Changements Terrestres
Carte


Cloud Lightning

Guadeloupe : une personne tuée, une autre grièvement blessée par la foudre

Une personne a été tuée et quatre autres personnes ont été blessées, dont l'une grièvement, par la foudre tombée sur une exploitation agricole mercredi après-midi à Vieux-Habitants, à ouest de l'île de la Guadeloupe. L'ensemble de l'archipel guadeloupéen est placé, depuis mardi et jusqu'à jeudi soir, en vigilance jaune pour «fortes pluies et orages».

Alors que de fortes pluies s'abattaient sur le secteur de Vieux-Habitants, les cinq personnes avaient trouvé refuge sous un abri de jardin, un «ajoupa», dans la pépinière Assofwi de l'association des producteurs d'agrumes de la Guadeloupe. Tombée à proximité, la foudre s'est propagée jusqu'à eux par les flaques d'eau stagnant autour de l'abri de jardin, a-t-on appris auprès des pompiers.
Solar Flares

Cyclone et sécheresse sévissent dans le Pacifique

Alors que le cyclone Vongfong se dirige vers le Japon après avoir déjà causé des dégâts sur le territoire américain des Marianne du Nord, des îles comme Fidji ou les Samoa subissent une sécheresse.

Dans le territoire américain des Marianne du Nord, le passage lundi du cyclone baptisé Vongfong a forcé une quinzaine de familles, au total plus de deux cent personnes, à trouver refuge dans des centres d'accueil mis en place par la Croix Rouge.

Là aussi, grâce à des stocks prépositionnés, l'antenne locale de cette ONG a commencé à distribuer des bâches et du matériel censé permettre aux sinistrés de procéder à des réparations sommaires sur des toits arrachés.

De larges superficies de terres ont aussi été inondées sous l'effet combiné des pluies torrentielles charriées par le cyclone et les fortes marées associées à la pleine lune.

Aucun blessé ni victime n'a néanmoins été immédiatement signalé, mais les services d'urgence poursuivent depuis le début de la semaine des travaux d'évaluation sur le terrain, a précisé un responsable du département américain de la sécurité intérieure, basé sur l'île-territoire de Guam, dans la proche région.
Bizarro Earth

2013 : 22 millions de réfugiés climatiques

© Inconnu
Le conseil norvégien pour les réfugiés en collaboration avec l'observatoire des situations internes ont publié un rapport rendant compte des déplacements de population engendrés par des événements climatiques. Ainsi, en 2013, plus de 22 millions de personnes (ce qui équivaut à peu près à la population d'un pays comme l'Australie) ont été obligées de se déplacer à cause de la dégradation de leur environnement qui mettait en péril leur sécurité.

Il y a une quarantaine d'années, le chiffre était « seulement » de 11 millions et les estimations hissent ce nombre à 250 millions pour 2050 ! Selon Jan Egeland qui a travaillé à ce rapport, l'accroissement de ce phénomène s'explique par le « (...) nombre croissant de personnes vivant et travaillant dans des zones à risque, [de plus] cette tendance à la hausse va se poursuivre et devrait être exacerbée à l'avenir par les effets du changement climatique ».

Les conclusions montrent que les pays du Nord et du Sud sont indifféremment touchés, mais les populations du Sud ont souvent plus de difficultés à organiser et pérenniser les conditions de déplacement des réfugiés. C'est l'Asie qui a été la plus touchée en 2013 avec 19 millions de déplacés, ce qui s'explique par des typhons de grande ampleur et des crues particulièrement importantes.
Cloud Precipitation

Inondations dans l'Hérault : encore une nuit de cauchemar pour les habitants




Pour la troisième fois en un mois, le département de l'Hérault a été violemment frappé par les intempéries. Nouvelle nuit, les pieds dans les eaux, pour des habitants sous le choc.


En tout, ce sont près de 300 personnes qui ont dû être évacuées. Toute la nuit du lundi au mardi 7 octobre, les sauveteurs de l'Hérault étaient à la manœuvre pour venir en aide aux habitants.

Montpellier sous l'eau pour la deuxième fois en une semaine

A Grabels, dans la périphérie de Montpellier, c'est une vague de 2,50 mètres qui a déferlé sur la petite localité. Les habitants, hébétés, se sont réveillés les pieds dans l'eau. "Dans certaines maisons, il y a eu plus d'1,80m d'eau", témoigne le lieutenant Sébastien Albert, pompier de l'Hérault, au micro de France 3.
Info

Chine: séisme de 6,4 au Yunnan

Un séisme de magnitude 6,4 sur l'échelle de Richter a été enregistré aujourd'hui en Chine dans la province chinois du Yunnan au sud-ouest du pays, par l'institut américain de géophysique USGS.

L'épicentre du séisme a été localisé à 150 km environ de la ville de Yunjinghong. Début août, un séisme s'est produit dans une autre région du Yunnan, faisant près de 400 morts.

Le plan d'urgence en cas de séisme, prévoyant l'envoi immédiat de secouristes et sapeurs-pompiers sur la zone touchée, ainsi que la mobilisation des militaires dans la région, a été activé, ont rapporté les médias.
Bizarro Earth

Nouvelle-Zélande : une nouvelle faille géologique découverte pouvant entraîner un séisme majeur

Une nouvelle faille géologique susceptible de générer un puissant tremblement de terre a été découverte à Wellington, confirmant l'exposition de la capitale néo-zélandaise au risque sismique, ont annoncé mercredi des scientifiques.

La faille Aotea part du port de Wellington vers les banlieues sud en traversant le centre de la ville, selon les géologues du NIWA, le "CNRS" néo-zélandais.

Le dernier tremblement de terre provoqué par cette faille remonte à environ 6.200 ans.

"Nous pensons que les intervalles (entre deux secousses) sont de l'ordre de plusieurs milliers d'années", a indiqué le géologue Philip Barnes. "Nous ne savons absolument pas quand elle pourrait craquer à l'avenir".
Cloud Lightning

Résumé SOTT - Septembre 2014 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Voici le neuvième épisode de notre série mensuelle, la vidéo suivante qui compile des images des « Signes des temps » de tout autour du monde au cours du mois de septembre 2014 - « des changements terrestres », des phénomènesmétéorologiques extrêmes et des bouleversements planétaires.

Bizarro Earth

Volcan Ontake : 2 nouveaux corps retrouvés, 53 morts selon le dernier bilan

Deux nouveaux corps ont été découverts mardi sur les pentes du volcan japonais Ontake (centre du Japon), plus d'une semaine après sa brutale éruption, portant le bilan provisoire de la catastrophe à 53 morts, rapporte l'AFP.

L'un des deux corps a été retrouvé dans l'épaisse couche de cendre qui recouvre les flancs du mont Ontake (3.067 m) depuis son éruption le 27 septembre, a indiqué un responsable de la préfecture de Nagano.

Les corps de quatre autres victimes avaient été retrouvés samedi au sommet du volcan, mais selon un décompte des autorités locales, il resterait encore 12 personnes dont on est sans nouvelles et qui ont été probablement piégées par l'éruption.
Cloud Precipitation

Japon : nouveau typhon après Phanfone

L'activité cyclonique sur le nord-ouest du Pacifique est importante cette année. Le Typhon Phanfone (18ème phénomène cyclonique de l'année) frappe l'est du Japon jusqu'à aujourd'hui lundi, et plus particulièrement la région de Tokyo.

Encore situé lundi près de la côte au plus près de Tokyo, le typhon Phanfone a été rétrogradé en tempête tropicale en s'éloigant des côtes japonnaise. Les pluies ont été très importantes avec des vents supérieurs à 100km/h près de son œil.

Inondations et éboulements de terrain

Une houle cyclonique s'est formée, avec des vagues de l'ordre de 3 à 5 mètres qui ont frappé les rivages. Parallèlement, des pluies torrentielles se sont produite lundi sur toute la côte Est, dont la région de Tokyo; ces intenses précipitations ont provoqué des glissements de terrain et des inondations (plus de 400 mm d'eau sont tombés depuis 72 heures), le tout assorti de rafales de vent à plus de 160 km/h. Le grand prix de Formule 1 qui se déroulait dimanche à Nagoya a d'ailleurs du être interrompu en raison des trombes d'eau qui ont occasionné de nombreux accidents, et notamment celui du jeune pilote français Jules Bianchi, qui reste actuellement dans un état grave, et sous assistance respiratoire.
Cloud Lightning

Colombie : la foudre tue 11 personnes d'une tribu amérindienne

Fait très rare, la foudre a tué onze membres d'une communauté amérindienne dans le nord de la Colombie lors d'un orage, ont annoncé lundi les autorités.

Le drame s'est produit dans la vallée de la Sierra Nevada, dans la région de Magdalena, où vit en isolement une tribu de l'ethnie wiwa.

Le président colombien Juan Manuel Santos a exprimé son émotion, dans un message posté sur son compte Twitter. «Notre solidarité avec la communauté amérindienne de la Sierra Nevada à Santa Marta», a-t-il écrit.

«Une décharge électrique provoquée par un éclair a entraîné la mort de 11 indigènes et en a blessé 15 autres», a annoncé le Défenseur du peuple, nom donné au médiateur public, dans un communiqué.
Top