La simplicité de la vie moderne nous aurait-elle rendus de moins en moins intelligents? Selon Gerald Crabtree, un généticien de l'Université de Stanford en Californie, si un Grec ancien d'avant Jésus-Christ se retrouvait parmi nous aujourd'hui, il passerait certainement pour un surdoué. Depuis l'invention de l'agriculture et la hausse de densité de population dans les villes, l'intelligence humaine serait en déclin, rapporte le Guardian.

Dans ses deux articles parus hier dans la revue "Trends in Genetics", le scientifique explique que sa théorie se base sur une idée simple. Pour nos ancêtres primitifs, la punition de la stupidité au sein de leur environnement hostile se résumait plus ou moins à la mort. Les premiers êtres humains ont ainsi été confrontés à une pression évolutive énorme, contrairement à ceux de notre époque.

"Un chasseur-cueilleur qui n'avait pas trouvé de solution correcte pour fournir de la nourriture ou un foyer à sa famille mourait tout simplement, avec sa progéniture. Tandis qu'un cadre de Wall Street recevrait aujourd'hui, pour la même erreur conceptuelle, un bonus important et serait considéré comme un compagnon attirant. Clairement, la sélection extrême appartient au passé", écrit Crabtree.

Le biologiste estime que notre intelligence est basée sur une combinaison de 2.000 à 5.000 gènes. Chacun d'entre nous porte en lui deux ou trois mutations qui se sont produites au cours des 3.000 dernières années. Selon Crabtree, l'être humain a atteint son apogée intellectuel et émotionnel il y a 2.000 à 6.000 ans, quand il était encore majoritairement non-verbal et devait réfléchir à des moyens de ne pas se faire dévorer.

Mais Gerald Crabtree ne dresse pas un portrait alarmant de la situation. Il pense que les avancées technologiques vont nous permettre de corriger ces mutations génétiques avant que nous ne devenions complètement stupides. D'autres scientifiques, comme le psychologue Thomas Hills, argumentent en faveur de plusieurs sortes d'intelligence qui ont justement pu se développer grâce à la vie moderne.