Changements Terrestres
Carte


Water

Chili : plus de 2 millions de personnes sans eau potable à Santiago

Eau versée dans un verre
© Flickr.com/Tsja!/cc-by-nc

Plus de deux millions de personnes dans 15 communes de Santiago se trouvaient mardi sans eau potable en raison de la pollution de la rivière approvisionnant la capitale chilienne. Les coupures d'eau, commencées aux premières heures de la matinée, affectent près de 600 000 foyers et devraient durer jusqu'à minuit.

Nous avons eu une situation d'urgence, un cas de force majeure qui nous a obligé à couper l'eau dans 15 communes, a déclaré à la presse le responsable de la communication de la Compagnie des Eaux, Cristian Esquivel. La situation a contraint à la fermeture d'écoles maternelles, de restaurants et d'autres services publics et privés.

Selon la compagnie, la coupure a été provoquée par la contamination de la rivière Maipo, qui approvisionne en eau la capitale chilienne et ses six millions d'habitants, après des inondations soudaines dans une région de montagne. Les coulées de boue ont contaminé les usines de production d'eau potable, et entrainé l'évacuation de plusieurs dizaines de personnes vivant dans la zone, sans toutefois faire de victimes.
Cloud Precipitation

Mozambique : 55 000 personnes sont menacés par les inondations

Camp de réfugiés à Chiaquelane au Mozambique.
© AFP
Des victimes d'inondations réfugiées dans un camp à Chiaquelane au Mozambique

Les autorités mozambicaines ont annoncé ce mardi avoir commencé à évacuer d'urgence 55 000 personnes menacées par des inondations dans le sud du pays.

« Nous demandons aux gens de se rendre dans des zones plus sûres. Nous estimons que 55 000 personnes sont concernées », a déclaré une porte-parole de l'Institut de gestion des catastrophes du Mozambique, Rita Almeida. Des équipes de secours d'urgence sont en place et des bateaux à moteur ont été envoyés dans le Sud pour évacuer les habitants menacés. Le Sud et le centre du Mozambique avaient été placés en alerte rouge après avoir été frappés par les plus fortes pluies tombées depuis des inondations en 2000 qui avaient fait 800 morts et affecté des millions de personnes.

Un bilan établi vendredi par les autorités fait état de 35 morts depuis que la saison des pluies a commencé en octobre, dont 13 ce mois-ci. Entre dimanche et lundi, près de 185 millimètres de pluie sont tombés sur le bassin du fleuve Limpopo, dans la province méridionale de Gaza. Les populations les plus menacées habitent dans cette province, autour de la ville de Chokwe. Les autorités ont commencé à libérer l'eau de deux barrages situés sur les fleuves Limpopo et Inkomati au cours des dernières 48 heures. « Nous enregistrons des niveaux d'eau très élevés sur les fleuves Limpopo et Inkomati qui pourraient inonder la ville de Chokwe », a déclaré Mme Almeida.

Des ONG internationales se préparaient mardi aux pires scénarios. « Il y a une grande digue à Chokwe qui pose problème. Ils ont peur qu'elle ne cède, tous ces gens devront devront partir rapidement », a déclaré la responsable du Programme alimentaire mondial pour le Mozambique, Lola Castro. « Les personnes évacuées vont être accueillies dans une dizaine de centres d'hébergement temporaires », a-t-elle précisé. Le Mozambique abrite les bassins de neuf grands fleuves, ce qui le rend particulièrement vulnérable aux inondations. Bien que les pluies aient cessé dans la plupart des zones, les risques d'inondations demeurent élevés, les eaux provenant de l'intérieur du pays.
Bizarro Earth

Floride : une marée rouge formée de milliers de poissons qui s'echouent sur les plages

Des milliers de poissons morts en Floride
© Inconnu
Saratosa Beach en Floride
De nombreuses marées rouges (invasion d'algues rouges) ont été signalées ces derniers jours le long de la Siesta Key, depuis Turtle Beach jusqu'à la plage Midnight Pass Blind Pass en Floride.

De nombreuses mortalités de poissons et des difficultés respiratoires ont également été signalés à Holmes Beach mais aussi tout le long de la cote jusqu'à la pointe de l'île d'Anna Maria.

Cette marrée rouge devrait s'attarder encore une journée et se déplacer ensuite plus au sud, a déclaré Jason Lenes, chercheur au Centre pour la prédiction des marées rouges à l'Université de Floride du Sud.

Samedi ou dimanche, cette marrée rouge devrait se déplacer vers le sud, pour se retrouver le long des côtes de Sarasota et les comtés de Charlotte, Lenes puis éventuellement vers l'ouest dans le golfe.

Les marées rouges sont causées par les algues unicellulaires appelés Karenia brevis. Les algues sont naturellement présents à des niveaux très faibles, généralement à environ 30 miles au large des côtes. Au cours de l'automne, les courants océaniques déplacent ces bancs d'algues toxiques vers la côte. Des lors si les conditions sont bonnes, les cellules des algues prolifèrent à très grande vitesse en rendant par cette efflorescence les eaux totalement toxiques.
Bizarro Earth

Nouvelle Zélande : le volcan de White Island montre la plus forte activité depuis des décénnies

White Island Volcano
© Inconnu
Le volcan de White Island

« L'activité volcanique de White Island est la plus « énergique » de ces dernières années et pourrait bientôt se traduire par une grande éruption explosive » selon GNS science.

Le volcan, au large de la baie de Plenty, est le plus actif du pays et a déjà montré des signes accrus d'activité l'année dernière, mais l'augmentation de l'activité hydrothermale de ces trois dernières semaines est devenu la source d'une « grande préoccupation » selon Brad Scott vulcanologue au GNS.

Brad Scott a ajouté : « Je ne pense pas avoir rien vu d'aussi puissant depuis la fin des années 90 et des années 2000. » L'activité d'alors avait mené à une grande éruption en Juillet 2000.

« L'activité hydrothermale est une des plus vigoureuses que j'ai vu à White Island depuis de nombreuses années. Ce type d'activité conduit généralement à forte activité volcanique et constitue une préoccupation importante », a déclaré Scott.
Cloud Lightning

Petite tempête en Bretagne

Bretagne tempête
© Béatrice Le Grand
Le phare de la Vieille à Plogoff, un jour de tempête.

Deux petites dépressions se sont formées dans l'ouest du pays et ont occasionné des rafales de vent tempétueux ont localement dépassé les 150 km/h sous les grains vers les îles, et parfois les 100 km/h sur les terres littorales.

On a relevé jusqu'à 158 km/h à la pointe du Raz (29), 156 km/h à Camaret-sur-Mer (29) 133 km/h à l'île d'Yeu (85) et 100 à 110 km/h sur le littoral de la Vendée et de la Loire-Atlantique. Ce temps perturbé est accompagné d'une forte houle dans le golfe de Gascogne, jusqu'à 5 mètres.

Les fortes pluies et les rafales de vent ont endommagé le réseau électrique privant d'électricité 4 000 foyers sur le département. Les dégâts occasionnés concernent essentiellement des fils à terre et un poteau moyenne tension (20 000 Volts) cassé.

Une cinquantaine de communes sont concernées principalement sur le bord de mer : pays Bigouden, Cap Sizun, presqu'île de Crozon et le pays d'Iroise.
Snowman

Fortes chutes de neige au Royaume-Uni, en Allemagne et en Belgique : 4 morts

Quelque 10 % des vols prévus lundi à l'aéroport londonien de Heathrow ont été annulés en raison de la neige qui continuait à entraîner des difficultés de circulation au Royaume-Uni et ont contraint des centaines d'écoles à rester fermées.

Pour la quatrième journée consécutive, Heathrow, premier aéroport au monde par le trafic international de passagers, a réduit le nombre de ses vols, en raison d'une "mauvaise visibilité", selon une porte-parole. Quelque 130 vols devaient être au total supprimés lundi, ce qui est toutefois moitié moins que la veille. De nouvelles chutes de neige tombaient lundi matin ou étaient attendues dans la journée au Royaume-Uni, principalement dans le nord et l'est du pays.

Neige et verglas ont également entraîné des perturbations dans les transports ferroviaires et routiers. Dimanche soir un homme de 59 ans a été tué dans un accident sur l'autoroute A12 dans l'Essex (sud-est), quand son véhicule a quitté la route et percuté un arbre, selon la police. Sa passagère, une femme de 57 ans, a été blessée et emmenée à l'hôpital.
Control Panel

La dernière version du rapport du GIEC disponible sur Internet recèle quelques graphiques révélateurs...

Planète Terre
© Inconnu

La version N°2 (sur 3) du prochain rapport du GIEC, l'AR5, est rendue disponible sur Internet et contient quelques graphiques particulièrement révélateurs...

Compte tenu de l'organisation semi-publique du processus de construction des rapports successifs du GIEC, cela ne pouvait que se produire : Le 13 Décembre 2012, un relecteur (reviewer) de la seconde étape préparatoire (le SOD : The Second Order Draft) du prochain rapport du GIEC (l'AR5 : l'Assessment Report #5) dont la version finale devrait être progressivement rendue publique à partir de Septembre 2013, a décidé, au nom de la transparence (par ailleurs, revendiquée par le GIEC), de rendre public le résultat des travaux préparatoires du groupe de travail WGI (la science sous-jacente).


A noter, en passant, que, selon les statuts actuels, quiconque ayant publié un minimum (par exemple 5 articles) sur ces sujets, peut demander à être relecteur, c'est à dire à être autorisé à soumettre des commentaires et des critiques sur le document de travail qui lui est fourni. Il est de la responsabilité des auteurs principaux et des autres instances successives (voir ci-dessous) impliquées dans la rédaction du document final de tenir compte (ou pas) des remarques et des critiques des quelques 800 relecteurs agréés.
Info

Réveil du volcan Tavurvur en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Cendres après l'éruption volcanique du volcan Tavurvur, Rabaul, Papouasie Nouvelle Guinée
© Eric Lafforgue
Cendres après l'éruption volcanique du volcan Tavurvur, Rabaul, Papouasie Nouvelle Guinée

Après le réveil récent du volcan du Mont Manam, dans la province papoue de Madang, c'est le Tavurvur, l'un des deux cônes qui encadrent a ville de Rabaul, qui est lui aussi entré dans une phase d'activité accrue ces derniers jours.

Ce volcan, situé dans la province insulaire de Nouvelle-Bretagne de l'Est, s'est réveillé dans la soirée, projetant dans l'atmosphère un important panache de cendres. Ces projections ont été accompagnées d'un important grondement, au cours des quinze minutes qui ont suivi. Le volcanologue a aussi noté que quelques jours avant cette éruption du Tavurvur, la végétation alentours avait commencé à « virer au marron » et qu'une forte odeur de soufre avait été constatée par les riverains.

L'activité du volcan fait depuis l'objet d'une surveillance accrue, sans pour autant être jusqu'ici considérée comme menaçante. Les volcanologues considèrent que ce bref réveil ne devrait pas se prolonger. Le chef-lieu de la Nouvelle-Bretagne, la ville de Rabaul, est notoirement flanqué de deux volcans en activité épisodique, le Vulcain et le Tavurvur. Le plus important réveil de ces deux cônes, en 1994, avait quasi-totalement enseveli la ville sous une épaisse couche de cendres et de pluies acides.

D'autres regains d'activité avaient eu lieu plus récemment, en mars 2008, en septembre 2008, puis en janvier 2009, avec là aussi à la clé une épaisse couche de cendres volcaniques sur la ville et de forte perturbations au trafic aérien de toute la zone ainsi que des complications respiratoires pour les personnes prédisposées.
Info

Séisme aux Pays-Bas

Un séisme s'est produit aux Pays-Bas dans la province de Limburg qui confine avec la province du même nom de Belgique.

Selon le centre sismologique d'Europe-Méditerranée une secousse de magnitude 3,4 s'est produite dimanche soir à 13 kilomètres de Maastricht.
Cloud Precipitation

Inondations et glissements de terrain dans le sud de la Bulgarie

Les fortes pluies de ces derniers jours ont fait dangereusement monter le niveau des rivières du Sud de la Bulgarie. Le secteur de la ville de Nedelino a été le plus touché. L'état d'urgence a été déclaré dans 6 localités dans lesquelles les débordements de rivières ont inondés routes et habitations.

Les fortes pluies sont également à l'origine de nombreux glissements de terrain qui ont coupés plus routes secondaires dans cette région montagneuse.

Localement des cumuls de 200 mm en 24 h ont été relevés. On ne déplore pas de victime ni de blessés.
Top