Traduction trouvée sur Boursorama

La Chine se prépare-t-elle à un événement planétaire imminent ?

white rice
© inconnu
La Chine ne se contente pas de construire des cités capables de loger des centaines de millions d'habitants loin des côtes, elle constitue également de gigantesques stocks de matières premières.
A chacun d'en tirer ses propres conclusions...

Les experts agricoles des Nations Unies font état d'une anomalie, d'après les chiffres la Chine a importé 2,6 millions de tonnes de riz en 2012, quatre fois plus que les 575 000 tonnes importées en 2011. Il n'y a pas de raison évidente pour que les importations aient augmenté dans de telles proportions, puisqu'il n'y aucune pénurie de riz en Chine.

Apparemment les Chinois profiteraient de la faiblesse des prix internationaux, mais cela indique surtout que la Chine constitue de vastes réserves de riz, cultivé au Canada. Pourquoi la Chine se mettrait-elle subitement à stocker ces millions de tonnes de riz, sans raison apparente ?

Peut-être lié au fait que la Chine accélère son dispositif militaire et lancerait des préparatifs de guerre dans le Pacifique et en Asie centrale.

Si 400% d'augmentation des stocks de riz ne suffisent pas pour vous convaincre que les Chinois se préparent à un événement important à court terme, observez ce qui se passe en Australie :deux grands distributeurs de lait maternisé du pays ont indiqué qu'ils étaient incapables de subvenir à la demande intérieure. Des magasins à travers le pays sont en rupture, essentiellement en raison des exportations massives vers la Chine de lait déshydraté.

Une hausse des exportations de l'une des marques de lait pour nourrisson les plus populaires d'Australie a provoqué un spectacle inhabituel dans ce pays riche : des étagères vides dans certains points de vente de premier plan.

Les Chinois ont peut-être un problème avec leur lait maternisé, du style du scandale de la contamination du lait qui les a touchés il y 4 ans ?

En plus du stockage alimentaire, ils diversifient leurs avoirs libellés en dollars, dans des biens physiques.

En effet, en seulement un mois, en 2012, ils ont importé et stocké plus d'or que la totalité de l'or des coffres de la Banque centrale européenne.

Leurs stocks de métaux précieux ont augmenté si rapidement ces dernières années, que la quantité réelle des avoirs chinois restent un mystère complet pour les Occidentaux. Il se pourrait que la République Populaire soit maintenant le deuxième plus grand pays de thésaurisation dans le monde, derrière les États-Unis. Nous n'aurons aucune certitude tant que la Chine ne communiquera pas officiellement ses chiffres, mais vu la cadence de stockage qui est d'un peu moins de 1000 tonnes par an, il est pratiquement certain que la Chine soit au minimum le deuxième plus grand détenteur d'or au monde, dépassant l'Allemagne avec ses 3.395 tonnes et en second lieu les États-Unis.

Mais les Chinois n'achètent pas seulement des métaux précieux, ils acquièrent à vitesse grand V des métaux industriels.

Le prix du fer était à son niveau record il y a 15 mois, à 153,90 $ la tonne. La remontée des prix, qui a commencé en décembre 2012, serait principalement due à la reconstitution de leurs stocks, afin de répondre à une hypothétique stimulation économique intérieure.

La version médiatisée de la Chine reconstituant ses stocks, en prévision d'une reprise économique, est assez amusante, étant donné qu'il y a 8 mois l'agence Reuters rapportait que la Chine avait des surplus, et que leurs installations de stockage étaient saturées !

Les entrepôts de métaux sont tellement pleins, qu'ils stockent le cuivre sur des parkings. Au port de Qingdao, qui abrite un des plus important port chinois pour le minerai de fer, des centaines de tas de minerais, haut comme des immeubles de trois étages, débordent dans la zone stockage des céréales, et pratiquement jusque dans les rues adjacentes.

Plus au sud, les entrepôts sous douane de Shanghai utilisent aussi des parkings pour stocker le minerai de cuivre en surabondance, ce qui serait de mauvais augure pour les prix mondiaux des métaux et soulève des questions quant à la capacité de la Chine à soutenir sa croissance économique, alors que le reste du monde vacille. Pourquoi la Chine stockerait massivement du minerai de fer alors qu'elle en possède déjà d'énormes quantités excédentaires ?

Quelque chose nous dit que cela n'a rien à voir avec une hypothétique reprise économique ou les théories économiques, en termes d'analyse traditionnelle.

Pourquoi la Chine a-t-elle brutalement besoin de quatre fois plus de riz d'une année sur l'autre ?

Pourquoi acheter plus de fer, lorsque vous avez déjà d'énormes surplus ?

Pourquoi acheter de l'or, quand le président de la Réserve Fédérale, Ben Bernanke, suggère que ce n'est qu'une relique sans valeur ?

Pourquoi construire des villes gigantesques, pouvant loger des millions de personnes, et les conserver vides ?

Tout cela ne tient pas debout. À moins que les Chinois ne soient au courant de quelque chose que nos gouvernements occultent...

Est-il possible, dans un monde où il y des centaines de milliers de milliards de dollars de dette, où les États-Unis contrôlent indirectement la plupart des réserves pétrolières de la planète, et où des super puissances ont construit des dizaines de milliers d'armes nucléaires et dépensé des centaines de milliards de dollars en armes, que les Chinois aient conscience que les choses soient en train de prendre une tournure dramatique, dans un avenir proche ?

Les Chinois achètent des biens matériels, pas seulement des actifs sous forme papier, mais des produits physiques réels, qu'ils stockent dans tout le pays. Peut-être ont-ils décidé que les dettes américaines et européennes sont de mauvaises affaires, et que ce n'est qu'une question de temps avant que leurs systèmes financiers, économiques et monétaires, subissent un effondrement total.

Au mieux, ces signes indiquent que la République Populaire de Chine s'attend à ce que la valeur des devises (ils possèdent des milliards de réserves de change occidental) se détériorera par rapport à la valeur des matières premières physiques. Ils s'approvisionnent avant le carnage, et achètent tout ce qu'ils peuvent avant que leurs économies ne disparaissent. Au pire, ils peuvent très bien se préparer, comme l'avertit l'analyste géopolitique Joel Skousen, dans son documentaire stratégique, à la prochaine décennie qui verra les Chinois et les Russes s'associer contre les États-Unis dans une épreuve de force thermonucléaire.

Difficile à croire ? Peut-être. Mais considérez que la Chine prend des mesures concrètes, en plus de leurs stockages, qui suggèrent que nous serions déjà dans les prémices d'une troisième guerre mondiale. Ils ont cartographié les USA en totalité, eau, énergie, raffineries, commerce et infrastructures de transport. Ils sont directement impliqués dans le piratage gouvernemental et des réseaux commerciaux, et ont réalisé le plus grand transfert de richesse de l'histoire.

Militairement, la République Populaire de Chine a développé de nouvelles technologies, telles que des systèmes d'armes EMP, capables de neutraliser nos flottes militaires et la totalité de l'infrastructure électrique des pays. Elle a été prise en flagrant délit de fabrication de fausses puces informatiques, utilisées dans des systèmes d'armes de l'US Navy. Si vous doutez encore des intentions et des attentes de la Chine, tournez-vous vers d'autres pays, où apparaissent les signes que quelque chose de terrible se prépare, et planifient les pires scénarios :

- Les Russes ont lancé l'année dernière la construction de 5000 bunkers souterrains, prêts pour la fin de l'année.

- L'occident a construit un coffre fort appelé « Doomsday Seed », au Svalbard, en Norvège, qui contient des dizaines de milliers de variétés de semences, et est censé les préserver en cas d'événements de style Armageddon, comme l'impact d'astéroïdes ou une guerre nucléaire.

- Le gouvernement des États-Unis a stocké des dizaines de millions des rations d'urgence et d'autres fournitures. Il a régionalisé les centres de distribution d'urgence dans tout le pays (curieusement, ces fournitures stockées n'ont pas été allouées aux victimes de l'ouragan Sandy !)

- Le gouvernement a acheté près de 2 milliards de munitions au cours des dernières années.

- Le Pentagone a activement planifié « un écroulement économique à grande échelle », War Gaming et « troubles civils ».

- La Chine a récemment lancé un appel par le biais de l'agence Xinhua, pour le désarmement complet de la population américaine.

Peut-être y a-t-il une raison à ce que l'ancien membre du Congrès, Roscoe Bartlett, ait averti que "ceux qui le peuvent, doivent déménager leurs familles hors des villes". Comme Kyle Basse l'a noté dans un récent discours, "c'est juste une question de temps". Compte tenu de la similitude avec certains événements historiques, nous pensons que vous devinez comment cela se terminera. La guerre.

Les gouvernements à travers le monde font des réserves de nourriture, de fournitures, de métaux précieux, ce qui suggère qu'il y a connaissance d'un événement imminent.

Et vous, que faites-vous ?