Enfant de la Société
Carte


Yoda

Le peu qu'il en reste

Traduction : SOTT

Les États‒Unis d'Amérique continuent de sombrer dans un trou noir de désespoir, déjà bien au‒delà de son horizon des événements. Chris Hedges fait référence à notre avenir en tant que l'une des zones de sacrifice ; ces zones de la planète où les morts sont tout simplement les conséquences de l'analyse coût‒bénéfice d'une société. Il en reste peu qui ont bien voulu faire des efforts surhumains nécessaires pour protéger le monde vivant et ses enfants. Mais ils sont là, dehors. Ils continuent d'exister.

Truth_Where have all the heroes gone.

Vérité
Mais où sont donc passés les héros ?
Chris Hedges est l'un des derniers à résister à la puissance des entreprises qui a pris les États‒Unis d'Amérique par la gorge et qui les a étranglés jusqu'à ce que leurs porte‒monnaie se répandent sur le sol. Il est le Dietrich Bonhoeffer des États‒Unis d'Amérique. Il est l'un des derniers à se tenir debout tandis que ceux qui ont des yeux pour voir détournent la tête pour éviter ce que leurs yeux voient.
« Il est absolument impératif que nous commencions à comprendre ce que fait le capitalisme sauvage et sans entraves », a souligné Hedges. « Ce sont des zones de sacrifice, des zones qui ont été détruites pour un bénéfice trimestriel. Et nous parlons d'environnements détruits, de communautés détruites, d'êtres humains détruits, de familles détruites. Et parce qu'il n'existe aucun obstacle, ces zones de sacrifice sont simplement en train de se répandre vers l'extérieur. »
Arrow Up

Le chômage augmentera jusqu'en 2014

Le chômage continuera à augmenter jusqu'à la fin de l'an prochain en France et notre économie ne se redressera qu'avec lenteur en 2014, a jugé mercredi 29 mai l'OCDE dans ses prévisions économiques annuelles.

L'activité "stagne" en France et la croissance restera "négative" en 2013 avant de redevenir légèrement positive avec un modeste 0,8% attendu l'an prochain, soit "un niveau bien en deçà de son potentiel", indique l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), dans ce rapport annuel.
Arrow Down

Cultures d'hiver et de printemps : jusqu'à un tiers des récoltes sera perdu

Cultures d'hiver, cultures de printemps, cultures fourragères, céréaliers ou éleveurs, tous les agriculteurs souffrent des conditions météorologiques des mois d'avril et mai. Les exploitations à proximité de la Loire, de l'Allier ou d'autres cours d'eau ayant débordé sont les plus gravement atteints.

Personne n'est épargné. Avec des sols gorgés d'eau, des champs toujours inondés en pleine période de semis, de nombreuses récoltes, d'hiver ou de printemps sont en danger. Jusqu'à 30 % perdus sur certaines parcelles. « Toutes les cultures sont impactées, celles d'hiver, comme le colza, ont très mal poussé avec l'humidité et le manque de soleil. Quand les champs ont été inondés, c'est encore pire. Pour les cultures de printemps, certaines récoltes sont très compromises. Nous travaillons à définir un état de calamité agricole », résume Éric Bertrand, président de la Chambre d'agriculture de la Nièvre.
Che Guevara

Révoltes à Stockholm : la Suède souffrirait-elle du syndrome grec ?

Le fameux modèle suédois semble avoir du plomb dans l'aile. C'est ce que semblent confirmer les dernières nouvelles en provenance de Stockholm, où les dernières nuits ont été particulièrement agitées. La faute à des émeutiers qui ont incendié des dizaines de voitures et caillassé les pompiers et les forces de l'ordre. Un poste de police a même été pris d'assaut. Une situation qui rappelle beaucoup les émeutes dans les banlieues françaises en 2005 et celles de Londres et d'autres villes anglaises il y a deux ans. À la seule différence que les violences avaient dans l'un et l'autre cas duré un certain temps, alors qu'elles ne font que commencer en Suède. Leurs causes, sous-jacentes, restent pourtant identiques : les brutalités policières.

À Clichy-sous-Bois, deux jeunes avaient été électrocutés le 27 octobre 2005 en se réfugiant dans un transformateur EDF alors qu'ils étaient poursuivis par la police suite au signalement d'un vol par un riverain. À Londres, c'est un homme soupçonné d'être un trafiquant de drogue qui est abattu lors de son arrestation. À Stockholm dernièrement, un homme âgé de 69 ans armé d'une machette s'était enfermé avec sa femme dans son appartement tout en menaçant la police ; il est abattu.

Paris, Londres ou Stockholm : trois étincelles dans autant de poudrières du désespoir. Les quartiers d'où sont issus quantité de travailleurs d'origine étrangère n'offrent plus les mêmes possibilités de promotion sociale qu'il y a trente ans ou même dix ans en arrière. On ne pourra que constater que le front des émeutes, tout comme la crise économique et les coupes claires réalisées dans les budgets sociaux et dans la fonction publique, est en train petit à petit de remonter du sud vers le nord. Le modèle scandinave, qui s'appuyait jusque-là sur un système de protection sociale conçu sur l'harmonie sociale et le consensus, est désormais frappé à son tour par la violence. La situation de la Suède est bien entendu encore largement enviable par rapport aux infortunés PIGS européens, mais l'austérité commence là aussi à marquer le pays de son empreinte.
USA

L'allégorie du Titanic

Traduction des parties en anglais par Dominique Muselet pour Oulala Info

Titanic
© Inconnu

Il existe aujourd'hui, en un flot constant qui ne cesse d'enfler, une prolifération d'écrits, de spéculations, de prévisions, et désormais comme on va le voir d'allégories et de paraboles sur l'effondrement du Système sous toutes les formes et par tous les biais possibles. (Que ce soit les formes de crises de divers domaines, ou les biais des puissances et des entités géopolitiques qui en seraient affectées.)

C'est justement cet aspect assez nouveau de l'allégorie qui nous a intéressé dans un long commentaire sur la situation financière et monétaire des USA par rapport à leur situation générationnelle, de Jim Quinn, sur son site The Burning Platform* le 21 mai 2013, repris sur ZeroHedge.com le 22 mai 2013.

Le titre est évocateur, bien entendu : « Et l'orchestre continuait de jouer...». Il couronne une très longue analyse des USA, avec en arrière-plan, la situation budgétaire, monétaire et financière de cette puissance et les catastrophes qu'elle recèle. Mais cet arrière-plan, - puisqu'il s'agit de cela, - sert surtout à une analyse critique et polémique de type démographique, sur les différentes générations de la population US, leurs places, les situations qu'elles affrontent, les responsabilités des unes et des autres, des unes par rapport aux autres, etc., avec l'ultime génération (Milennial, ou génération du millénaire, dont l'auteur situe la naissance en 1982), arrivant "aux affaires" actuellement et qui, selon Quinn, serait directement placée devant la catastrophe (Millenial Crisis). La dernière partie du texte est de cette forme qui nous intéresse, une allégorie de la situation des USA restituée par la fin du Titanic (sous le titre : « Notre pays est entré dans une période de crise »). Le titre sur l'orchestre qui continue à jouer se comprend alors aisément.
People 2

Grèce : le nombre de suicides en hausse de 26 %

Le nombre de suicides a atteint 477 en 2011 en Grèce, en hausse de 26 % sur un an, a-t-on appris mardi auprès du service des statistiques Elstat, une évolution largement imputée dans le pays aux effets de la crise économique.

Les hommes sont les plus vulnérables, représentant 82 % des décès suicidaires enregistrés en 2011, mais le phénomène progresse aussi chez les femmes, parmi lesquelles 84 décès par suicides ont été enregistrés en 2011, le double de l'année précédente. La région d'Athènes, où se concentre près du tiers des quelque 11 millions d'habitants du pays est la plus touchée, avec 35 % des cas recensés, suivie par la Macédoine centrale (11 %), dans le nord, et l'île de Crète (7,7 %), dans le sud, qui combine culture machiste et détention généralisée d'armes à feu.

L'ONG de lutte contre l'exclusion Klimaka a affirmé que ces chiffres constituaient un record depuis le début il y a cinquante ans du recensement des suicides par l'Organisation mondiale de la santé, indépendamment de la rigueur à l'époque de cette collecte de données pour la Grèce. Selon un responsable des services statistiques, les données pour 2011 ont été soigneusement vérifiées, y compris auprès des services de médecine légale.

Les chiffres communiqués par la police ne font pas de distinction entre tentatives et suicides fatals. Plus d'un quart de la population au chômage

Dénonçant cette évolution, l'opposition de gauche radicale Syriza et nombre d'intervenants humanitaires l'imputent à la brutale paupérisation des Grecs, dont plus d'un quart sont désormais au chômage, au fil de quatre ans de cure d'austérité dictée au pays surendetté par ses créanciers (UE et FMI). A l'image de ses voisins du Sud, la Grèce affiche toutefois un taux de suicide plus bas que les pays du nord de l'Europe.
Bomb

Irak : les violences ont fait plus de 500 morts en mai

Attentats en Irak
© Inconnu
Les violences en Irak ont fait plus de cinq cent morts en mai, selon un décompte de l'AFP, alors que les autorités peinent à stopper une vague de violences qui fait craindre un nouveau conflit confessionnel.

Les violences en Irak ont fait plus de cinq cents morts en mai, selon un décompte de l'AFP, alors que les autorités peinent à stopper une vague de violences qui fait craindre un nouveau conflit confessionnel.

Entre-temps, l'émissaire de l'ONU a appelé les dirigeants irakiens à se réunir pour régler une crise politique qui perdure et est notamment liée à l'incapacité des forces de sécurité à réduire les violences.

Entre le 1er et le 27 mai, cinq cent trois personnes ont été tuées et mille deux cent soixante-treize blessées dans des attaques, faisant de ce mois le plus meurtrier en au moins un an, selon des données compilées par l'AFP à partir des informations fournies par des sources de sécurité et médicales. En avril le bilan des morts avait déjà dépassé les quatre cents, portant à neuf cent soixante le nombre de morts en avril et mai. Lundi, des attentats, visant notamment des quartiers chiites à Bagdad, ont tué cinquante-huit personnes et blessé cent quatre-vingt-sept autres, selon des responsables.

« J'exhorte une nouvelle fois tous les dirigeants irakiens à faire leur possible pour protéger les civils. Il est de leur responsabilité de mettre fin à l'effusion de sang maintenant », a déclaré mardi l'émissaire spécial de l'ONU en Irak Martin Kobler dans un communiqué. « C'est aux politiques qu'il revient d'agir immédiatement et d'engager un dialogue pour sortir de l'impasse et ne pas permettre aux terroristes d'exploiter leurs divergences politiques », a-t-il dit.

L'Irak est confronté à plusieurs crises politiques qui portent notamment sur le partage du pouvoir et les limites territoriales. L'ambassade des Etats-Unis a « condamné avec force la vague d'attentats », présentant ses condoléances aux victimes. La flambée de violence que connait le pays depuis le début de l'année intervient en pleines tensions confessionnelles, la minorité sunnite se mobilisant depuis des mois pour dénoncer avec force sa marginalisation par le gouvernement dirigé par les chiites. Au quotidien, les sunnites estiment que cette stigmatisation s'exprime en particulier dans l'utilisation systématique de l'arsenal législatif anti-terroriste à leur encontre.

Le gouvernement a certes lâché du lest depuis le début de leur mouvement en libérant des prisonniers et en augmentant le salaire des milices sunnites anti-Qaïda, mais il ne s'est pas attaqué aux racines sociales de la frustration sunnite. Malgré leur récente intensité, avec des attentats quasi-quotidiens, les violences en Irak restent encore loin du pic atteint dans années 2006-2007, quand elles faisaient plus d'un millier de morts chaque mois.
Airplane

Allemagne : des mini-drones pour lutter contre les tags

La compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn va tester des drones aériens miniatures pour lutter contre le vandalisme à bord de ses trains, une technologie controversée en Allemagne, a-t-on appris auprès d'un porte-parole lundi.

La compagnie allemande a indiqué vouloir tester des hélicoptères miniaturisés pouvant être équipés de caméras pour renforcer la surveillance de ses entrepôts où ses trains sont victimes des assauts nocturnes de tagueurs.

"Nous allons faire appel à cette technologie seulement aux endroits où nous rencontrons des problèmes particuliers, là où les tagueurs sont particulièrement actifs", a expliqué le porte-parole.
Che Guevara

La manifestation contre Monsanto a réunit des milliers de citoyens dans toute l'Europe

Mai 2013 - Manifestations contre Monsanto dans 250 villes du monde
© Inconnu
Manifestations contre Monsanto dans 250 villes du monde

La grande « mobilisation citoyenne mondiale » contre la firme agrochimique Monsanto, initiée via les réseaux sociaux par le mouvement Occupy-Monsanto, a réunit des milliers de personnes samedi dans plusieurs villes européennes, notamment aux Pays-Bas, en France, en Autriche et en Allemagne. Découvrez le reportage photos à Paris.

« Non aux OGM », « OGM, ni dans nos champs ni dans nos assiettes », « Oui au bio, non à Monsanto », « Monsanto pille et tue les paysans et la planète », pouvait-on lire sur les pancartes des centaines de manifestants parisiens réunis sur l'esplanade du Trocadéro samedi 25 mai.

Des manifestations étaient prévues dans au moins deux cent cinquante villes du monde !

A Strasbourg, entre trois cent cinquante et quatre cent cinquante manifestants ont défilé de la place du Parlement européen au centre-ville. Aux Pays-Bas, les rassemblements ont réuni, selon les organisateurs, plus de quatre mille personnes, en particulier à Wageningen, centre de l'industrie agroalimentaire situé dans l'est du pays et surnommé la « Food Valley ». A Amsterdam, ils étaient mille deux cents à manifester sur le Dam, la place centrale. A Vienne, en Autriche, ils étaient quelques centaines à défiler dans le centre-ville.
Cult

Epinal : des milliers d'images pédopornographiques chez un directeur d'école

« Des images insoutenables », selon le procureur Etienne Manteaux. Un directeur d'école d'Epinal (Vosges) de 56 ans, « un enseignant au-dessus de tout soupçon », a été interpellé mercredi pour des faits de pédopornographie, rapporte le site de l'Est Républicain. Lors de la perquisition de son domicile, les policiers du SRPJ de Nancy ont retrouvé sur son son ordinateur environ 4 500 vidéos et plusieurs milliers de photos pédophiles, mettant parfois en scène « des enfants de deux, trois ou quatre ans ».

Plus de 4 000 vidéos et 3 000 photos pédopornographiques ont été retrouvées sur l'ordinateur d'un directeur d'école d'Epinal (Vosges)
© AFP
Plus de 4 000 vidéos et 3 000 photos pédopornographiques ont été retrouvées sur l'ordinateur d'un directeur d'école d'Epinal (Vosges)
Cet enseignant «a été suspendu vendredi par l'éducation nationale et s'est vu interdire de pénétrer dans l'enceinte d'un établissement scolaire et d'entrer en contact avec des mineurs», a précisé le procureur d'Epinal.

Les enquêteurs ont été mis sur sa piste à la suite d'un signalement des autorités russes, qui avaient démantelé en Russie « un réseau de tournage de films où de très jeunes enfants étaient violés par des adultes », selon Etienne Manteaux. En fin de semaine dernière, les autorités russes avaient communiqué des adresses internet liées à ce réseau à plusieurs pays européens, via l'organisation de coopération Interpol, a poursuivi le procureur.
Top