Enfant de la Société
Carte


Megaphone

Le « sniper américain » dont on n'entendra pas parler

Traduction: Nicolas CASAUX

© Inconnu
Un sniper américain appelle les Irakiens des « sauvages », les compare à ceux qui bénéficient des allocations aux USA, et se vante de piller leurs maisons après les avoir tués. Un autre sniper américain a été tellement dégoûté par ce qu'il a fait qu'il a lancé le premier blog anti-guerre, et est activement encouragé par ses camarades soldats à utiliser le premier amendement, la liberté d'expression, pour s'exprimer contre ce qu'il appelle « l'occupation illégale » de l'Irak. Devinez lequel des deux a fait l'objet d'un blockbuster hollywoodien, et lequel a été ignoré ?
Magnify

BHL à la loupe (partie 2)


Nous vous annonçons la sortie de notre nouvel « À la loupe ». Il aura pour thème BERNARD HENRI LEVY et sera en deux épisodes.

Épisode 1.
Gear

11 Septembre, peurs, dissonance cognitive, recherches sur le cerveau et psychologie morale (partie 8b)

© Inconnu
En répondant à la question posée par le titre de cet essai, le chapitre du mois dernier, la partie 8a a évoqué une partie de la recherche sur le cerveau qui montre que nous, les humains, avons des différences dans nos structures cérébrales, et que ces différences nous aident à expliquer pourquoi certains d'entre nous sommes plus ouverts aux nouvelles idées et pouvons mieux gérer l'incertitude que d'autres. En outre, la recherche, qui démontre l'emprise tenace du cerveau sur les croyances, et ce même malgré les preuves contraires [à ces croyances], nous aide à comprendre pourquoi la tâche consistant à éduquer les gens à propos du 9/11 devient autant psychologique que fondée sur des preuves.

Comment acquérons nous nos valeurs et notre morale ? Par le raisonnement, par l'émotion, ou par les deux ? Est-ce que les conservateurs et les libéraux sont différents dans leurs valeurs ? Est-ce que la morale varie selon les cultures ? Est-ce que notre neurologie affecte notre morale ?
Ce sont à ces types de questions que les psychologues et neurologues de la moralité tentent de répondre, et récemment, la recherche en psychologie morale a fait un bon vertigineux. Il s'agit d'un sujet brûlant.

Quelques chercheurs en sciences humaines et en sciences ont rédigé une liste de points concernant la recherche sur la moralité sur laquelle ils étaient tous en accord. Parmi leurs points de consensus, il apparaissait que la moralité humaine est à la fois inné et acquise culturellement. Les blocs de construction innés de la moralité humaine sont générés par l'évolution, la sélection naturelle jouant un rôle critique. (1)
Eye 1

Société sous surveillance : implantation de puces RFID dans la main des employés d'une société suédoise

© Inconnu
C'est une nouvelle passée quelque peu inaperçue la semaine dernière, mais qui vaut tout de même le coup de s'y attarder un peu. Ainsi, une société suédoise a entrepris d'implanter une puce RFID sous la peau de ses salariés. Volontaires, bien entendu.

Qu'est-ce qui peut bien pousser une entreprise à pareille chose ? Le gain de temps et ainsi faciliter le quotidien de ses salariés sur leur lieu de travail.
Epicenter, société sise en Suède, a donc implanté une puce RFID sous la peau de quelques 450 de ses salariés (sur 700), tous volontaires pour ce test.

Plus besoin de clés, de badge, de carte ou de se remémorer d'innombrables codes pour ouvrir portes, sas, se servir de la photocopieuse ou encore payer leur addition à la cafétéria, il leurs suffira de poser la main sur un détecteur et sésame s'ouvrira. Une puce RFID, est une puce électronique, sous-cutanée donc, aussi grande qu'un grain de riz, qui conservent et transportent certaines données intégrées.

Commentaire: Par ici ou par là, à propos du puçage :

- Une étudiante au Texas a été expulsée pour avoir refusé de porter le dispositif de repérage (RFID)
- La rébellion éclate dans une école du Texas : les étudiants refusent d'être contraints de porter une puce RFID
- Mieux que les implants RFID : « Des circuits électroniques qui sont intégrés avec votre peau »
- Texas : Des élèves surveillés avec des puces RFID
- Coca Cola permet aux ados de mettre à jour Facebook par RFID

Ambulance

Corrélation entre suicides et pic de pollution

© DR
Masque à gaz contre idées noires?
Suite à un pic de pollution, on observe une hausse de 20% des suicides dans la population, en particulier chez les hommes, révèle une étude américaine publiée dans l'American Journal of Epidemiology. S'il est pour l'instant difficile d'établir un lien de causalité, les explications biologiques ne manquent pas.

Encore peu connu, le phénomène a déjà été mis en évidence en 2010 en Corée du Sud, puis en 2011 à Taïwan. Or les pays asiatiques présentent une sociologie du suicide particulière : taux plus élevé, taux femmes/hommes plus élevé, plus de personnes âgées. Difficile d'étendre ces conclusions aux pays occidentaux, tant les causes de suicide, qu'elles soient sociales, environnementales ou génétiques, sont complexes.

C'est pourtant ce à quoi sont parvenus Amanda Bakian, psychiatre à l'université d'Utah à Salt Lake City, et ses collègues. Les chercheurs ont analysé 1.546 suicides survenus entre 2000 et 2010 dans cette ville de l'ouest des États-Unis, uniquement des tentatives « réussies », en fonction de la concentration atmosphérique de plusieurs polluants.
Pistol

Extinction de masse des mammifères en Australie

© MARY EVANS/SIPA/MARY EVANS/SIPA
Le dernier loup de Tasmanie connu est décédé le 7septembre 1936 au zoo de Hobart en Tasmanie.
Fragile, le paradis n'est pas encore tout à fait perdu. Dans ses paysages sauvages à couper le souffle, l'Australie cache une biodiversité sans pareille, avec des espèces n'existant nulle part ailleurs sur le globe. Mais qui n'en sont que plus vulnérables aux menaces.

Dans une étude publiée dans les PNAS (Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences), trois chercheurs australiens dressent un constat glaçant: 226 ans après l'arrivée des Européens, l'île-continent a déjà perdu 11 % (soit une trentaine) de ses 273 espèces de mammifères terrestres endémiques, 21 % sont « en danger » et 15 % « quasiment menacées », selon la classification de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). « L'étendue du problème a été largement sous-estimée jusqu'ici car la plupart des pertes concernent de petits animaux nocturnes et timides », précisent les trois auteurs australiens, John Woinarski, Andrew Burbidge et Peter Harrison.

Une extinction d'autant plus dommageable, soulignent les chercheurs, que beaucoup des espèces concernées sont les seules représentantes de leur famille dans la classification phylogénétique. Ainsi, le loup ou tigre de Tasmanie (à ne pas confondre avec le diable du même nom) était l'ultime survivant de la famille des Thylacinidae, marsupiaux carnivores préhistoriques ; l'étrange ornithorynque, seul mammifère qui pond des œufs, est, lui, le dernier des Ornithorhynchidae.

Commentaire: En corrélation :

- La 6ème extinction? On y est...
- Le Règne du feu : météorites, feux de forêt, chaos planétaire et sixième extinction
- 6e extinction - 11.000 espèces animales menacées dans le monde, une espèce de mammifère sur quatre, un oiseau sur huit et plus d'un amphibien sur trois sont menacés d'extinction mondiale
- Planète : la sixième extinction de masse serait en marche

Syringe

Vaccination et cauchemar totalitaire

Traduction : Initiative citoyenne

© Inconnu
Le Dr Lee Hieb qui écrit pour WND.com rejoint le nombre de médecins de plus en plus nombreux qui ont décidé de s'exprimer contre les vaccinations forcées, ainsi que contre l'hystérie qui se répand actuellement dans les médias traditionnels. Le Dr Lee Hieb est chirurgienne orthopédiste spécialisée en chirurgie vertébrale. Elle a été présidente de l'Association des Médecins et Chirurgiens Américains.

La voix du Dr Hieb est celle de la raison et du bon sens dans le débat actuel sur les vaccins. Sa position contraste avec celle des grands médias d'aujourd'hui, largement financés par l'industrie pharmaceutique, qui voudraient faire appel à la force pour imposer les vaccins et supprimer les permis d'exercer des médecins qui sont en désaccord avec eux.

Le Dr Hieb souligne à juste titre les conclusions logiques qui devraient s'imposer si on permettait au gouvernement de prendre des décisions médicales « pour le plus grand bien de la société » en l'autorisant à injecter des produits chimiques dans notre corps :
Pistol

Pathologie en action : trois policiers américains abattent un mexicain désarmé

© Inconnu
Il m'arrive parfois de voir sur les réseaux sociaux des interventions musclées de policiers américains qui, par exemple, n'hésitent pas à abattre à coups de flingues un chien dans la rue. Certes, celui-ci les avait attaqués, mais en fait, il ne faisait que défendre son maître détenu par les agents... aucune imagination donc de la part de policiers municipaux, peu formés, et à la gâchette plutôt facile... il suffisait en l'occurrence de laisser le maître s'approcher de son chien pour que celui-ci se calme instantanément.

Mais le document que vous allez voir est tout simplement ahurissant et scandaleux. Vous y verrez comment 3 policiers n'hésitent pas à farcir le corps d'un mexicain de plus de 15 balles alors que celui-ci n' est pas armé, lève les bras et ne représente au moment de l'intervention aucun danger pour les forces de l'ordre.

Que s'est-il passé ? D'après les premiers éléments de l'enquête Antonio Zambrano, travailleur agricole de 35 ans qui savait à peine parler anglais a commencé à créer des troubles à l'ordre public en jetant des pierres sur des voitures. La Police est donc intervenue, et a essayé de l'arrêter, en utilisant un pistolet électrique mais sans succès. Dans un premier temps Antonio Zambrano parvient à s'enfuir.
Stock Down

France : Gérard Filoche démolit la loi Macron, en vidéo


Tout le monde parle de la loi MACRON mais personne n'en parle comme Gérard FILOCHE. Depuis des semaines, il est en guerre contre « cette loi régressiste, la pire loi que la gauche ait proposée ». Selon des sondages, une majorité de Français y serait pourtant favorables. Militant socialiste et ancien inspecteur du travail, Gérard Filoche était dans LÀ-BAS HEBDO le 21 janvier. Emmanuel MACRON était dans tous les autres médias.
Gear

11 Septembre, peurs, dissonance cognitive et recherches sur le cerveau (partie 8a)

© Inconnu
En répondant à la question posée par le titre de cet essai, le chapitre du mois dernier, la partie 7 a examiné l'opinion de groupe, une manifestation inadaptée de conformisme dans lequel le désir d'unité des membres du groupe aboutit à un processus de prise de décision erroné ou déviant, un sentiment exagéré de certitude dans les décisions du « groupe soudé », et des actions souvent irrationnelles et déshumanisées envers les personnes extérieures au groupe.

Nous continuons l'analyse de Mme Shure dans la « Partie 8 : recherche sur le cerveau, partie 1 », qui examine comment les croyances - et notre tendance à nous accrocher à elles - sont encodées dans notre ADN et dans notre système nerveux central.
Top