Enfant de la Société
Carte


Syringe

Gardasil : l'affaire colombienne

Traduction : Initiative Citoyenne

© Inconnu
La ville de Carmen de Bolivar en Colombie semble être devenue le « Ground Zéro » dans le débat international sur l'utilité, l'efficacité et la sécurité des vaccins contre le HPV. Après avoir reçu leur seconde dose de Gardasil dans les écoles locales au début mars 2014, des centaines de jeunes-filles ont dû être admises à l'hôpital étant donné qu'elles présentaient de mystérieux états de santé.

Selon des sources locales, les médecins qui examinaient les jeunes-filles et rapportaient les symptômes comme étant des effets indésirables possibles de la vaccination contre le HPV voyaient souvent les représentants des firmes se pointer le lendemain dans leur bureau pour tenter de les convaincre du contraire.

Initialement, le Ministère de la Sanré (Minsalud) a mis en avant plusieurs théories pour expliquer les symptômes que présentaient plus de 700 filles. On parlait d'hystérie de masse, d'utilisation de drogues illicites et même d'un usage excessif du Ouija. Ils sont même allés jusqu'à engager les services d'une candidate au Prix Nobel, le Dr Nubia Münoz Calero, pour aider à soulager la tension. Son message voulait dire essentiellement que ce serait une erreur d'arrêter les programmes actuels de vaccination contre le HPV en milieu scolaire colombien.
Family

Grèce : Syriza se renforce

Traduction : Laurelou Piguet

© Inconnu
Alexis Tsipras avec les dirigeants des Verts
C'est une première. Vingt-deux candidats des Verts écologistes, la branche grecque du parti des Verts européens, vont intégrer les listes de Syriza, le parti de la gauche radicale, grand favori des sondages avant les élections du 25 janvier. Un « exemple » grec qui, selon Alexis Tsipras, pourrait avoir valeur de modèle en Europe.

Le parti de la gauche radicale grecque Syriza, grand favori du scrutin du 25 janvier prochain, finalise ses listes et ses alliances en vue des élections. Alexis Tsipras et les représentants des Verts écologistes (Οικολόγοι Πράσινοι) ont officialisé mardi 7 janvier leur collaboration. Vingt-deux candidats écologistes devraient intégrer les listes de Syriza.

Au siège de Syriza, on a accueilli cette annonce avec beaucoup de satisfaction. Selon Alexis Tsipras, « la rencontre entre la gauche et l'écologie est un dossier important, pour l'avenir du pays tant que pour celui de l'Europe ».

Commentaire: Paradigme, que ce mot sonne doux à nos oreilles. Bien des paradigmes auraient en effet besoin d'être changé dans nos sociétés ; les hommes politiques emploient pourtant bien rarement ce terme. Syrisa arrivera t'elle à sortir son pays de la situation catastrophique dans laquelle on l'a plongé ? Et par un miraculeux effet domino, faire prendre conscience aux autres pays des effets délétères de la politique européenne... ?

- Grèce : un futur renversement pour un message à l'Europe ?
- La Grèce va mal
- Grèce : un pays fantôme
- 110 plages de Grèce mises en vente
- 4 années se sont écoulées depuis le sauvetage de la Grèce... Et il y a eu plus de 20.000 manifestations
- Le FMI reconnait l'échec complet des choix économiques qu'il a imposé, à tort, à la Grèce

Chalkboard

Bobigny : une enseignante mise à pied pour avoir tenu des propos complotistes

Une enseignante du Campus des métiers et de l'entreprise, un centre de formation professionnelle de Bobigny, qui accueille 1 500 apprentis de 16 à 21 ans, a été mise à pied, jeudi 15 janvier dans l'après-midi, par le responsable de l'établissement. Une mesure conservatoire, « en accord avec la préfecture de la Seine-Saint-Denis », a précisé au Monde son président, Patrick Toulmet, et qui fait suite à des propos complotistes et haineux qu'aurait tenus la jeune femme à des élèves de baccalauréat professionnel, lundi 12 janvier, au sujet des deux attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher à la porte de Vincennes.

Mardi 13 janvier, le responsable de l'établissement est averti par un parent d'élève de l'étrange tournure prise par le débat organisé dans la classe d'une enseignante, H. M., au lendemain des grandes manifestations qui ont réuni plus de 4 millions de personnes en France.

Mme M. avait choisi de consacrer la plus grande partie de son cours de « droit, économie dans la formation de vente » à une discussion sur l'assassinat par trois djihadistes de dix-sept personnes quelques jours auparavant. Sidéré par ces propos, un de ses élèves l'enregistre avec son téléphone portable au bout de quelques minutes. Ce qu'elle ignore. L'élève en retranscrit quelques extraits, que sa mère adresse dès le lendemain à l'établissement, avec une copie de la bande-son.
Hearts

Seconde Guerre Mondiale : quand les musulmans aussi sauvaient les juifs

© Inconnu
La communauté juive britannique célèbre le rôle joué par les musulmans pour sauver les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Une exposition est organisée dans ce sens à Londres, pour détruire les clichés et rétablir « l'empathie » entre les deux communautés.

L'exposition « Les Musulmans Justes » a été lancée, mercredi 17 avril, dans les locaux du Conseil des députés des juifs britanniques à Londres en guise de célébration du rôle joué par les musulmans pour sauver les juifs lors de la seconde guerre mondiale, rapporte BBC.

70 musulmans nouvellement honorés

Yad Vashem, le mémorial officiel israélien aux victimes juives de la Shoah perpétrée pendant la Seconde Guerre mondiale, honorent près de 25 000 personnes dites « Justes » pour avoir risqué leurs vies en protégeant la communauté juive sous l'Allemagne nazie. Quelques 70 musulmans ont été récemment ajoutés à la liste. Et l'exposition londonienne explore leurs différentes histoires.

Commentaire: Voici la page Wikipedia du film :

- Les Hommes libres

Comment expliquer alors le contraste qui semblerait être présent entre ce que nous est expliqué dans cet article, et l'un des discours les plus récents de Netanyahu, le premier ministre israélien ?

Calculator

2014-2015 - Bilan et perspectives

Le vingt-et-unième siècle n'est plus une nouveauté. Alors que nous entamons cette nouvelle année, les quinze dernières années fournissent suffisamment de données pour nous permettre d'identifier quels processus économiques, géopolitiques et sociaux détermineront le caractère et l'orientation des événements de 2015 et des années à venir.

© Gaboneco.com / Auteur: 3M
En premier lieu, il convient de dire qu'en l'espace de quinze ans, le vingt-et-unième siècle a réfuté d'une manière frappante ceux qui avaient proclamé, après la dissolution de l'Union soviétique, « la Fin de l'Histoire », l'idée que le capitalisme et la démocratie bourgeoise représentaient le sommet insurmontable du développement humain. A la fin de 2014, les structures économiques et politiques actuelles semblaient plonger de plus en plus rapidement dans l'abîme.

L'année dernière, le centenaire de l'éclatement de la Première Guerre mondiale, les contradictions du système capitaliste ont pris un caractère aigu. Les intervalles « pacifiques » entre l'éruption de crises majeures - géopolitiques, économiques et sociales - sont devenus courts au point de ne pouvoir être qualifiés d'intervalles. Les crises n'apparaissent cependant pas comme des « épisodes » isolés, mais comme des traits essentiellement permanents de la réalité contemporaine. Le modèle de crise perpétuelle qui a caractérisé 2014 - un indice essentiel de l'état avancé du déséquilibre capitaliste mondial - se poursuivra avec une intensité renouvelée en 2015.
Handcuffs

Dieudonné en garde à vue

À 7h00 ce matin, une équipe de la police judiciaire composée d'une dizaine d'agents (il faut bien ça pour maîtriser la bête immonde) est venue interpeller Dieudonné à son domicile devant ses enfants.

Dieudonné a été placé en garde à vue sur ordre du ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, au motif que Dieudonné aurait fait l'apologie du terrorisme dans un tweet.

Rappelons que Dieudonné propose la paix au gouvernement Valls depuis plus d'un mois et que ce dernier reste toujours silencieux ; mieux, il l'attaque avec virulence à la première interprétation de travers.

© Inconnu
© Inconnu
Magnify

Le suicide du commissaire Helric Fredou, le jour de l'attentat...

© Inconnu
Jean-Pierre Chevènement avait dit : « Un ministre, ça ferme sa gueule, ou ça démissionne ». Aurait-il pu dire : « Un commissaire, ça ferme sa gueule, ou ça se suicide » ? Ce qui semble avoir été fait, dans le cas du commissaire Helric Fredou du SRPJ de Limoges, retrouvé mort le jour des tueries en France, le 7 janvier 2015. Version officielle : suicide avec son arme de service, confirmé par la hiérarchie.

Un jeune commissaire de 45 ans, plein d'avenir et d'ambitions, que l'on charge de faire une enquête sur une des familles des victimes du journal Charlie Hebdo et qui, le même jour, avant même de remettre son rapport dont on ne saura jamais le contenu, se donne la mort après avoir tranquillement rejoint son bureau. Conclusion ? Rien. Pourquoi chercher à embrouiller des choses pourtant simples, à savoir le meurtre de 12 journalistes (oubliez la jeune agent de police et tout le reste) par des djihadistes revenant du front qui ont eu la délicatesse de signer leur crime d'un retentissant « Allahou Akbar » saisi clair et net grâce au téléphone portable d'un des membres du journal placé sur le toit, à côté d'un autre collègue paré d'un gilet pare-balles ?
Gear

Dossier Charlie Hebdo : Se poser, tenter d'analyser pour comprendre


Empathie : sentiment universel et sans frontières
Ne restons pas désarmés par cette tragédie. Pour réagir justement, il faut analyser les racines du drame. Sur le plan politique et géo-politique, nous avons de sérieuses pistes (1), tous ceux qui s'intéressent à la marche du monde se souviennent de la déclaration de H.Clinton devant le Sénat américain reconnaissant que les US ont soutenu et organisé Al Qaeda, mais ce n'est pas le seul plan intéressant de l'histoire. Il y a aussi la question politique, sociale et économique intérieure. Il est facile de discriminer les petits beurs de banlieue, dealer à la dérive (selon l'image implantée dans les esprits par les médias), pour régler le problème.

Qu'est-ce qui peut bien amener un enfant à écouter les sirènes extrémistes ?
Quel vide intérieur cela vient-il combler ?
Qu'est-ce qui a pu changer à ce point ces dernières années pour créer cette folie ?
Quelle est la part des choix politiques et médiatiques qui ont été faits (ou pas faits) qui ont conduit à cette situation ?

Je vous propose deux analyses assez fouillées d'Investig'Action et Jacques Sapir ainsi que l'interview du psychiatre Boris Cyrulnik pour réfléchir à la question, ceci, afin de nous permettre de ne pas stagner dans un jugement émotionnel à l'emporte-pièce, moutonnier et piloté qui ne peut que conduire notre société en enfer...

Une fois encore, il ne s'agit pas d'excuser mais d'analyser et de tenter d'être honnête et juste. Un peu d'empathie peut nous y aider...
Handcuffs

De lourdes peines de prison pour quatre personnes soutenant les frères Kouachi

Quatre ans de prison pour avoir félicité les frères Kouachi à Valenciennes

L'homme a été condamné lundi par le tribunal de Valenciennes. Sa peine a été considérablement alourdie par le fait qu'il soit multirécidiviste, avec 16 condamnations déjà à son actif.


«Il devrait y en avoir plus des Kouachi. J'espère que vous serez les prochains (...) Vous êtes du pain béni pour les terroristes». C'est pour avoir tenu de tels propos, samedi soir alors qu'il était interpellé pour conduite en état d'ivresse, qu'un homme de 34 a été condamné lundi à 4 ans de prison. L'homme a eu beau assurer n'avoir plus aucun souvenir de ces propos lors de l'audience, raconte La voix du Nord, il n'a pas convaincu la présidente. Une peine sévère, au regard des autres condamnations prononcées ces derniers jours pour les mêmes actes, tournant plutôt autour des quelques mois de prison ferme.

Le prévenu, originaire de Douchy-les-Mines (Nord), a fait l'objet d'une comparution immédiate pour conduite sous l'emprise d'un état d'ivresse manifeste et refus de se soumettre aux vérifications en état de récidive, blessures involontaires, et apologie d'actes de terrorisme. Il avait percuté un autre véhicule et blessé légèrement un père et sa fille de 12 ans samedi à Haulchin (Nord).
Family

La grande hypocrisie

Traduction : Michèle Mialane, édité par Fausto Giudice

© Inconnu
J'aurais aimé être bouleversée par l'attentat de Paris. Mais comment le pourrais-je, à la lecture de ce qui suit (par exemple) : « Effectivement personne ne peut s'étonner que de plus en plus de gens aient peur de l'Islam. En son nom et celui du Coran on répand la terreur et l'effroi. Les voix timides contestant que « l'État islamique » et autres organisations terroristes représentent le véritable visage de l'Islam, sont constamment couvertes par le bruit des bombes et les cris de ceux qu'on assassine de façon barbare » (Frankfurter Allgemeine Zeitung-FAZ)

Moi je formulerais cela autrement. Par exemple : « Effectivement personne ne peut s'étonner que de plus en plus de gens aient peur de l'Occident. En son nom et celui des droits humains on répand la terreur et l'effroi. Les voix timides contestant que l'OTAN et autres organisations terroristes représentent le véritable visage de l'Occident sont constamment couvertes par le bruit des bombes et les cris de ceux qu'on assassine de façon barbare ».

On peut remplacer « OTAN » par « Frontex », ou FMI, ou... la liste est longue si l'on cherche des organisations qui assassinent de façon barbare.
Top