Cantine parisienne
© Maxppp
Poulet périmé, fromage moisi... Attention aux assiettes des moins de trois ans à Paris.

Viande périmée, fromage moisi... Plusieurs crèches parisiennes ont reçu de la nourriture plus que douteuse depuis le début de l'année. En cause : la nouvelle société de restauration qui livre toutes les crèches de Paris.

Cela fait seulement un mois que la société Cofida livre les crèches parisiennes. Et pourtant, la maire UMP du 17e arrondissement de Paris, Brigitte Kuster, réclame déjà la résiliation de son contrat. Cette entreprise de restauration collective s'est en effet illustrée par trois fois depuis le 2 janvier, en livrant à deux reprises du poulet dont la date de péremption était dépassée depuis quinze jours à une crèche du boulevard Pereire, puis du fromage consommable jusqu'en avril mais moisi à la crèche de l'Étoile. Les lots ont été jetés à temps. Mais rien n'exclut que d'autres aliments aussi peu ragoûtants aient été avalés par les petits Parisiens.

De la nourriture avariée dans les crèches de Paris. Reportage d'Olivier Boy, de France Bleu 107.1 :


Une entreprise de restauration inexpérimentée

Selon un communiqué de la maire du 17e, « la vigilance des directrices a permis d'éviter aux enfants d'ingérer de la nourriture périmée, mais rien ne garantit que de telles négligences n'aient pas été ignorées ailleurs à Paris ». Brigitte Kuster s'interroge d'ailleurs sur la pertinence de la nomination de l'entreprise Cofida, « malgré son inexpérience ne la matière ». Alors, dit-elle, que les fournisseurs de repas précédents officiaient à Paris depuis 15 ans.

L'élue devrait donc interpeller le maire, Bertrand Delanoë, lors du prochain conseil de Paris les 11 et 12 février. En attendant, une enquête a été ordonnée.