neige à Yokohama, Japon
© Ayami Yoshikawa-AP-SIPA
La ville japonaise de Yokohama n'a pas été épargnée par les fortes chutes de neige.

Plus de 5 500 accidents routiers se sont produits à cause de conditions climatiques exceptionnelles.

Les importantes chutes de neige lundi dans l'est du Japon ont fait au moins deux morts et 1 569 blessés, essentiellement en raison de dérapages incontrôlés de véhicules et de glissades, selon les décomptes actualisés mardi en fin de journée par la chaîne publique NHK. Dans la région de Tokyo, de nombreux automobilistes et piétons de la capitale, peu habitués à un temps aussi exécrable, ont été pris au piège par ces très fortes chutes de neige.

Un homme de 71 ans est décédé dans la province centrale de Nagano en dégageant la neige devant chez lui, et un autre, de 66 ans, après un dérapage avec son deux-roues, a précisé la NHK. Au total, plus de 5 500 accidents routiers se sont produits entre lundi et mardi à cause de ces mauvaises conditions, sans compter ceux, parfois mortels, survenus pour d'autres raisons, a résumé la chaîne.

Cet épisode neigeux intense a contraint les autorités à suspendre des liaisons ferroviaires et à fermer des autoroutes. Il a aussi paralysé le trafic aérien dans une large partie est du pays, avec près de 700 vols intérieurs et quelques liaisons internationales annulés, affectant plus de 100 000 passagers en cette fin de week-end prolongé (lundi était férié). Les trains circulaient toutefois à peu près normalement mardi tandis que les avions de lignes intérieures décollaient des aéroports presque comme à l'accoutumée.

Il neige presque tous les hivers dans la mégapole tokyoïte, mais généralement pas au point de laisser un manteau neigeux de 10 à 15 centimètres sur le sol de la capitale et de sa banlieue. En revanche, le centre, la partie nord et ouest sont généralement couverts une bonne partie de l'hiver d'une couche blanche de plusieurs dizaines de centimètres.