pour fondement et celui qui la livre à la force brutale. » Lamennais
Nous devons
« déclarer la guerre au peuple Palestinien dans son intégralité, y compris les vieux et les femmes, leurs villes et leurs villages, leurs biens et leurs infrastructures. » (1)

« Ce sont tous des combattants ennemis, et leur sang doit être sur leur tête. A présent, on doit y inclure les mères de ceux qui sont morts, qui les envoient en enfer avec des fleurs et des embrassades.
Elles doivent connaître le même sort que leurs fils, rien ne peut être plus juste.
Elles doivent être éliminées, tout comme leurs habitations dans lesquelles elles élèvent les serpents.
Sinon, ce seront d'autres petits serpents qui y seront élevés. » (2)
Ces déclarations d'une personnalité politique israélienne, appelant au génocide du Peuple Palestinien, n'ont pas de quoi surprendre, même si elles choquent toujours autant par leur degré d'hallucinante barbarie. Tellement elles sont fréquentes, dans la banalisation de l'horreur.

Evidemment, nos "milieux de la désinformation" ont méticuleusement veillé à ne pas répercuter l'information. De nombreux médias étrangers, heureusement, ont eu le courage de la diffuser, sans en masquer l'inhumaine sauvagerie. (3)

Cet appel au génocide et au meurtre des « Mères Palestiniennes » a, en effet, été relevé, le 7 juillet dernier, sur la page Facebook d'un parlementaire israélien.

Plus effrayant par sa symbolique, l'auteur, 38 ans, ingénieur informatique, membre du parti "HaBavit Ha Yehdi", parlementaire de la Knesset, est : une "femme".

Encore plus atterrant, "mère" de deux enfants : Ayelet Shaked

Comment une "éducation", une "modernité", une "rationalité", peuvent-elles produire de tels monstres de fanatisme et de cruauté ?... Au XXI° siècle ?...

Monstruosité imbibant, structurant, cette mentalité coloniale férocement incarnée par ces israéliens venant, avec leurs fauteuils et glacières, prendre l'apéritif sur les collines surplombant le camp de concentration de Gaza. Applaudissant et criant de joie à chaque missile ou passage d'avions l'écrasant sous les bombes. (4)
Star of David

Un élu français qualifie les cadavres palestiniens de « viande halal »

Adjoint au maire de Montreuil-juigné (DVD, en charge des transports, voiries et infrastructures, conseiller communautaire à Angers Loire Métropole et du CG, Jacques Renaud a demandé, à la vue d'un enfant palestinien déchiqueté : « Il s'agit de viande Hallal je suppose ? »

jacques renaud

Avec son humour « décapant », nous sommes convaincu que la justice ne sera pas mobilisée pour autant, mettant sa déclaration sur le compte de la maladresse.

Rappelons que Dieudonné, qui n'est pas politicien, mais humoriste, s'est vu interdire son spectacle pour un extrait de sketch répondant au journaliste juif Patrick Cohen qui le qualifiait de cerveau malade.

Selon ce politicien, les arabes ne méritent pas le statut d'être humain, s'alignant de fait sur les préceptes de l'idéologie talmudo-sioniste, qui ne confère pas la condition d'être humain à tous les non-juifs.
Map

Pourquoi la Russie ?

Haro sur la Russie, mère de toutes les trahisons !

Aujourd'hui, elle est pointée du doigt par la communauté internationale comme empêcheur de liquider en rond.
Le nombre de régimes qui ont changé, par des coups d'États, des révoltes, des interventions occidentales directes, voire des assassinats purs et simples, est en augmentation constante.
La nouvelle doctrine est de changer par la force les gouvernements déplaisants à Sa Sainteté Obama.

Après ? Le chaos s'installe dans la privatisation de tout reste d'un espace public, y compris la police et la défense. Si Hayek voulait encore préserver la main droite de l'Etat, la nouvelle doctrine exige aussi sa privatisation, son éclatement, son explosion.

Le résultat est là : Irak, Lybie, Afghanistan. Le chaos s'installe. Mais on continue, les nouvelles cibles étant la Syrie, l'Ukraine, et peut-être l'Iran. Déjà les deux premiers pays sont dans le chaos.

Un seul pays fait figure de résistant face à cette déferlante chaotique, la Russie justement. Réfléchir avant d'agir, cela est contraire à nos nouveaux doctrinaires occidentaux. Pour ceux-ci, il s'agit de créer le chaos jusqu'au bout, sans limite, sans conscience des conséquences.

Qu'est-ce qui pousse ainsi les USA, suivis par les suivistes eurocrates, à se déchaîner ainsi sur le monde, à le façoner à l'image de eurs désirs ?
Star of David

Morts palestiniens télégéniques et Subversion des Âmes

Des cadavres de femmes, d'enfants, de bébés. Des membres arrachés, des cerveaux éclatés, des entrailles répandues sur le sol. Impossible de présenter de telles images sous un jour positif... à moins de s'appeler Benjamin Netanyahou, le Premier ministre israélien.

Il y a deux jours, Bibi s'est efforcé de nous expliquer pourquoi, en l'espace de quelques heures, des soldats israéliens sous ses ordres avaient massacré 63 personnes, dont 17 enfants, dans le quartier de Shuja'iya, à l'est de Gaza City. Il a déclaré :
Snakes in Suits

Quand le FBI transforme des citoyens musulmans en terroristes

© Human Rights Watch
Dans un rapport publié lundi, l'organisation Human Rights Watch a accusé le FBI d'avoir incité des citoyens américains musulmans à commettre des attentats, alors que ceux-ci ne seraient probablement jamais passés à l'acte.

Le FBI aurait-il incité des citoyens américains à commettre des actes de terrorisme ? C'est ce qui ressort d'une étude à charge contre les méthodes des services de police américains, publiée lundi 21 juillet par Human Rights Watch (HRW). Selon l'organisation, aidée dans sa démarche par des experts de l'Université de Columbia, le FBI a en effet « encouragé, poussé et parfois même payé » des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats qu'ils n'auraient peut-être jamais envisagés. L'objectif étant de gonfler le nombre d'arrestations, prétendre protéger les Américains et ainsi justifier les lois antiterroristes, selon HRW.
Hearts

Ghaza ... Si nous t'oublions, resterons nous encore humain ?

fr gaza guerre
« La Palestine est belle - oui la Palestine est belle
Variée riche - riche en histoire
C'est une terre de mythes de pluralismes
Voici la terre de mon poème
et dans ces terres je me sens un peu étranger
je me sens comme un touriste
sans les libertés du touriste.
Etre en visite me mine,
quoi de plus éprouvant que se rendre visite à soi même... »


Mahmoud Darwich immense poète palestinien

Au 15e jour du conflit, les opérations israéliennes ont fait plus de 600 morts et quelque 3.700 blessés palestiniens, principalement des civils. Plus de 100.000 habitants de Gaza ont trouvé refuge dans les dizaines de bâtiments de l'ONU Côté israélien, Selon l'ONU, les civils représentent plus des trois-quarts des victimes et selon l'Unicef au moins 73 mineurs ont été tués. 2400 ont été blessés. 80% des victimes sont des civils. A Gaza, 62.000 personnes ont été déplacées.70% des secteurs de Ghaza sont privés d'électricité et d'eau. Sans nourriture ayant tout perdu, les Ghazaouis, hommes, femmes, enfants, vieillards errent hébétés. À ces blessures corporelles s'ajoutent les plaies psychologiques dont on parle peu: plus de 25.000 enfants ont soit perdu un membre de leur famille, soit n'ont plus de maison ou de logement, détruit par l'offensive israélienne.
Top