© RIA Novosti

Une femme d'origine indienne a été condamnée à la prison à perpétuité pour avoir tué son fils âgé de sept ans, car celui-ci apprenait trop lentement le Coran. La femme qui s'appelle Sara Ege a essayé ensuite de brûler le corps du garçon pour dissimuler le crime, mais n'y est pas parvenue.

Lors du procès, la femme a dit qu'elle voulait que con fils apprenne le Coran par cœur, une fierté chez les parents musulmans. Cependant le garçon n'arrivait pas à apprendre le livre par cœur, c'est pourquoi sa mère le frappait, notamment avec un mortier en bois.

Le garçon était obligé de subir de telles tortures pendant trois mois. Mais après qu'elle l'ait frappé la dernière fois, le garçon est tombé devant Sara Ege à moitié inconscient et jusqu'à sa mort, il continuait à réciter le Coran.