Changements Terrestres
Carte

Snowflake

Pyrénées : 600 personnes évacuées en raison de la neige

Près de 600 touristes ont été invités à rentrer chez eux face au risque d'avalanche. La station de ski des Hautes-Pyrénées est fermée depuis samedi.

© SO
Très important enneigement à Barèges. Les risques d'avalanche sont grands.
A la station de ski de Barèges, dans les Hautes-Pyrénées, gendarmes et pompiers ont procédé ce dimanche à du porte-à-porte et ont invité les touristes à prendre le volant pour quitter la commune. D'après les premières évaluations, autour de 600 personnes étaient concernées.

Le risque d'avalanche est trop élevé depuis plusieurs jours. Le survol par hélicoptère de la zone, à la faveur d'une fenêtre météo, l'a confirmé ce dimanche matin.

La décision a été prise à l'issue de la réunion de la commission de sécurité, en fin de matinée. En lien avec les autorités et la protection civile, le premier adjoint de la commune a pris cette mesure inédite en raison des conditions exceptionnelles d'enneigement.

Samedi soir, une coulée de neige a recouvert une dizaine de voitures stationnées sur un parking sans faire de blessé. Le matin, 23 personnes avaient été évacuées d'un immeuble situé dans un couloir d'avalanche dangereux.

La station est fermée depuis samedi. Le redoux de ce dimanche a même accru un risque d'avalanche déjà élevé. "De mémoire de pisteurs, personne n'a vu autant de neige sur une aussi longue période", commente le directeur de cabinet du préfet de Tarbes, Philippe Marsais.

"Tous les râteliers de protection contre les avalanches sont saturés. Cela signifie que les prochaines chutes de neige ne feront qu'aggraver une situation déjà tendue. La commission de sécurité a identifié un danger potentiel qui touche tout Barèges.

Snowflake

Saint-Etienne : La neige interrompt le match de foot de L1

© inconnu
Les verts ont joué sur un terrain fortement enneigé
Saint-Etienne a pris samedi la quatrième place de la Ligue 1 en battant Montpellier 4-1 au terme d'un match longtemps perturbé par les fortes chutes de neige sur le stade Geoffroy-Guichard.

Sur une pelouse couverte de blanc, les Verts ont signé une quatrième victoire de suite en championnat et se sont approchés du podium, qui semblait inaccessible il y a encore quelques semaines.

Avec 40 points, ils ne sont plus qu'à deux longueurs de l'Olympique de Marseille qui jouera dimanche contre Evian en Haute-Savoie (coup d'envoi à 13h00 GMT).

Eux aussi candidats à la quatrième place, Bordeaux et Nice ont chacun réalisé une mauvaise opération. Nice a fait match nul 1-1 à domicile contre Lorient et pointe à la cinquième place.

Désormais sixièmes, les Girondins ont perdu 1-0 à Ajaccio, avec un but de Ricardo Faty sur un retourné acrobatique à la 31e minute. Au moins ont-ils pu jouer dans des conditions favorables à la pratique du football.

A Saint-Etienne, la rencontre a été interrompue pendant une demi-heure au beau milieu de la deuxième période, le temps de déblayer partiellement la pelouse avec l'aide de certains joueurs et d'attendre une accalmie.

La mi-temps s'était déjà éternisée afin de dégager les lignes de touches, devenues invisibles, et de les repeindre en rouge.

Dans ces conditions chaotiques, les Verts ont tiré leur épingle du jeu grâce à quatre buts signés Brandao (13e), Pierre-Emerick Aubameyang (29e) et, après le redoublement des chutes de neige, Yohan Mollo (48e) et Mathieu Bodmer (74e).

Ambulance

Séismes aux Salomon : les secours s'organisent lentement

© AFP/World vision
Dans le village de Louva, aux îles Santa Cruz

Un premier bateau a atteint samedi une des îles reculées des Salomon les plus touchées par les trois violents séismes et le tsunami qui ont frappé l'archipel en deux jours. Le gouvernement des îles Salomon a déclaré zone sinistrée les îles Santa Cruz, dans l'est de l'archipel.

« Les opérations de secours sont en cours en dépit des secousses et des répliques. L'eau et la nourriture sont la priorité », a indiqué à l'AFP la secrétaire générale de la Croix-Rouge locale, Joanne Zoleveke.

Bug

Il pleut des araignées au Brésil

© Inconnu

Cette « pluie d'araignées » a été filmé à Santo Antonio da Platina, au Brésil, dimanche dernier par un résident local, Erick Reis.

« Je visais une fête de fiançailles pour certains de mes amis et j'ai vu les araignées quand je partais dans l'après-midi. Je n'ai jamais rien vu de tel auparavant »

Erick a dit que les araignées ont été piégés dans les toiles et ont beaucoup bougé. « Eh bien, c'était tellement étrange que j'ai été assez distrait pour oublier mon appareil photo sous la pluie. »

Un biologiste spécialisé dans les araignées, de l'Université Pontificale Catholique du Paraná (PUC-PR), Marta Fischer, a examiné la situation et a déclaré que le phénomène était normal et se produisait principalement dans la ville de São Paulo. « Ce type d'araignées est connu pour être très social. Elles sont généralement dans les arbres pendant la journée et en fin d'après midi et en début de soirée elles construisent une sorte de feuille géante en bandes, afin de piéger les insectes ».


Snowflake

Le blizzard a fait au moins 7 morts aux Etats-Unis

Image
Le nord-est des Etats-Unis enfoui sous la neige a lentement redémarré samedi après un blizzard qui a paralysé les transports, privé d'électricité plus de 650.000 foyers et fait au moins sept morts. La neige est tombée en abondance sur la Nouvelle Angleterre vendredi et samedi, avec des rafales de vent dépassant parfois les 130 km/h. Mais à New York "le pire a été évité" selon le maire Michael Bloomberg, et les vols ont pu reprendre progressivement dès samedi matin dans les aéroports de la plus grande ville américaine, avec encore cependant des centaines de vols annulés.

Il est tombé 101 cm de neige à Hamden (Connecticut), où les autorités ont confirmé quatre morts dans l'Etat, 83 cm à Gorham (Maine), 76 cm à Upton (New York) et 55 cm à Boston, la capitale du Massachusetts, selon la météo nationale. L'aéroport Logan de Boston est resté fermé quasiment toute la journée. Les vols à l'arrivée devaient reprendre en soirée, les départs dimanche.

"Nous avons encore beaucoup à faire, mais jusqu'à présent nous avons bien résisté à la tempête", a déclaré le maire de Boston Thomas Merino, qui a levé l'alerte au blizzard en début d'après-midi. Le gouverneur Deval Patrick a également levé l'interdiction de circuler en voiture, mais appelé ses administrés à la patience, soulignant les énormes quantités de neige à déblayer. "Cela va prendre du temps", a-t-il déclaré.

Snowman

Neige et verglas : 29 départements en alerte, trafic réduit à Orly et Roissy

Vingt-neuf départements, dont ceux de la région parisienne, ont été placés en vigilance orange en raison d'un nouvel épisode de neige et de verglas attendu ce dimanche et prévu jusqu'à lundi après-midi annonce Météo France. Face à ces intempéries la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire dimanche de 30% leur programme de vols à Roissy et de 20% à Orly.

Les départements concernés par la vigilance orange sont, en plus de ceux de l'Île-de-France, l'Aveyron, le Cantal, la Corrèze, la Gard, l'Hérault, la Lozère, l'Oise, le Pas-de-Calais, la Somme, l'Ain, l'Aisne, l'Ardèche, les Ardennes, la Côte-d'Or, la Drôme, l'Isère, la Marne, la Haute-Marne, le Nord, le Rhône et le Vaucluse.

Météo France a annoncé un «nouvel épisode hivernal qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où ce type de phénomène est très perturbant pour de nombreuses activités économiques». Dans son bulletin de dimanche à 6 heures, Météo France précisait qu'il neigeait faiblement dans le Massif Central et les régions avoisinantes, ainsi qu'en Normandie.

Info

Puissant séisme en Colombie

Un puissant séisme a ébranlé samedi matin le sud-ouest de la Colombie, avec des secousses ressenties jusqu'en Equateur, faisant plusieurs blessés et plus de 200 habitations endommagées, mais pas de morts ni de dégâts majeurs.

Le tremblement de terre s'est produit à 09h16 (14h16 GMT) à plus de 500 kilomètres de Bogota, dans la province de Nariño, à une profondeur de 186 kilomètres, selon le Service de géologie colombien qui a annoncé une magnitude de 6,8, avant de la réviser à 6,9. Un peu plus tôt, le Centre américain de géophysique (USGS) avait enregistré une magnitude de 7.

L'épicentre du séisme a été localisé à près de 3 kilomètres de la localité d'Ospina et à 43 kilomètres de Pasto, une ville de 400.000 habitants située au pied du volcan Galeras et capitale de la province de Nariño, frontalière avec l'Equateur. "Heureusement, il n'y a eu aucune victime", a déclaré le président colombien Juan Manuel Santos au cours d'un déplacement dans le nord du pays.

Bizarro Earth

Les séismes dans la région des îles Salomon sont le signe de profondes mutations dans la croûte terrestre

Traduit de l'anglais par Les chroniques de Rorscharch

© Inconnu

Depuis le séisme de Sumatra du 11 avril 2012, cette région du monde est en constante évolution. Plusieurs jours après le séisme des îles Salomon, les tremblements de terre se succèdent indiquant que le danger n'est pas écarté.

Le tremblement de terre meurtrier de magnitude 8 et le tsunami qui ont frappé les Îles Salomon sont situés le long d'une zone de subduction, le même contexte géologique des séismes les plus puissants du monde.

Dans une zone de subduction, deux plaques tectoniques se rencontrent et glissent l'une sous l'autre dans le manteau, une couche profonde sous la croûte terrestre. Les îles Salomon sont assises au-dessus de la zone de collision des plaques Australie et Pacifique.

Snowflake Cold

Alerte au blizzard pour les Nord-Est des USA et le Québec

© Inconnu

Encore un événement climatique extrême, ce blizzard pourrait être le plus puissant jamais enregistré dans la région.

Une « tempête hivernale majeure » va frapper aujourd'hui le nord-est des Etats-Unis, avec de fortes chutes de neige assorties par endroits de vents violents, a annoncé la météo nationale. Les services météo ont annoncé « jusqu'à 30 à 60 cm de neige » selon les endroits, de l'Etat de New York au Maine, « en plus de bourrasques de vent pouvant atteindre de 95 à 120 km/heure ».

Les transports et la distribution d'électricité pourraient en être perturbés, et des inondations côtières sont également possibles dans la région de Boston, selon la même source.

Selon le service privé Accuweather, la ville de New York, où la Fashion week bat son plein avec des dizaines de défilés et des dizaines de milliers de participants, pourrait cependant être relativement épargnée. Tout dépend du moment où deux tempêtes progressant vers la région, l'une venant de l'ouest et l'autre du sud, se rencontreront. « Une fusion rapide des deux tempêtes se traduirait pas 30 cm ou plus de neige lourde et mouillée autour de New York », a prédit Accuweather.

Et même si les chutes de neige sont moins importantes, elles devraient suffire à « causer des problèmes de transport, et les vents seront par endroits assez forts pour provoquer chutes de branches et coupures sporadiques de courant ». La ville de Boston pourrait elle voir tomber vendredi et samedi 60 cm de neige avant que la tempête ne s'éloigne. Le Québec sera également fortement impacté par la remontée de la dépression, avec le déclenchement des chutes de neige le long du Saint-Laurent dès vendredi soir. On s'attend à 15 cm de neige poudreuse à Montréal, mais le vent violent risque de former d'énormes congères. Dimanche, la tempête de neige se décalera vers les Provinces-Maritimes

Arrow Up

Les aléas sismiques ont tendance à augmenter en Europe

Image
Pays-Bas 3.6, Suède (Nord) 2.0, Russie (Frontière Finlande) 5.0, Finlande 4.6 .....

Comme je l'ai dit à mainte reprise dans mes commentaires, on constate que de plus en plus de nouvelles zones géographiques, sont sujettes à des secousses sismiques. La plupart d'entre elles n'ont pas, voir très peu antécédent. Quand il y en a l'estimation des durées intermédiaires, c'est à dire, le temps prévu entre deux séismes suivant l'histogramme, se trouve pour la plupart rallongée d'une centaine d'années, autrement dit les évènements accusent un retard de près d'un siècle.

Mais ce à quoi peu de professionnels ne s'attendaient pas, c'est l'émergence de nouvelles zones sismiques, des zones où il ne s'est jamais rien passé ou, depuis tellement longtemps que même la mémoire collective des populations locales ne puisse s'en souvenir. Cela constitue un souci car d'une part l'évaluation des risques sismiques, les aléas sismiques en d'autres termes, établis par chaque pays pour ses régions, n'a aucune valeur vu qu'ils se trouvent erronés. D'autre part, on observe des successions de secousses très rapprochées pour la plupart de ces nouveaux sites. Ce qui déroute aussi, c'est l'absence d'indices déterminent un passé géologiquement perturbé pour la majorité d'entre eux.