Bienvenue à Sott.net
sam., 06 fév. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Science et Technologie
Carte


Nuke

Japon : un volcan entre en éruption à 50km d'une centrale nucléaire

© Reuters
Le volcan Sakurajima est entré en éruption vendredi, en début de soirée (heure locale) dans le sud du Japon, a annoncé l'agence météorologique. Aucun blessé n'est pour le moment a déplorer.



Blackbox

Le temps existe t-il ?

Bernard Jampsin vous explique comment comprendre le temps. L'espace-temps est une notion que nous ne pouvons pas concevoir mais M. Jampsin vous donne une analogie permettant d'avoir une idée de ce que nous ne pouvons - à priori- pas comprendre.

Commentaire: Si le temps « n'existe pas », ou tout du moins pas tel que nous le percevons, pourquoi alors notre perception est-elle limitée de la sorte ? Serait-ce nécessaire pour que nous apprenions des leçons qui ne peuvent être apprises qu'avec un temps limité ? Serait-ce nos sens qui nous limitent ?


Robot

Le futur est là : un robot présente pour la première fois la météo sur une chaîne TV en Chine

La chaîne Shanghai Dragon TV a "embauché" un robot doté d'une intelligence artificielle (IA) comme présentateur météo pour son programme matinal en direct.
© Google
Hal, le programme-robot dans "2001 l'Odyssée de l'espace". Pas très loin de nous ?
« Je suis ravie de commencer mon nouveau travail à l'occasion du solstice d'hiver », a déclaré XiaoIce lors de sa première émission le 23 décembre 2015.

Commentaire: Vous pouvez lire:


Magnify

Pour la première fois, la naissance d'une tumeur cancéreuse est observée

Pour la première fois, des chercheurs ont pu observer la naissance d'une cellule tumorale et son évolution en cancer. Révélant ainsi un mécanisme génétique à l'œuvre.

© public domain
Photo d'une cellule cancéreuse prise au microscope (illustration)
CELLULE. Pour la première fois, des chercheurs ont observé en direct la naissance d'un cancer chez un animal depuis la première cellule affectée et ont ensuite pu suivre leur propagation. Des observations inédites qui pourraient aider à mieux comprendre le mélanome, un cancer agressif de la peau. Publiés jeudi 28 janvier 2016 dans la revue américaine Science, ces travaux sont aussi susceptibles d'ouvrir la voie à de nouveaux traitements qui ciblent la tumeur avant même qu'elle ne commence à se développer.

"Le grand mystère, c'est le fait de savoir pourquoi des cellules dans l'organisme ont déjà des mutations observées dans un cancer mais ne se comportent pas comme tel", relève le Dr Charles Kaufman, un chercheur au Laboratoire Zon à l'hôpital des enfants de Boston, principal auteur de cette étude. "Nous avons découvert que le cancer se déclenche après l'activation d'un cancérogène, ou la perte d'un suppresseur de tumeur, ce qui peut se produire quand une seule cellule revient à l'état de cellule souche", explique-t-il.

Commentaire: Ne pas oublier que le corps possède des mécanismes pour détruire les cellules cancéreuse. Ces mécanismes dépendent toutefois d'avoir un corps qui élimine bien, qui reçoit des nutriments et des vitamines ainsi que de l'iode en quantité suffisante et qui sait éliminer le stress.


Cow Skull

Un maïs OGM de 1996 reconnu toxique pour l'alimentation animale

Le premier maïs commercialisé pour nourrir le bétail a eu des effets nocifs sur les animaux. C'est ce que révèle une étude du Centre de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique ( CRIIGEN ), présentée aujourd'hui à Bruxelles par José Bové et Michèle Rivasi.

Les résultats de cette étude étaient particulièrement attendus, puisque le maïs OGM mis en cause, cultivé au départ sur quelques milliers d'hectares, était le premier à avoir obtenu l'autorisation de mise sur le marché pour l'alimentation animale. De son nom de code Bt 176, il était commercialisé par le groupe pharmaceutique suisse Novartis ( devenu Syngenta).

Dès 1996, ce maïs OGM avait provoqué plusieurs polémiques. Il produisait un insecticide Bt modifié et contenait également un gène de résistance à un antibiotique. A la suite de ces polémiques, le Bt 176 avait du être retiré du marché.

Jupiter

Système solaire : des preuves de l'existence d'une nouvelle planète géante

© Capture Creative Commons @Jogadyl
Représentation des planètes et planètes naines du système solaire. Une nouvelle planète pourrait avoir été découverte
Les astronomes de l'Institut de Technologie de Californie ont annoncé ce mercredi avoir trouvé de nouvelles preuves d'une planète glacée géante. Cette planète se trouverait au fin fond du système solaire, bien au-delà de Pluton. Les astronomes californiens l'ont baptisée la «Planet Nine» ou «Planète Neuf» en français, rapporte le Washington Post.

L'article de l'Institut de Technologie de Californie décrit cette planète comme dix fois plus grosse que la Terre, même s'ils ne l'ont pas observée directement. En effet, c'est un peu par hasard que Michael Brown et Konstantin Batygin ont fait leur découverte. Le Washington Post explique que les deux scientifiques étudiaient à l'origine le mouvement de planètes naines récemment découvertes et d'autres petits objets situés dans le système solaire externe, c'est-à-dire au-delà de la ceinture d'astéroïdes. C'est là qu'ils se sont aperçus que le mouvement de ces planètes naines devait être influencé par la gravité d'une planète cachée. Ils décrivent ainsi un «perturbateur massif».

Cow Skull

Des embryons humains génétiquement modifiés pour très bientôt ?

© Inconnu
Les premiers embryons humains génétiquement modifiés pourraient être créés en Grande-Bretagne d'ici quelques semaines. Les scientifiques du Francis Crick Institute in London en ont formulé la demande en septembre dernier (cf. La Grande Bretagne autorisera-t-elle la manipulation génétique d'embryons ?).

Aujourd'hui, la Human Fertilisation and Embryology Authority (HFEA), autorité britannique de la fertilisation humaine et de l'embryologie, se réunit pour discuter de l'octroi d'une possible licence afin que le génome d'embryons « surnuméraires » conçus lors d'une FIV soit édité et utilisé à de fins de recherches. La validation finale de l'autorisation devrait être annoncée courant janvier.

Si la proposition du Francis Crick Institute était approuvée, l'embryon transgénique créé ne pourrait ni vivre au-delà de quatorze jours, ni être implanté in utero. Cependant, les chercheurs espèrent que leur travail aboutira un jour à la naissance du premier bébé génétiquement modifié. Pour David King, directeur du groupe Human Genetic Alert, opposé à toute édition du génome, il s'agit « de la première étape d'un chemin que les scientifiques ont pavé vers la légalisation de bébés génétiquement modifiés ».

Mars

En janvier, Vénus, Mars, Mercure, Jupiter et Saturne seront alignées, une première depuis 10 ans

Janvier va être un mois très intéressant pour les astronomes. En effet, Vénus, Mars, Mercure, Jupiter et Saturne vont occuper le ciel nocturne et très prochainement, ces cinq planètes vont être alignées. Ce n'était pas arrivé depuis 2005 ! L'alignement de ces cinq planètes sera visible dans le ciel nocturne à partir du 20 janvier prochain et jusqu'au 20 février. Selon les astronomes, les planètes vont apparaitre alignées de l'horizon vers la Lune. Voici ce que les spécialistes prévoient de voir dans le ciel pour le samedi 30 janvier.


Commentaire : La dernière fois que cet alignement a eu lieu, ce fut lors du ravageur tsunami du 26 décembre 2004 de Banda Aceh dans l'Océan indien. A surveiller donc, durant tout le mois !


© Alan Duffy SkySafari
Pendant un mois, à partir de mercredi 20 janvier 2016, cinq planètes qui sont habituellement invisibles à l'œil nu, seront visibles dans un alignement presque parfait.
La conservatrice du Planétarium de Melbourne, le Dr Tanya Hill explique que ce phénomène va se reproduire à plusieurs reprises. Si jamais vous le ratez, rassurez-vous, ces planètes seront de nouveau alignées en août prochain et également en octobre 2018.

2016 est une année particulièrement propice pour pouvoir observer les astres dans notre ciel. Depuis le début de l'année, ces planètes sont visibles à l'œil nu sans aucun équipement spécial. Si vous regardez le Soleil se lever, vous aurez donc vu en une heure, les sept astres errants et
© Resurgere
qui ont donné leurs noms aux sept jours de la semaine (Lune-Lundi, Mars-Mardi, Mercure-Mercredi, Jupiter-Jeudi, Vénus-Vendredi, Saturne-Samedi et Soleil-Dimanche).

Ice Cube

Le froid, un « vaccin » contre les agressions de la vie ?

© André Karwath.
Mouche drosophile
Chercheur au CNRS, Eric Le Bourg pourrait vous parler de ses mouches du vinaigre, ses chères drosophiles, pendant des heures. Pour le spécialiste du vieillissement qu'il est, ces insectes ayant la bonne idée de ne vivre que deux mois lorsqu'ils sont à 25°C, ils constituent un modèle animal idéal : avec une longévité si faible, il est possible de faire de nombreuses expériences. Lors de tests effectués il y a quelques années, Eric Le Bourg s'était ainsi aperçu que des mouches exposées jeunes au froid vivaient plus longtemps et résistaient mieux à des stress importants - froid, chaleur, infection fongique - quatre semaines plus tard, c'est-à-dire non loin de la fin de leur existence. Ce résultat posait une question cruciale : la protection conférée par cette exposition précoce à un stress modéré avait-elle une durée fixe, en l'occurrence quatre semaines, ou bien durait-elle toute la vie ? Encore fallait-il, pour le déterminer, être capable d'allonger sur demande la longévité des mouches... Par chance, c'est chose aisée avec les drosophiles, qui vivent sensiblement plus longtemps lorsque la température ambiante s'abaisse.

Commentaire: Le froid semble déclencher des réactions intéressantes dans le corps. On connaissait le traitement par cryothérapie utilisé par les rugbymen, une douche froide le matin semble avoir également de grands effets positifs.


Nebula

Une explosion plus lumineuse que toute la Voie Lactée détectée dans l'Espace

Des scientifiques ont eu une vision des plus étonnantes en regardant dans l'Espace : une explosion cosmique sous la forme d'une lointaine supernova extrêmement lumineuse, tellement lumineuse même qu'elle ne saurait être expliquée simplement...

L'étoile qui explose a été baptisée ASASSN-15lh, elle ne mesure que 16 km de diamètre et pourtant elle est plus lumineuse que la Voie Lactée tout entière. Et si c'est la première fois que l'on assiste à ce genre de chose, c'est parce l'étoile est située à quelques 3,8 milliards d'années-lumière. Autrement dit, l'explosion de cette super-supernova a eu lieu au moment où la vie émergeait tout juste sur Terre.

C'est le 14 Juin 2015 que l'équipe All Sky Automated Survey for SuperNovae (ASAS-SN, d'où le nom de l'étoile) ont fait cette découverte. Normalement, avec leur matériel, ils ne repèrent que des astres éloignés au maximum de 340 millions d'années-lumière. Celle-ci étant tellement brillante - 570 milliards de fois plus que notre propre soleil - qu'elle leur est apparue très nettement.