NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Santé et Bien-être
Carte


Attention

Guinée: l'épidémie d'Ebola s'amplifie, ses voisins très inquiets

© Cellou Binani
L'hôpital Donka de Conakry le 27 mars 2014
L'épidémie de fièvre Ebola en Guinée prenait vendredi de l'ampleur, Conakry la capitale, auparavant épargnée, étant désormais touchée par ce virus mortel et hautement contagieux qui inquiète de plus en plus les pays voisins.

Selon un bilan communiqué vendredi soir par le ministère guinéen de la Santé, huit cas de fièvre hémorragique, dont un mortel, ont été enregistrés ces deux derniers jours à Conakry, ville située dans le nord-ouest du pays. Tous ont été confirmés comme étant dus au virus Ebola.

De sources médicales, les personnes atteintes ont été placées à l'isolement à l'hôpital Donka, le plus grand de la capitale guinéenne.
Syringe

22 études médicales montrent que les vaccins peuvent provoquer l'autisme

Traduction : Initiative citoyenne

© Inconnu
Les inquiétudes concernant les vaccinations continuent d'augmenter de manière exponentielle à la lumière de toutes les informations et de la documentation qui a émergé au cours de ces quelques dernières années. En conséquence, les médias corporatifs ont voulu répondre aux médias alternatifs en déclarant que l'augmentation du nombre de personnes qui choisissent de ne pas vacciner ou de ne pas suivre le calendrier vaccinal est le résultat d'une tactique qui vise à semer la peur.
La chose n'est pas trop surprenante étant donné le fait que les médias corporatifs sont détenus par les principaux fabricants de vaccins, et que les principaux fabricants de vaccins sont la propriété des médias d'entreprise. [1], [2], [3], [4]. Compte tenu de ce fait, il est facile d'imaginer la possibilité que ces institutions tentent désespérément de protéger la réputation de leurs produits.


Par exemple, GlaxoSmithKline et Pfizer sont détenus par les mêmes institutions financières et par les groupes qui possèdent Time Warner (CNN, HBO, etc.) et General Electric (NBC, Comcast, Universal Pictures, etc.) [1], [2], [3], [4]. On peut facilement se rendre compte de la situation au travers de tous les principaux fabricants de vaccins et des six sociétés qui contrôlent les médias traditionnels. Il convient de garder à l'esprit qu'il s'agit là des principaux bailleurs de fonds de toute la « recherche médicale » qui est utilisée pour justifier l'administration des médicaments et des vaccins. En dépit de toutes ces connexions, la recherche médicale et la documentation qui existent peuvent montrer que les vaccins pourraient bien constituer une réelle cause de préoccupation.
Hearts

Les déficits en vitamine K exposeraient au cancer et à la mortalité précoce

© Inconnu

Une augmentation des apports en vitamines K1 et K2 limite le risque de décès par cancer et toutes causes confondues.

Connue pour son rôle dans la coagulation, la vitamine K aurait bien d'autres fonctions biologiques bénéfiques. D'après une recherche parue dans Journal of Nutrition, une augmentation des apports alimentaires en vitamine K réduirait le risque de mortalité par cancer ou toutes causes confondues.


Lire la suite de l'article ici.
Syringe

Autisme & diabète après un vaccin : des parents déposent plainte en Italie

Traduction : Initiative citoyenne

© Inconnu
Autisme et diabète après un vaccin, le Ministère Public enquête sur le cas.
Le parquet de Trani a ouvert un dossier, pour le moment contre inconnu, au lendemain de la plainte des parents de deux mineurs. Mais pour l'OMS et les pédiatres, il n'y a pas de corrélation.


Vérifier l'existence d'un lien de causalité entre l'administration du vaccin pédiatrique contre la rougeole, les oreillons et la rubéole et des réactions de type autistique ou autres, comme par exemple le diabète sucré. Au lendemain de la plainte des parents de deux mineurs qui ont été diagnostiqués autistes, et dont l'autisme est apparu après le vaccin, le parquet de Trani a ouvert une enquête.
Syringe

Certaines accusations infondées de maltraitance d'enfants cachent les funestes effets des vaccinations


État de tissus scorbutiques induits par la vaccination, et mondialement diagnostiqués à tort comme maltraitance (abus) d’enfants.
Le papa de l'enfant que vous voyez sur la photo que nous publions a été condamné à la prison à vie pour maltraitance d'enfants. Nombreux sont ceux parmi vous qui en voyant les terribles blessures que présente cet enfant, seront immédiatement tentés, comme l'ont été les médecins qui l'ont examiné, de supposer qu'il a été sauvagement agressé et que l'on a eu raison de mettre son père en prison.
Je dois cependant vous dire que cet enfant avait en fait été atteint de la maladie de Kawasaki, connue aussi sous le nom de scorbut des tissus, et que son père a été finalement déclaré innocent
Grâce au merveilleux travail du Dr Michael Innis et à un groupe d'experts, l'enfant est aujourd'hui heureux, en excellente santé, il est rentré dans sa famille. Son papa a été innocenté et est sorti de prison.
Ambulance

Une épidémie de fièvre Ebola fait au moins 59 morts en Guinée

© AFP/FLORENCE PANOUSSIAN
Photo prise en avril 2005 en Angola, montrant des personnels de santé en combinaison lors d'une épidémie de fiève Ebola.
Le sud de la Guinée connaît depuis début février une épidémie de fièvre virale hémorragique, qui a fait, selon un nouveau bilan, 59 morts, ont annoncé samedi 22 mars les autorités guinéennes. L'épidémie est une fièvre Ebola, selon le diagnostic fait à Lyon, en France, a expliqué le chef de la division prévention au ministère de la santé et de l'hygiène publique guinéen, le Dr Sakoba Kéita.

"Dans la journée [de vendredi] nous avons eu les premiers résultats venus de Lyon qui nous ont annoncé la présence du virus de la fièvre Ebola comme étant à l'origine de cette flambée de fièvre fébrile en Guinée forestière principalement ", a-t-il déclaré. Le virus Ebola se manifeste par une poussée de fièvre, des diarrhées, des vomissements, une fatigue prononcée et parfois un saignement.
Syringe

Japon : avertissement de chercheurs sur les effets secondaires des vaccins HPV

© Inconnu
Audience publique du Conseil consultatif du Ministère de la Santé, 26 février 2014
Le Colloque international sur les effets indésirables rencontrés par les jeunes-filles qui ont été vaccinées contre le HPV et qui s'est tenu à Tokyo les 25 et 26 février derniers a suscité un débat de haut niveau sur la sécurité, l'efficacité et la nécessité des vaccins contre le HPV.

Les chercheurs qui ont lancé un avertissement concernant les effets indésirables induits par les vaccins contre le HPV étaient dirigés par le Dr Harumi Sakai, ancien professeur à la Faculté de Médecine de Tokai et par l'ancien chef de l'équipe de recherche immunologique à l'université du Texas, Galveston. Faisaient également partie du Colloque le Dr Sin Hang Lee, MD, ancien professeur à l'université de Yale et actuellement pathologiste à l'hôpital Milford, le Dr François-Jérome Authier, MD, professeur de l'université de Paris XII et médecin à l'hôpital Henri Mondor de Paris, ainsi que le Dr Lucija Tomljenovic, chercheuse à l'université de British Columbia.


Ces membres du Colloque ont présenté les preuves concernant les risques liés aux vaccins contre le HPV et tenu deux conférences de presse, ainsi qu'une audience publique parrainée par le gouvernement, le 26 février.
Cell Phone

Garder son téléphone allumé la nuit : un comportement à risques.

© Marga Buschbell Steeger / Photographer's Choice RF
Trop de gens dorment encore avec leur téléphone portable allumé. Perturbation du cycle du sommeil, risques de tumeurs cérébrales en cas d'exposition prolongée : les téléphones mobiles n'ont rien à faire dans votre lit.
8 personnes sur 10 garderaient leur téléphone portable allumé pendant la nuit. Voilà le constat de L'office fédéral de la communication (Ofcom). Une pratique courante qui peut s'avérer dangereuse. On estime que l'utilisation d'écrans avant de dormir réduirait de 30 à 45 minutes la durée du sommeil. Interférences avec le cycle du sommeil, danger des ondes électromagnétiques, découvrez pourquoi les téléphones portables n'ont rien à faire à côté de votre lit.


Le symptome de l'hypervigilance

« En gardant votre téléphone près de vous durant la nuit, vous vous dites subconsciemment que vous êtes prêt à répondre à toute demande. Votre cerveau va donc monitorer la situation. Ainsi, votre sommeil sera plus léger et plus enclin à être dérangé. » estime le Dr Neil Stanley, spécialiste du sommeil. Dormir avec son téléphone allumé induirait donc inconsciemment un symptôme d'hypervigilance poussant l'individu à être constamment sur le qui-vive, même pendant son sommeil. Ainsi, les personnes qui utilisent leur téléphone après 21 heures dormiraient généralement moins que les autres selon les résultats d'une étude publiée dans le journal Organizational Behavior and Human Decision Processes.
Pills

Une majorité de médecins britanniques ne prendraient pas de statines à titre personnel

© Inconnu

La plupart des médecins britanniques s'opposent aux prochaines directives qui visent à élargir la prescription de statines. Et ne les suivraient pas à titre personnel.

La majorité des médecins britanniques s'opposent aux propositions des autorités sanitaires (NICE) qui verraient des millions de patients supplémentaires se voir traiter par statines, et la plupart de ces médecins ne prendraient pas de statines ou n'en prescriraient pas à leur famille ou leurs proches selon ces critères, révèle un sondage du journal médical Pulse.

Lire la suite de l'article ici.
X

Plus de 4 000 composés chimiques potentiellement dangereux dans les emballages alimentaires

© Inconnu
On trouve plus de 4 000 composés chimiques potentiellement dangereux dans les emballages alimentaires. Des substances qui s'infiltrent dans les aliments et peuvent favoriser, à long terme, le développement de nombreuses maladies.

Des chercheurs américains, suisses et espagnols se sont penchés sur la possible contamination de la nourriture au contact de certains emballages tels que les films plastiques, les conserves, les canettes ou les bouteilles. Publiée dans la revue médicale internationale "Journal of Epidemiology and Community Health", cette étude a révélé la présence de plus de 4000 substances chimiques dans les matériaux d'emballage alimentaire. La plupart d'entre eux comprenaient, entre autres, des résidus de bisphénol A, de tributylétain, du triclosan, de formaldéhyde (cancérogène avéré) ainsi que des phtalates.
Top