Mercredi après-midi, un raid de l'armée israélienne sur Gaza a tué le chef militaire du Hamas, Ahmad Jaabari. Une attaque qui enflamme le Proche-Orient. Retrouvez ici toutes les informations du jour.

Gaza raid
© Inconnu
Un raid israélien au-dessus de la bande de Gaza a coûté la vie au chef militaire du Hamas.
22h48 : L'armée israélienne rappelle des réservistes
Le cabinet de sécurité israélien a autorisé mercredi soir le rappel de certains réservistes à la suite de l'élimination du chef militaire du Hamas, Ahmad Jaabari. « Il a été décidé à l'unanimité (...) d'autoriser, si besoin et avec l'approbation du ministre de la Défense, de mobiliser des unités de réservistes », a indiqué un communiqué. Ce rappel n'est pas une mobilisation générale, a précisé un porte-parole de l'armée à l'AFP.

22h08 : Le bilan porté à neuf morts
Le représentant palestinien à l'ONU a indiqué que neuf personnes avaient perdu la vie dans les raids israéliens dans la bande de Gaza. « La situation est explosive », a poursuivi le diplomate qui a condamné « dans les termes les plus forts cette fernière agression contre (son) peuple ».

22h06 : La Russie « préoccupée »
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s'est dit "très préoccupé" par l'escalade des violences dans la bande de Gaza. « Il est nécessaire de mettre fin à tous les actes de violence », a-t-il ajouté, selon la traduction arabe de ses propos en russe. « C'est honteux que le Quartette n'ait pas réussi au cours des derniers mois (...) de se réunir et de trouver une position claire » concernant les tensions dans le conflit israélo-palestinien, a-t-il encore dit. Le Quartette pour le Proche-Orient réunit la Russie, l'ONU, l'Union européenne et les Etats-Unis.

21h13 : La Ligue arabe se réunira samedi
Convoquée en urgence, la Ligue arabe se réunira samedi pour adopter une position commune au sujet des raids israéliens sur la bande de Gaza.

21h13 : Damas condamne les « crimes sauvages » d'Israël
Dans un communiqué publié par l'agence de presse Sana, la Syrie, en proie à une épouvantable guerre civile, condamne les crimes affreux et sauvages que commet l'armée ennemie d'Israël contre notre peuple arabe palestinien dans la bande de Gaza, qui a fait de nombreux morts et blessés. Lui-même honni à l'étranger, le gouvernement de Bachar al-Assad appelle également la communauté internationale à exercer « la pression sur Israël pour qu'il arrête son horrible agression », exhortant « les hommes libres et nobles à travers le monde à se mobiliser sérieusement pour faire face à la tyrannie et dissuader Israël qui a toujours bafoué les résolutions internationales ».

21h12 : La France « extrêmement préoccupée »
Le ministère français des Affaires étrangères a réagi mercredi soir à la situation dans la bande de Gaza. Un porte-parole du Quai d'Orsay a déclaré que Paris était « extrêmement préoccupé par la dégradation de la situation à Gaza et dans le sud d'Israël ». La France appelle les parties à « s'abstenir de toute escalade de la violence, dont les populations civiles israélienne et palestinienne paieraient immanquablement le prix ».

20h21 : L'Egypte rappelle son ambassadeur en Israël
La présidence égyptienne a fait savoir qu'elle rappelait son ambassadeur en poste en Israël.

20h06 : Réunion d'urgence de la Ligue arabe
Comme le souhaitait le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, la Ligue arabe doit se réunir d'urgence dans les prochaines heures, a fait savoir une source arabe.

20h06 : Israël prêt à « étendre » son opération
Dans un message télévisé mercredi soir, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou s'est montré ferme, après les raids menés dans la journée sur la bande de Gaza. « Aujourd'hui, nous avons adressé un message clair au Hamas et aux autres organisations terroristes, et si cela devient nécessaire nous sommes prêts à étendre l'opération », a-t-il déclaré.

19h45 : Le bilan des raids israéliens s'alourdit
Selon un dernier bilan dressé par le Hamas, le bilan de la vingtaine de raids aériens menés par Israël sur la bande de Gaza fait état de sept morts et de 45 blessés. Deux enfants auraient perdu la vie dans ces frappes.

19h00 : Londres appelle à la retenue
Dans un message posté sur Twitter, le Foreign office, le ministère britannique des Affaires étrangères appelle « toutes les parties à la retenue pour éviter une dangereuse escalade », afin d'éviter une recrudescence des violences dans la bande de Gaza.

18h52 : L'Egypte veut « l'arrêt immédiat » des raids israéliens
Alors qu'Israël a mené au moins vingt raids, mercredi, au-dessus de la bande de Gaza, le voisin égyptien, désormais gouverné par des islamistes modérés, a exigé l'arrêt de ces attaques. L'Egypte « condamne les raids aériens qu'Israël est en train de mener contre la bande de Gaza » et exige « leur arrêt immédiat », a déclaré le ministre égyptien, dans un communiqué. Le Caire a aussi mis en garde Israël contre « une escalade et ses possibles effets négatifs sur la stabilité régionale ». De son côté, le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), dont est issu le président islamiste Mohamed Morsi, a appelé à « une action arabe et internationale rapide pour arrêter les massacres ». Israël "doit se rendre compte que les choses ont changé dans le monde arabe et en particulier en Egypte", poursuit le PLJ.

18h52 : Abbas veut « une réunion d'urgence » de la Ligue arabe
Suite aux raids israéliens sur la bande de Gaza, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas a réclamé une "une réunion d'urgence" de la Ligue arabe pour se pencher sur "l'agression brutale" menée par l'Etat hébreu.

18h12 : Quatre explosions dans le sud d'Israël
Quatre explosions se sont produites mercredi dans le sud d'Israël, près de la frontière égyptienne, selon une source de la sécurité israélienne qui soupçonne des tirs de roquettes en provenance du désert du Sinaï, en Egypte. Ces explosions n'ont pas fait de blessé, a précisé la source. La dernière attaque, fin septembre, qui avait coûté la vie à un soldat israélien et à trois assaillants avait été revendiquée par le groupuscule jihadiste Ansar Jerusalem (« Les Partisans de Jérusalem »).

18h07 : Vingt raids israéliens à Gaza, six morts
Au total, ce sont plus de vingt raids aériens qui ont été menés au-dessus de la bande de Gaza mercredi, tuant six personnes, dont Ahmad Jaabari, le chef militaire du Hamas, a annoncé le ministère de l'intérieur du Hamas, qui contrôle le territoire côtier. Vingt-cinq personnes auraient été blessés.

17h20 : Israël prêt à une opération terrestre
Sur Twitter, un porte-parole de l'armée militaire a dit ne pas exclure une opération terrestre dans la bande de Gaza « si nécessaire ». « Toutes les options sont sur la table », a ajouté cette source quelques heures après la mort dans une frappe de Ahmad Jaabari.

16h50 : Les Etats-Unis soutiennent Israël
Suite au raid israélien à Gaza, le Pentagone a déclaré que les Etats-Unis étaient « solidaires de notre partenaire israélien dans son droit de se défendre contre le terrorisme ». Washington a ajouté « surveiller de près » la situation explosive au Proche-Orient.