Changements Terrestres
Carte


Solar Flares

Fortes chaleurs au Moyen Orient: 51°C à Bagdad, ressenti de 73


La chaleur est tellement forte que l'on peut même faire cuire des oeufs sans feu.


De fortes chaleurs touchent les pays du Moyen-Orient.

Les pays où la chaleur est la plus insupportable sont l'Arabie Saoudite, la Syrie, l'Iran et l'Irak.

En Irak, on a souvent relevé des températures comprises entre 48 et 50°C, avec des pics plus élevés dans certains secteurs.

On a ainsi pu relever ce vendredi 31 juillet :
En Irak : 51°C à Kanagin, 49.6°C à Semawa, 49.5°C à Bagdad (51°C jeudi 30/08), 49.5°C à Kirkuk, 49.4°C à Al-Khalis, 49.4°C à Basrah.

En Iran : 49.2°C à Omidieh, 48.4°C à Abadan, 48.2°C à Ahbaz, 47°C à Safi Abad Dezful, 44.8°C à Karq, 44.2°C à Kahnuj.

Comme on peut le remarquer, les températures sont moins élevées du côté de l'Iran, même si elles sont particulièrement chaudes aussi, mais si on regarde la température ressentie, on se rend compte que c'est en Iran qu'il a fait le plus chaud.

Cloud Precipitation

Les plus graves inondations depuis 40 ans font 14 morts au Vietnam


Quatorze personnes ont été tuées dans des inondations historiques frappant la baie d'Halong, site touristique du nord-est du Vietnam, ont annoncé les autorités ce mardi. Trois autres personnes restent portées disparues, après ces inondations qui sont les plus graves depuis 40 ans, dans la province de Quang Ninh, près de la Chine.

Des milliers de maisons ont été inondées ou endommagées et l'île touristique de Co To reste coupée du monde. Des milliers de soldats ont été mobilisés pour aider les habitants.

La baie d'Halong, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, est l'une des principales attractions touristiques du Vietnam, touché chaque année par une dizaine de typhons et de tempêtes tropicales.

Cloud Lightning

Canada : une tornade a touché le sol au Manitoba pendant près de trois heures


Environnement Canada a confirmé qu'une tornade a touché le sol, lundi soir, au Manitoba, causant des dommages aux arbres, aux routes et dans certaines fermes.

Selon les autorités, la tornade a touché le secteur de Mélita aux alentours de 20h30, et a progressé vers le nord-ouest durant près de 3h, atteignant le secteur de Tilston vers 21h25h, puis Virden vers 23h.

La tornade a privé plusieurs régions du Manitoba d'électricité, ce qui a provoqué une certaine inquiétude chez les habitants qui se posaient des questions sur ce qu'il se passait à l'extérieur.

Bizarro Earth

Inversion du champ magnétique terrestre : de nouvelles preuves en Afrique

Image
© Michael Osadciw/University of Rochester
Une équipe de chercheurs a découvert en Afrique des traces de changement du champ magnétique terrestre dans des minéraux datés du 12e au 16e siècles.

Ces derniers temps, les scientifiques ont constaté l'affaiblissement du champ magnétique de la Terre. Les dernières données de l'équipe dirigée par le géophysicien John Tarduno, suggèrent que la région du noyau de la Terre au-dessous de l'Afrique du sud peut jouer un rôle particulier dans le processus d'inversion des pôles magnétiques de la Terre. M.Tarduno et son équipe ont réussi à obtenir des données précises sur l'intensité et la direction du champ magnétique, données qui ont été enregistrées et stockées dans des minéraux au moment où ils se sont formés grâce à des éléments tels que la magnétite.

Les chercheurs ont obtenu leurs données grâce aux connaissances des traditions sud-africaines de l'Age du fer. L'archéologue Thomas Huffman, un membre de l'équipe de recherches, a expliqué la tradition de la purification rituelle de villages dans les communautés agricoles du pays : pour nettoyer le village, des huttes et des silos à grains étaient brulés. Les sols d'argile ont brûlé plusieurs fois, atteignant une température de plus de 1.000 C°, c'est assez chaud pour effacer l'information magnétique stockée dans la magnétite et créer un nouvel enregistrement de l'intensité du champ magnétique et de sa direction au moment de l'incendie.

Cloud Precipitation

Des pluies torrentielles affectent plus de 350'000 personnes au Pakistan




Des pluies extrêmes dans le nord et le sud du Pakistan ont provoqué des inondations qui ont fait une trentaine de morts et endommagé près de 800 villages, dont certains ont été envahis par la boue.


"Jusqu'à 350 villages ont été endommagés dans la province du Khyber Pakhtunkhwa et 422 dans le Pendjab", a précisé un porte-parole de l'Autorité nationale de gestion des catastrophes.

Le district de Chitral (province du Khyber Pakhtunkhwa) est la zone la plus affectée. Au moins 26 décès avaient été enregistrés samedi. Les routes et les ponts ont été fortement endommagés, ainsi que les cultures agricoles.

La province du Baloutchistan (sud-ouest) et la région du Cachemire (nord-est) ont aussi déploré des morts. Des hélicoptères ont permis de sauver plusieurs centaines de personnes, selon RFI.

Snowflake Cold

Climat et Soleil : à propos d'un nouveau minimum de Maunder

Image

Pieter Brueghel l’Ancien (1525-1569), Le cycle des saisons : janvier, 1565
Une récente publication de La Royal Astronomical Society (juillet 2015) prévoit une réduction de l'activité solaire de 60% lors du 26ème cycle du soleil (2030-2040). Selon cette étude, les conditions d'un nouveau « minimum de Maunder » (1645-1715) seraient réunies.

On sait depuis le XVI° siècle que le nombre et l'étendue des taches solaires, nom donné aux zones sombres visibles à la surface du soleil, indiquent des variations de l'activité de celui-ci. Le nombre de tâches solaires semble corrélé avec des observations historiques telles que les dates des vendanges, les récoltes céréalières et les isotopes dans la cellulose des cernes annuels des arbres. L'époque du minimum de Maunder (entre 1645 et 1715), durant laquelle le nombre de taches solaires était significativement plus faible qu'aujourd'hui, s'inscrit dans le « petit âge glaciaire », période de 3 siècles entre 1550 et 1850 environ pendant laquelle le climat terrestre s'est nettement refroidi.

Les toiles du peintre Brueghel témoignent de cette époque fraîche (Nde : voir photo en-tête).

Cloud Lightning

Mexique : une famille décimée par la foudre

Sept personnes d'une même famille, parmi lesquelles quatre mineurs, ont été tuées par la foudre vendredi dans l'Etat de Guanajuato au Mexique.

Les victimes sont "quatre mineurs et trois femmes qui travaillaient dans les champs", dans la localité de Mesa Cuata, située dans une zone montagneuse près de la ville de Querétaro, a indiqué à l'AFP la protection civile. Les enfants étaient âgés de trois, cinq, neuf et 14 ans, et les femmes de 19, 32 et 44 ans. Deux autres personnes ont été blessées, un enfant de 8 ans et une femme de 26 ans.

La zone montagneuse où s'est déroulé le drame a été touchée par un violent orage en milieu d'après-midi, ont précisé les autorités.

Bizarro Earth

« On pourrait mettre une maison de 25 étages » dans ce gouffre sibérien

Image
L'origine des énormes cratères apparus dans la péninsule de Yamal ont suscité des dizaines de théories. On les attribue même à des extraterrestres.

De nouveaux gouffres continuent d'apparaitre de manière mystérieuse en Sibérie. La profondeur du cratère le plus important atteint 60 mètres. «J'étais très choqué quand j'ai vu ces gouffres pour la première fois. On peut y mettre une maison de 25 étages», a déclaré le correspondent de RT Vitaliï Bouzouev.

Les habitants pensent que ces gouffres sont une porte vers d'autres mondes.

Solar Flares

Terrifiants incendies aux USA : touristes et animaux en danger

Des feux de forêt s'étendent de manière dramatique sur plusieurs zones de l'ouest américain : la région de San Francisco et le Glacier National Park au Montana.



Habitants, fermiers et touristes de l'ouest américain se trouvent dans une situation délicate qui s'empire de jour en jour. Les feux de forêt sont communs chaque été dans le grand ouest américain, mais particulièrement inquiétants actuellement en raison de la sécheresse dramatique qui règne sur cette zone géographique.

Près de San Francisco : fermiers et bétail en danger

La région de Napa Valley, près de San Francisco au nord de la Californie, est actuellement ravagée par un feu de forêt décrit comme « explosif » par les autorités américaines. Ces derniers jours, tout laissait présager de l'imminence d'une catastrophe : des températures tournant autour des 30°C (très élevées pour la zone), une sécheresse qui s'aggrave depuis des mois (aucune goutte de pluie à San Francisco depuis le 11 juin) et un vent chaud. Le feu s'est déclaré mercredi à côté du Lake Berryessa, très prisé par les campeurs, et a atteint les 2000 hectares ce jeudi matin. Des photos apocalyptiques des flammes menaçant fermes et bétail ont été prises mercredi soir. Plusieurs centaines d'habitations sont menacées. Selon la première enquête, le feu aurait été déclenché par un accident de voiture, celle-ci se serait enflammée et le feu se serait répandu dans les bois. Aucune amélioration météo n'est envisagée ces prochains jours et la catastrophe s'annonce très difficile à contrôler.

Cloud Precipitation

Inondations au Brésil, en Andorre et en Sibérie

Inondations dans le Sud du Brésil: près de 3000 personnes évacuées

Image
Les fortes pluies de ces derniers jours qui ont frappé l'État brésilien de Rio Grande do Sul, dans le sud du Brésil, ont fortement touché 64 communes et forcé l'évacuation de près de 3000 personnes.

En tout, plus de 50 000 personnes ont été affectées par les inondations.

Gravataí, située à 23 km de la capitale de l'État de Porto Alegre, est l'une des villes les plus touchées, avec des rues inondées, et des habitations se déplaçant dans de petites embarcations ou à pied.

Les précipitations qui ont déjà dépassé la moyenne pour un mois de juillet ont cessé, mais devraient reprendre dès vendredi, après un court répit de 48h. On annonce également une forte baisse des températures.