Pirates

Poutine sur le combat contre l'extrémisme, les révolutions colorées

© Presidential Press and Information Office
Poutine à l’assemblée du Conseil de sécurité, le 20 novembre.
Lors d'une assemblée élargie du Conseil de sécurité au Kremlin, le Président russe Vladimir Poutine a récemment parlé de contrer l'extrémisme dans la prochaine décennie. Comme d'habitude, il avait des choses intéressantes à dire. Voici quelques points forts, avec des commentaires.
Fireball 2

Une carte de la NASA minimise l'importance de l'augmentation abrupte d'impacts de météores au cours des 20 dernières années

© NASA/JPL
Le programme de la NASA sur les objets géocroiseurs (NEO) a publié un diagramme il y a quelques jours, montrant 556 impacts répertoriés de fragments de comète/astéroïde sur la Terre au cours des 20 dernières années (voir ci-dessus). La NASA dit que c'est fondé sur des données rassemblées de 1994 à 2013 de petits astéroïdes impactant l'atmosphère terrestre pour créer des boules de feu, ajoutant que « les tailles des points jaunes (impacts diurnes) et des points bleus (impacts nocturnes) sont proportionnelles à l'énergie lumineuse irradiée des impacts mesurés en milliards de joules (GJ), et montrent la localisation des impacts d'objets d'environ 1 mètre à quasiment 20 mètres. »
Mr. Potato

Poutine au G20 : partager une estrade avec des trous du c** psychopathiques vous pousse à vouloir partir tôt


Le collectif Borg, avec Vladimir Poutine exilé à l’extrême gauche.
Les rapports des médias prétendaient que le président russe Poutine envisageait de dédaigner le petit déjeuner des dirigeants du G20 le dimanche, et quitter la ridicule idylle psychopathique précipitamment. En quelques heures cependant, un porte-parole du Kremlin a réfuté que Poutine ait eu de telles intentions. Si l'idée d'une sortie prématurée a traversé l'esprit du président russe, cela serait totalement compréhensible. À partir du moment où Poutine est arrivé en Australie, la plupart des dirigeants du G20 ont agi comme des auxiliaires discourtois, arrogants, odieux de l'empire qu'ils sont.
Headphones

Radio interactive SOTT, émission n°64 - Le « virus Wetiko » et la psychose collective : interview de Paul Levy

Né en 1956, Paul Levy est diplômé en art et en économie et porte un intérêt intense de longue date aux travaux de C. G. Jung. À la suite d'un traumatisme personnel intense en 1981, il a entamé un processus d'éveil spirituel qui l'a mené à une « descente chamanique » et une quête pour comprendre la nature fondamentale de notre réalité.

Paul est l'auteur de The Madness of George Bush: A Reflection of Our Collective Psychosis et de Dispelling Wetiko: Breaking the Curse of Evil

Dans ses livres, Paul explore et explique que nous « renions » nos pensées et nos sentiments les plus profonds et les plus sombres, et les projetons à l'extérieur sur les autres et le monde, un processus qu'il compare au concept amérindien de « wetiko ». Paul a déclaré qu'il existe « une maladie de l'âme psychospirituelle contagieuse, un parasite de l'esprit, qui fait actuellement l'objet d'un passage à l'acte en masse sur la scène mondiale par le biais d'une psychose collective de proportions titanesques. Ce virus de l'esprit opère en secret au travers des angles morts de la psyché humaine, rendant les gens inconscients de leur propre folie et les poussant à agir à l'encontre de leurs meilleurs intérêts. »


Voici la transcription (en français) :
Cloud Lightning

Résumé SOTT - Octobre 2014 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Voici le dixième épisode de notre série mensuelle, la vidéo suivante qui compile des images des « Signes des temps » de tout autour du monde au cours du mois d'octobre 2014 - « des changements terrestres », des phénomènes météorologiques extrêmes et des bouleversements planétaires.

V

« Mandat du paradis » - élections légales et illégales dans l'empire du chaos

© Inconnu
Mandat du paradis
La légitimité de la classe dirigeante - peu importe la forme politique qu'elle puisse prendre - est basée sur l'illusion qu'elle peut protéger le peuple ; que ce soit de la guerre, la famine, des difficultés économiques, ou quelconque autre genre de désastre qui rompt la routine quotidienne de leurs vies et moyens d'existence. L'extrait suivant illustre ce point :
Je veux que ce pays comprenne que nous sommes sur le point de disparaître. Je veux que chaque homme, femme et enfant comprenne à quel point nous sommes proche du chaos. Je veux que chacun se rappelle pourquoi il a besoin de nous !
(Extrait de Changements terrestres et la connexion cosmique de l'homme[PC-E1] ) (Ouvrage en cours de traduction - NDT)
La citation ci-dessus vient du discours du Chancelier dans le film V pour Vendetta, mais elle pourrait tout aussi bien l'avoir été d'un d'Obama, Harper ou Cameron pour ce sujet.
USA

Les attaques terroristes sous faux-drapeau d'Ottawa déclenchent des bombes canadiennes sur l'Iraq et la Syrie


Feu vert, Hoser. Décolle, non ?
Aujourd'hui, le Canada a commencé à bombarder l'Iraq et la Syrie, justifié en grande partie par une « attaque terroriste », dont l'histoire s'effondre. J'ai écrit précédemment sur l'arrière-plan suspicieux des attaques à Ottawa et dans une autre ville près de Montréal il y a quelques semaines, mais de nouveaux détails ont émergé qui posent de sérieuses questions sur l'histoire officielle entourant la fusillade au mémorial de guerre et au parlement d'Ottawa par Michael Zehaf-Bibeau.

Le premier problème est avec la, à ce jour, célèbre image de Bibeau, un keffieh autour de la moitié inférieure de son visage, arme à la main.
Star of David

Netanyahou le « dégonflé » - roi des Juifs - évoque l'assassinat de JFK - le règne des psychopathes

Les évènements dans le monde de la « haute politique » au cours des dernières semaines ont été très révélateurs, et divertissants. Le « lien spécial » É.-U.-Israël s'est apparemment, dégradé pour un moment.

Au début de cette année, le ministre israélien de la Défense Moshe Ya'alon a accusé John Kerry d'être obsédé et messianique dans sa poursuite d'un processus de paix entre Israéliens et Palestiniens. Quelques mois plus tard, Kerry avertissait Israël qu'il était en danger de devenir un état d'apartheid. Israël est, bien sûr, déjà un état d'apartheid généralisé avec la belliciste fille des terroristes israéliens et maintenant, ministre de la Justice israélienne, Tzipi Livni, se plaignant des bus séparés pour les Palestiniens.

Il y a deux semaines, l'administration Obama a averti qu'Israël risquait d'aliéner ses plus « proches alliés », et la semaine dernière, Ya'alon a été rembarré de manière indélicate par les officiels supérieurs de l'administration durant une visite à Washington. Ensuite, il y a plusieurs jours de cela, le journaliste étasunien-israélien et ancien gardien de prison israélien, Jeffrey Goldberg, a publié un article dans The Atlantic qui citait un officiel anonyme d'Obama décrivant Netanyahou comme un « dégonflé » pour ce qui est du « processus de paix » Israël-Palestine moribond et la « menace nucléaire » prétendue de l'Iran.
Boat

Le « sous-marin » russe dans l'hystérie suédoise - délibérément diffusée par les médias occidentaux - la « guerre froide » nouvelle formule


Fuyez pour vos vies ! C’est Poutine !... dans un sous-marin !
Du fait que la Russie continue à s'affirmer et exposer sa revendication à sa place légitime en tant que puissance dirigeante mondiale, les gouvernements occidentaux et leurs pantins de médias, dans une tentative désespérée de préserver leur hégémonie chancelante, recourent de plus en plus à des tours de force et des manipulations antirusses éhontées qui surpassent même la pire propagande de la période de la guerre froide.

L'épisode le plus récent dans la mise en scène continuelle antirusse absurde s'est produit il y a 10 jours lorsque l'article du suédois Svenska Dagbladet a déclaré que l'armée suédoise avait « intercepté un appel de détresse en russe sur une fréquence radio semble-t-il utilisée par la Russie pour les appels d'urgence » au large des côtes suédoises.

Citant des « sources » anonymes, le journal a prétendu que l'appel provenait de « l'échange radio crypté entre une localisation en dehors de Stockholm et l'enclave balte de Russie, Kaliningrad » et qu'il « signalait un sous-marin russe endommagé. »

Les torchons des médias occidentaux n'avaient pas besoin d'encouragement. Tous les « journaux de réputation » portaient des gros titres comme Quel est le jeu de guerre de Poutine ? Un sous-marin russe dans les eaux suédoises, comme si Poutine avait déjà été arrêté à la barre d'un sous-marin fantôme. Mais le prix du « meilleur dans la catégorie du journalisme jaune » doit revenir à l'hebdomadaire Néocon Foreign Policy Magazine pour son gros titre de guerre froide nouvelle formule, avec une référence directe au film The Hunt for Red October (À la poursuite d'Octobre rouge - NDT), un excellent échantillon de propagande hollywoodienne pro-occidentale et antirusse :
MIB

Ottawa en état de siège : l'assaut de l'EIIS sur la capitale canadienne, une autre affaire de terrorisme sous faux-drapeau

À Ottawa aujourd'hui, dans un évènement « sans précédent dans l'histoire du Canada », quelqu'un a abattu - à bout portant - l'un des soldats qui tenaient la garde au monument commémoratif de guerre du Canada. De là, le(s) suspect(s) vola(èrent) une(des) voiture(s) et prirent la route pour les Bâtiments du Parlement, où ils ont ouvert le feu à proximité des ministres et législateurs du gouvernement canadien. La capitale du Canada est actuellement verrouillée alors que des milliers de personnes de diverses forces de sécurité patrouillent dans la zone et installent des points de contrôle pour fouiller les véhicules entrants et sortants de la ville.

L'un des tireurs a été tué, supposément par un garde de sécurité à l'intérieur du Parlement. Au moins deux patients se sont présentés avec des plaies par balle à l'hôpital local. Les témoins oculaires ont dit aux infos locales de CTV « qu'un homme avec de longs cheveux portant un fusil » a tiré quatre coups sur un soldat proche de la « tombe du Soldat inconnu » du Canada. Ce soldat est depuis mort.
Top