NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Changements Terrestres
Carte


Bomb

Chili : Un séisme de 4,8 secoue la région d'Antofagasta

SANTIAGO- Un séisme de 4,8 degrés sur l'échelle de Richter a secoué mardi la Région d'Antofagasta, dans le nord du Chili, a annoncé l'Institut de Sismologie de l'Université du Chili.

L'épicentre de la secousse a été localisé à 70 km au Sud de Maria ELena, indique la même source, sans faire état de victimes ni de dégâts matériels.
Cloud Precipitation

Le typhon Son-Tinh frappe le Vietnam : 4 morts

Typhoon Son-Tinh Vietnam
© Inconnu

Le typhon Son-Tinh a frappé hier le Vietnam, provoquant de gros dégâts.


Des rafales de vent de plus de 120 km/h associées à de fortes pluies orageuses ont en effet déraciné des arbres, arraché des lignes électriques, détruit plusieurs milliers d'habitations et généré des inondations.

Selon les autorités chargées de la gestion des catastrophes naturelles, c'est la province de Hải Phòng qui fut la plus touchée avec près de 2 000 maisons détruites et plusieurs dizaines de milliers de foyers sans électricité. Les cultures ont également été sévèrement touchées puisque près de 400 hectares de rizière ont été endommagés.

Le bilan humain est lourd avec quatre décès et près de six personnes portées disparues.
Cell Phone

Ouragan Sandy : le réseau mobile également très perturbé

Si de nombreux sites Web américains sont dans le noir suite aux dégâts dans certains datacenters, le réseau mobile de la côte Est est également fortement touché.

Privés d'électricité, les habitants de la zone touchée par l'ouragan Sandy aux Etats-Unis ont aujourd'hui toutes les difficultés du monde à utiliser leurs mobiles.

De nombreuses antennes-relais ont été endommagées par les vents qui ont pu dépasser 150 km/h, tandis que d'autres ont vu leur alimentation électrique coupée.

Selon AP, Sandy a neutralisé le quart des antennes dans dix Etats et la situation pourrait empirer, préviennent les autorités fédérales américaines. Car de nombreuses antennes encore opérationnelles fonctionnent grâce à des groupes électrogènes qui pourraient très vite être à court de carburant.

Réseau fixe préservé

La FCC, la Commission fédérale des communications, craint en effet que ces générateurs soient à sec avant que l'électricité soit rétablie dans les zones concernées.

Fort heureusement, les communications téléphoniques ne sont pas rompues, le réseau fixe, souvent enterré, a évidemment mieux résisté à la tempête, ce qui a permis notamment aux services d'urgence comme le 911 de bien fonctionner..

Rappelons que Sandy a également eu des conséquences sur le Web puisque de nombreux sites étaient soit indisponibles, soit en mode secours.

Des datacenters ont en effet été touchés par l'ouragan, ou ont vu leur alimentation électrique coupée. 150 d'entre eux sont situés près de la côte Est des Etats-Unis, répartis sur les Etats de New-York, de Virginie et du New Jersey là où Sandy a fait le plus de dégâts.

Selon un opérateur européen interrogé par l'AFP, qui a requis l'anonymat, « des milliers, voire des dizaines de milliers de sites Internet, de toutes tailles et partout dans le monde, sont indisponibles ».

Des redirections du trafic vers des datacenters en zones sauves auraient déjà été prévues et mises en place par certains « aiguilleurs du net ».
Arrow Down

Haïti, victime oubliée de Sandy

Haïti commence à prendre la mesure des dégâts provoqués par le passage de Sandy. Un grand nombre de victimes et de disparus sont à déplorer, emportés par des glissements de terrain, des torrents de boue causés par des inondations diluviennes.

Selon les services de la protection civile de Port-au-Prince, la tempête a entraîné la mort de plus de cinquante personnes. Mais le bilan risque malheureusement de s'aggraver, en raison de la situation sanitaire qui règne dans le pays et des ravages provoqués sur les plantations.

Après plus de trois jours de pluie intense, de nombreuses voies de communication ont été emportées. Routes et ponts n'ont pas résisté ; l'accès à plusieurs villes a été coupé, ainsi qu'un axe de communication avec le pays voisin, la République dominicaine. Mais les dommages causés par Sandy aux récoltes dans le sud du pays, ainsi que le probable développement d'épidémies, comme le choléra, vont provoquer dans les jours et les semaines à venir d'autres victimes.

Haiti after Sandy hurricane
© Inconnu
Selon les services de la protection civile de Port-au-Prince, la tempête a entraîné la mort de plus de cinquante personnes.
Le Premier ministre Laurent Lamothe a déclaré à l'agence de presse Reuters que la tempête a été dévastatrice. Selon lui, l'économie notamment « a été durement frappée ». Un appel à l'aide internationale a été lancé. « Toutes les récoltes qui ont été épargnées par l'ouragan Isaac on été détruites par le passage de Sandy » a-t-il indiqué en ajoutant que la « sécurité alimentaire du pays est dorénavant problématique ».
Blue Planet

La dérive du Gulf Stream conduira-t-elle à un dégagement de méthane ?

Methan
© Wusel007, Wikipédia, cc by-sa-3.0
L'hydrate de méthane, enfoui dans les sédiments peut se déstabiliser et revenir à l'état gazeux. Retrouvés lors d'une expédition scientifique allemande, les filons de méthane (en blanc sur la photo) se trouvaient dans le premier mètre de sédiment à 1.200 m de profondeur, au large de l'Oregon (États-Unis).

En automne 2011, le Gulf Stream déviait sa trajectoire de 200 km vers le nord. Aujourd'hui une nouvelle étude suggère une alarmante conséquence : cette dérive aurait rapidement déstabilisé le méthane, redoutable gaz à effet de serre, enfoui dans les sédiments océaniques. Mais le dégagement dans l'atmosphère n'est pas démontré.


Le Gulf Stream, ce courant chaud qui suit la côte est américaine, a dévié sa trajectoire de 200 km vers le nord l'automne dernier. La dérive du courant a provoqué une impressionnante augmentation de la température de surface et de moyenne profondeur de l'océan. Dans une étude parue dans le magazine Nature, Phrampus et Hornbach ont suggéré qu'un tel réchauffement de l'océan déstabilisait, le long du plateau, les hydrates de méthane piégés dans les sédiments.

L'hydrate de méthane se niche dans les pores des sédiments océaniques. Pour qu'il soit sous forme d'hydrate, le composé doit être à basse température et haute pression. Au large de la Caroline du Nord, l'océan profond échange avec le plateau continental : c'est une zone de transition entre croûtes continentale et océanique. Cette région est dans les conditions de pression et température idéales pour les hydrates de méthane et en regorge.

Commentaire: * Le « réchauffement climatique » fait partie des mensonges du pouvoir en place, relayé par les médias, dits « Mainstream »

Sott vous invite à lire :
Le Palmarès des Cassiopéens n°2, La science de l'espace et du climat s'est déchaînée de Harrison Koehli

Et aussi :
Un rapport du Pentagone sur le climat annonce un refroidissement global (première partie)

Un rapport du Pentagone sur le climat annonce un refroidissement global (deuxième partie)

Et n'hésitez pas à consulter la Catégorie « Changements Terrestres »

Info

Costa Rica : les autorités surveillent de près le volcan Poas qui se réveille




Les experts de l'Observatoire volcanologique et sismologique du Costa Rica (OVSICORI) surveillent de près le volcan Poas qui se réveille.


Plusieurs éruptions phréatiques (vapeur, eau et cendres) y ont eu lieu ces derniers jours.

L'éruption principale s'est produite à environ 1h00 hier matin , après qu'un grondement sourd ait secoué le cratére, des rejets de sédiments mélangé à la pluie ont pu être observé.
Cow Skull

USA : Au Michigan, un virus tue plus de 11 000 cerfs en moins d'un mois




Ces derniers jours, plus de 11.000 cerfs de Virginie sont morts de la maladie hémorragique épizootique dites EHD selon les dernières estimations du ministère des Ressources naturelles du Michigan.


Le virus provoque des hémorragies internes importantes, selon le MRN, il se propage par l'intermédiaire d'un moustique qui se serait dangereusement multiplié lors de l'épisode caniculazire qui a touché le pays cet été.

Les zones les plus touchées se concentre au sud-ouest de l'état où 2.244 cas ont été signalés depuis le début de l'épidémie. Le comté de Kent en compte déjà 1.637 cas.
Control Panel

Catastrophes naturelles : les scientifiques s'inquiètent de futurs procès

Sécheresse, inondations, pandémie grippale, éruptions volcaniques... Autant de risques sur lesquels les scientifiques pourraient au pire ne plus vouloir se prononcer, au mieux le faire sous le seul couvert de l'anonymat.

Après la condamnation de sept sismologues italiens à six ans de prison ferme, l'émoi de la communauté scientifique est toujours à son comble. Les sept savants ainsi que le sous-directeur de la protection civile ont été accusés d'avoir sous-évalué les risques avant le séisme qui a dévasté la ville de L'Aquila en 2009 et provoqué la mort de 295 personnes. Or tous les sismologues s'accordent à dire qu'il est impossible de prévoir un tremblement de terre.

Le président de la commission « grands risques », dont les experts ont été mis en cause, a annoncé mardi qu'il démissionnait de son poste. « Il n'est pas possible de fournir à l'État des avis sereins, désintéressés et hautement professionnels avec cette folle pression judiciaire et médiatique. Cela ne s'est jamais produit dans aucun autre pays du monde », a-t-il déclaré annonçant que plusieurs de ces collègues allaient suivre une même démarche. De leur côté, les sept condamnés ont fait appel de la décision.

Pour les scientifiques le verdict soulève de multiples questions. C'est tout d'abord celle du rapport avec la société. « La vision un peu brutale transmise de manière très large est que la science sait ou ne sait pas : quand elle ne sait pas prédire de manière exacte, c'est qu'elle n'a rien à dire, et si elle se hasarde à des anticipations, celles-ci doivent être exactes. C'est une vision très dange­reuse : nous vivons dans un monde où tout n'est pas prévisible, même si la science nous permet d'anticiper certains risques », rappelle le climatologue Hervé Le Treut.

Commentaire: Lire l'enquête de Sott rédigée par Axel Dunor, Séisme de l'Aquila, phénomènes cosmiques et 6e extinction :
Gioacchino Giuliani avait donc prédit l'événement à une centaine de kilomètres et quelques jours près en se basant sur des émissions anormales de radon 222. Cet indice précurseur n'a, du reste, rien de révolutionnaire, puisque la corrélation entre la présence de radon et l'activité sismique a été identifiée il y a près de 40 ans :
La toute première observation d'un signal « radon » considéré, a posteriori, comme annonciateur d'un tremblement de terre, remonte à plus de quarante ans. Ainsi, à compter du séisme de Tachkent (1966) en Ouzbékistan, de très nombreux enregistrements ont mis en évidence des variations inhabituelles de la teneur en radon des gaz prélevés dans les sols ou les eaux souterraines, avant ou pendant les tremblements de terre survenus dans la plupart des régions sismiques du globe. [...]

C'est aussi le cas du laboratoire souterrain installé dans le tunnel du Gran Sasso, tout proche de la ville de L'Aquila frappée le 6 avril par un séisme de magnitude 6,3, et d'où est partie la prédiction controversée.[...]

Situé dans une zone à forte sismicité, à proximité immédiate d'une faille active, le Laboratoire National du Gran Sasso est également bien placé pour détecter d'éventuelles variations des teneurs en radon en lien avec le cycle sismique régional. Tel fut d'ailleurs le cas lors du séisme d'Assise, en septembre 1997.
Voilà donc la cause probable de cette décision de justice abracadabrante, la prédiction avérée de Giuliani a mis un grain de sable dans l'engrenage jusqu'alors bien huilé de la thèse officielle.

Sans Giuliani, cette dernière aurait prédominé, les autorités auraient déclaré le séisme imprévisible, comme à l'accoutumée les médias auraient repris le refrain en chœur, le peuple serait retourné dans ses chaumières et la justice serait restée muette.

En révélant la vérité, Giuliani a mis en péril le calme social, il a menacé la thèse officielle de l'imprédictibilité et il a indirectement révélé l'inanité des pouvoirs en place.

Cette réaction virulente à l'égard des révélations de Giuliani n'est pas le fait de la population qui a cru ses propos et qui envisageait de quitter la ville, mais celui des autorités : le maire de L'Aquila Massimo Cialente, le directeur de la sécurité civile Guido Bertolaso, le juge Marco Billi, et même le tristement célèbre Sylvio Berlusconi ont mené une véritable chasse aux sorcières.


Fireball 2

Séisme de l'Aquila, phénomènes cosmiques et 6e extinction

© Le Figaro - Source : Reuters
Infographie du séisme de L'Aquila
Vous vous souvenez certainement du séisme meurtrier qui a touché l'Italie en 2009.

Le 6 avril exactement, un séisme d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle de Richter frappait la région de l'Aquila au centre de l'Italie et faisait plus de 300 victimes et 67 000 sinistrés.

Or le 31 mars, soit six jours avant l'événement, la commission « grands risques » constituée de sept experts s'était réunie afin d'étudier un « phénomène tellurique » en cours depuis décembre 2008.

À l'issue de cette réunion, elle avait indiqué qu'il n'était pas possible de prédire la survenue éventuelle d'un séisme plus important, mais avait recommandé de respecter davantage les mesures de prévention antisismiques, en particulier dans la construction des immeubles.

Le mardi 23 octobre 2012, les sept experts susmentionnés ont été condamnés en première instance à six ans de prison ferme.

Commentaire: Sott.net propose une série particulièrement exhaustive d'articles passionnants intitulée "Comètes et Catastrophes"

Map

Canada : un séisme d'une magnitude de 6,2 a touché la côte occidentale

Un séisme d'une magnitude de 6,2 a touché la côte occidentale du Canada lundi soir, a annoncé la Commission géologique des Etats-Unis, en réplique au tremblement de terre de 7,7 qui a frappé samedi soir les îles de la Reine-Charlotte (Haida Gwaii), au large de la Colombie-Britannique.

Seism Canada map
Ce séisme ne devait pas provoquer de tsunami, ont estimé le centre d'alerte aux tsunamis d'Alaska et les services météorologiques de la côte Ouest.

Un avis de tsunami avait été émis ce week-end après les craintes de soulèvement de vagues destructrices sur l'archipel d'Hawaï suite au séisme survenu au Canada.

Source © Sipa
Top