Bienvenue à Sott.net
sam., 06 fév. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Changements Terrestres
Carte

Snowflake

Une avalanche fait un mort et plusieurs disparus sur l'archipel de Svalbard, Norvège

Neuf personnes ont été blessées et plusieurs autres sont recherchées après qu'une avalanche eut fait un mort et enseveli dix maisons sur l'archipel du Svalbard, située dans l'Arctique, au nord de la Norvège.

Une avalanche en Norvège, des disparus
La neige a commencé vers 11 h samedi matin à débouler du mont Sukkertoppen, qui surplombe Longyearbyen, la principale communauté du Svalbard. Des dizaines de maisons au pied de la montagne ont été évacuées préventivement, a rapporté Tone Hertzberg, une porte-parole du gouverneur du territoire norvégien.

Trois enfants ont été grièvement blessés. Tous les blessés ont été transportés à l'hôpital. Quant aux disparus, les autorités n'ont toujours pas évalué la situation.

Commentaire: Vous pouvez également lire:



Sherlock

Pourquoi la théorie du réchauffement climatique fait rire le Pr Istvan Marko

Voici l'intervention du Pr Istvan Marko, docteur en chimie et professeur à l'Université catholique de Louvain (UCL), lors de la réunion publique organisée par Agora Erasmus le samedi 5 décembre 2015 à Bruxelles en Belgique.

En 2013, sous sa direction est paru le livre Climat : 15 vérités qui dérangent.

Plus récemment, digne des chasses aux sorcières d'un autre âge ou de celles lancées par l'Inquisition contre le Collège trilingue d'Érasme en Belgique, après avoir réussi à faire annuler des débats avec le Pr Marko, des collègues réchauffistes ont tenté de convaincre l'Université de l'éloigner de la faculté...

Bien que Jean-Pascal van Ypersele de Strihou, climatologue couronné avec Al Gore et le GIEC du prix Nobel de la paix en 2007, est un membre éminent du corps professoral, l'UCL a décidé qu'à titre personnel, les universitaires doivent garder le droit de s'exprimer et n'a pas cédé aux pressions.

Commentaire: Vous pouvez aussi consulter les liens suivants :


Bizarro Earth

Un séisme de magnitude 6,4 frappe le sud du Mexique

Un séisme de 6,4 a secoué jeudi le sud du Mexique et a été ressenti jusqu'au Guatemala, ont annoncé les autorités, précisant qu'il n'y avait « pour l'heure » pas d'informations sur d'éventuels dégâts ou victimes.
© Photo Martin Chamberland, Archives La Presse
Le tremblement de terre, dont l'épicentre se trouvait à 97 kilomètres de profondeur, a frappé l'État du Chiapas à 13 h 49, à environ 8 kilomètres de Tres Picos, selon l'Institut géologique américain USGS.

Le coordinateur de la protection civile mexicaine Luis Felipe Puente a indiqué qu'aucune autorité de cet État n'avait, «pour l'heure», signalé de dégâts.

Commentaire: Voici l'histogramme des séismes au cours de la dernière année :




Cloud Lightning

Sydney dévastée par un orage historique




L'été météorologique débute en Australie mais de nombreuses régions ont déjà été touchées par de très violents orages. Cette fois-ci c'est l'agglomération de Sydney qui a été frappée par un orage d'une extrême violence.


Un front orageux s'est formé du territoire du nord à la Nouvelle Galles du sud et a provoqué parfois de violents orages à son passage. C'est la région de Sydney qui a subi le plus de dommages.

L'un des orages les plus violents jamais vus dans la région

Ce mercredi matin, un orage d'une violence extrême a frappé toute l'agglomération de Sydney accompagné de rafales de vents dépassant les 100km/h et qui auraient même ponctuellement atteint les 213 km/h. Il s'est formé le long de la côte en remontant vers le nord et c'est en arrivant dans les environs de Sydney qu'il a développé le maximum de puissance. Les pluies ont également été exceptionnelles puisque des cumuls de plus 70 mm ont été relevés en l'espace de quelques dizaines de minutes provoquant des inondations généralisées et transformant les rues en torrents. La grêle n'a pas fait exception puisque des grêlons de 5 à 8 cm sont tombés.

Snowflake

Tempête de neige aux USA : jusqu'à 60 cm dans le Colorado




De fortes chutes de neige se sont abattues sur le sud du Colorado entre lundi et mardi matin, provoquant de grosses difficultés au niveau routier.

On relevait jusqu'à 60 cm dans les montagnes du Colorado.

Plus de 400 vols ont été annulés sur l'aéroport de Denver alors qu'on relevait 15 cm de neige.

Dans l'état voisin de l'Utah, les chutes de neige ont laissé une couche de 30 cm dans la plupart des parties de la région de Salt Lake City, et jusqu'à 60 cm sur les premières hauteurs.

Plus de 400 accidents ont été signalés au cours des deux derniers jours, alors que les gens ont lutté pour se rendre au travail et à l'école, circulant sur des routes enneigées et verglacées.

Fireball 3

Résumé SOTT - Novembre 2015 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

Traduction : SOTT

Novembre 2015 a été un autre mois de phénomènes météorologiques extrêmes, avec plusieurs séries de tornades majeures aux États-Unis causant des dommages étendus de l'Iowa au Texas. Ces systèmes de tempête dévastateurs ont apporté des records de chutes de neige (ainsi que des records de quantité de neige tombée) en de nombreux lieux, avec Chicago qui a connu son mois de novembre le plus enneigé depuis « plus de 100 ans ». Plus au sud, l'État de l'Oklahoma est passé - en l'espace de deux semaines - d'incendies faisant rage à des tempêtes de glace. Ailleurs, le nord de la Chine a enregistré des records de froid et le Japon a connu ses plus lourdes chutes de neige pour un mois de novembre en plus de 60 ans.
© Sott.net
Un énorme météore explose dans le ciel de Bangkok, Thaïlande, 2 novembre 2015.
Dans l'hémisphère sud, les tempêtes « estivales » ont généré des grêlons géants qui ont transformé les rues en rivières de glace en Argentine du nord, tandis qu'une énorme tornade multi-vortex a détruit plus d'un millier d'habitations au Brésil. Les déluges d'octobre qui ont emporté voitures et maisons à travers le Moyen-Orient se sont poursuivis tout au long du mois de novembre, avec le Qatar qui a reçu plus que sa moyenne annuelle de précipitations pluvieuses en une seule journée. Certaines parties d'Israël, la Turquie, l'Iran, l'Arabie saoudite et le Yémen ont également été inondées par des pluies sans précédent. Pour le deuxième mois consécutif, d'intenses tempêtes de grêle ont créé des rivières de glace à travers le désert d'Arabie.

Cloud Lightning

Le typhon Melor a fait au moins quatre morts et des millions de personnes sans électricité aux Philippines

Le typhon Melor poursuivait mardi sa course dévastatrice dans le centre des Philippines, où au moins quatre personnes ont péri et des millions d'habitants étaient privés d'électricité. 700 000 personnes avaient été évacuées lundi en prévision du passage du typhon.
© Charism Sayat/AFP
Ce pays aux 1 700 îles est souvent la première masse terrestre d'importance que rencontrent les typhons qui se forment dans l'océan Pacifique.
En emportant des arbres et des pylônes, la tempête a eu pour conséquence de provoquer des coupures de courant dans au moins sept provinces où se préparaient les neuf jours de célébrations religieuses menant à Noël.
© NASA/AFP
Image satellite montrant le typhon Melor lors de son passage hier au-dessus des Philippines
Des rafales à 185 km/h

Melor a touché lundi matin le nord de Samar, île agricole où vivent 1,5 million d'habitants, accompagné de vent soufflant en rafale de 185 km/h, selon les services de la météorologie nationale, traversant ensuite la péninsule de Bicol et l'île de Burias (centre) avant d'atteindre notamment mardi matin les îles de Romblon.

La tempête s'était affaiblie, avec des vents soufflant mardi matin en rafale à 170 km/h. Elle devrait perdre en intensité au-dessus de l'île de Mindoro avant de toucher la mer de Chine méridionale en fin de journée mardi, a indiqué Aldczar Aurelio, un météorologue des services publics.

Windsock

700.000 personnes évacuées : Le typhon Melor arrive aux Philippines

Le typhon Melor devrait balayer le centre de l'archipel dans les premières heures de mardi avant de quitter les Philippines par l'ouest, en mer de Chine méridionale. En prévention, plus de 700 000 Philippins ont fui à son approche lundi.

Melor a effleuré lundi matin le nord de Samar, île agricole du centre de l'archipel où vivent 1,5 million d'habitants, accompagné de vent soufflant en rafales de 185 km/h. Il n'y a pas dans l'immédiat d'informations concernant d'éventuelles victimes ou dégâts. Samar figure parmi les régions dévastées en 2013 par le super-typhon Haiyan. Des vagues géantes avaient alors emporté des villages entiers et 7 350 personnes avaient trouvé la mort ou avaient été portées disparues.

© Francis R. Malasig/EPA
Les Philippines sous la force de Melor

Les autorités ont expliqué que Melor pourrait potentiellement soulever des vagues de 4 mètres de haut, arracher les toits de tôle et déraciner des arbres. Il est accompagné de fortes pluies susceptibles d'entraîner des inondations et des glissements de terrain dans une zone de 300 kilomètres de diamètre.

Commentaire: Vous pouvez aussi lire:


Cloud Precipitation

Inondations historiques en Norvège, les pires depuis le XIXe siècle




La tempête Desmond qui a affecté la Grande-Bretagne ces derniers jours, viens d'atteindre la Norvège où elle a provoqué des inondations historiques.


De nombreuses personnes ont été évacuées, des routes et des lignes ferroviaires ont été endommagées, créant le chaos.

« La situation est grave dans de nombreux endroits en Rogaland, et en particulier dans la région de Dalane. Le niveau d'eau élevé a causé de nombreuses pannes de courant »

L'Institut météorologique norvégien a parlé des pires inondations depuis la fin du XIXe siècle pour certaines zones.

Bizarro Earth

Puissant séisme au large de l'Indonésie sans risque de tsunami

Un puissant séisme, d'une magnitude de 6,9, a été enregistré mercredi 9 décembre en mer de Banda, au large des côtes indonésiennes. Le centre de surveillance des tsunamis indonésien a indiqué que ce séisme ne risquait pas de provoquer de raz de marée.

La secousse s'est produite à 11 h 21 (heure de Paris), à une profondeur de 33,9 kilomètres, à 151 kilomètres au sud-est d'Ambon, une ville portuaire de l'archipel des Moluques, a annoncé l'Institut américain de géologie (USGS).

L'Indonésie marquée par le tsunami de 2004

« La secousse a été ressentie fortement à Ambon et à Banda, mais on ne fait pour l'instant état d'aucun dégât ou d'aucun blessé », a déclaré à l'AFP Jandi Pattinama, de la station de géologie d'Ambon.

L'Indonésie, située sur la « ceinture de feu » du Pacifique, où la collision de plaques tectoniques cause de fréquents séismes et une importante activité volcanique, est encore marquée par le séisme sous-marin dévastateur de 2004. Il avait provoqué un gigantesque tsunami, tuant plus de cent soixante-dix mille personnes en Indonésie et des dizaines de milliers d'autres dans plusieurs pays de l'océan Indien.

Commentaire: Voici l'histogramme des séismes au cours de la dernière année :