Changements Terrestres
Carte

Cloud Lightning

Afrique du Sud : neuf enfants foudroyés à Johannesbourg

Neuf écoliers qui effectuaient un match de criket à Johannesbourg (Afrique du Sud) ont été foudroyés lors d'un orage qui a touché ce secteur.

© Inconnu
Les enfants ont été blessés mais leur jours ne sont pas en danger. Ils ont néanmoins été hospitalisés : sept d'entre eux souffrent pour de brûlures légères et deux autres ont été plus grièvement atteint.

Cloud Precipitation

Des pluies torrentielles causent des inondations à l'île Maurice

L'île Maurice a été paralysée à la suite des pluies torrentielles, avec plus de 100 millimètres de pluies enregistrés au cours des douze dernières heures. Routes bloquées, maisons inondées, fermetures des bureaux, service de téléphonie saturé et autres inconvénients ont émaillés la journée des habitants de l'île touristique du sud-ouest de l'océan Indien.

© Inconnu
La pluie tombe sur l'île depuis la fin de la semaine dernière. Plusieurs axes routiers ont été inondés. et les écoles et les bureaux du secteur public fermés.L'Association des banques de Maurice a annoncé un jour de congé exceptionnelle.Seulement les services essentiels qui continuaient leurs opérations.

Dans les principales gares routières, on pouvait voir de longues files de passagers attendant des autobus. Les services de téléphonie des principaux opérateurs étaient soit en panne soit saturé augmentant ainsi les difficultés de communications.

Les autorités semblent avoir visiblement été prises de court avec des difficultés pour répondre aux nombreux appels de détresse. À la mi-matinée, les services de sapeurs-pompiers ont enregistré pas moins de 1 500 appels au secours à travers l'île, avec 200 sorties, 50 interventions d'urgence, dont une quarantaine de maisons inondées, notamment pour la capitale Port-Louis et ses environs.

La partie sud-ouest de l'île est désormais coupée avec l'est et le centre.


Info

Séisme de 6,8 en Sibérie

Un séisme de magnitude 6,8 a été enregistré aujourd'hui dans la région reculée de Iakoutie (extrême nord-est de la Sibérie), a annoncé l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence.

L'épicentre se trouvait à environ 300 kilomètres au nord du village d'Oust-Nera, selon le ministère russe, citée par l'agence de presse officielle Itar-Tass.

Health

Le phosphore : la crise invisible...

Le phosphore est indispensable à l'agriculture moderne. On lui doit le pain dans notre assiette et les haricots sous notre beurre. Mais les experts sonnent l'alarme : les gisements s'épuisent. Il faut commencer à rationner, à réutiliser et... à réfléchir ! Car, sans phosphore, c'est la fin des haricots !

© SOes, 2009, d'après Pellerin et Al, 2005
Ainsi est posé le problème par Binh An Vu Van dans la revue Quatre temps des amis du jardin botanique de Montréal. En effet, pas de vie sans le phosphore qui contribue à structure de l'ADN et à la constitution de notre squelette. Mais le phosphore est un minéral extrait de roches disponibles en quantité finie dans la croûte terrestre. Ses réserves sont mal connues, mais on sait qu'elles sont relativement faibles et ne permettront pas de couvrir les besoins de notre agriculture pendant encore de nombreuses décennies. Il est par ailleurs concentré dans peu de gisements (Maroc, Chine, Etats-Unis, Afrique du Sud, Jordanie) confèrent à ce minéral une dimension stratégique.

Il importe donc de changer nos habitudes en ne considérant plus le phosphore comme un polluant de nos rivières et de nos rivages (prolifération des algues) et d'en faire l'économie. Les rejets ménagers doivent être considérés comme des ressources à valoriser dans nos stations d'épuration et la sur-utilisation des engrais en agriculture doit être bannie. Mais la véritable solution, comme pour toute autre ressource non renouvelable, est le recyclage.

Afin de nous éclairer sur ce problème, la revue Quatre temps a bien voulu mettre l'article de Binh An Vu Van librement à notre disposition sur le site Internet des amis du Jardin Botanique de Montréal et nous l'en remercions.

Article à télécharger ICI.

Attention

Les apiculteurs poussent un cri d'alarme

Et si les abeilles disparaissaient... L'hypothèse conduit les apiculteurs à pousser un véritable cri d'alarme. Selon eux, l'abeille est en danger de mort.
© LP/JEAN-MARC NAVARRO
Des causes multiples. D'abord le frelon asiatique, cette grosse guêpe d'Asie du sud-est et qui décime les ruches. Le ministère de l'Agriculture vient de le déclarer «espèce nuisible». Mais il faudrait que le ministère de l'Ecologie en fasse de même pour que les préfets puissent prendre des arrêtés permettant d'intervenir sur les propriétés privées afin de détruire les nids. Les OGM ensuite. Si les cultures sont pour le moment encore interdites en France, de nombreux miels d'importation en contiennent, produits avec des plantes modifiées qui n'ont fait l'objet d'aucune étude d'impact sanitaire sur l'homme. Troisième cause à l'origine de l'hécatombe, et non des moindres : les pesticides.

La France championne d'Europe des pesticides. «Avec une consommation de 70 000 à 120 000 tonnes par an, la France se classe premier pays utilisateur européen», s'insurge Henri Clément, le porte-parole de l'Unaf (Union nationale de l'apiculture française). Et le troisième mondial après les Etats-Unis et le Japon. «A terme, toute la biodiversité de notre pays est en cause, avertit Olivier Belval, président de l'Unaf. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll vient de lancer un plan de défense de l'apiculture. Mais il est loin d'être suffisant pour contrer l'immense danger qui menace. En participant à la pollinisation, les abeilles contribuent la pluralité des organismes vivants. D'un côté, le ministre affiche l'ambition d'installer 200 à 300 apiculteurs professionnels par an. Mais de l'autre, il annonce vouloir attendre la décision de l'Union européenne pour éventuellement interdire une famille d'insecticides particulièrement nocifs sur le marché français (les néonicotinoïdes, ndlr). Pourquoi attendre ? De nombreuses études ont démontré leur dangerosité. La moitié des colonies en France a déjà été décimée depuis la mise sur le marché de ces produits. Nous courons le risque de voir à terme de nombreuses espèces végétales disparaître de façon définitive.»

Bizarro Earth

Un sinkhole avale une voiture en République dominicaine

Les experts ne s'entendent pas sur la cause de cet affaissement qui s'est produit à San Domingo.
Image

Arrow Up

La plus haute marée jamais enregistrée à Venise

Image
La nuit dernière, la ville a enregistré l'une des plus hautes marées de son histoire avec 1,43 m. Une grande partie du centre historique de Venise patauge et même les hôtels n'ont eu d'autre choix que de voir l'eau glacée s'engouffrer dans leurs couloirs. Rues, maisons, restaurants et églises se sont donc retrouvés les pieds dans l'eau.

Les experts craignaient une marée encore plus forte, mais heureusement les vents ont changé de direction, limitant la casse à 1,43m. Cette marée exceptionnelle, connu localement sous le nom de acqua alta, a été aggravée par de fortes chutes de neige et de pluie dans la région. Le nord de l'Italie fait en effet face à une météo capricieuse depuis deux semaines, obligeant de nombreuses écoles à rester fermées.

Paulo Canestrelli, directeur du Centre des marées, a expliqué que les estimations prévoyaient une marée de 1m60, mais le "problème a été limité grâce au changement de direction des vents". De nombreux commerçants, hôteliers et cafetiers sont restés éveillés toute la nuit afin de lutter contre les inondations.

Info

Un supervolcan en formation dans le Pacifique

Un supervolcan serait actuellement en formation dans le Pacifique. Mais si les scientifiques prédisent qu'il s'agirait d'une bombe à retardement capable d'anéantir toute vie sur terre, pas de panique: son explosion n'est pas prévue avant 100 millions d'années.

D'après une équipe de chercheurs de l'Université de l'Utah, deux plaques rocheuses immenses sont en train de s'entrechoquer dans les grandes profondeurs de cet océan à mesure qu'elles avancent. Ces chocs pourraient à terme provoquer une ou deux énormes éruption qui viendraient recouvrir de cendres une large portion de la planète.

Ce type d'éruption volcanique a toujours eu lieu sur notre planète, non sans impact sur la vie sur Terre. La découverte a été faite par le sismologue Michael Thorne, auteur principal de l'étude et professeur assistant de géologie et de géophysique à l'Université de l'Utah.

Radar

Un séisme de magnitude 4,9 en Corée du Nord est suspecté être une explosion nucléaire

© USGS

Une secousse tellurique suspectée être une explosion s'est produite mardi matin en Corée du Nord, a annoncé le Centre de sismologie de la Chine.

La magnitude du tremblement de terre a été mesurée à 4,9, a ajouté cet institut dans un message envoyé sur son compte de microblog officiel, qui confirme le séisme artificiel également détecté par la Corée du Sud. La Chine, principal allié de la Corée du Nord, avait ces dernières semaines mis en garde son imprévisible voisin contre le fait de procéder à un nouvel essai nucléaire.

Ces avertissements avaient notamment pris la forme de commentaires d'une virulence inédite dans la presse officielle chinoise, allant jusqu'à évoquer une possible rupture des relations entre Pékin et Pyongyang.

Bizarro Earth

Bassin de l'Amazone en péril : le plus important système fluvial mondial se dégrade extrêmement rapidement

© Inconnu

Le bassin de l'Amazone, le plus important système fluvial mondial se dégrade extrêmement rapidement, toutes les rivières et les fleuves de son bassin sont actuellement en péril. Les activités humaines sont la seule cause de cette dégradation rapide et inquiétante et en particulier les barrages, les exploitations minières de plus en plus nombreuses, la surpêche et la déforestation, selon une étude publiée la semaine dernière par une équipe internationale de scientifiques.

Dans cette étude publiée dans la revue Conservation Letters, les chercheurs dirigés par Leandro Castello du centre de recherche Woods Hole Research Center, lancent un cri d'alarme sur les menaces qui pèsent sur le fleuve Amazone et tous ses affluents.