Enfant de la Société
Carte


Dollar

Bank run à Chypre après une lourde taxation des comptes bancaires imposée par l'Union Européenne

A Chypre en pleine déconfiture économique, le plan de sauvetage de l'Union Européenne exigeait une lourde taxation des comptes courants des particuliers et des entreprises : Près de 7% de taxes en-dessous de 100 000 Euros de dépôts, et près de 10% de taxes au-dessus de ce seuil (soit 10 000 Euros de taxation exceptionnelle) !

Du coup les gens se sont rués sur les guichets de banque pour éviter d'avoir à payer cette énorme taxe imposée par les élites européistes et néo-mondialistes !


Vidéo publiée le 17 Mars 2013 - Les élites néo-mondialistes provoquent un « bank run » (une ruée vers les guichets de banque) vers les banques chypriotes après la mise en place d'un plan de sauvetage en contre-partie de lourdes impositions fiscales sur les épargnants - RTBF par Youtube
Info

Cinq hommes avouent le viol d'une Suissesse en Inde

Cinq hommes ont avoué avoir participé au viol collectif d'une touriste suisse dans le centre de l'Inde, a indiqué la police dimanche 17 mars, trois mois après un fait divers semblable qui avait provoqué une vague d'indignation à travers tout le pays. "Nous avons interpellé cinq personnes et elles ont avoué le viol collectif de la femme et l'attaque du mari", a déclaré un responsable de la police locale M.S. Dhodee. La police recherche un sixième suspect.

La victime et son mari, qui circulaient à vélo à travers l'Inde, avaient installé leur tente pour une étape dans l'Etat du Madhya Pradesh, quand plusieurs hommes ont attaqué le couple vendredi, attaché l'homme et violé sa femme en sa présence, avant de leur voler 10 000 roupees (185 dollars) et un téléphone portable, a indiqué la police locale.

Les six personnes arrêtées sont des villageois, a précisé la police. "Ils passaient par là, ont remarqué le couple qui montait la tente et y ont vu l'occasion" de commettre leurs méfaits, a ajouté M.S. Dhodee.
Star of David

Les chiens des colons contre les Palestiniens...

Une plainte a été déposée contre le parlementaire palestinien Ahmad Tibi pour incitation à la haine raciale et mépris des symboles de l'État. Ce député à la Knesset avait posté sur sa page Facebook une photo de lui accompagnée d'une légende écrite en arabe « Allah akbar » (Dieu est grand !) au-dessous de laquelle apparaissaient des chiens formés de petites étoiles de David.

Les attaques de ce type contre des Palestiniens sont légion

La plainte a été déposée Eliyahu Nissim, membre du parti Otzma LeYisrael, dirigé par Arieh Eldad et Michael Ben-Ari.

Ahmad Tibi avait dénoncé par le passé l'utilisation éhontée qui était faite par Tsahal des brigades cynophiles. Les chiens étaient systématiquement incités par leurs maîtres à sauter sur tout Palestinien qui prononçait le takbîr (en arabe تكبي). Les forces israéliennes n'avaient d'ailleurs jamais nié ces allégations.
Cult

La pédophilie, une maladie, pas un crime selon un cardinal sud-africain


Wilfrid Napier, archevêque de Durban (Afrique du Sud), est connu pour ses positions conservatrices. PHOTO/AFP RAJESH JANTILAL
Le cardinal sud-africain Wilfrid Napier a affirmé que les pédophiles devaient être traités comme des "malades" et non comme des criminels, dans une interview à la BBC diffusée samedi. "D'expérience, la pédophilie est vraiment une maladie, ce n'est pas un problème criminel, c'est une maladie", a dit l'archevêque de Durban, l'un des participants au conclave qui a élu mercredi soir le pape François.

"C'est une maladie psychologique. Que faites vous avec les maladies? Vous devez essayer de les guérir. Si moi, en tant qu'individu normal, je choisis sciemment de violer la loi, je dois être puni", a poursuivi le responsable religieux âgé de 72 ans, connu pour ses positions conservatrices. Au début des années 2000, il avait été critiqué pour sa passivité face à un scandale de prêtres pédophiles, en refusant d'expulser les coupables de l'Eglise sud-africaine.
Arrow Down

Conforama, le pays où les salariés rebelles sont fichés


Capture d’écran du document dans « Envoyé spécial », France 2, février 2013
Un smiley tué pour les « mauvais » vendeurs, du rouge pour les syndicalistes... Trois listings, inspirés de la stratégie des alliés, ont été trouvés chez le leader du meuble.

A côté du nom des vendeurs qui n'ont pas atteint leurs objectifs, un smiley, le front perforé d'une balle. Le tableau, affiché dans le couloir du personnel d'un magasin Conforama, a été pris en photo en mars 2012. Force ouvrière a porté plainte contre le numéro 2 du meuble en France. Un de ses délégués syndicaux, David Malesieux, est encore choqué par cette image :
« Quand vous arrivez le matin et que vous voyez vos performances affichées avec ce genre de symbole très violent, c'est très difficile à vivre. Ces mauvais outils de management sont forcément générateurs de risques psychosociaux. »
Après la diffusion du document en question dans un reportage d'« Envoyé spécial », en février dernier, la direction a regretté cette « initiative inacceptable et isolée ».
Cult

Un réseau pédopornographique démantelé en Australie

La police australienne a annoncé vendredi l'arrestation de 21 personnes dans le cadre d'une enquête sur un réseau de production et de diffusion de contenus à caractère pédophile, un mineur apparaissant sur des images ayant par ailleurs été pris en charge.

Les prévenus, originaires de tout le territoire australien, sont âgés de 22 à 76 ans. Mis en cause pour possession, utilisation et diffusion de matériel pédopornographique, ils sont soupçonnés d'avoir échangé du matériel "répugnant" via un réseau de partage de fichier dit "pair-à-pair". Un enfant de moins de 10 ans a été identifié comme l'un des mineurs agressés dans ces photos et vidéos.

L'opération Conqueror, lancée en janvier, a notamment permis la saisie de disques durs - 26 au domicile d'un suspect - lors de perquisitions menées à 40 adresses différentes au cours de la semaine, a indiqué le responsable de la lutte contre la cybercriminalité de la police fédérale australienne, Glen McEwen.
Stock Down

Economie française : cela peut-il être pire ?

Oubliés les flonflons de l'alternance, reste la situation quasi inextricable dans laquelle s'enfonce l'hexagone sous le regard fuyant et résigné des têtes d'affiche de l'Exécutif...

Le moral des français est en berne. C'est en tout cas ce que semble indiquer le baromètre BVA Axys Consultants pour BFM TV, BFM Business et Challenges, publié le jeudi 7 mars qui nous gratifie d'un chiffre éloquent et inédit : 75% des français seraient moins confiants dans l'avenir.

Signe que l'on est au bout des illusions, le modèle social que le monde entier - à l'exception de la Scandinavie - nous envierait dit-on depuis des lustres, se lézarde de toute part. Au point que 54% de nos concitoyens selon la même source, avoueraient d'avantage tabler sur une réduction du nombre des fonctionnaires et une aggravation de la mise à mal du service public pour réduire les déficits que sur une augmentation des prélèvements. Lesquels ont tout de même la faveur présumée de 8 % des sondés...Avant sans doute qu'ils décident de rendre leurs passeports et de se faire la malle ?
Handcuffs

Elle menace de s'immoler devant Pôle emploi, elle est internée


Isabelle Hay, 56 ans qui vit à Vouthon (Charente), a menacé de s'immoler, jeudi 7 mars, devant une conseillère Pôle emploi. Les cadres de l'antenne du Champ-de-Mars à Angoulême ont paniqué, probablement à cause de l'immolation d'un chômeur le 13 février à Nantes.

Isabelle Hay s'est retrouvée internée pendant trois jours en soins psychiatriques et placée en garde à vue.

Elle a contacté un journaliste de La Charente libre, Kevin Cadioch, qui a écrit un article et tourné cette vidéo mardi. Isabelle y reprend l'histoire depuis le début :
« [J'ai dit à la conseillère que] si je n'avais pas un rendez-vous avec le directeur de Pôle emploi auquel j'ai écrit trois semaines auparavant, et qui ne m'a pas répondu, je viendrai avec une jerricane et des allumettes, tout simplement. »
« Mieux vaut prendre plus de précautions que pas assez »

Puis elle raconte qu'elle a été internée, de façon abusive.
Stop

Les compteurs ne sont pas bons

Les ondes électromagnétiques envahissent notre quotidien, sans que l'on en cerne bien tous les dangers.

L'une des dernières applications de ces ondes concernent les nouveaux compteurs d'électricité et d'eau.

On connaissait déjà la pollution électromagnétique dégagée par les THT (lignes à très haute tension), par les antennes relais, les bornes WiFi, les téléphones portables, iPhones, Smartphones et compagnie, mais quid des compteurs nouvelle génération ? lien

Sur le chapitre des téléphones portables, une avancée juridique importante vient d'être faite, puisque la Cour suprême de cassation italienne vient de juger que l'usage intensif du téléphone portable pouvait provoquer un cancer. lien

En effet, du 24 au 31 mai 2011, 31 scientifiques de 13 pays différents, dont 8 pour les USA, ont conclu « qu'il existait une forte augmentation des risques de tumeurs cérébrales (...) pour les personnes utilisant ou ayant utilisé un téléphone mobile à raison de 30 minutes par jour pendant 10 ans », et le docteur Jonathan Samet, qui présidait le groupe de travail, d'ajouter : «  les preuves scientifiques qui continuent à s'accumuler sont suffisamment solides pour déterminer (...) que l'exposition aux champs électromagnétiques des radiofréquences peuvent être cancérigènes chez l'homme  ». lien
Piggy Bank

Plus forte hausse des prix US à la consommation en 4 ans

WASHINGTON (Reuters) - Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté de 0,7% en février, leur plus forte hausse en près de quatre ans, en raison de la progression des prix des carburants.

Selon le département du Travail, l'indice des prix à la consommation publié vendredi est apparu en hausse de 2% en base annuelle, la plus forte hausse depuis le mois d'octobre, contre une hausse de 1,6% en janvier.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient une hausse de 0,5%.

Le prix de l'essence a augmenté de 9,1%, après être resté stable en janvier. Cependant, les prix à la pompe sont en baisse depuis deux semaines.

Les prix du logement, qui comprennent les loyers, ont augmenté de 0,2% le mois dernier.

En février, les prix des produits alimentaire ont augmenté de 0,1%.

En excluant les prix de l'énergie et ceux des produits alimentaires, les prix à la consommation ont augmenté de 0,2% sur le mois, contre une hausse de 0,3% en janvier.

Lucia Mutikani, Constance De Cambiaire pour le service français
Top