NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Santé et Bien-être
Carte


Syringe

Liens de causes à effets entre vaccination et mort subite du nourrisson

Traduction : Initiative citoyenne

© Inconnu
Une nouvelle étude publiée dans Current Medicine and Chemistry , intitulée « Mort subite du nourrisson après le vaccin hexavalent : une étude neuropathologique », apporte un soutien au lien qui fut longtemps considéré théorique entre un nombre toujours croissant de vaccins infantiles et le Syndrome de la Mort Subite du Nourrisson (SMSN).

Le fait que le pic d'âge pour les morts subites du nourrisson est de 2 - 4 mois, ce qui coïncide avec l'introduction de 11 injections contenant 16 vaccins (programme de vaccination aux Etats-Unis), est une cause tellement évidente de préoccupation, que même le CDC a été obligé de répondre directement à l'apparente coïncidence :

Commentaire: Pour aller un peu plus loin :

- Les chercheurs considèrent rarement que les vaccins puissent être la cause de la mort subite d'un nourrisson
- Absence de vitamine C et mort subite du nourrisson
- Vaccination Hépatite B interrompue après le décès de 3 nouveau-nés
- Accidents vasculaires cérébraux chez les jeunes : induits par les vaccins ?

Health

Le xylitol, le sorbitol, et d'autres polyols peuvent-ils remplacer le sucre en toute sécurité ? On dirait bien

Traduit par NOT

Dans le dernier article de cette série j'évoquais les édulcorants artificiels, et j'indiquais ma position sur le fait de les incorporer à l'alimentation - ou non. Cette semaine, je voudrais évoquer les alcools de sucre, qui sont un autre substitut populaire pauvre en calories, pour le sucre.

Le xylitol est le plus populaire et a fait l'objet du plus grand nombre de recherches, donc je vais me concentrer sur lui, mais les conclusions générales de cet article s'appliquent également aux autres alcools de sucre, comme le sorbitol et l'érythritol.Que sont exactement les alcools de sucre ?

Les alcools de sucre sont une sorte de 'glucide faiblement digestible,' une catégorie qui comprend aussi les fibres et les amidons résistants. Les alcools de sucre sont naturellement présents dans de nombreux fruits et sont également connus sous le nom de « polyols », vous aurez peut-être reconnu qu'il s'agit d'un FODMAP (acronyme pour « oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles »). Contrairement aux édulcorants artificiels, les alcools de sucre contiennent tout de même des calories, car nous pouvons les digérer et les absorber dans une certaine mesure. Le taux d'absorption varie selon les alcools de sucre, allant de 50% pour le xylitol à presque 80% pour le sorbitol, selon l'individu. (1) L'érythritol est presque entièrement absorbé, mais pas digéré, il n'apporte donc presque aucune calorie. (2)
Ambulance

Décès liés à de simples médicaments anti-douleurs : des milliers de victimes

© Inconnu
Le nombre de décès aux États-Unis et au Canada attribuables à des médicaments analgésiques couramment prescrits est plus élevé que celui des décès par surdose d'héroïne et de cocaïne combinés, selon une étude publiée dans l'American Journal of Public Health (AJPH).

En 2010, ces médicaments ont été en cause dans plus de 16 000 décès aux États-Unis, ce qui représente une augmentation spectaculaire au cours des deux dernières décennies. Les États-Unis et le Canada, indiquent les chercheurs, occupent respectivement les premier et deuxième rangs pour ce qui est de la consommation de médicaments opioïdes par habitant.

Commentaire: La banalisation des anti-douleurs nous ferait presque croire à leur innocuité, même pour les plus simple d'entre-eux.
Hélas, il n'en n'est rien.

Pour l'aspirine :

- En prévention, l'aspirine à petites doses procure plus de mal que de bien
- Les effets secondaires des médicaments tuent des milliers de malades

Le paracétamol :

- Perte auditive liée à l'ibuprofène (Advil) et au paracétamol (acétaminophène)
- Le paracétamol pourrait accroitre le risque d'asthme chez l'enfant

Une habitude à prendre : avant d'ouvrir machinalement un comprimé sous blister où un sachet, pour quoi ne pas prendre le temps de lire et relire la notice des effets secondaires? Et de réaliser que de subir les-dits effets secondaires, ça n'arrive pas qu'aux autres.

A notre disposition, nous avons des outils efficaces contre la douleur et la maladie, pour un travail de fond :

- Alimentation - Les fritures torpillent le tour de taille et la pression artérielle
- Alimentation riche en graisse - Art et science de la cétose nutritionnelle
- Une alimentation sans gluten diminue l'inflammation et fait maigrir
- Une alimentation de type Paléo, pauvre en lectines, avec des suppléments antioxydants, serait bonne pour les vaisseaux sanguins.
- La cétose et les cétones : comment une alimentation riche en graisse améliore le fonctionnement du cerveau
- Une alimentation riche en protéines serait bonne pour la santé

La méditation elle aussi peut grandement aider ( voir le programme Éiriú-Eolas) :

- La méditation peut aider contre l'anxiété, la dépression et la douleur
- Relaxation : les bienfaits du yoga, de la méditation et des activités anti-stress sur nos gènes
- Diminuer les douleurs avec la méditation pleine conscience
- La méditation en pleine conscience contre la solitude... et l'inflammation biologique ?

Attention

Superbactérie découverte sur du calmar et resistante... à presque tout

© DR
De la superbactérie dans le calmar
Découverte inquiétante au Canada: une nouvelle superbactérie, isolée sur du calmar sud-coréen, présente un profil de résistance qui la rend insensible à quasiment tous les antibiotiques. Ce qui confirme l'arrivée de telles bactéries dans la chaîne alimentaire.

De l'espèce Pseudomonas fluorescens, parfois pathogène pour les personnes les plus faibles, cette bactérie a été retrouvée dans du calmar vendu dans une épicerie chinoise de Saskatoon (province de la Saskatchewan), dans le cadre d'un contrôle de routine. Bonne pioche: elle porte un gène codant pour la carbapénémase, révèlent Joseph Rubin, de l'université de la Saskatchewan, et ses collègues dans Emerging Infectious Diseases, la revue des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Commentaire: La résistance aux antibiotiques est devenue un problème majeur pour l'humanité, la rendant d'autant plus vulnérable aux attaques de super-virus ou super-bactéries surgis d'on ne sait où...

- Résistance aux antibiotiques : une menace grave d'ampleur mondiale
- Selon des experts, le probléme des germes résistants aux antibiotiques pose « une menace apocalyptique »
- Une bactérie résistante à tous les antibiotiques découverte à Marseille
- Peste de Justinien - Des scientifiques trouvent l'ADN de la toute première peste bubonique et avertissent d'une potentielle nouvelle épidémie
- Âge d'Or, psychopathie et sixième extinction - 2e partie

Bacon n Eggs

Guerre contre le gras : le Time magazine abdique

© Inconnu
Drôle de « une » pour le célèbre magazine Time cette semaine. Et d'autant plus drôle que cette « une » contraste étrangement avec celle qui garnissait le même magazine il y a trente ans.

L'un des instruments les plus puissants de cette diabolisation était justement la presse généraliste, avec Time en première ligne. L'assaut quasi-permanent, dans les années 80, contre toute trace de gras dans nos aliments, la publicité vantant les mérites du « light » et de « l'allégé », et pour finir le tir de barrage des gouvernements sur les professionnels de la santé, ont réduit la part du gras dans l'alimentation du public. Et nous sommes globalement devenus plus gros et plus malades. Pendant ces trente ans séparant les deux couvertures de Time, plusieurs centaines de milliers de morts évitables ont été causées par des recommendations nutritionnelles erronnées. N'attendez ni excuses ni justification, ne faites pas attention au scandale de santé publique derrière le rideau, circulez il n'y a rien à voir, citoyen.

Commentaire: Pour en savoir plus sur ce gras si bon pour la santé :

- Une présentation du régime cétogène
- Interview de Stephen Phinney sur le régime cétogène
- Le régime cétogène pourrait être la clé pour guérir du cancer
- Le gras est bon pour la santé
- Ne privez pas votre enfant de gras !

Cheeseburger

Top 10 des aliments les plus cancérigènes

© Inconnu
La déclaration « tout provoque le cancer » est devenue une hyperbole populaire, que certaines personnes utilisent comme fourrage rhétorique pour excuser leurs propres échecs alimentaires et mode de vie. Mais la vérité est que effectivement, de nombreux produits alimentaires ordinaires ont été démontrés scientifiquement pour augmenter le risque de cancer. Voici les 10 aliments cancérigènes les plus malsains que vous ne devriez plus jamais manger ou vraiment très rarement :

1/ Organismes Génétiquement Modifiés (OGM)

Malheureusement, les OGM sont présents dans la production agroalimentaire, plus spécifiquement dans la plupart des dérivés alimentaires à base de maïs, de soja, de riz et de colza. Cependant, vous pouvez les éviter en vérifiant qu'il y a l'étiquette sans OGM, et en consommant les aliments qui sont produits naturellement sans la biotechnologie. Signalons que, l'Union Européenne fixe à 0,9 % le seuil d'OGM qu'un produit alimentaire européen peut contenir sans qu'on doive le signaler sur l'étiquette.

Attention

Le glutamate de sodium, problème de santé publique ?

© Ragesoss
Phénomène de société dans les pratiques culinaires, le glutamate de sodium a été découvert en 1908 par le professeur japonais Kikunea Ikeda qui l'identifie comme une nouvelle saveur, l'umami (de umai, « délicieux »). Il symbolise aujourd'hui pour de nombreux spécialistes, mais surtout pour tout le Japon, la cinquième saveur après le sucré, le salé, l'aigre et l'amer. Pourquoi le glutamate de sodium fait l'objet d'une méfiance ? Que donnent les études ? En Thaïlande par exemple, cet additif alimentaire pose des questions de santé publique.

Le glutamate monosodique (GMS), communément nommé glutamate ou MSG en anglais, est principalement utilisé comme rehausseur de saveur dans l'industrie agroalimentaire. Dans sa forme la plus pure, le GMS a l'apparence d'une poudre blanche et cristalline. Il s'agit de l'additif alimentaire E621.
Family

Les risques de grandir avec des parent bipolaires

© Psychomédia
Les enfants de parents souffrant d'un trouble bipolaire (auparavant appelé maniaco-dépression) sont plus sujets à certains problèmes psychosociaux, particulièrement aux comportements sexuels à risque, selon une étude québécoise publiée dans le Journal of Affective Disorders.

Le trouble bipolaire compte parmi les 10 affections les plus invalidantes, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), soulignent les auteurs.

La maladie est caractérisée par des périodes de grande euphorie, une fuite des idées et une diminution du besoin de dormir, ainsi que par périodes de profonde tristesse et de désespoir (dépression).

Le trouble bipolaire s'accompagne d'un risque accru de suicide, de toxicomanie, d'hypersexualité, de mésentente familiale et de comportement agressif. Des recherches antérieures ont montré que les enfants de parents atteints du trouble présentent un risque plus élevé de développer une maladie psychiatrique.

Mark Ellenbogen et Rami Nijjar du département de psychologie de l'Université Concordia ont suivi des enfants de parents bipolaires et des enfants venant de familles sans trouble mental, de 4 à 12 ans jusqu'au début de l'âge adulte.

Ils ont évalué les 4 comportements suivants : comportement suicidaire; actes autodestructeurs; tabagisme; délinquance ou comportement criminel et comportements sexuels à risque (relations sexuelles avant l'âge de 16 ans, relations sexuelles non protégées, avortements).

Pour les deux sexes, la plus grande différence observée concernait ce dernier type de comportement, lequel peut être vu comme une extension d'autres tendances. "Les comportements sexuels à risque se situent dans le spectre des comportements d'extériorisation généraux, comme la délinquance et l'agression", explique le Pr Ellenbogen. "Nous savons que les comportements d'extériorisation durant la moyenne enfance en sont un prédicteur".

Commentaire: Ce programme semble rejoindre les idées du Dr. Gabor Maté illustrées dans son livre Quand le corps dit non. Il y discute de la dimension biopsychosociale des maladies et notamment de la manière dont la famille et l'entourage ont impact sur la santé.

Quand le corps dit non - Le stress qui démolit

Sun

Allaitement maternel moins efficace si la mère manque de vitamine D

© RelaxNews / niderlander /shutterstock.com
Une étude suggère que les mères qui allaitent devrait augmenter leur consommation quotidienne en vitamine D afin d'améliorer la santé future de leurs bébés.
Les spécialistes sont enfin tombés d'accord dans le débat sur les mérites respectifs de l'allaitement au biberon et de l'allaitement au sein. Peu importe la façon dont leurs mères choisissent de les nourrir, les bébés ont besoin de plus de vitamine D.

Le lait de la plupart des femmes qui donnent le sein contient très peu de vitamine D et les additifs dans les bouillies sont largement insuffisants, déclare le docteur Robert Heaney, endocrinologue clinique spécialisé dans la nutrition et professeur à l'université Creighton dans le Nebraska, aux États-Unis.

Importante tout au long de la vie, la vitamine D est essentielle durant la première année pour réduire le risque immédiat d'infection et, plus tard, le développement de maladies auto-immunes comme la sclérose en plaque ou le diabète de type 1.

Le docteur Heaney cite une étude publiée il y a un an dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism qui indique que la vitamine D joue un rôle crucial dans le métabolisme et le fonctionnement hormonal.
Ambulance

Une épidémie de sommeil au Kazakhstan

Nous sommes dans le village de Kalachi au Kazakhstan , de nombreux villageois auraient été atteint d'une étrange épidémie, en effet, il se serait endormi durant plusieurs jours avant de se réveiller sans savoir ce qui a pu se passer.

Cela fait depuis mai 2013 que cette épidémie à commencer, il semble qu'il y ait eut plusieurs vague, une en mai de l'an dernier, une pour la nouvelle année et récemment au mois de mai. Sur ce village d'environ 6500 personnes un peu plus de soixante personnes ont été atteinte. En général les personnes qui ont été touché dorment entre deux et six jours. Lorsque cela se déclenche, la personne s'endort directement, un peu comme si elle avait été « éteinte » pour se réveiller quelques jours après sans comprendre ce qui s'était passé.

Une grande partie de la population travaille dans une mine d'uranium et c'est l'une des explications possibles pour cette épidémie.
Top