La prestation de Benjamin Netanyahou à l'ONU, dessin d'une bombe de bande dessinée à l'appui, aurait suscité au minimum des réactions sarcastiques dans les chancelleries occidentales et chez les commentateurs si elle avait été faite par, disons, Mahmoud Ahmadinejad.

On aurait eu en effet sans doute droit à toutes sortes de qualifications et d'épithètes, allant de grotesque à fou à lier.
Rien de tout ça pour Netanyahou. Vous comprenez, il est à la tête du gang démocratique qui se proclame l'Etat juif.

Les parodies ont par contre fleuri sur internet, sur la base généralement de photomontages souvent très drôles.
Mais la parodie que j'ai le plus appréciée est cette caricature de Rob Rogers pour la Pittsburgh Post-Gazette, précédée du texte suivant:
Benjamin Netanyahou qui était devant l'AG des Nations Unies la semaine dernière a tracé une ligne rouge sur le dessin d'une bombe qui symbolisait le programme nucléaire iranien. Apparemment, les renseignements les plus sensibles obtenus par Israël viennent d'un dessin animé des Warner Brothers.

OK... lequel d'entre vous a révélé les plans de notre bombe à Netanyahou?


via The Angry Arab