© Inconnu
Pierre Bellanger, patron de la radio Skyrock et condamné pour corruption de mineure
Comme annoncé sur Le Post, le patron de Skyrock a dû comparaître lundi, à Paris, pour corruption de mineurs. C'est dans une relative discrétion que la 15e chambre correctionnelle de Paris s'est penchée sur le cas de Pierre Bellanger, de nouveau confronté à cette affaire dont les faits remontent à 1999.



A l'époque, Laetitia, belle jeune fille de 17 ans, raconte qu'elle vit mal le divorce de ses parents. Elle recherche de l'affection. Sa sœur l'invite après un week-end à Rome à venir habiter chez elle et "ses coloc'". Officiellement. Officieusement, la soeur de Laetitia vit depuis 1994 une histoire à part avec Pierre Bellanger, Cathy et Constance: le "Halcyon". Une forme de ménage à plusieurs, dont le "maître" est Pierre. Les trois concubines de l'époque se présentent comme ses "esclaves", mais affirment que rien ne leur était "jamais imposé". Ce serait simplement pour plaire au maître qu'elles "'trouvent des femmes", de préférence belles et intelligentes, "maléables" aussi. Emmanuelle recrutera sa propre sœur.

Au début, Laetitia vient quand elle veut, surtout le week-end et le mercredi. Et puis assez rapidement, sa sœur lui explique que pour continuer à jouir de sa nouvelle vie, il lui "faudra tomber amoureuse de Pierre et avoir des relations sexuelles avec lui". Emmanuelle lui assure "c'est une chance incroyable d'être vierge et pure". Laetitia accepte, "fascinée" et séduite par le clinquant, les invitations au restaurant. L'homme à la barbe de trois jours est généreux, intelligent. Il veut "émanciper" les femmes avec qui il choisit de vivre. Le ménage vit au rythme de la "spiritualité" insufflée par le beau quadragénaire. Dans le groupe, il y a aussi un "mage", qui est le voyant de Skyrock, Claude Deplace, ajoute Laetitia.

"Persuadée de faire un travail intérieur", l'"Oracle" (le surnom de la plaignante) a des rapports sexuels multiples, "souvent sado-masochistes". L'histoire durera pendant sept mois. Punitions (douche froide, séances nue sur le balcon, excuses nues à genoux) et exercices (rédaction d'un journal intime qui met en scène "l'Âme", "l'Ego" et "la Bête") forment le quotidien que dénonce la jeune fille.

L'histoire prendra fin lors de vacances à Madagascar: la "confiance" est rompue, Laetitia a flirté avec un jeune homme de son âge. Elle dit qu'on ne la considère plus digne de rester dans le groupe.

La jeune fille, devenue majeure, attendra 2001 pour déposer une plainte pour viol, après avoir noué des relations stables avec un jeune homme et commencé une psychothérapie.

Pour Pierre Bellanger, l'affaire est tout autre: il se dit "désolé de voir l'état de Laetitia", mais "n'a jamais voulu corrompre, ni salir qui que ce soit". Il n'est pas un "gourou" et estime avoir vécu une "histoire d'amour partagée": "Elle avait le goût du sexe, de l'amour et était heureuse." Il dit aussi: "La polygamie choisie est une relation d'expérience".

Le procureur a requis un an de prison avec sursis, sans inscription au fichier des délinquants sexuels. Il a estimé que "la force du groupe maintenait la cohésion et qu'une place considérable était dévouée au sexe". Toutefois, l'aspect sectaire d'"Halcyon" ne pourrait être retenu car certaines concubines étaient parties librement. Il a insisté sur la "recherche de la minorité et encore plus de la virginité".
Les avocats de la victime réclament un euro à titre symbolique de dommages et intérêts.

Le jugement a été mis en délibéré le 3 novembre prochain.

Note de la rédaction du 9 décembre 2010

Trois ans de prison avec sursis et une amende de 50.000 euros : telle est, comme le rapporte Le Point, la peine retenue en février dernier par la cour d'appel de Paris à l'encontre du patron de Skyrock.