Changements Terrestres
Carte


Cloud Precipitation

Italie : les intempéries font quatre morts en moins d'une semaine


Les pluies diluviennes qui s'abattent sur l'Italie ont fait quatre morts en moins d'une semaine. Dans la région de la Maremme, une zone marécageuse située au nord de Rome, deux sœurs âgées de 65 et 69 ans ont été emportées par la crue soudaine de la rivière. Leurs dépouilles ont été retrouvées mardi par les pompiers.

À Muggia, près de Trieste, le corps d'une femme a été retrouvé hier dans les décombres de sa maison ravagée par une coulée de boue. La région de Gênes avait, elle, été frappée en fin de semaine dernière par des inondations soudaines qui ont fait un mort et des millions d'euros de dégâts.
Info

Iran : seize blessés après un séisme

Un séisme de magnitude 5,6 a secoué aujourd'hui deux villes de l'ouest de l'Iran faisant 16 blessés, selon un institut de recherche et le Croissant-Rouge iranien. Le tremblement de terre s'est produit peu après 17H00 (13H30 GMT), et l'épicentre a été localisé à 51 kilomètres à l'est de la ville de Dehloran, proche de la frontière irakienne, selon l'Institut américain de géophysique USGS.
Les villes de Dehloran et Abdanan, où vivent au total 65.000 personnes, ont été affectées par le séisme, a expliqué le Croissant-Rouge iranien.

"Aucun décès n'a été signalé", a indiqué l'organisation dans un communiqué, ajoutant que le séisme n'avait causé que des dégâts mineurs dans les zones résidentielles. Mais le texte précise qu'en raison du froid le gouverneur d'Abdanan a demandé des tentes pour les familles dont les maisons ont été endommagées.
Cloud Grey

Ouragan Gonzalo : alerte aux Bermudes, puis direction l'Europe

Après avoir touché le nord des Antilles, l'ouragan Gonzalo s'est renforcé pour devenir un phénomène puissant. Il s'apprête actuellement à faire des ravages sur les Bermudes ces prochaines heures.

Gonzalo est désormais le phénomène cyclonique le plus puissant de l'année en Atlantique. Après avoir atteint la catégorie 4 hier, il a régressé aujourd'hui en catégorie 3 (avec des vents compris entre 179 et 209 km/h) et va atteindre les Bermudes ce vendredi midi. L'archipel britannique est en alerte. Les écoles sont déjà fermées et les magasins sont pris d'assaut dans le but d'effectuer des provisions. Regardez notre vidéo d'explication sur son évolution météo.

204 km/h à Saint-Barthélémy

Nommé Gonzalo le 12 octobre dernier, cet amas orageux a rapidement pris de l'ampleur pour devenir tempête tropicale, puis ouragan de catégorie 1 en frappant les îles du nord de l'arc antillais en début de semaine. En passant sur St-Martin et St-Barthélemy, les vents ont soufflé jusqu'à 204 km/h en rafale. Quant aux pluies, si elles n'ont pas été diluviennes, elles ont tout de même laissé 90 mm à St-Martin en 06h et 74 mm en 03h à St-Barthélemy. La Guadeloupe a en revanche été plutôt épargnée.
Bizarro Earth

Le Big One, c'est pour bientôt : une nouvelle étude révèle que 4 failles ont cumulé assez d'énergie pour provoquer des tremblements de terre désastreux en Californie

Situées sous des zones urbaines de San Andreas, elles pourraient provoquer des tremblements de terre d'une magnitude de 6,8 ou plus. 15 millions de personnes seraient menacées.

Inquiétante nouvelle pour les Californiens. Quatre failles situées sous des zones urbaines du système de faille de San Andreas dans la Californie du Nord ont "cumulé assez d'énergie pour provoquer des tremblements de terre majeurs", d'une magnitude de 6,8 ou plus, rapporte une nouvelle étude. Selon ces recherches, publiées lundi 13 octobre dans le Bulletin of the Seismological Society of America, les failles de Hayward, Rodgers Creek et Green Valley, ont presque -si ce n'est déjà- atteint leur seuil de rupture.

Le cycle sismique, qui se traduit en surface par des vibrations du sol, provient de la fracturation des roches en profondeur. Cette dernière est due à une grande accumulation d'énergie qui se libère, en créant ou en agrandissant des failles, au moment où le seuil de rupture mécanique des roches est atteint.

La zone nord du système de faille de San Andreas se divise en cinq branches principales dont la longueur totale atteint environ 2011 km.
Snowflake

Amérique du Nord : le retour du Vortex Polaire cet hiver ?

Alors que les principaux organismes météorologiques de l'hémisphère nord publient leurs prévisions saisonnières pour l'hiver, certains médias relaient l'information selon laquelle le « vortex polaire », responsable de l'hiver rigoureux de l'an dernier, pourrait revenir en Amérique du Nord. Voici, à ce sujet, l'analyse de METEO CONSULT et les conséquences possibles pour l'Europe de l'ouest.

Les prévisions saisonnières pour l'Europe viennent d'être actualisées par METEO CONSULT : en résumé, elles mettent en perspective un hiver relativement doux et humide pour la France, bien que certainement plus fluctuant que celui de l'année dernière. Mais à quoi peut-on s'attendre pour l'Amérique du Nord ?

L'influence modérée d'El Nino

Les prévisions saisonnières, réalisées pour l'Europe, le sont aussi pour le reste de l'hémisphère nord, car, en météo, tous les phénomènes sont liés et interdépendants. Nous avons donc une prévision pour l'Amérique du Nord.
Cloud Lightning

Australie : l'orage du siècle hier




La Nouvelle-Galles du Sud a été touchée par un orage exceptionnel, créant inondations, tempête de neige particulièrement virulente et incendies. L'aéroport de Sydney a été fermé hier et des perturbations sont encore en cours.


Une dépression apporte de l'air froid sur le sud-est de l'Australie. Au cours des dernières heures, la région de Sydney a été balayée par une tempête de neige "monstre" (selon les témoignages des habitants) : chutes de neige (jusqu'à 20 cm sur les hauteurs), vents à 160 km/h (sur les Montagnes Bleues) et inondations dans les plaines ont marqué la nuit dernière.

Tous les vols sont détournés

53 mm d'eau sont tombés à l'aéroport en l'espace d'une heure, plus que le cumul mensuel moyen pour un mois d'octobre (47 mm). Les allées de l'aéroport international de Sydney ont été submergées par une soixantaine de cm d'eau, obligeant les autorités à fermer la totalité du lieu. Tous les vols à l'arrivée ou à destination de Sydney sont donc annulés. La très touristique Sydney Tower (tour de Sydney, également appelée Centrepoint) a été frappée par la foudre et s'est retrouvée complètement plongée dans le noir.
Snowflake Cold

Tempête de neige au Népal : 24 morts, plus de 100 disparus

Les restes du typhon Hudhud qui a frappé l'Inde le week-end dernier ont provoqué de fortes pluies au Népal, et des chutes de neige abondantes sur les montagnes.

On déplore pour le moment au moins 24 morts et une centaine de disparus dans l'Himalaya, en cette période de forte affluence pour l'escalade.

Selon les médias locaux, 16 corps ont été retrouvés, dont 3 Israéliens, 3 Polonais, 1 Vietnamien et 9 Népalais.

Les sauveteurs ont aussi retrouvé 4 Canadiens et Indiens, tués par une avalanche à Manang.
Cloud Lightning

Violents orages dans le Sud-Est des Etats-Unis : 2 morts

De violents orages accompagnés de vents violents et de tornades se sont déchainés entre l'Alabama et le Texas.

Dans l'Arkansas, une tornade s'est abattue à 150 km au Sud-Ouest de Little Rock, tuant un homme et blessant sa femme alors qu'ils étaient dans leur maison.

Le gouverneur de la Louisiane Bobby Jindal a déclaré l'état d'urgence après que des milliers de foyers étaient privés d'électricité.

Deux tornades ont frappé le Missouri, faisant de gros dégâts avec des arbres déracinés, des lignes électriques au sol et des dizaines de toitures endommagées.
Wolf

Inde : Le cyclone Hudhud fait 27 morts et 400.000 déplacés

Hudhud
Le cyclone Hudhud a fait au moins 27 morts et des dégâts matériels dimanche et lundi en frappant les côtes est de l'Inde où plus de 400.000 personnes au total ont été évacuées, ont annoncé les autorités locales.

Classée dans la catégorie « cyclone extrême », la tempête a touché vers 11h30 (08h00 heure belge) l'État de l'Andhra Pradesh, à Visakhapatnam, déplaçant des vents soufflant jusqu'à 200 km/h, selon les services météorologiques indiens (IMD). Quelque 300.000 personnes avaient été préventivement évacuées dans cet État.
Cloud Precipitation

Des inondations éclair sèment le chaos dans le centre de Lisbonne

Des pluies diluviennes se sont abattues sur la capitale portugaise ce lundi 13 octobre, inondant notamment les rues du centre historique et forçant les autorités à fermer l'accès aux stations de métro les plus fréquentées de la ville.

Habitants et touristes ont été pris de cours par la brusque montée des eaux, qui a submergé en quelques minutes à peine les places principales de la vieille ville : plusieurs automobilistes se sont retrouvés pris au piège, et les pompiers ont dû multiplier les interventions dans la partie basse de la ville.

La place centrale du Rossio a été partiellement submergée, et les commerçants du centre-ville ont été particulièrement touchés par ces inondations. L'eau a atteint près d'un mètre de hauteur dans les quartiers de la Baixa et de l'Alfama, empêchant même parfois les services de secours d'intervenir.
Top