La revue Prescrire demande le retrait de médicaments qu'elle juge plus dangereux qu'utiles.

© Inconnu
Alors que les Dr Even et Debré s'en prenaient à la prescription de médicaments inutiles dans un livre paru en septembre 2012 (Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux, Le Cherche Midi), les scandales ne cessent pas de toucher l'autorité française du médicament. Après l'affaire du Médiator c'est maintenant celles des pilules contraceptives qui fait les gros titres de la presse.

Parallèlement à cela, la revue médicale Prescrire, connue pour son indépendance, s'est attaquée au dossier des médicaments dont le service médical rendu est insuffisant. La liste a été publiée dans le numéro de février dans un dossier spécial. Elle est basée sur l'ensemble des analyses publiées dans la revue entre 2010 et 2012. Les médicaments cités présenteraient des risques sanitaires disproportionnés par rapport aux bénéfices apportés mais leur travail ne s'arrête pas là puisque les auteurs proposent également des alternatives thérapeutiques.

Lire la suite sur le site La Nutrition