NOUVEAU ! Enfin disponible en français !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Affronter l’Inconnu reprend le fil du récit laissé en suspens dans Les Petits Tyrans, et clôt la chronique en deux parties des événements qui ont inspiré et motivé la rédaction de la très populaire série intitulée L’Onde.

Ce second tome explore plus en détail le sens profond des relations humaines, la nature symbolique de la réalité, et leur influence sur le développement personnel. Laura y fait voler en éclats les chimères des enseignements moraux et des doctrines spirituelles conventionnels !

Disponible aux Editions Pilule Rouge, à la FNAC, ou chez votre libraire préféré, et très bientôt chez Amazon.fr !

NOUVEAU ! Enfin disponible en français !

L'histoire secrète du monde, Tome 2 - Les comètes et les Cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

La série L'histoire secrète du monde de Laura Knight-Jadczyk, est l'un des projets les plus ambitieux jamais entrepris visant à offrir un compte-rendu exhaustif et pertinent de la véritable histoire de l'humanité et de sa place dans le cosmos. Dans cet ouvrage, Laura met au jour la connaissance secrète sur les comètes qui a été dissimulée dans les grands mythes, l'astronomie (et l'astrologie) antique et les œuvres des philosophes grecs. Se concluant par un aperçu des implications politiques et psychologiques des catastrophes cométaires cycliques et de ce que cela présage pour l'humanité d'aujourd'hui, Les comètes et les cornes de Moïse ébranlera les fondations de votre compréhension du monde !

Disponible aux Editions Pilule Rouge, à la FNAC, ou chez votre libraire préféré, et très bientôt chez Amazon.fr !

Chess

Géopolitique de l'Empire : la théorie du Heartland de Mackinder et le confinement de la Russie

Traduction : SOTT
« Ce qui s'est passé en Crimée est une réponse à ce qui a permis l'effondrement de la démocratie en Ukraine. Il n'y a qu'une seule raison à cela : la politique antirusse des États-Unis et de certains pays européens. Ils tentent d'encercler la Russie afin de l'affaiblir et de la détruire au final.... Il existe une certaine élite transnationale qui nourrit ce rêve depuis trois cents ans. »
~ Le président vénézuélien Nicolas Maduro, 19 mars 2014
« L'histoire ne se répète pas, mais elle rime. »
~ attribué à Mark Twain
Russia wants War
© Inconnu
LA RUSSIE VEUT LA GUERRE – regardez à quel point ils rapprochent leur pays de nos bases militaires
Ce qui vient récemment de se produire en Ukraine n'a guère de sens en dehors de contextes géopolitique et historique plus larges, aussi dans ma quête d'une compréhension plus solide des événements, j'ai consulté les livres d'histoire. En premier lieu, il est nécessaire de préciser que l'Ukraine fait historiquement partie de la Russie. C'est une « nation-état indépendante » de nom depuis 1991 mais qui dépend entièrement d'un soutien externe depuis lors. Et la plupart de ce « soutien » n'a pas été dans ses meilleurs intérêts, c'est le moins que l'on puisse dire.

La réponse courte pour expliquer pourquoi les États-Unis ont échafaudé le plan insensé de renverser Ianoukovytch en novembre dernier est que leur réelle cible était la Russie, qui fait obstacle aux plans de domination mondiale d'une élite de banquiers dont l'empire se concentre aux États-Unis. La réponse longue est plus complexe mais tandis que nous travaillons à y répondre, nous découvrons un précédent historique étonnant à tout ce qui a cours aujourd'hui, jusqu'aux raisons mêmes que les politiciens donnent quant à leurs agissements.

Lire Plus de SOTT Focus

Target

Afrique du Sud - Vingt ans d'apartheid sous un autre nom

Traduit de l'anglais par Résistance 71

Sur un de mes murs de Londres, j'ai mis ma photo préférée d'Afrique du Sud, une photo toujours vibrante à contempler, cette photo de Paul Weinberg d'une femme seule, debout entre deux véhicules blindés, les tristement célèbres « hippos », alors qu'ils roulaient dans Soweto. Ses bras sont levés, les poings serrés, son corps fin à la fois invitant et défiant l'ennemi.
Le township sud-africain d'Alexandra, se situe à côté de la banlieue chic de Sandton. Un exemple du gouffre entre riches et pauvres dans l'Afrique du Sud après-apartheid.
© Getty Images
Le township sud-africain d'Alexandra, se situe à côté de la banlieue chic de Sandton. Un exemple du gouffre entre riches et pauvres dans l'Afrique du Sud après-apartheid.
C'était le 1er mai 1985. La dernière des grandes révoltes contre l'apartheid commençait. Douze ans plus tard, mon interdiction d'entrer en Afrique du Sud pendant 30 ans levée, il y eut un moment de « pince-moi je rêve » alors que j'atterrissais à l'aéroport Jan Smuts et que je tendais mon passeport à l'agent de l'immigration sud-africaine noire. « Bienvenue dans notre pays », me dit-elle.

Je découvrais alors rapidement que l'esprit de résistance personnifié par cette femme sur la photo prise à Soweto avait survécu, avec un ubuntu vibrant qui réunit l'humanité africaine, la générosité et l'ingénuité politique, comme par exemple dans la décision toute de dignité de ceux dont je fus témoin, qui firent un cordon humain autour de la maison d'une veuve à qui on avait menacé de couper l'électricité et dans le rejet par les gens de ces « habitations » qu'ils appelaient « clapiers » et dans ces manifestations sociales de masse palpitantes, qui sont parmi les plus sophistiquées et les plus dynamiques au monde.

Au 20e anniversaire du premier vote démocratique le 27 avril 1994, c'est cette résistance, cette force pour la justice et le véritable progrès démocratique qui devrait être célébré, tandis que sa trahison et son gaspillage devraient être compris et gérés en conséquence.
War Whore

Perversion de la finance et de la politique - Matteo Renzi, le cheval de Troie de JP Morgan

Traduit de l'italien pour Il Fatto Quotidiano

Matteo Renzi
© Inconnu
Matteo Renzi
Un diner pour décider, un autre pour confirmer les décisions. Premier juin 2012. Premier avril 2014. Les deux mêmes protagonistes : le président du conseil italien, Matteo Renzi, et l'ex-premier ministre britannique Tony Blair. Un troisième (venu avec ses représentants) : l'organisateur et véritable bénéficiaire de ces réunions, la banque d'affaires JP Morgan. Le quotidien britannique
Daily Mirror écrit :
« Renzi est le Blair italien, pas seulement dans les intentions politiques, mais aussi par ses alliances économiques. Un exemple ? La banque JP Morgan. »
Réforme des provinces, du Sénat, du travail, de l'administration publique, de la Justice, du Conseil des ministres, ou encore, réforme électorale. La Constitution italienne, celle votée après la victoire sur le fascisme et la fin de la Seconde Guerre mondiale, celle inventée pour interdire tout revirement autoritaire dans le pays, est sur le point d'être bouleversée. Ainsi en a décidé le nouveau Président du Conseil, Matteo Renzi. C'est ce qu'a suggéré la banque JP Morgan.
Tony Blair et Matteo Renzi, à l'ambassade d'Italie à Londres, le 1er avril 2014
© Inconnu
Tony Blair et Matteo Renzi, à l'ambassade d'Italie à Londres, le 1er avril 2014
Voyons les faits. Le 1er juin 2012, la banque d'affaires américaine organise un diner au Palais Corsini à Florence. Le maitre de maison, Jamie Dimon (administrateur délégué de JP Morgan) invite le maire de la ville à l'époque, Matteo Renzi, et l'ex-premier ministre, depuis quatre ans consultant spécial de la banque, Tony Blair. Le 1er avril 2014, le diner se déplace outre-Manche. Cette fois les honneurs de la maison sont faits par l'ambassadeur italien à Londres, Pasquale Terracciano. Durant le repas à base de poisson, Tony Blair et Renzi parlent en privé.
USA

Impérialisme - 2014 s'annonce comme une année de vérité pour les États-Unis

Traduit de l'anglais par Avic pour Réseau International

dollar, cours de l'or
© Inconnu
Deux pressions sont en train de se mettre en place sur le dollar américain. L'une vient de la baisse de la capacité de la Réserve fédérale à truquer le prix de l'or, parce que les approvisionnements en or occidentaux se ratatinent et que les marchés connaissent de plus en plus ces manipulations illégales des prix par la Fed. La preuve de la sous-évaluation des énormes quantités de transactions à découvert sur le marché à terme de l'or papier, à certains moments de la journée où la négociation est mince, est sans équivoque. Il est devenu évident que le prix de l'or est truqué sur le marché des contrats à terme afin de protéger la valeur du dollar contre le QE (NDT : Quantitative easing - l'assouplissement quantitatif, ou la planche à billets).

L'autre pression résulte des menaces insensées de sanctions du régime Obama contre la Russie. D'autres pays ne sont plus disposés à tolérer les abus de Washington de l'étalon mondial du dollar. Washington utilise le système de paiement international basé sur le dollar pour infliger des dégâts aux économies des pays qui résistent à son hégémonie politique.

La Russie et la Chine en ont assez. Comme je l'ai signalé et comme le rapporte Peter Koenig ici http://www.informationclearinghouse.info/article38165.htm, la Russie et la Chine sont en train de déconnecter leur commerce international du dollar. Désormais, la Russie va effectuer ses échanges, y compris la vente de pétrole et de gaz naturel vers l'Europe, en roubles et dans les monnaies de ses partenaires du BRICS.

Lire Plus du Meilleur du Web

Nouvelles du Monde - au fil de l'eau

Top