Changements Terrestres
Carte


Bizarro Earth

Brésil : sa voiture se fait engloutir par un cratère au milieu d'une route

Alors qu'il croyait croiser un nid de poule sur une route brésilienne, un conducteur est en fait tombé sur... un cratère.


Grosse frayeur pour Rodrigo Soares. Ce Brésilien était au volant de sa voiture quand il est tombé sur ce qu'il croyait être un nid de poule. Immobilisé sur la chaussée, il quitte son véhicule pour voir ce qu'il se passe... et constate que c'est en fait dans un cratère que l'automobile s'était encastré. Heureusement pour le conducteur qu'il a eu la présence d'esprit d'en sortir, sans quoi il aurait probablement été promis à une mort certaine...
Snowflake

Les Pyrénées en alerte rouge, une première, la Corse sous la neige


Attention, Météo France a placé mardi les départements des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées en "vigilance rouge", le niveau d'alerte le plus élevé, pour risques d'avalanches, de vents forts et de crues. 10 autres départements du Sud-Ouest sont en vigilance orange. La Corse est quant à elle sous de fortes chutes de neige.

Si vous habitez dans les Pyrénées-Atlantiques et dans les Hautes-Pyrénées, soyez extrêmement prudents. Météo France a placé mardi ces deux départements en "vigilance rouge". C'est le niveau d'alerte le plus élevé, en raison de plusieurs risques importants (voir la carte météo ci-dessous). De "nombreuses et grosses avalanches" vont se produire "dès la fin de nuit de mardi à mercredi, notamment sur le massif Aspe/Ossau" et "la très forte activité avalancheuse (.) va culminer mercredi matin", a ajouté la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, selon laquelle "le dernier événement de cette importance sur les Pyrénées s'est produit en décembre 1990".
Snowflake Cold

Vague de froid et de neige en Europe : un gigantesque carambolage lié au brouillard et au gel fait trois morts en Suède

Carambolage en Suède due au brouillard et à la neige
© Bjorn Lindgren/Keystone

Une collision en Suède, impliquant plus de 50 véhicules, a fait au moins trois morts et une vingtaine de blessés.

Au moins trois personnes ont perdu la vie mardi dans une gigantesque collision liée au brouillard et au gel dans le sud de la Suède. Et « entre quinze et vingt personnes sont blessées », a indiqué le porte-parole de la police Jimmy Nordin.

Des camions et des voitures sont impliqués dans cette collision. [Bjorn Lindgren - Keystone] « L'accident implique au moins une cinquantaine de véhicules », a-t-il précisé. Selon l'édition électronique du journal local Helsingborgs Dagblad, cent véhicules seraient impliqués.

« L'accident a eu lieu un peu après 11h00 », sur un pont de l'autoroute E4 au nord d'Aastorp, a précisé son collègue Cindy Schönström-Larsson. « La route est glissante et la visibilité est mauvaise », a-t-il souligné.

L'autoroute E4 devrait restée fermée à la circulation jusqu'à minuit. Les personnes indemnes ont été évacuées par autocars, et les blessés transportés à l'hôpital d'Helsingborg.

Bizarro Earth

Légers séismes sous le Léman

Map lac Léman
© DR
L'épicentre a été localisé à 5km de Thonon-les-Bains.

La terre a tremblé dimanche sous le Léman. Des sismographes ont enregistré un séisme d'une magnitude d'1,6 à environ 5 km au large de Thonon-les-Bains en France.

La terre a tremblé ce week-end sous le lac Léman. Comme le révèle lundi le site Internet Le Dauphiné, deux petits tremblements de terre ont tout d'abord été enregistrés dans la nuit de samedi à dimanche.

D'une magnitude de respectivement 2,4 et 2,1, ils ont été enregistrés à un quart d'heure d'intervalle environ. L'épicentre a été localisé à 5km au large de Thonon-les-Bains. La secousse a été ressentie jusque sur les côtes chablaisiennes du Léman.

Un nouveau séisme s'est ensuite fait ressentir dimanche vers 14h30. D'une magnitude d 1,6, l'épicentre se situait au même endroit que les deux secousses évoquées ci-dessus.
Bizarro Earth

Chine : dans la province du Hunan, la région de Lianyuan est soumise à plusieurs risques géologiques.

En moins de quatre mois, cette ville chinoise dans la province du Hunan, a vu l'affaissement des sols de plusieurs rivières, l'effondrement de plusieurs terres agricoles, en lieu et place d'un énorme gouffre, ainsi que la destruction de cinq puits, et l'écroulement d'immeuble abritant vingt familles.

Sinkhole en Chine
© ic.press.cn
Sinkhole en Chine
© ic.press.cn
Sinkhole en Chine
© ic.press.cn
China Map région Lianuyan
© Inconnu
HAL9000

Angleterre, collision entre deux navires, risque de marée noire

Devon Map
© Contains Ordnance Survey data/Crown

Une collision entre deux navires au larges des cotes anglaise prés de la ville de Torquay fait craindre une marée noire qui polluerait les plus belles plages de la Riviera anglaise.

L'incident s'est produit dans la nuit de dimanche vers 20 heures au large de Hope's Noze à Torbay, dans le Devon. Le premier, le Emsstrom, un navire de 80 mètres a déjà coulé au large du Devon mais les risques de pollution liés à ce naufrage sont minimes, ses cales et ses réservoirs étaient vides.

En revanche le remorqueur Christos 22 fait craindre le pire, son réservoir contient 200 tonnes de diesel et les équipes de sauveteurs sur place mobilisent tout leur efforts pour colmater une une brèche sur sa coque et tente de pomper le carburant et l'eau de mer qui s'infiltre dans la zone accidentée. Tous les membres des équipages ont été évacués et sont sains et saufs, la situation est stable pour le moment.
Stop

Cosmétiques : des microbilles de plastique polluent l'océan...

Ocean Waves
© Inconnu

L'entreprise Unilever vient d'annoncer qu'elle abandonne l'utilisation de micro-billes de plastique dans certains de ses produits cosmétiques pour le corps : les gommages et les soins exfoliants. Une fois passée la surprise d'apprendre que du plastique entre dans la composition de savons, gels, crèmes, shampooings, déodorants, eye-liners et autres dentifrices, on peut simplement lire sur le communiqué de l'entreprise que cette décision vise à protéger les océans.

Ces microplastiques échappent au traitement des eaux usées

Une décision saluée comme telle par les associations environnementales anglaises qui mènent campagne contre l'utilisation de ces microplastiques, le plus souvent du polyéthylène ou du polypropylène. Mais faute notamment de pouvoir connaître les quantités concernées, l'entreprise refusant de répondre à toutes questions sur le sujet, il est assez difficile d'en mesurer réellement l'impact.

Les industriels qui fabriquent ces billes ne manquent pas d'arguments pour en faire la promotion. Non seulement ils en vantent l'innocuité pour l'homme, mais ils soulignent leurs nombreux avantages. Sur son site, la société Cospheric explique qu'elles sont opaques et donc très recouvrantes, que l'on peut les colorer, que les plus petites permettent de masquer les rides et surtout que leur parfaite rondeur les rend moins irritantes que les produits naturels utilisés avant.
Cloud Precipitation

Fortes pluies et inondations localisées au Pays-Basque

Inondations
© Inconnu

Les cumuls de pluie commencent à devenir significatifs au Sud de la Garonne et à proximité des Pyrénées. Ce week-end, il est déjà tombé près de 70 mm à Biarritz, et les précipitations vont persister tout au long de la semaine.

Les cours d'eau commencent à réagir à ces précipitations abondantes. Les cotes de la Garonne, de l'Adour et de la Nive sont déjà élevées. Une nette aggravation est prévue surtout à partir de demain, puisque les pluies se renforceront très nettement.

Samedi, les sapeurs-pompiers sont intervenus à une quinzaine de reprises sur le littoral basque, pour la sauvegarde de biens au sein de logements et de locaux menacés par la montée des eaux, du fait de fortes précipitations. Les communes de Bidart, Ahetze, Ciboure et Guéthary sont concernées.

Entre samedi dernier et vendredi prochain, les lames d'eau devraient dépasser les 150 mm de la côte basque au Béarn. Elles seront comprises de 80 à 120 mm du sud des Landes aux Hautes-Pyrénées et à l'ouest de l'Ariège. Il s'agit de quantités d'eau plus habituellement mesurées en un mois. Localement, près de 200 mm sont attendus sur les secteurs les plus exposés.
Bizarro Earth

Eruption volcanique au Kamtchatka : des rivières de lave sur la neige

Volcan au Kamtchatka
© Inconnu

Les images du volcan Plosky (plat) Tolbachik (3085 m), dans le Kamtchatka sont rares à plusieurs titres. D'abord, il s'agit d'une éruption qui a commencé le 27 novembre 2012, après 36 ans de sommeil, et qui se poursuit aujourd'hui, sans signes d'arrêt prochain, dans cette région glaciale de l'extrême est de la Russie.

Ensuite, au lieu d'être essentiellement verticale, même si les projections atteignent les 3000 m d'altitude pour la fumée et la poussière et 200 m pour la lave en fusion, le volcan a détruit une grande partie de la paroi de son cratère. La « fissure » mesurerait 5 km.

De véritables torrents de lave s'en écoulent et forment des rivières rougeoyantes sur plus de 20 km de distance qui finissent par se figer et se couvrir de neige. De plus, deux autres volcans de la région Kliuchevskaya, Shiveluch et Kizimen, sont également entrés en éruption. Le 12 janvier 2013, ils ont projeté des cendres jusqu'à une altitude d'environ 6 km au dessus du niveau de la mer, selon l'Observatoire géophysique russe de la région.
Info

Intensification de l'activité éruptive du Stromboli

Stromboli volcano
© Inconnu
7h30 - Le Stromboli est toujours très actif. La coulée de débordement est bien alimentée, comme le montrent les images de la webcam. Les sismos révèlent que les explosions ont un niveau parfois élevé, comme celle enregistrée à 6h50 (heure locale) ce matin.

8h10 - A noter qu'un nouveau débordement relativement important est apparu au NE, à côté de la coulée visible sur la 1ère capture d'écran.

13 heures - L'intensification de l'activité éruptive à Stromboli commence à préoccuper la Protection Civile qui a prévu un plan d'évacuation de la population si la situation venait à empirer. Comme je le signalais précédemment, le volcan a été secoué au cours de la nuit et ce matin par plusieurs violentes explosions avec d'importants débordements de lave sur la Sciara del Fuoco où les instruments ont enregistré 23 épisodes d'effondrement au cours des dernières heures.

La coulée s'étale en ce moment en plusieurs branches et il y a beaucoup de poussière au-dessus de la Sciara. La situation est donc à suivre attentivement.
Top