Changements Terrestres
Carte


Info

Kouriles du Sud : séisme de magnitude 5,0, pas de victimes

Un séisme de magnitude 5,0 a été recensé dimanche matin dans l'archipel des Kouriles du Sud. Son épicentre se trouvait à 35 kilomètres au nord-est de l'île de Chikotan, le foyer a été localisé à une profondeur de 100 kilomètres. Les secousses de 2 à 3 points ont été ressenties dans les villages de Krabozavodskoïe et de Malokourilskoïe sur l'île de Chikotan, et de 2 points, dans la ville d'Ioujno-Kourilsk, sur l'île de Kounachir.

Le chef d'administration de Malokourilskoïe, Lev Sedykh, a raconté à ITAR-TASS qu'après la secousse, les objets suspendus se balançaient dans les maisons pendant quinze secondes après le choc, la vaisselle trinquait dans les dressoirs. Il n'y a pas de victimes ni de destructions.
Bizarro Earth

Un nuage en forme d'ADN dans le ciel de Moscou

nuage en forme d'hélice d'ADN
© YouTube

Cet étrange phénomène a été photographié à divers endroits de Moscou incluant Kryukovskaya Pier, le 20e district et jusqu'à Savelkinsky. Il évoque la structure d'une double hélice d'ADN.

Bizarro Earth

Le nord-est du Brésil en proie à une grave sécheresse

Sécherese nord-est Brésil
© Inconnu

La sécheresse sans précédent depuis plusieurs décennies qui affecte le nord-est du Brésil fait peser une menace sur la production hydroélectrique dans une région déjà sujette à des coupures de courant.

Le manque de précipitations a fortement affecté les récoltes de maïs et de coton, décime le bétail dans des pâturages asséchés et a détruit 30 % de la production de canne à sucre dans une région qui représente 10 % du total national.

« Nous traversons la pire sécheresse de ces 50 dernières années avec des conséquences comparables à celles d'un puissant tremblement de terre », estime Eduardo Salles, secrétaire à l'Agriculture dans l'Etat de Bahia (nord-est), dans un communiqué.

Fin décembre, les barrages dans le nord-est du pays n'étaient qu'à 32 % de leur capacité, selon l'opérateur national du système électrique brésilien (ONS), soit un niveau inférieur au seuil de 34% considéré comme suffisant pour garantir l'approvisionnement en électricité.
Radar

Séisme de 7,5 au large de l'Alaska : l'alerte au tsunami est levée

Carte de Craig en Alaska
© Inconnu
Carte de Craig en Alaska

Un tremblement de terre de magnitude 7,5 s'est produit au large des côtes de l'Alaska, dans l'Océan pacifique, tôt samedi matin. Le Centre américain de géophysique (USGS) précise que l'épicentre est situé à 10 km de profondeur, à 102 km à l'ouest de la ville de Craig. Séisme Canada ajoute qu'il se situe également à 300 km à l'ouest-nord-ouest de Prince Rupert, en Colombie-Britannique et 600 km au sud de Whitehorse.

Ni dégâts ni victimes n'ont été signalés dans l'immédiat. Les maisons ont tremblé à Juneau, la capitale de l'État, située à 330 km de l'épicentre du séisme, mais apparemment sans faire de dégâts, rapporte le journal local, le Juneau Empire.

Le Centre d'alerte aux tsunamis pour le Pacifique a lancé une alerte, rapidement levée, pour le centre et le nord de la Colombie-Britannique et la partie de la côte de l'Alaska la plus proche de l'épicentre du séisme.

Deux répliques ont déjà eu lieu, de magnitude 5,0 et 4,0.

Un séisme de même magnitude avait frappé en octobre le bassin de la Reine Charlotte, non loin de l'épicentre du séisme de ce matin. Il avait provoqué un petit tsunami qui avait atteint plus tard les côtes d'Hawaii, sans faire de dégâts.
Info

Séisme de 4,4 au large de l'île de Taiwan

Un séisme de magnitude de 4,4 sur l'échelle ouverte de Richter s'est produit vendredi au large de la côte est de l'île de Taiwan, selon le Centre du réseau sismologique de Chine. L'épicentre du séisme a été localisé à 24,1 degrés de latitude nord et à 122,3 degrés de longitude est, à une profondeur de 7 km.

Quelques heures auparavant, un séisme de magnitude 4,3 a été enregistré à 23,9 degrés de latitude nord et à 121,9 degrés de longitude est, à une profondeur de 8 km.
Snowflake Cold

Inondations dans le centre de la Tanzanie

De très fortes pluies ont caussé des inondations dans la région de Singida dans le centre de la Tanzanie. On ne déplore pas de victime ni de blessé mais les crues ont causé des dommages matériels à des routes ainsi qu'à des ouvrages d'art.

La route national menant à Mwanza a été coupée bloquant des centaines de véhicule. Un pont a également été emporté.
Bizarro Earth

Augmentation de l'activité du volcan Stromboli en Sicile

Stromboli volcano
© Avec l’aimable autorisation de l’INGV

Au vu des images fournies par les webcams, l'activité du Stromboli semble assez intense ces jours-ci.

La bouche NE semble la plus active, avec une dizaine d'explosions par heure. Des épisodes de spattering sont parfaitement visibles sur les images de la caméra thermique, ainsi qu'un petit écoulement de lave dans la partie haute de la Sciara del Fuoco.

Il est assez étonnant de constater que les bulletins de l'INGV ne donnent pas cette impression d'activité intense. Ils font simplement état de quelques effondrements sur la Sciara del Fuoco provoqués par les événements VLP (autrement dit les explosions) dont l'amplitude varie de « basse à moyenne ».
Cloud Precipitation

Brésil : des milliers de personnes évacuées en raison des inondations

Flood Brasil
© Euronews

Les trombes d'eau envahissent jusqu'au moindre recoin de terre, avec par endroits - comme à Xerem - l'équivalent de 15 jours de pluie en moins de 24 heures.

La région de Rio de Janeiro au Brésil continue de faire face aux très fortes inondations qui ont forcé des milliers de personnes à quitter leur domicile à la hâte.

De l'eau jusqu'au niveau des genoux tombée sans discontinuer depuis jeudi et qui n'épargne pas les zones montagneuses à risque faisant craindre des éboulements et glissements de terrain.

« Les filles étaient en train de dormir dans le salon. On a juste eu le temps de les réveiller et on s'est précipités sur le toit, parce que l'eau a débordé très vite, tout a été très rapide », raconte Patrícia Araujo, une habitante des zones sinistrées.

Selon un bilan encore provisoire, une personne a trouvé la mort et huit autres sont toujours portées disparues dans le Nord de Rio. Résultat, un paysage de désolation sur une bonne partie du littoral et des centres de secours, églises et écoles en particulier, pris d'assaut par les habitants.
Snowflake Cold

Grand froid en Amérique du Nord : jusqu'à -35°C

Si l'hiver est aux abonnés absents sur l'Europe de l'ouest (hormis quelques jours en première décade de décembre), ce n'est pas le cas dans l'ensemble de l'hémisphère nord. Il y a une dizaine de jours, la Russie passait un Noël glacé avec des valeurs comprises de -25 à -60°C d'ouest en est du pays. Plusieurs tempêtes de neige ont également touché le Canada et les Etats-Unis. La plus spectaculaire la semaine dernière a apporté près de 1m dans la région des Grands Lacs et jusqu'à 40 cm à Montréal.

-25°C dans le centre d'Ottawa

Depuis, les conditions anticycloniques sont revenues sur l'ensemble du continent américain. Si le temps y est calme et sec avec un bon ensoleillement, les températures ont profité des sols enneigés et de l'absence de vent pour baisser significativement. Les minimales de l'hiver ont donc été relevées hier avec jusqu'à -35°C dans le nord-est du Canada, -30°C dans les montagnes du Colorado et même -25°C dans le centre-ville d'Ottawa. Le record de froid dans cette ville canadienne est de -39°C.
Cloud Lightning

La Réunion : 150 000 foyers privés d'eau

Alerte rouge La Réunion cyclone
© Richard Bouhet/AFP
L'alerte rouge du plan Orsec est toujours maintenue à la Réunion alors que le cyclone a effleuré l'île.

La Réunion fait face jeudi au cyclone Dumile. L'alerte cyclonique rouge c'est-à-dire l'alerte maximale est entrée en vigueur à 10 heures locales (7 heures à Paris) jeudi à la Réunion, où la population retient son souffle avant le passage du cyclone Dumile à une centaine de kilomètres à l'ouest de l'île, selon Météo France.

L'alerte rouge du plan Orsec « cyclone » demande aux habitants de ne pas sortir de leur domicile et les incite à se mettre à l'abri dans la partie la plus solide de leur habitation. Des pluies importantes s'abattent depuis mercredi sur l'île, où des rafales de vent supérieures à 140 km/h sont attendues. Les deux aéroports de la Réunion sont fermés au trafic depuis mercredi soir.

Commentaire: En direct : alerte cyclonique rouge sur la Réunion

Top