© Photo : Flickr
Enfant Mozambicain
Plus de 130 000 familles sont confrontées à la famine dans la province de Tete dans le nord-ouest du Mozambique.

Radio Mozambique a déclaré que la situation a lieu dans le quartier de Cahora Bassa, où les gens mangent des fruits sauvages et de racines.

La province de Tete est riche en maïs, mais la dernière campagne agricole n'a rien donné du tout dans le district de Cahora Bassa.

Les autorités provinciales font appel aux résidents du district de vendre leur bétail afin qu'ils puissent acheter de la nourriture pour leur subsistance.

Selon les autorités de province de Tete, la situation a été causée par la sécheresse.

Autres districts avec une famine aiguë sont Magoe, Mutarara, Zumbo et Moatize.

Le gouvernement a lancé une campagne agricole il ya environ deux mois visant à produire plus de nourriture. Le ministre de l'Agriculture José Pacheco a dit que des milliers de tonnes de semences seront distribuées aux agriculteurs pour atteindre l'objectif.

Plus de 1 000 experts agricoles vont aider les agriculteurs à produire plus de nourriture au Mozambique.