Santé et Bien-être
Carte


Evil Rays

Exposition aux ondes électromagnétiques - Le Wifi interdit dans les crèches, pas dans les maternelles

Les députés ont voté l'interdiction des boîtiers Wifi dans les crèches, mais pas dans les écoles maternelles.

Enfant à l'école
© Inconnu
Les députés ont interdit jeudi l'installation de boîtiers wifi dans les crèches et garderies, mais pas dans les écoles maternelles comme le souhaitaient les écologistes lors de l'examen de leur proposition de loi pour limiter l'exposition aux ondes électromagnétiques.

En commission, les députés avaient étendu cette interdiction aux écoles maternelles, mais ils sont revenus sur cette disposition en séance à la demande du gouvernement.

Pas d'interdiction dans les maternelles

Une telle interdiction « serait un réel frein au développement du numérique dans les écoles primaires à un moment où celui-ci est une priorité du président de la République », a souligné le ministre de l'Écologie Philippe Martin.

Elle enverrait aussi « un signal anxiogène » aux familles dont la plupart reçoivent de nombreux signaux Wifi dans leur domicile, a-t-il ajouté.
Document

La revue médicale « The Lancet » révèle enfin que le fluor est un neurotoxique

Les médecins et la société en générale ne pourront plus dire: "ce n'est pas vrai" ou ou "nous ne savions pas". N'hésitez pas à imprimer l'article et à le donner à votre médecin généraliste (ou au pédiatre, certains n'hésitant pas à prescrire du fluor en gouttes aux enfants avec la vitamine D...si c'est le cas, mieux vaut changer carrément de pédiatre) et à votre dentiste qui va avoir l'air bête vu que le fluor, c'est son fond de commerce.

Ceux là même qui recommandent depuis des décennies le fluor pour la santé dentaire vont être verts. Et oui, ils se sont encore plantés. N'oubliez pas également, l'opération fluor. Des fois, les arguments les plus simples sont les meilleurs. A noter que la revue médicale The Lancet est l'une des plus prestigieuse au monde, il s'agit donc d'une étude sérieuse.
Muffin

Sensibilité au gluten : disparition de certains anticorps avec un régime sans gluten

Après 6 mois d'un régime sans gluten, la plupart des personnes souffrant d'une sensibilité au gluten n'ont plus d'anticorps contre la gliadine, une protéine du gluten.

Le régime sans gluten est-il efficace lorsqu'on ne souffre ni d'allergie au blé ou ni de maladie coeliaque ? D'après une recherche italienne publiée dans BMC Gastroenterology, 6 mois d'éviction du gluten permettent de supprimer des anticorps fréquents chez les patients sensibles au gluten, mais ne souffrant pas de la maladie coeliaque.

La sensibilité au gluten concerne des patients chez qui on a exclu les diagnostics de maladie coeliaque ou d'allergie au blé, mais qui présentent des symptômes dans les heures ou jours suivant l'ingestion de gluten. Ces symptômes incluent ceux du reflux gastro-oesphagien et du syndrome du côlon irritable (douleurs abdominales, diarrhées, constipation) mais aussi des manifestations extra-intestinales : maux de tête, fatigue, douleurs musculaires et articulaires, eczéma, dépression, anxiété...

Pour lire la suite, cliquez ici.
Pills

Cancer du sein : la vitamine D améliorerait la survie

La vitamine D permettrait de prévenir de nombreuses maladies chroniques, comme des cancers ; d'après une méta-analyse parue dans Anticancer Research, elle donnerait aussi de meilleures chances de survie aux femmes atteintes par un cancer du sein.

La vitamine D est produite naturellement par l'organisme lorsqu'il est exposé à la lumière du soleil, et plus précisément aux UVB. Les sources alimentaires de vitamine D sont peu nombreuses : il s'agit des poissons gras, des huiles de foie de poisson ou du lait enrichi. La vitamine D existe aussi sous forme de compléments alimentaires.

Pour lire la suite de l'article. cliquez ici.
Laptop

Psychologie - Les pop-up d'Internet pourraient influencer notre cerveau

Un chercheur français a mis en évidence les effets de ces publicités sur Internet sur notre inconscient...

Influence sur le cerveau
© La Voix de la Russie
Qu'elles clignotent, scintillent, grossissent, déboulent de la droite ou par le haut, les pop-up finissent toujours dans notre cerveau. C'est le résultat d'une étude menée par Didier Courbet, professeur des Universités en sciences de l'Information et de la communication qui s'est intéressé avec une équipe de trois chercheurs, à l'influence de ces petites fenêtres publicitaires sur nos comportements, informe le site 20minutes.fr.

400 volontaires se sont prêtés à cette expérience menée à l'Université d'Aix-Marseille. Pendant qu'ils naviguaient sur Internet normalement, des pop-up de diverses marques (inventées pour l'occasion) apparaissaient sur l'écran. En éteignant l'ordinateur, la plupart prétendaient ne rien avoir observé. Comme s'ils étaient hermétiques à tout message intrusif. Mais selon les scientifiques, le cerveau humain imprime bien les marques même si le sujet ne s'en souvient pas.
Pills

Cholestérol : une sommité médicale anglaise dit pourquoi il a arrêté de prendre ses statines

Le Dr Kailash Chand, president de la British Medical Association, qui regroupe médecins et étudiants en médecine au Royaume-Uni met en garde contre la prescription de statines, une famille de médicaments qui font baisser le cholesterol.

Le Dr Kalaish Chand explique, dans un article publié dimanche à Londres par le Sunday Express, pourquoi il a arrêté de prendre les statines qui lui avaient été prescrites et met en garde contre leur généralisation. Selon le président de la British Medical Association, les futures directives britanniques qui visent à prescrire ces médicaments aux personnes dont le risque de développer une maladie cardiovasculaire (calculé) est égal ou supérieur à 10% (20% auparavant) « ne bénéficieront qu'aux laboratoires pharmaceutiques. »

C'est la première fois qu'une sommité médicale britannique élève ainsi la voix contre les statines.

Le débat sur les statines a été lancé pour la première fois en France en 2007 avec la parution du livre du Dr Michel de Lorgeril (chercheur au CNRS) « Dites à votre médecin que le cholestérol est innocent, il vous soignera sans médicaments. » Le Dr de Lorgeril a ensuite publié « Cholestérol, mensonges et propagande », qui a convaincu le Pr Philippe Even de l'inutilité de traiter le cholestérol pour prévenir les maladies cardiovasculaires. Le Pr Even a fait paraître il y a un an « La vérité sur le cholestérol. » Ces prises de position qui vont à l'encontre de la pensée dominante ont jusqu'ici été traitées avec condescendance par les médias français.

Lien pour lire la suite de l'article
Ambulance

Vaccins: l'OMS avoue qu'elle met la santé du monde en danger

Pour ceux qui n'ont toujours rien pigé sur les vaccins, voici des aveux supplémentaires et pas n'importe lesquels, ceux de la "grande" OMS, qui devraient faire comprendre à la fois l'ampleur du cynisme et l'irresponsabilité criminelle des prétendus "experts" mondiaux auxquels toutes les nations du monde obéissent pourtant au doigt et à l'oeil. Car il faut appeler un chat un chat et oser voir la responsabilité que nous avons tous vis-à-vis des générations futures dont l'avenir et la qualité de vie sont clairement et directement menacés par ces insoutenables manoeuvres d'apprentis-sorciers. Voici un extrait du rapport du Comité Consultatif sur la sécurité des vaccins de l'OMS (GACVS) de décembre 2013, tel que repris sur le site Mesvaccins.net :
Syringe

ALERTE : Coqueluche: attention à la propagande en faveur du vaccin (Boostrix)!

Plusieurs personnes nous ont demandé s'il était normal qu'un média - particulièrement docile- comme la RTBF (et Vivacité, tout cela fait partie du même ensemble) diffuse de façon aussi répétitive une telle propagande en faveur de la vaccination contre la coqueluche, préconisée même aux femmes enceintes !

Le message tourne en boucle, à la télé, à la radio. Un message simpliste qui vise à faire peur pour pousser à accepter le vaccin. Problème: la stratégie vaccinale préconisée - et qui fait sourire les pharmas de plaisir- a été démontrée INEFFICACE depuis 2012 par une étude canadienne de grande ampleur, menée par des chercheurs de l'Université de Laval au Québec. Pour ceux-ci, la vaccination des parents, ados et adultes n'est PAS la solution à la recrudescence des cas de coqueluche chez les plus jeunes enfants.
Coffee

Le café au beurre : nouvelle tendance aux États-Unis


Elle a les faveurs de la Silicon Valley, bénéficie de l'enthousiasme de Wall Street, non il ne s'agit pas de la dernière start-up à la mode mais bien de la dernière bizarrerie qui nous vient des Etats-Unis. Son petit nom: le bulletproof coffee, ou café pare-balle (comme les gilets).

Un café, du beurre, et des huiles, bref du gras, ça ne fait pas très envie, et pourtant, selon son créateur, l'entrepreneur Dave Asprey, ce serait l'arme fatale contre le coup de barre de 11h et la fringale qui va avec. Le bulletproof coffee aurait selon lui, mais aussi plusieurs témoignages, des effets extraordinaires sur l'organisme notamment grâce à sa capacité à stimuler la concentration et couper l'appétit.

Plus fort que le café

Le principe est simple, la caféine vous réveille tandis que le gras vous entretient pendant toute la matinée. Dans sa version officielle, le bulletproof coffee contient donc du café, du beurre, mais aussi de l'huile de coco et de palme. Pourquoi? Parce que ce sont des triglycérides à chaîne moyenne, ou TCM, qui sont autant de graisses facilement absorbables par l'organisme.
Roses

Lutter contre les irritations intimes avec les protections Bio


Lutter contre les irritations intimes avec les protections Bio

On s'interroge rarement sur la composition des protections intimes. Pourtant, celles-ci regorgent de produits chimiques. Au contact de l'une des parties les plus fragiles de l'anatomie féminine, les composés nocifs des tampons et serviettes hygiéniques classiques pénètrent l'organisme pouvant provoquer irritations, infections ou septicémie.

Manger de la nourriture industrielle bourrée d'additifs et de produits chimiques? Plus question. Utiliser des cosmétiques non naturels toxiques pour l'organisme? Non merci. Arrêter les protections hygiéniques chargées en substances nocives ? Voilà une question que l'on ne se pose pas souvent. Pourtant, une femme utilisera en moyenne 15 000 protections hygiéniques tout au long de sa vie. Soit 15 000 occasions pour l'organisme d'absorber pesticides, chlore, aluminium et autres substances réjouissantes.
Top