Enfant de la Société
Carte


People 2

Sivens, pour une double révolution ?

© Inconnu
On peut emmerder le monde, en France, mais avec des tracteurs. Couvrir la cité administrative d'Albi de lisier et de fumier. Et, à Morlaix, allumer le feu aux impôts et à la Mutualité sociale agricole. Les autorités avaient excusé ces débordements. Mais pas ceux des « jihadistes verts » de Sivens, pour reprendre le doux mot de Xavier Beulin, accessoirement président de la FNSEA et, surtout, président du groupe financier milliardaire Sofiprotéol. La comparaison vaut explication : il y a un « deux poids deux mesures » symptôme d'une société à l'agonie.

Sivens, c'est la révélation de l'abyssal déni par les élus de la nature profonde de leur fonction. La glaçante déclaration du président du conseil général du Tarn - « mourir pour des idées, c'est une chose, mais c'est quand même relativement stupide et bête » - en constitue l'éclatante démonstration. Certes, le seul fait qu'un notable professionnel puisse insulter en direct tous les combattants de la République, sans lesquels ce hiérarque n'aurait jamais été fait roitelet du Tarn, n'aurait pas dû surprendre. Car chez ces élus-là, presque tous vieux, mâles, socialistes, CSP + et multirécidivistes des mandats électifs fruits de tractations entre partis, seule la contestation de leur légitimité parvient encore à susciter une réponse nerveuse.
Nuke

EDF et la contamination masquée de ses salariés

© Inconnu
Les chiffres de l'exposition des salariés du nucléaire aux rayonnements ionisants sont inexacts, révèle le site d'information Hexagones, qui montre qu'EDF ne communique pas la réalité des doses reçues.

Dans une série d'articles publiés le 12 novembre, le site d'information Hexagones met en cause EDF, qui « ne communique pas aux autorités publiques les doses reçues par les salariés du nucléaire en cas de contamination interne, par ingestion de particules radioactives ». Or, selon le professeur Michel Bourguignon, membre du collège de l'Autorité de sureté nucléaire, interrogé par Hexagones, « l'exposition aux rayonnements ionisants peut altérer l'ADN et provoquer des cancers quel que soit le niveau de dose reçu ».


Commentaire : Et oui, il n'existe pas de seuil connu en dessous duquel la radioactivité n'a pas d'effet sur la cellule...


« EDF est confronté à une explosion du nombre des contaminations internes », peut-on lire dans un des articles publiés par Hexagones qui s'est procuré les résultats du laboratoire d'analyses médicales du géant français de l'énergie et a consulté les données de l'Institut de radioprotection et de sureté nucléaire (IRSN).
Star of David

Un médecin norvégien interdit à vie d'entrer dans la bande de Gaza pour avoir sauvé des vies

Mads Gilbert, le médecin norvégien qui avait passé l'été à l'hôpital de Gaza pour soigner des blessés vient d'être désigné comme Persona non grata par les autorités israéliennes et interdit d'entrée dans la bande de Gaza à vie.Interdit à vie à Gaza pour "des raisons de sécurité"

Mads Gilbert, l'urgentiste norvégien de 67 ans, considéré comme un héros dans son pays et par un grand nombre de Palestiniens, ne pourra plus jamais se rendre à Gaza pour sauver des vies, comme il l'a fait cet été durant plus de 50 jours à l'hôpital d'Al-Shifa.

Le médecin Gilbert a été empêché de s'y rendre le 1er octobre dernier, alors qu'il rejoignait l'équipe médicale de l'hôpital pour apporter de nouveau son aide, comme il le rapporte sur le site norvégien The Local :
Quand nous sommes arrivés à la gare frontière d'Erez, des soldats israéliens m'ont dit que je ne pouvais pas rejoindre la bande de Gaza
L'urgentiste possédait pourtant des permis d'entrées et de sorties multiples, invité par le Ministre palestinien de la santé, et sur recommandation de son hôpital norvégien.
Stock Up

Référendum sur le Mistral...

© Inconnu
Durant ce week-end, il nous a paru intéressant de suivre un sondage du Figaro qui a eu un certain succès puis un succès certain. N'étant pas, à notre honte extrême, un lecteur assidu du site du Figaro, nous avions été alertés par un article de Sputnik, le nouveau groupe russe de communication regroupant divers organes d'information jusqu'alors autonomes, qui faisait mention de ce sondage effectué par Le Figaro auprès de ses lecteurs, sur son site, sur la question de la livraison du porte-hélicoptères classe Mistral, baptisé Vladivostok, à la Russie. L'article, en date du 15 novembre 2014 à 13H00 faisait état d'un peu plus de 76 000 réponses, avec 58% de "oui" (il faut livrer le navire à la Russie) et 42% de "non" (il ne faut pas...). Nous nous mîmes en tête de suivre l'évolution du sondage qui a eu le franc succès qu'on a dit, et qu'on trouvait sur le Figaro dès le 14 novembre 2014 à 10H45 (le 14 novembre, le jour où aurait dû se faire, en grande cérémonie, le transfert du bâtiment à la Fédération de Russie, aux chantiers navals de l'Atlantique (DCNA) de Saint-Nazaire).
Nous avons successivement enregistré, compris le résultat signalé par Sputnik :
Heart - Black

« Tourisme social » : détournement sémantique qui stigmatise les plus pauvres

© akynou
Douce France
Vous avez sans aucun doute entendu récemment parler dans la presse ces derniers jours du terme de "tourisme social" utilisé à l'occasion d'une décision de la Cour de justice européenne qui vient d'établir un lien direct entre droit de séjour et droit à bénéficier des prestations sociales dans un pays.

Il est énoncé le fait qu'un ressortissant d'un pays de l'Union européenne ne respectant pas toutes les conditions ouvrant à un droit de séjour dans un autre pays européen peut s'y voir refuser des prestations sociales au motif notamment qu'il ne recherche pas de travail.

C'est donc parce que 2 personnes roumaines (une mère . Elisabeta Dano et son fils Florin, arrivés en Allemagne en 2010), ont demandé à percevoir en 2013 des allocations sociales de subsistance que la cour européenne de justice a été saisie et a rendu son avis. Il y aurait déjà beaucoup à dire et à écrire sur cette décision qui plait surtout à toutes celles et ceux qui se replient dans leurs identités nationales et dans la volonté de ne pas déployer la moindre solidarité avec leurs homologues européens dans le besoin.
Bad Guys

Le Mexique à l'avant-garde de l'inhumanité : futur modèle pour l'Occident ?

© Inconnu
Depuis la chute du mur de Berlin, les occidentaux s'en prennent partout à l'Etat et ont réussi, dans une très large mesure, soit à le rendre impuissant soit à le mettre à leur service.

La transformation de l'État en structure d'oppression et de terreur contre la population, au profit d'oligarques crapuleux s'autoproclamant chargés de mission du bien, incite ici ou là à constituer de nouveaux groupes de solidarité. La prolifération d'agrégats humains renvoie de plus à l'accroissement démographique mondial, lequel conduit naturellement à l'apparition ou au renforcement de structures non étatiques. Un État fédéral comme le Mexique montre dès aujourd'hui la dynamique des relations qui se tissent entre diverses organisations. Il se pourrait que ce soit le laboratoire du chaos, tel que le rêvent les financiers de l'occident.

L'État au service des oligarques favorise la corruption

Commentaire: Voir également les articles suivant pour avoir une vue d'ensemble :

- Mexique : domination par le massacre
- Mexique : la faillite planifiée d'un état

Star of David

Palestine : de l'argent pour celui qui tue un palestinien

Une association israélienne du nom de Secours du Pays et du Peuple lance une campagne pour encourager les israéliens à tuer les palestiniens qui tentent « d'agresser les juifs »

Le site « la voie du juif » a déclaré, mercredi, que la campagne menée par l'association présente une récompense financière à chaque colon ou soldat qui tue une personne qui tentait d'agresser un juif. Cette initiative a été accueillie et soutenue par les milieux israéliens.

L'association a déclaré: « les voyous doivent savoir que les agressions contre les juifs est un commerce peu lucratif et celui qui s'y prêtera rentrera dans un corbillard. »
Arrow Down

Esclavage moderne : le ministre de l'Education grec propose 1 100 postes pour des enseignants prêts à travailler bénévolement

La Grèce est généralement considérée comme le pays où tout ce qui pouvait mal se passer, s'est effectivement mal passé. Les Grecs ont truqué leurs comptes pour entrer dans la zone euro, alors que le pays était loin d'être prêt sur le plan économique pour cette intégration. Ils font donc maintenant partie de la zone euro et il serait extrêmement difficile, sinon impossible, de les en faire sortir.

La Grèce a été forcée de se maintenir dans la monnaie unique par le reste de l'Europe et avec l'aide du FMI, mais seulement au prix de grands sacrifices de sa population. Le taux de chômage atteignait 26,4% en juillet 2014, et il dépasse même 56% pour les jeunes de moins de 25 ans. Il est très improbable que cette situation s'améliore à court terme.

Dans ce contexte, trouver un emploi est un véritable défi, et de nouvelles formes d'esclavage font leur apparition, note le blog Zero Hedge. Il cite un autre blog, KeepTalkingGreece, qui indique que le ministère de l'Éducation grec propose plus de 1100 emplois à pourvoir pour des enseignants prêts à travailler de façon bénévole, c'est-à-dire, sans salaire. De cette manière, il compte combler les postes vacants dans les écoles.
Quenelle - Golden

Dieudonné et Alain Soral présentent le parti « Réconciliation nationale »

Parce que le travail de métapolitique et de pédagogie par l'humour ne suffit plus, Alain Soral et Dieudonné lancent le parti politique « Réconciliation nationale ». Explications.

Cult

Quand Paul McCarthy faisait la promotion de la zoophilie à destination des enfants

Paul McCarthy
Le problème majeur de notre époque c'est que quand on croit avoir touché le fond, on découvre des trucs encore pire. Ainsi il y a peu, on croyait que l'horreur absolue consistait à faire de la propagande homo auprès des écoliers, ensuite on a découvert que certains médias faisaient sournoisement l'apologie de la pédophilie.

Désormais, un pas de plus est franchi dans l'abject avec cette « œuvre » du tristement célèbre Paul McCarthy qui fait voler en éclat les derniers tabous de notre époque décadente.

Paul McCarthy est ce dégénéré qui avait érigé un buttplug géant sur la place Vendôme. Cet hypocrite déclarait alors que ce n'était qu'une sculpture en forme d'arbre mais que chacun était libre d'y voir ce qu'il voulait.

Le provocateur avait même reçu le soutien inconditionnel de François Hollande qui a déclaré à son sujet « je suis aux côtés de Paul McCarthy, qui a été finalement souillé dans son œuvre, quel que soit le regard que l'on pouvait porter sur elle ». Il a ajouté « Nous devons toujours respecter le travail des artistes » et il a précisé « La France est toujours prête à accueillir les artistes et les créateurs venant de tous les pays du monde ».
Top