Feu dans le Ciel
Carte


Fireball 5

Un météore aperçu à Mexico

Le 25 avril 2013 à 20h40, un météore a été vu au-dessus de la capitale du Mexique.

Selon les témoins, le météore dura de 3 à 5 secondes, fut aussi brillant qu'une pleine lune, avait une chevelure verte et ne fit aucun bruit.
Fireball 5

Mexique : une météorite tombe près de Toluca, quelques minutes plus tard, un séisme se produit à Mexico


Le 21 avril 2013 à 20h05, des résidents de Toluca, située à 63 km au sud-ouest de la ville de Mexico, ont aperçu la chute d'une météorite.

Onze minutes plus tard, un séisme de magnitude 5,8 frappa Mexico. La coïncidence de ces deux événements a créé une effervescence d'activité sur les réseaux sociaux.
Fireball

Météores : un déchaînement sur la terre, mauvais signe pour l'avenir ?

Cela commence à faire réellement beaucoup, trop même ! Depuis « l'incident » en Russie il y a quelques semaines, on pourrait croire que non seulement ce n'est pas terminé, mais que le pire reste à venir...

Fireball_météorite
© obsastro.obs-besancon.fr
Le 21 avril 2013 au dessus de l'Argentine - Argentine : un météore observé au-dessus de Santiago del Estero
Le 16 avril 2013 au dessus de la Pologne - Un météore traverse le ciel polonais
Le 15 avril 2013 au dessus des Pays-Bas - Une boule de feu au-dessus des Pays-Bas
Le 29 mars 2013 au Canada - Un météore en photo au dessus du lac Winnipeg
Le 22 mars 2013 au dessus de la côte est-des Etats-Unis - Un météore visible dans treize états américains
Le 21 mars 2013 au dessus de la Belgique - Un météore à Anvers
Le 19 mars 2013 au dessus de Brigetown en Australie - Un météore au dessus de l'Australie occidentale
Le 17 mars 2013 en Floride - Un météore illumine le ciel de la Floride
Le 08 mars 2013 dans le Midwest américain - Météore filmé par une dashcam en Indiana
Le 06 mars 2013 au dessus de la Pologne - Une boule de feu traverse le ciel polonais

Commentaire: 14 avril : Espagne : un fragment cométaire explose à Tolède
19 avril : Connecticut : une météorite s'écrase et passe à travers le toit d'une maison

Fireball

L'explosion de West au Texas a-t-elle été causée par un impact météorique ?

Traduction : SOTT


Ce n’est ni Al-Qaïda, ni la CIA ou les Davidiens cette fois.

Le monde entier semble se contenter de supposer que, parce que l'explosion au Texas il y a deux jours a eu lieu dans une usine d'engrais, c'est l'engrais qui a dû causer l'explosion. Le problème avec cette théorie est que l'usine en question n'a pas stocké l'engrais couramment utilisé, le nitrate d'ammonium - qui est un solide - sujet à explosion (avec une source d'inflammation appropriée) et est largement utilisé par les agriculteurs et les fabricants de bombes (soit légales, soit illégales). Ce que l'usine a stocké, c'est de l'ammonium anhydre, un gaz qui est moins volatile et, une fois allumé, moins susceptible d'exploser avec une force telle que celle que l'on voit à l'usine de West. Pour cette raison, tous les rapports des médias traditionnels qui ont tenté d'expliquer l'explosion ont été contraints de se référer au nitrate d'ammonium, en dépit du fait qu'il n'y avait pas de nitrate d'ammonium à l'usine. Ce révisionnisme historique a déjà infecté Wikipédia (pas de surprise), où l'explosion de West est référencée comme ayant été causée par le nitrate d'ammonium.
Comet

Wisconsin : vidéo d'un météore au-dessus de Madison


L'Université du Wisconsin-Madison a filmé le 11 avril 2013 un météore qui a traversé le ciel de la ville de Madison dans le Wisconsin.
Fireball 4

Une boule de feu observée au Texas le 2 avril 2013


Le 2 avril 2013 en pleine journée, des milliers de personnes de la ville de San Antonio au Texas ont vu ce que certains témoins ont décrit comme un morceau du soleil tombant du ciel.
Fireball 4

Connecticut : une météorite s'écrase et passe à travers le toit d'une maison


Dans la nuit du vendredi 19 avril 2013, une météorite est passée à travers le toit de la maison d'un habitant de Wolcott dans le Connecticut.

L'objet céleste a endommagé le toit, les tuyaux de cuivre et percé le plafond de sa cuisine.
Fireball 3

La comète de l'année saisie à distance par Hubble


La comète ISON vue par le télescope Hubble le 10 avril 2013. Crédit : NASA/ESA/C&E Photos
Le 10 avril, la comète C/2012 S1, mieux connue sous le nom d'ISON, était encore à 630 millions de kilomètres de la Terre. Celle qui s'annonce comme la comète la plus brillante de l'année, entre novembre et décembre 2013, est encore très discrète. Mais sous l'œil perçant du télescope spatial Hubble, elle est déjà spectaculaire, comme le montre cette photo.

Sa chevelure n'est pourtant étendue que de 5000 km environ. Et sa queue ne mesure pas plus de 91000 km. Quand elle passera à seulement 1,1 million de km du Soleil, le 28 novembre 2013, elle devrait s'étendre bien davantage. Le spectacle devrait surpasser celui de la comète Panstarr, en mars dernier.
Fireball 4

Argentine : un météore observé au-dessus de Santiago del Estero


Dans la nuit du 21 avril 2013 à 3h35 du matin, un météore a illuminé le ciel de la ville de Santiago del Estero. L'explosion du météore fut accompagnée par un bruit puissant et par des tremblements.
Telescope

En photos, déferlante d'aurores boréales dans le ciel du printemps


Ejection de masse coronale du 11 avril 2013 photographiée par la sonde spatiale SoHO ; les particules éjectées voyagent vers la Terre à environ 1000 km/s. ; le Soleil est masqué artificiellement par le disque sombre. Le gros point lumineux en bas, à gauche du Soleil est Vénus
Défilé d'aurores boréales après l'éjection de masse coronale du 11 avril 2013

Il y a tout juste une semaine, le 11 avril 2013 à précisément 7h16 TU (9h16 en France métropolitaine), un flux de particules électriquement chargées s'échappait de la surface du Soleil, depuis la région active AR 1719 située face à la Terre. Une éjection de masse coronale (Coronal Mass Ejection, CME) d'une ampleur modérée issue d'une éruption solaire classée M6.

Deux jours plus tard, le 13 avril à partir de 22h45 TU, les protons se bousculaient aux portes de la Terre, comprimant modérément le champ magnétique et tapissant la haute atmosphère d'une luminescente brume verte et rouge. Une déferlante d'aurores polaires qui n'a pas échappée aux habitants de la nuit dans les régions situées aux hautes latitudes.
Top