Enfant de la Société
Carte


House

Sanctions : Moscou défendra toutes les entreprises russes visées

© RIA Novosti. Alexander Astafiev
Les autorités russes défendront toutes les entreprises russes visées par les sanctions occidentales, qu'elles soient publiques ou privées et quels que soient les raisons de leur pénalisation, a déclaré mardi le premier ministre Dmitri Medvedev lors d'une rencontre avec le PDG et copropriétaire du groupe Novatek, Leonid Mikhelson.

Ce groupe privé, un des plus grands producteurs de gaz en Russie, a été sanctionné en juillet dernier par les Etats-Unis qui lui ont limité l'accès au marché américain des capitaux.

« Dans notre pays, on trouve des sociétés publiques et privées, mais face à des actions injustes de ce genre, l'Etat a toujours apporté et continuera d'apporter son soutien aux entreprises russes. Vous pouvez ne pas en douter. L'essentiel, ce n'est pas le nom d'une société ni les raisons pour lesquelles elle a été sanctionnée. Il est tout simplement du devoir de l'Etat de protéger les milieux d'affaires russes s'ils font face à des actions illégitimes commises par des Etats étrangers ou des compagnies étrangères », a déclaré le premier ministre.
Megaphone

Vaccins : 340% de risques d'autisme ont été cachés au public

© Inconnu
Le lanceur d'alertes du CDC, le Dr William Thomson a publié une déclaration officielle confirmant que l'étude originale avait montré un lien entre le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) et l'autisme, plus spécialement chez les enfants afro-américains, et que le CDC en avait caché les résultats.

Un éminent chercheur aux Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC), le Dr William Thompson admet qu'il a joué un rôle clé en aidant à faire apparaître au grand jour la manipulation des données par le CDC. Cette fraude a consisté à dissimuler une incidence plus élevée de l'autisme due au vaccin ROR chez les garçons afro-américains. Le lanceur d'alertes, le Dr William Thomson est entré en jeu après avoir réclamé, en vertu de la Loi sur la Liberté de l'Information (Freedom of Information Act ou FOIA), les données originales d'une étude portant sur l'autisme. Ces documents hautement sensibles ont pu être obtenus grâce à l'aide du député américain Darrell Issa, président de la Chambre de surveillance et de la réforme du gouvernement. Les documents du CDC, ainsi que les discussions avec le lanceur d'alertes révèlent une manipulation généralisée des données scientifiques, ainsi qu'une pression (du haut vers le bas) sur le scientifique du CDC pour supprimer tout lien de causalité entre le vaccin ROR et le diagnostic ultérieur d'autisme, en particulier dans un groupe d'hommes afro-américains qui avaient reçu leur vaccin « à temps » en conformité avec le calendrier recommandé par le CDC.
Snakes in Suits

Empathie, conscience morale et psychopathie - Une nouvelle conscience pour un monde en crise

« L'histoire est faite la plupart du temps par les mécontents et les furieux, les excédés et les rebelles - par ceux qui aspirent à exercer l'autorité, à exploiter les autres, et par leurs victimes, intéressées quant à elles à obtenir réparation et à rétablir la justice. Dans ces conditions, l'histoire qui s'écrit a pour grand sujet la pathologie du pouvoir. »[1]

Une pathologie du pouvoir qui n'est rien de plus - mais rien de moins non plus tant le sujet est complexe - que ce que nous appelons de nos jours psychopathie ou perversion narcissique.

Autrement dit, l'histoire est écrite par des psychopathes qu'une armée de béni-oui-oui s'attache à satisfaire. Parfois, il arrive que leurs victimes contribuent à cette narration en obtenant justice et réparation pour les préjudices qu'elles subissent.
Star of David

Un réseau de proxénétisme messianique en Israël

La police israélienne vient de démanteler un réseau de proxénétisme dont les meneurs avaient convaincu des juives qu'elles favoriseraient l'avènement du messie en pratiquant le sexe avec des non-juifs, a-t-elle indiqué lundi.

Les policiers ont récemment arrêté huit hommes et femmes au discours "messianique", ils s'en prenaient à des femmes vulnérables qu'ils abrutissaient de drogues et d'alcool et auxquelles ils assuraient qu'en donnant leur corps à des non-juifs, elles "sauveraient le peuple juif et amèneraient la rédemption", a précisé la police.

Le principal suspect est un homme de 60 ans, un marginal de Kiryat Arba, une colonie proche de Hébron en Cisjordanie et réputée très à droite, selon des documents d'enquête consultés par l'AFP.

Une quinzaine de femmes, dont peut-être des mineures, auraient ainsi été prostituées, dit dans le quotidien Haaretz le commissaire Arik Mordechai, qui dirige les investigations.
Quenelle - Golden

Exclu par YouTube, Dieudonné trouve refuge en Russie

Confronté à la décision de YouTube de fermer son compte, Dieudonné a décidé de migrer ses vidéos vers la plateforme russe RuTube. Une plateforme qui lui offre toutefois beaucoup moins de visibilité.

C'était la vidéo de trop. Même s'il n'est pour l'instant question que d'une enquête préliminaire et non d'un jugement qui confirmerait le bien-fondé ou non de l'accusation, l'action du parquet de Paris contre Dieudonné pour "apologie d'actes de terrorisme" a visiblement eu pour effet d'inciter YouTube à agir. La filiale de Google a décidé de fermer le compte "iamdieudo" qu'utilisait l'humoriste pour y diffuser ses vidéos.

"Ce compte a été clôturé suite à des cas graves ou répétés de non-respect du règlement de la communauté et/ou des réclamations pour atteinte aux droits d'auteur", indique désormais un message affiché par YouTube lorsque les internautes veulent accéder à la chaîne de Dieudonné. Toutes les vidéos publiées depuis plusieurs années ont été supprimées.

Dans l'une de ses dernières vidéos, intitulée "feu Foley", l'humoriste disait de la décapitation réalisée par des djihadistes qu'elle "symbolise le progrès, l'accès à la civilisation", rappelant l'exécution en place publique de Louis XVI, guillotiné pour faire place aux révolutionnaires, ou les décapitations auxquelles procédaient certains colons venus "civiliser" l'Afrique. Un procédé maladroit que même une partie de ses fans n'a pas compris ou accepté, comme Dieudonné l'a lui-même reconnu dans une vidéo successive.
Attention

Perturbateurs endocriniens et stratégies des lobbies

© La maison du cancer
Annonciateurs d'une crise sanitaire de grande ampleur, les perturbateurs endocriniens s'imposent comme un enjeu politique majeur mais peinent à être règlementés. En cause, le poids des intérêts industriels qui cultivent le doute quant à leur définition.

Ils sont partout. Dans votre dentifrice, sur votre ticket de caisse, parmi les jouets de vos enfants, imprégnés dans les vêtements que vous portez... Ils accompagnent la plupart de vos repas puisqu'ils emplissent les contenants alimentaires et constituent certains des pesticides qui finiront dans votre salade ou votre verre de vin.

Ils suivent peut-être même vos partenaires sexuels les plus réguliers, balisant toutes les étapes de votre vie intime, comme que l'avait montré Générations Cobayes au printemps dernier.

Inutile d'ailleurs de songer aux médicaments pour s'en purger, on en retrouve également dans plusieurs d'entre eux. Vous êtes donc cernés, exposés de manière quotidienne et invisible. Par qui ? Les perturbateurs endocriniens, ces substances chimiques de synthèse, étrangères à l'organisme humain, qui composent nombre de produits de la vie courante.
Che Guevara

Vers une indépendance de l'Écosse?

© Inconnu
La France en parle peu, pourtant cela pourrait être un séisme majeur rompant l'unité européenne. Un pays comme l'Écosse (5 Millions d'habitants), membre du Royaume Uni, lui-même membre de l'Europe souhaite acquérir son indépendance. Mais attention, l'Écosse se rêve indépendante du Royaume-Uni tout en voulant rester membre de l'UE mais hors de l'eurozone. Or tout nouveau pays doit faire acte de candidature et obligatoirement opter pour l'Euro. C'est le défi fou que les indépendantistes proposent aux farouches écossais. Le dénouement partiel aura lieu lors du référendum qui départagera les pro du « ensemble c'est mieux » des anti-union, le 18 septembre 2014. Vote historique pour eux mais aussi pour nous. Les débats et les problématiques soulevées par cette question ainsi que la conclusion populaire, constituent un formidable laboratoire d'idées pour les souverainistes de tous les pays européens.

Un peu d'histoire

Le sujet ici n'est pas de retracer la longue et tumultueuse histoire de l'Écosse. Ce qu'il faut savoir c'est que frère ennemi de l'Angleterre, l'Écosse fut obligée de signer un acte d'union en 1707 après la faillite de ses possessions coloniales. Depuis cette date, les deux couronnes ont fusionné jusqu'à l'autonomie parlementaire de l'Écosse arrachée en 1998. Pour la petite histoire, la session d'inauguration du nouveau parlement écossais fut dominée par un chant, depuis devenu l'hymne des indépendantistes : « a man's an for a that » (un homme est un homme quel qu'il soit) fleurant bon les idées révolutionnaires antimonarchistes. Dès lors, l'Écosse exerce sa souveraineté sur les sujets de politique intérieure sans pour autant être responsable de ses ressources financières ni posséder sa propre armée.
Syringe

Colombie : des centaines de jeunes filles frappées par un mal étrange

© Inconnu
BOGOTA, Colombie : Une mystérieuse maladie a submergé une petite ville du nord de la Colombie où des dizaines de filles ont dû être hospitalisées avec des symptômes dont les parents craignaient qu'ils soient dus à une réaction indésirable au vaccin anti-HPV.
Toutes ces filles avaient, dans les mois qui ont précédé, été vaccinées avec le vaccin Gardasil contre le HPV. Cette situation a conduit les parents à pointer du doigt les autorités et le fabricant américain du vaccin Merck. The Canadian Press ap, daily free press, Charles Buchanan


Les autorités disent qu'elles ne savent toujours pas ce qui a pu provoquer ces symptômes chez plus de 200 jeunes filles à El Carmen de Bolivar. Ces symptômes allaient des maux de tête à l'évanouissement, en passant par l'engourdissement des extrémités. Certains ont laissé entendre que les habitants de cette ville colombienne proche des Caraïbes pourraient être confrontés à un cas rare d'hystérie collective.

Les parents sont inquiets parce que toutes ces filles de 9 à 16 ans avaient été vaccinées par le Gardasil dans les derniers mois. Mercredi les habitants ont défilé pacifiquement pour exiger une enquête approfondie. Le maire de la ville, par ailleurs aussi médecin, le Dr Francisco Vega, a expliqué à l'Associated Press que ces maladies sont d'abord apparues à la fin du mois de mai et n'ont cessé de se multiplier depuis. Au cours du week-end, 120 jeunes filles ont été transportées à l'hôpital de la ville dont les structures médicales ont très vite été débordées. Aucun de leurs symptômes ne menaçait leur vie et toutes ont depuis pu rentrer chez elles.
Wolf

Propagande : le film sur l'affaire Outreau

© Inconnu
Aujourd'hui, on va revenir un peu sur l'affaire Outreau. Pas par plaisir de remuer ce tas de fumier, il faut bien le dire, mais parce que l'affaire Outreau telle que le public la comprend est devenue la garantie anti condamnation pour moult pédophiles. Ce lundi soir, France 3 diffuse le film d'Alain Marécaux, l'huissier acquitté qui raconte son petit roman sur l'affaire, loin de la vérité et de la vérité judiciaire. Le travail de réinformation doit être encore plus présent puisque la désinformation continue.

J'ai exposé dans un article récent certaines théories créées par des pédophiles pour des pédophiles qui aujourd'hui, font la loi dans les tribunaux. Des théories (syndrome d'aliénation parentale et faux souvenirs) qui sont véhiculées par certains experts ayant pignon sur rue, et cela aussi bien en France qu'en Suisse, aux USA, en Angleterre.

L'affaire Outreau racontée par Alain Marécaux, par Dominique Wiel, par Karine Duchochois, devenue chroniqueuse judiciaire et "journaliste", n'est qu'une fable. Et cela, il faut absolument que tous les parents de France le comprennent. Et tous ceux qui ne veulent pas d'un pays où les pédophiles s'en tirent 9 fois sur 10 (et je suis gentille dans cette assertion, c'est probablement bien pire mais j'ai déjà écrit au sujet des "statistiques" en la matière).
Propaganda

Propagande : selon le Nouvel Obs, le régime sans gluten est dangereux...

© Dur à avaler
Dans l'actualité de la nutrition sur le web, un nouvel article vient de paraître dans « Le Plus » du Nouvel Observateur à propos du fameux régime sans gluten, si décrié ces derniers temps.
L'article est une contribution d'un médecin nutritionniste, M. Hervé Robert, « expert » selon la rédaction du journal français.

L'article, avec son titre très révélateur « Le régime sans gluten, dangereux ? Il n'est pas meilleur pour la santé, au contraire »... n'est pas tendre avec le régime sans gluten. Le sous-titre de l'article l'indique très clairement : le régime sans gluten serait pire pour la santé, si j'en crois bien mes mirettes, et j'ai 10/10 à mes deux yeux ! Avant de commencer la critique de cet article, et un long voyage dans les méandres des conflits d'intérêts, en passant par les approximations scientifiques et nutritionnelles, je dois remercier Sylvain du blog « Clair et Lipide » de m'avoir averti de la parution de cet article. Alors ne faites pas les timides, et allez donc lire son dernier billet sur le régime paléo pour vous faire une idée !

Ok. Revenons à nos moutons.
Top