NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Science et Technologie
Carte


Magnify

Des virus qui contrôlent des bactéries dans les intestins

© Inconnu
crAssphage attaquant une bactérie intestinale E. coli
Cette semaine, des scientifiques rapportent la découverte d'un nouveau virus pourtant très commun qui vit de bactéries à l'intérieur de nos intestins. Il a été baptisé crAssphage et nous verrons plus loin d'où il tire son nom. Et il est environ six fois plus abondant que tous les autres virus bactériens connus réunis alors comment avons-nous pu passer à côté pendant si longtemps ?

Ce manquement pourrait sembler particulièrement étrange compte tenu de l'intensité avec laquelle notre microbiome intestinal a été examiné dernièrement. Alors que toute l'attention s'est concentrée sur les bactéries, le microbiome comprend aussi des virus et des champignons. Les virus que nous connaissons le plus sont ceux qui nous rendent malades, mais les crAssphage et d'autres virus qui vivent dans nos intestins attaquent les bactéries, pas les humains. Ils sont appelés bactériophages, ou seulement phages, pour faire court.
Attention

Transfert établi de nanoparticules dans une simple salade

© Techno-science.net
Une équipe Grenobloise a étudié la croissance de laitues exposées aux nanoparticules. En plus de la contamination des sols, l'étude s'est intéressée à la contamination atmosphérique, une première pour ces particules présentes dans les produits courants comme les peintures de bâtiments.

Les nanoparticules (NP) sont présentes dans un grand nombre de produits de consommation. Le secteur du bâtiment par exemple est l'un des principaux domaines utilisant des NP de TiO2, notamment dans les peintures. Qu'advient-il une fois que ces NP sont déversées dans la nature, que ce soit dans l'atmosphère ou dans les sols ? Un transfert vers les plantes ? Pour quelles conséquences ? Pour en savoir plus, une équipe de l'ISTerre s'est concentrée sur les laitues dans une étude publiée dans Journal of Hazardous Materials: celles-ci ont été exposées à des concentrations de nanoparticules et de microparticules de TiO2 variables, que ce soient des TiO2 seuls ou présents dans des lixiviats (des eaux chargées) de peinture après un traitement de vieillissement. L'équipe a étudié le transfert par voie racinaire et foliaire, mais les résultats les plus originaux ont été obtenus sur le transfert foliaire, pour lequel les connaissances sont très parcellaires. Le challenge consistait à détecter des concentrations extrêmement basses de NP ou de produits secondaires.

Commentaire: Ah les joies et les bienfaits de la « science » moderne...

- Les nanoparticules : déjà notre pain quotidien
- Les nanoparticules peuvent endommager le cerveau
- Les nanoparticules sont dangereuses ! Donc aussi dans les vaccins...

Network

La France, en route vers la censure d'Internet

© LCHAM/SIPA
Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, met en oeuvre le projet de censure d'Internet du Premier ministre Manuel Valls.
Le pays des Lumières, havre des libertés, met en place petit à petit un système de blocage administratif des sites web, sans intervention de la justice.

C'est le genre d'article qu'on espérait ne jamais devoir écrire... Les députés ont voté mardi soir en commission des Lois le blocage administratif de sites faisant l'apologie du terrorisme, et ce, sans intervention de la justice. L'Assemblée devra se prononcer en plénière mi-septembre sur l'ensemble du projet de loi de lutte contre le terrorisme. Si le but est évidemment louable, la mesure est largement critiquée, dans la droite ligne des blocages prévus pour lutter contre la pédopornographie.

Quelques heures avant le vote, une commission spécialisée avait durement contesté le projet du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Dans sa recommandation, cette commission de réflexion sur le droit et les libertés à l'âge du numérique, créée en février pour éclairer les parlementaires sur ces questions, rappelle que "le préalable d'une décision judiciaire apparaît comme un principe essentiel, de nature à respecter l'ensemble des intérêts en présence, lorsque est envisagé le blocage de l'accès à des contenus illicites sur des réseaux numériques".

Coprésidée par le député socialiste Christian Paul et l'avocate Christiane Féral-Schuhl, la commission explique notamment que le blocage des sites est très difficile à mettre en oeuvre. Mais le projet est bien parti pour être validé en septembre, d'autant qu'il est très cher au Premier ministre Manuel Valls, qui avait déjà fait un pas dans cette direction lorsqu'il était Place Beauvau. Aujourd'hui, comme pour tous les projets de loi concernant les libertés sur Internet (Hadopi, Loppsi 2, Loi de programmation militaire, etc.), quelques députés de tous bords qui ont compris le fonctionnement d'Internet semblent s'opposer, en vain, à l'éternel fantasme de contrôle d'Internet, que l'on retrouve autant à droite qu'à gauche.
Camcorder

L'intérieur du cratère géant sibérien filmé

© Inconnu
Découvert il y a quelques jours dans la péninsule de Yamal, un cratère géant intrigue les scientifiques qui tentent de comprendre les raisons de son apparition. Une équipe de chercheurs russe a pu filmer l'intérieur de ce mystérieux trou.

Avec son diamètre de 80 mètres, le cratère a déjà enflammé l'imagination des internautes qui imaginent toutes sortes de scénarios plus incroyables les uns que les autres. Pour tenter de comprendre, une équipe de chercheurs russes s'est rendue sur place. Elle a découvert au fond du cratère un petit lac ainsi que la présence de glace au fond de la cavité. La profondeur a également pu être estimée à 70 mètres.

S'il vient juste d'être découvert, le cratère pourrait s'être formé il y a une à deux années selon le scientifique russe Andrey Plekhanov. De quelle manière ? La principale théorie soutenue par les scientifiques fait état d'une possible explosion souterraine qui expliquerait ainsi la présence d'un monticule de terre tour autour du trou. Celle-ci pourrait avoir été provoquée par le réchauffement de la zone, faisant exploser une poche de gaz, éjectant des tonnes de terres comme un bouchon de champagne.
Magnify

Des chercheurs ont créé le matériau le plus sombre du monde

Un matériau si sombre qu'il absorbe 99,965 % de la lumière ? Des scientifiques britanniques ont conçu un tel objet. Avec à la clé, des applications spatiales et militaires.

Le noir de ce matériau est si profond qu'il est perçu par l'œil humain comme un objet en deux dimensions, même si sa surface n'est pas plane. Crédits : Surrey Nanosystems
Les scientifiques d'une société britannique ont créé un matériau si noir qu'il est capable d'absorber 99,965 % de la lumière. Concrètement, lorsque vous regardez ce matériau baptisé Vantablack, vous ne voyez rien d'autre... qu'un trou (noir, bien sûr).

Pour donner un autre exemple, imaginez une chemise et un pantalon fabriqués avec ce matériau, portés par un homme marchant dans la rue : à la place de la chemise et du pantalon, vous ne verriez qu'un corps... en deux dimensions, un peu comme une ombre portée se déplaçant sur un mur.

Évidemment, ce matériau constitué de nanotubes de carbone n'a pas été créé à des fins vestimentaires, mais à des fins militaires et spatiales.
Fireball 5

Les chutes de météorites ont-elles eu un impact sur l'évolution ?

De gros fragments d'astéroïdes qui tombaient sur Terre dans un passé lointain non seulement anéantissaient des espèces peuplant notre planète, mais aussi favorisaient l'apparition des espèces nouvelles. Peut-être, les ancêtres de nombreuses espèces modernes ont vu le jour grâce à ce « bombardement ».

Une confirmation a été trouvée à une hypothèse expliquant une brusque explosion de la diversiité de plantes et d'animaux sur Terre en un laps de temps relativement court il y a 470 millions d'années. Les paléontologistes appellent cette brève période d'apparition de classes d'animaux modernes la radiation ordovicienne. Le maillon manquant pour expliquer les causes de ces événements reculés a été trouvé grâce à un météorite.

Des météorites de quelques centimètres de diamètre ont été découverts dans une carrière de marbre rose près de Stockholm. En 20 ans plus d'une centaine de météorites du même type ont été trouvés dans les couches de marbre datant de la période de la radiation ordovicienne. Cependant une nouvelle trouvaille a soulevé des questions car elle était de type indédit, méconnu de la science.
Wreath

Surprise! Les moustiques OGM seraient-ils inefficaces ?

© Inconnu
Modifiés par transgenèse pour être « stériles » afin de réduire les populations de moustiques Aedes aegypti vecteurs de la dengue, les moustiques mis au point par l'entreprise Oxitec avaient été lâchés en 2013 en grand nombre dans plusieurs municipalités brésiliennes. Cependant, l'efficacité de ce moustique génétiquement modifié est remise en cause.

Dans l'État de Bahia, au nord est du pays, la municipalité de Jacobina avait accepté de servir de zone test pour ce moustique transgénique... L'entreprise Oxitec a annoncé que les lâchers expérimentaux avaient commencé en juin 2013 et devaient se prolonger sur une période de deux à trois ans. Or, quelques mois après les lâchers, en février 2014, la municipalité vient de décréter l'état d'urgence sanitaire face à une recrudescence de l'épidémie de dengue. Pourtant, auparavant, l'entreprise en charge de la production à grande échelle de ces moustiques GM, Moscamed, avait rapporté une réduction de 81 % à 100 % des cas de dengue dans au moins deux quartiers de Jacobina.
Eagle

Déclin des oiseaux lié aux néonicotinoïdes

© Inconnu
Pour la première fois, une étude britannique établit un lien statistique entre l'utilisation de ces pesticides et le déclin des populations d'oiseaux des champs.
Perturbez un échelon de la chaîne alimentaire, et c'est tout un écosystème qui est ébranlé.
Des travaux publiés au­jourd'hui dans Nature montrent, chiffres à l'appui, qu'un insecticide agricole a réduit certaines populations d'oiseaux aux Pays-Bas. Ils portent une nouvelle accusation contre l'imidaclopride, une molécule de la famille des néonicotinoïdes dont l'usage a été en partie restreint dans l'Union européenne, en raison du risque qu'elle fait courir aux populations d'abeilles et de bourdons.


« Ces travaux sont d'autant plus importants qu'ils ont été conduits à l'échelle d'un pays entier et sur quinze espèces d'oiseaux, analyse Jean-Marc Bonmatin, du Centre de biophysique moléculaire d'Orléans (France). Ils établissent un lien statistique direct entre la concentration de pesticides dans les eaux de surface et la démographie des oiseaux. Un lien indiscutable, tant les données et la méthode de mes collègues néerlandais sont fiables. »

Dans les régions néerlandaises où la concentration des eaux de surface (cours d'eau, lacs, étangs et mares) dépasse 20 nanogrammes - milliardièmes de gramme - d'imidaclopride par litre, la population d'oiseaux insectivores baisse de 3,5% par an! Une moyenne obtenue sur les quinze espèces communes suivies (hirondelles, étourneaux, moineaux, alouettes, pipits, grives, etc.)

Commentaire: Quelle surprise que Bayer refuse de prendre ses responsabilités! Ils leur faudrait implicitement reconnaitre qu'ils empoisonnent l'eau de pluie, l'air, et la terre.

- Néonicotinoïdes : « nouveau » désastre écologique en perspective

Butterfly

Permaculture : Concevoir un jardin pour nourrir une famille de 4 personnes

Dans ces vidéos, Christophe Köppel, de l'association Brin de paille, explique le fonctionnement d'un jardin cultivé avec les techniques de la permaculture, dans le quartier de Koenigshoffen à Strasbourg. Il présente toutes les informations importantes permettant de couvrir les besoins alimentaires d'une famille de 4 personnes en faisant attention à votre terre.

serre
Bad Guys

L'invasion des paquerettes mutantes!

© Bio sur Orne
Quand on découvre dans son jardin des pâquerettes aux formes bizarroïdes, on se pose des questions. Et notamment de savoir si les produits phytosanitaires utilisés à côté n'y sont pas pour quelque chose. Ou si les gènes de plantes transgéniques auraient pu se mélanger avec ceux de ces pâquerettes. Mystère. Mais il y a de quoi s'inquiéter...

Ma fille a découvert une pâquerette étrange au pied de chez notre voisine.

« Regarde maman la pâquerette !

Elle est bizarre...

On dirait un monstre ! »


Ce n'est pas un poisson d'avril en retard !

Ce sont de vrais photos ; il n'y a ni trucage ni photo-montage... La tige est épaisse et poilue. Le centre s'est déformé et « dégueule » sur le devant et le côté, à moitié soudé avec une autre pâquerette à tête géante...

© Bio sur Orne
Top