NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Les Maîtres du Monde
Carte


Eye 1

Nestlé et Securitas condamnés au civil pour l'infiltration d'Attac

Securitas is watching you Logo
© Inconnu

NestléGate : espionnés durant plusieurs années pour le compte de la multinationale veveysanne, les militants d'Attac-Vaud seront indemnisés.

Débouté en 2009 sur le plan pénal, Attac espérait obtenir réparation de la justice civile dans l'affaire dite du Nestlégate. Un an exactement après la tenue du procès, le verdict est enfin tombé. Le Tribunal d'arrondissement de Lausanne a condamné hier solidairement Nestlé et Securitas pour l'espionnage du mouvement altermondialiste. En récoltant des informations « par infiltration dans la sphère privée» des militants d'Attac, les deux entreprises se sont rendues coupables d'«atteinte illicite à la personnalité », a tranché le juge Jean-Luc Genillard.

La multinationale veveysanne et la société de sécurité sont condamnées à verser, au titre de réparation pour tort moral, 3000 francs à chacun des neufs plaignants. Ces derniers formaient le groupe de travail qui avait été infiltré dès septembre 2003 par une « taupe » employée par Securitas. Sous le nom fictif de « Sara Meylan », elle avait pris part aux réunions consacrées à la rédaction du livre ATTAC contre l'Empire Nestlé - ouvrage dont elle avait elle-même écrit un chapitre. L'espionne rendait compte, dans des rapports adressés directement à Nestlé, du contenu de ces échanges, qui se déroulaient au domicile privé des auteurs. Le profil physique des membres du groupe avait également été détaillé. A l'audience, « Sara Meylan » avait cependant réfuté avoir ausculté les penchants idéologiques des auteurs. La taupe avait poursuivi sa mission jusqu'en juin 2004.
Laptop

Manuel Valls dénonce une certaine impunité juridique sur Internet

Manuel Valls s'est élevé contre une "certaine impunité" juridique régnant sur Twitter, regrettant en filigrane les trop grandes largesses accordées par le premier amendement de la Constitution des États-Unis. Il estime que les USA doivent concilier liberté d'expression et sécurité et que les hébergeurs et fournisseurs d'accès à Internet doivent être mis à contribution pour lutter contre l'idéologie extrémiste.

Avec la précédente majorité présidentielle, Internet était régulièrement dépeint comme une zone de non droit qu'il fallait civiliser. Le discours de Nicolas Sarkozy en 2007 lors de la signature d'un accord interprofessionnel sur la lutte contre le piratage "sur les nouveaux réseaux" a ainsi particulièrement marqué par une vision aussi pessimiste et sombre du réseau des réseaux.

Depuis, les cris d'orfraie se sont calmés. En place depuis mai, la nouvelle équipe gouvernementale a fait preuve de mesure sur ce terrain ; il n'est plus question d'Internet civilisé ni de zone de non droit. Lors de l'affaire du hashtag #UnBonJuif, la garde des Sceaux Christiane Taubira a même affirmé le contraire, en rappelant que les propos tenus sur la toile n'ont rien de virtuel et que leurs auteurs en sont responsables.
Bomb

Carnage à Alep : le nouvel exploit des amis de François Hollande

Comme à chaque fois qu'un processus de paix se met en place, depuis que des esprits maléfiques veulent détruire la Syrie, un évènement inattendu, devrais-je dire, attendu, revient toujours dans le devant de la scène. A quelques heures d'une intervention du médiateur international Lakhdar Brahimi à l'ONU, ce sont les corps d'au moins 68 jeunes tués (probablement plus) d'une balle dans la tête ont été découverts mardi dans la cité syrienne d'Alep, dernier carnage en date dans le pays en guerre . Le médiateur international en Syrie Lakhdar Brahimi a lancé, hier, mardi, à l'ONU, un cri d'alarme sur la guerre civile qui a atteint « des niveaux d'horreur sans précédent ». Guerre contre le terrorisme plutôt. mais, à qui la faute ? Aux terroristes bien sûr, imperméables à la paix... Quant au Qatar le petit pays terroriste et corrupteur, il se propose de transporter les armes chimiques de l'arsenal libyen, et aurait déjà acheté des mercenaires ukrainiens pour les transporter jusqu'à Homs, afin d'embarrasser le régime syrien.

Comme par hasard, ceux-ci ont été découvert dans des zones contrôlées par les terroristes, et par les...terroristes. M. Brahimi, l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie, devait rendre compte ce vers 20H00 GMT au Conseil de sécurité de ses efforts qui n'ont pas réussi jusque-là à mettre fin au conflit.

Ces jeunes, qui n'ont pas voulu suivre les renégats, vêtus en civil, les mains liées derrière le dos ont été sortis de la rivière Qouweiq qui sépare Boustane al-Kasr et Ansari, quartier également aux mains des rebelles. Ils disent qu'ils sont surpris. Que c'est probablement l'armée syrienne qui a déposé ces corps. La presse mainstream, gênée aux entournures dit, la main sur le coeur que, on ne peut pas déterminer, pour l'instant, les....coupables. Très fort !
Newspaper

Another brick in the wall : une caricature de Benjamin Netanyahou qui fait mouche

C'est Hammad Faris qui a orienté mon attention vers cette image sur Facebook.

Cette caricature, publiée dans le Sunday Times de Londres, est l'oeuvre de Gerald Scarfe. qui est l'auteur de l'animation du clip pour la fameuse chanson « The Wall » du groupe de musique pop anglais Pink Floyd.

Benjamin Netanyahou, celui là-même à qui François Hollande donnait ostensiblement l'accolade à Toulouse est montré pour ce qu'il est: un voleur et un assassin.

Sûrement pas quelqu'un qui peut en appeler à la mémoire des victimes du nazisme. Et ce n'est certainement pas par hasard que le Sunday Times a fait paraître ce dessin le jour retenu par l'ONU pour commémorer le souvenir de « l'holocauste ».
Eiffel Tower

La guerre au Mali, un remake de la conquête de l'Algérie

Comme dit l'adage, il faut connaître le passé pour comprendre le présent et deviner l'avenir.

Lors de l'intervention militaire française au Mali, le président français a déclaré : « La France ne restera pas plus longtemps que nécessaire au Mali. »

Cette déclaration ressemble à celle qui a été faite par Charles X à la veille de la conquête de l'Algérie. En fait, il y a beaucoup de points communs entre la guerre menée au Mali en 2013 et la guerre menée contre l'Algérie en 1830.

La conquête de l'Algérie

Ce n'est pas pour un coup d'éventail qu'on mobilise 104 navires de guerre et 535 navires de commerce. Balzac disait : « Il y a deux histoires : l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements ? » L'une des principales causes de la prise d'Alger est l'existence du trésor du dey, un trésor évalué entre 200 et 500 millions de francs.
Gold Coins

Le monde vient d'adopter un nouvel étalon-or dans la plus grande discrétion

Asie or
© Inconnu

« Le monde vient de se doter d'un nouvel étalon or, et cela s'est fait sans réunion au G20 pour en débattre », affirme Ambrose Evans-Pritchard dans The Telegraph.

L'étude annuelle de la GFMS pour 2012, une société de recherches spécialisée sur les métaux précieux, avait déjà indiqué que les banques centrales à travers le monde avaient acheté plus d'or l'année dernière qu'elles ne l'avaient fait quasiment au cours des cinquante dernières années. Elles auraient ainsi acquis 536 tonnes d'or en 2012, qui ont été substituées aux réserves détenues dans les quatre devises les plus courantes : le dollar, l'euro, le yen et la livre sterling. Parallèlement, elles ont réduit de 26 % leurs détentions en obligations souveraines européennes de la zone euro, leur faisant retrouver les niveaux qu'elles avaient atteints il y a une décennie.
Gold Bar

Les véritables raisons pour lesquelles l'Allemagne demande aux Etats-Unis la restitution de son or

Traduit par JFG-QuestionsCritiques

Les Allemands demandent aux Etats-Unis qu'ils lui rendent la totalité des 374 tonnes d'or détenues par la Banque de France et 300 tonnes sur les 1500 tonnes de lingots détenues par la Banque de Réserve Fédérale de New York.

Certains disent que l'Allemagne demande le rapatriement de son or uniquement à cause de pressions politiques intérieures, et qu'aucun autre pays ne fera de même. Mais le co-directeur général de Pimco, [Mohammed] El Erian, déclare :
En premier lieu, cela pourrait traduire des pressions sur d'autres pays pour qu'ils rapatrient également une partie de leurs avoirs en or. Après tout, s'il peut stocker en toute sécurité son or chez lui - un grand si pour certains pays - aucun gouvernement ne souhaiterait être vu comme l'un des derniers à externaliser l'ensemble de cette activité auprès de banques centrales étrangères.
Voici ce que nous observions en novembre dernier :
La Roumanie a demandé pendant de nombreuses années à la Russie qu'elle lui restitue son or.

L'année dernière, le Venezuela a demandé à la Banque d'Angleterre la restitution de 90 tonnes d'or. *** Voici ce que Zero Hedge observe (citant Bloomberg) :
Le gouvernement de l'Equateur veut que les banques du pays rapatrient environ un tiers de leurs avoirs à l'étranger pour soutenir la croissance nationale, a dit le chef de l'agence fiscale de ce pays.

Carlos Carrasco, le directeur de l'agence fiscale connue sous l'acronyme SRI, a déclaré aujourd'hui que les sociétés de prêt équatoriennes pourraient rapatrier environ 1,7 milliard de dollars et quand même remplir leurs obligations vis-à-vis des clients internationaux. Carrasco s'exprimait lors d'une audition parlementaire à Quito sur une proposition du gouvernement d'augmenter les taxes sur les banques pour financer les aides financières aux pauvres de cette nation sud-américaine.

Quatre membres du parlement suisse veulent que la Suisse réclame la restitution de son or.

Certaines personnes aux Pays-Bas veulent aussi qu'ont leur rende leur or.
(Forbes observe que l'Iran et la Libye ont également rapatrié leur or récemment).
War Whore

Pierre Hillard sur l'intervention de la France au Mali

Guerre Mali, Hollande,armes
© Inconnu

Entretien avec Pierre Hillard à propos de l'intervention française au Mali, suivi du texte « Un plan sioniste contre le monde arabe ? ».

Mecanopolis - Dans votre texte, « Un plan sioniste contre le monde arabe », que nous publions à la suite de cet entretien, vous indiquez que la « balkanisation des pays arabes » est un plan sioniste. Vous le démontrez d'ailleurs en citant « The zionist plan for the Middle East » - texte que nous plaçons en intégralité en fin d'article. Pensez-vous que l'intervention de la France au Mali participe à l'accélération de ce processus ?

Pierre Hillard - Suite aux événements qui ont secoué les pays arabes depuis 2011, nous assistons à une extension de ces troubles. Malheureusement, la France de François Hollande continue le travail délétère de Nicolas Sarkozy. Rappelons que notre président de la République est « Young Leader » de la Fondation franco-américaine dont une des têtes pensantes et agissantes s'appelle Frank Carlucci, ancien patron du groupe Carlyle très impliqué dans les attentats du 11 septembre 2001. Ajoutons aussi que Carlucci était, entre autres, l'ancien directeur-adjoint de la CIA. Pour arriver à la tête de la présidence, il faut montrer patte blanche. François Hollande a sûrement apporté des gages de fidélité. Le système a misé sur lui. Ce dernier doit maintenant renvoyer l'ascenseur. L'intervention française au Mali, en n'oubliant pas l'arrière-fond économique (or, pétrole, uranium...), est la continuation logique du processus de déstabilisation des pays arabes. Il est vrai que des mouvements islamistes fanatiques progressaient vers le Sud du Mali. Mais nous ne devons pas oublier que l'intervention franco-anglaise contre la Libye de Kadhafi a permis d'armer ces rebelles qui, maintenant, se retournent contre nous. Nous avons été pyromane et nous devenons pompier. Cette politique de Gribouille est sans fin. Le risque est grand que ces méthodes désastreuses ne fassent tâche d'huile et déstabilisent l'Algérie et le Maroc. Après tout, pour les tenants du mondialisme, tout le monde doit être à la fête.
USA

La reconquête de l'Afrique

Au-delà des discours lénifiants de Barack Obama et François Hollande, le géographe Manlio Dinucci observe l'ensemble de l'action des États-Unis et de la France en Afrique. Ce que l'on pourrait croire être, ici ou là, des opérations humanitaires ponctuelles, apparaît à une échelle plus vaste comme une entreprise systématique de recolonisation.

Au moment même où le président démocrate Barack Obama réaffirmait dans son discours inaugural que les États-Unis, «  source d'espoir pour les pauvres, soutiennent la démocratie en Afrique  », de gigantesques avions étasuniens C-17 transportaient des troupes françaises au Mali, où Washington a installé au pouvoir l'an dernier le capitaine Sanogo, entraîné aux USA par le Pentagone et par la CIA, en aiguisant les conflits internes.

La rapidité avec laquelle a été lancée l'opération, officiellement pour protéger le Mali de l'avancée des rebelles islamistes, démontre que celle-ci avait été planifiée depuis longtemps par le socialiste François Hollande. La collaboration immédiate des États-Unis et de l'Union européenne, qui a décidé d'envoyer au Mali des spécialistes de la guerre avec des fonctions d'entraînement et de commandement, démontre que l'opération avait été planifiée conjointement à Washington, Paris, Londres et dans d'autres capitales.
Star of David

Israël promeut des pratiques eugénistes

Traduction : Info-Palestine.eu

[Dans la plus pure tradition raciste occidentale, l'État israélien fait la promotion par l'intermédiaire de ses systèmes de santé, de pratiques eugénistes dans le but de diminuer le taux de natalité dans la population d'origine éthiopienne - N.d.T]


Jeunes immigrés éthiopiens en Israël - Pour être considéré comme juif en Israël, il vaut mieux avoir la peau blanche et ne pas remettre en cause la "pureté de la race"...
Le ministère israélien de la santé a ordonné aux médecins de revoir la façon dont ils prescrivent un médicament pour le contrôle des naissances, suite à des accusations selon quoi ce médicament a été utilisé pour contrôler le taux de natalité des immigrants éthiopiens.

Les soupçons que les femmes éthiopiennes avaient été contraintes à prendre le Depo-Provera, sont apparus dans les médias israéliens il y a déjà quelques années et plus récemment dans un documentaire télévisé reliant la baisse de la natalité de la communauté d'origine éthiopienne à la sur-prescription de ce moyen contraceptif par injection.
Top