Un marionnettiste de l'émission américaine pour enfants "1, rue Sésame", accusé de pédophilie, a assuré lundi que le jeune homme à l'origine des allégations avait plus de 17 ans au moment des faits et avait donc atteint la majorité sexuelle.

Le marionnettiste Kevin Clash, qui donne vie à Elmo, l'une des marionnettes les plus populaires de ce programme infantile, a pris un congé sans solde pour combattre des allégations "diffamatoires", a-t-il précisé dans un communiqué.

M. Clash a reconnu avoir entretenu une relation avec le jeune homme, qui affirme qu'il avait 16 ans au moment des faits, selon un communiqué du studio produisant l'émission. Mais le marionnettiste assure que le jeune homme avait 17 ans, soit la majorité sexuelle dans l'Etat de New York, où se sont déroulés les faits. La relation en question "concernait deux adultes consentants et je suis profondément attristé que (l'accusateur) essaie de la qualifier autrement que ce qu'elle était", écrit M. Clash.

L'émission "1 Rue Sésame" (Sesame Street), lancée en 1969 aux Etats-Unis et alternant sketches des marionnettes de Jim Henson -- également créateur du "Muppet show" -- et courts métrages éducatifs, a fait le tour du monde depuis.