Enfant de la Société
Carte


Gear

11 Septembre, peurs et dissonance cognitive (partie 3) : Obéissance et foi dans l'autorité

Traduction : Le foofighter

Voir les articles précédents : Partie 1 - Partie 2

© Inconnu
En répondant à la question posée par le titre de cet essai, le chapitre du mois dernier, la partie 2, a abordé le problème par l'étude anthropologique, la diffusion des innovations, et nous a expliqué comment le changement se produit dans les sociétés. Ces anthropologues ont découvert que, dans les diverses cultures, on peut trouver des groupes dont l'ouverture à de nouvelles idées et technologies est variable - groupes que l'on peut représenter par une jolie courbe en cloche. Le succès de la diffusion d'une technologie innovante ou d'une idée nouvelle dépend essentiellement d'un point : si oui ou non les leaders d'opinion vont se porter garant pour elle. Dans ce contexte, les médias grand public peuvent à juste titre être considérés comme des vecteurs de la promotion du mythe officiel du 9/11, et ont donc aidé et encouragé les crimes du 11 Septembre 2001.

Nous continuons l'analyse de Mme Shure dans la partie 3 avec les expériences sur l'autorité menées par Stanley Milgram, Jane Elliott, et Philip Zimbardo. Dans sa célèbre expérience consacrée à l'obéissance à l'autorité en 1961 (1), le psychologue de l'Université de Yale Stanley Milgram a entrepris de répondre aux questions suivantes : « Se pourrait-il que Eichmann et ses millions de complices de l'Holocauste aient tout simplement suivi des ordres ? Peuvent-ils être tous considérés complices ? »

Commentaire: Quelques liens supplémentaires pour étoffer une réflexion :

- Le cyranoid, manipulation et tromperie humaine
- Désinformation

Magnify

OGM nouvelle génération, éponges à pesticides

© Inconnu
De nouvelles plantes génétiquement modifiées arrivent dans les champs américains après accord du Ministère de l'Agriculture le 15 janvier 2015. Fruit d'un partenariat inédit entre les géants des biotechnologies, ces OGM toléreront plusieurs herbicides pour tenter d'éradiquer les « super mauvaises herbes » et insectes devenus résistants aux pesticides.

Bienvenue dans la nouvelle ère des OGM ! Les autorités américaines, le Ministère de l'Agriculture américain (USDA) et l'Agence pour la protection de l'Environnement (EPA), sont en passe de donner leurs accords pour la commercialisation et la mise en culture d'une « nouvelle génération » d'OGM destinés aux agriculteurs. Semences miracles ou plantes à haut rendement capables de pousser sans eau penserez-vous ? Rien de cela !

La première génération de plantes génétiquement modifiées commercialisées pour l'agriculture, depuis bientôt vingt ans, consistait surtout en deux types de transgènes intégrés à la majorité des cultures GM (maïs, soja, coton, colza...) : un transgène de production d'un insecticide par la plante ou un transgène de tolérance à un herbicide, le plus souvent le Roundup de Monsanto (70 % des cultures américaines).
Family

Entre 25 et 50 000 manifestants à Berlin contre TAFTA, OGM et élevages intensifs

© Inconnu
25 000 personnes selon la police - deux fois plus selon les organisateurs - ont défilé à Berlin le 17 janvier contre les « usines à animaux », la nourriture génétiquement modifiée et le projet de traité de libre échange entre les États-Unis et l'Europe (Tafta). Plus de 120 organisations ont participé à la cinquième édition de la manifestation « Wir haben es satt ! » (Nous en avons assez !), qui se tient chaque année à l'occasion du salon agricole européen [1].

Les multinationales qui minent la diversité des semences et promeuvent les OGM étaient dans le viseur des organisateurs. Sur le passage des manifestants, un immense pulvérisateur de Round Up, herbicide produit par la compagnie Monsanto, a décimé symboliquement les abeilles et insectes, tandis que les personnes déguisées en maïs génétiquement modifié sont restées debout. « Manger est politique, a déclaré Jochen Fritz, un des organisateurs de la marche. La moindre décision prise au moment d'acheter doit être déterminée par la façon dont les animaux sont élevés ou par ce qui est cultivé dans les champs ».
Eye 1

Loi anti-terroriste et petit calcul...

© Inconnu
Soit une population de 18 millions d'individus (1) parmi lesquels on estime qu'il y a 100 terroristes potentiels (soit environ 0,00056%). Le gouvernement met en place un système de surveillance généralisée de toutes les communications pour identifier les 100 terroristes. Ledit système, très perfectionné, retourne un résultat correct dans 99% des cas. Question : lorsque le système détecte un terroriste, quelle est la probabilité pour qu'il soit effectivement un terroriste ?

La réponse intuitive est 99%. Mais cette réponse est fausse : c'est un biais cognitif classique - on appelle ça oubli de la fréquence de base : en réalité, il n'y a que 0,98% de chances pour qu'on ait effectivement affaire à un terroriste.

Au total, le système identifiera 99 des 100 terroristes - c'est-à-dire que l'un d'entre eux passera entre les mailles du filet - et produira un total de 179 999 fausses alertes. C'est-à-dire que, pour que ce système soit efficace sans enfermer des innocents, il faudrait mener 180 098 enquêtes approfondies et mobiliser autant de ressources qui seraient bien mieux employées ailleurs.

Bref, outre le fait qu'il constituerait une atteinte grave à nos vies privées, un tel système serait un gaspillage monumental de ressources.

Notes :

Lire aussi Floyd Rudmin et Ray Corrigan.

1. France métropolitaine, hommes âgés de 20 à 64 ans (Insee).
Propaganda

Désinformation

© Inconnu
« Les remparts culturels tombent les uns après les autres comme les murs de Jéricho à l'appel des trompettes multinationales, et l'individu, privé des défenses naturelles de la famille, de la tribu, de l'artisanat, de la nation, de la religion, de la langue, de ce que j'ai appelé le « nous » opposé au « je », sombre dans le « on » informe d'une humanité non différenciée : sous prétexte d'ouverture au monde, il demeure seul et sans défense devant son poste de télévision, cet entonnoir universel de la désinformation. »

Si les techniques de désinformation n'ont de cesse de se perfectionner, le phénomène reste intemporel. Pour Volkoff, nous vivons en psychocratie, où les émotions l'emportent sur le rationnel. Rien que de très banal. Au cours des années 1990 toutefois, trois événements auraient changé la donne quant à la désinformation :

- la chute du communisme privait l'Occident du bouc émissaire auquel on pouvait jadis attribuer toutes les opérations de désinformation, du moins toutes celles réussies ;

- les techniques de la désinformation étant désormais connues, elles échappaient au contrôle des États et étaient de plus en plus pratiquées par des organismes privés ;

- la « toute-puissante » image avait définitivement triomphé du mot dans la communication de l'information, et elle ouvrait aux désinformateurs des perspectives nouvelles et apparemment illimitées.
Family

Thilo Sarrazin : « L'Allemagne disparait » ?

© Inconnu
A la lecture du livre de Thilo Sarrazin, on ne reconnaît plus l'Allemagne, nation cataloguée unanimement comme la première puissance économique européenne. La nouvelle Allemagne ressemble fortement à ce que nous vivons en France - hélas ! - depuis un grand nombre d'années. Toutes les évolutions négatives déjà constatées dans notre pays et qui touchent le domaine civilisationnel s'y retrouvent : l'hégémonie politico-médiatique, la dégénérescence du savoir et de la culture, l'assistance sans limite destructrice du travail, la théorie du remplacement avec son paquetage de déséquilibres, etc. Il faut rendre hommage aux éditions du Toucan qui ont traduit et diffusé « L'Allemagne disparaît », l'ouvrage de Thilo Sarrazin. Cette maison d'édition s'était déjà fait remarquer, en octobre 2011, par la publication de l'opus de l'Américain Christopher Caldwell, « Une révolution sous nos yeux - Comment l'islam va transformer la France et l'Europe » . Michel Geoffroy présente ce nouvel ouvrage, et engage celui qui veut bien prendre conscience de la face cachée de l'outre-Rhin à le lire et à le faire lire.

Le livre de Thilo Sarrazin paru en 2010 a été traduit en français en 2013 aux éditions du Toucan, sous le titre L'Allemagne disparaît. On ne saurait mieux faire que d'en recommander la lecture.

Commentaire: Il ne s'agit PAS ici de cautionner le contenu du livre de Thilo Sarrazin. L'article nous autorise par contre à prendre la température, chez nos voisins allemands. Le succès de l'ouvrage est un indicateur précieux : il nous permet de constater qu'une bonne partie de la population est au diapason, et/ou s'est mis au diapason, des idées développées dans L'Allemagne disparait. Réalité, propagande, instrumentalisation, désinformation ? C'est une toute autre histoire.

Cult

Pédocriminalité : horreur en Afrique du Sud

© Inconnu
L'arrestation d'un pédophile présumé belge a mené la police anversoise à la découverte de l'horreur en Afrique du Sud. Des bébés violés torturés et tués.

Différents médias internationaux rapportent depuis le 14 janvier qu'un habitant de la ville de Plattenberg Bay en Afrique du Sud a été arrêté pour pédophilie. L'homme de 37 ans, un informaticien, a été repéré et appréhendé grâce à l'arrestation l'année dernière d'un pédophile belge présumé.

Un fichier appelé "Violer et tuer"

La police anversoise s'est servie du profil internet du pédophile présumé après son arrestation pour tenter de débusquer d'autres pédophiles. Sur un site d'échange de fichiers de pédophiles, les policiers ont découvert un fichier appelé "Violer et tuer" et ont noté l'adresse internet de l'informaticien.
Stock Up

Forte hausse de popularité pour les uns et les autres, suite aux attentats...

© Inconnu
Selon le dernier sondage BVA, l'Exécutif connaît une forte hausse de popularité qui s'explique bien sûr par l'émotion et l'union nationale de ces derniers jours.

Selon l'Observatoire de la politique nationale BVA-iTELE, le choc et l'émotion suscités par les attentats de la semaine dernière ont eu un impact positif sur la popularité du Président de la République et du Premier ministre. De même, la cote d'influence du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, que les Français ont véritablement découvert à l'occasion de cette tragique semaine, est également en forte hausse. À droite en revanche, ces événements n'ont pour le moment eu aucun effet sur les cotes d'influence de Nicolas Sarkozy et de Marine Le Pen.

Forte hausse de popularité pour l'Exécutif

Avec 34% de bonnes opinions, la popularité de François Hollande bondit de 10 points en seulement une semaine (l'institut BVA avait mesuré la popularité de l'Exécutif en début de semaine dernière, juste avant les attentats, mais n'avait pas diffusé les résultats étant donné l'actualité tragique). Le Président n'avait pas obtenu un tel score depuis plus d'un an et demi, en mai 2013. Sa popularité reste très faible parmi les sympathisants de la droite (6%, +3 points), mais elle redevient très élevée parmi les sympathisants de la gauche (69%, 13 points de plus que la semaine dernière et 20 points de plus qu'en novembre).

Commentaire: Entendons-nous bien : il ne s'agit pas ici de savoir si ces sondages sont le reflet objectif de la réalité... Ce qui est sûr, c'est que publiés en l'état, leur action psychologique est immédiate et tendra à renforcer les opinions, à émuler le sentiment d'« unité nationale », aussi factice soit-il. Où comment cristalliser mensonge sur mensonge pour la fabrique artificielle d'une réalité collective, et qui n'a, bien sûr, de réalité que le nom.

Family

Syriza, en détail

© Inconnu
Depuis le troisième vote du Parlement hellénique pour le candidat proposé par le parti Nouvelle Démocratie, Stavros Dimas, qui a eu lieu lundi 29 décembre 2014, le parti de la gauche radicale grecque, Syriza a beaucoup fait parler de lui. En effet, comme le prévoit la Constitution, le Parlement n'ayant pas réussi à investir le candidat proposé, des élections législatives seront organisées le 25 janvier 2015. Les deux partis de gouvernement, Nouvelle Démocratie et Pasok sont minés par les politiques d'austérité appliquées depuis quatre ans dans le pays. Dans les sondages, Syriza est, quant à lui, crédité d'environ 30% des intentions de vote.

Réactions européennes

Le 5 janvier 2015, le quotidien Libération titrait "Europe du Sud. Le printemps de la gauche rouge". Le 4 janvier 2015, Angela Merkel déclarait qu'une sortie de la Grèce de la zone euro pourrait être "supportable" et le Spiegel annonçait que "le gouvernement allemand juge quasiment inévitable une sortie de la zone euro, si le chef de l'opposition Alexis Tsipras dirige le gouvernement après les élections, abandonne la ligne de rigueur budgétaire et ne rembourse plus les dettes du pays".
Quenelle

Dieu­donné défendu en Amérique : le présen­ta­teur améri­cain Jon Stewart défend la liberté d'expres­sion




Alors que Dieu­donné a été placé en garde à vue en début de semaine et accusé d'apolo­gie du terro­risme, l'humo­riste a reçu l'éton­nant soutien de Jon Stewart, célèbre présen­ta­teur améri­cain.


La France est plus que jamais au centre de l'atten­tion de la presse inter­na­tio­nale depuis les atten­tats de la semaine passée. Les chefs d'Etats de nombreux pays sont appa­rus en masse à Paris pour affi­cher leur unité face à la barba­rie, plusieurs entre­prises ont promis de faire des dons à Char­lie Hebdo et les chaînes d'infor­ma­tion étran­gères diffusent en boucle des images de l'Hexa­gone. Voilà désor­mais que Dieu­donné fait à son tour parler de lui à travers le monde. Hier, lors de l'émis­sion améri­caine The Daily Show, le célèbre présen­ta­teur Jon Stewart a consa­cré l'une de ses rubriques au cas de l'humo­riste français.

Jon Stewart, dont l'émis­sion réunit quoti­dien­ne­ment des millions de télé­spec­ta­teurs, est d'abord revenu sur la marche répu­bli­caine orga­ni­sée en France le 11 janvier dernier. Le présen­ta­teur s'est ému de voir un pays placer la liberté d'expres­sion au devant de ses prio­ri­tés. « C'est magni­fique, s'est-il exclamé, la posi­tion de la France sur la liberté d'expres­sion est la même que sur la ques­tion des maîtresses: il n'y a pas de limites ».
Top