The Dark Night Rises poster
© Warner bros

A Quel jeu macabre Hollywood est en train de participer ?

L'horrible drame de Sandy Hook qui a vu la mort de vingt enfants de six ans semble faire partie d'une machination planifiée longtemps à l'avance.

En effet, le nom de la ville de Sandy Hook apparaît dans le film The Dark Night Risers comme en témoignent ces captures d'écran :

Pic from The Dark Night Rises
© Warner Bros
Gordon : pour tracer le camion, placez-y un GPS et nous pourrons commencer à comprendre comment nous pouvons l'arrêter. [Traduction : SOTT]


Pic from The Dark Night Rises
© Warner Bros
Zoom au niveau du premier talky-walky
Comme d'habitude certains pourraient croire à une coïncidence mais il y en a eu d'autres. Rappelons tout d'abord qu'au mois de juillet dernier avait eu lieu le massacre d'Aurora au cours duquel une douzaine de personnes trouvèrent la mort lors de la projection du film The Dark Night Risers. A cette époque les victimes eurent la particularité de voir une scène de fusillade dans un cinéma avant d'être elles mêmes abattues de la même façon. Et comme décidément le hasard fait bien les choses, le nom de la ville d'Aurora apparaissait également au cours du même film.

Pic from The Dark Night Rises
© Warner Bros
Le nom d'Aurora apparaît également dans le film
Autres faits troublants : le tueur d'Aurora ressemble au Joker, l'ennemi juré de Batman et un clip du rappeur Lil Wayne (le même nom que porte Batman dans le civil) montre
James Holmes
© Inconnu
douze squelettes assis dans une salle de cinéma soit le même nombre de victimes que la tuerie du cinéma d'Aurora.

En dehors du fait que ces tueries portent manifestement la marque des false flags, que penser de cette accumulation de coïncidences troublantes liés à un même film ? Est ce que les commanditaires veulent signer leurs oeuvres à la manière de certains serial killers qui laissent volontairement des indices sur la scène du crime ?

S'agit-il de donner matière à discussion aux conspirationnistes et de les égarer ainsi sur des fausses pistes ? S'agit-il d'un vaste rituel organisé autour de la mort d'enfants et de civils innocents ?

Le débat reste ouvert mais une chose est sûre : ces fusillades sont instrumentalisées afin de limiter au maximum le droit constitutionnel qu'a chaque citoyen américain de disposer d'armes à feu.

Lil Wayne movie clip
© Inconnu
Enlever ce droit aux américains reviendrait à déclencher une guerre civile. Et si c'était cela le but recherché ?