Feu dans le Ciel
Carte


Fireball 5

Canada : une boule de feu observée au-dessus de Waterloo


Une boule de feu a été observée le 20 août 2013 à Waterloo au Canada.
Solar Flares

Soleil : éjection de masse coronale suivie du plongeon de comètes



Comètes suicidaires observées par SoHO.


Entre le 19 et le 22 août, deux petites comètes ont été observé lors de leurs plongeon "suicidaire" dans le Soleil, à quelques heures d'intervalle. Comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessus, la première se précipita vers notre étoile quelques minutes après que celui-ci s'ébroua dans une violente "éjection de masse coronale" (Coronal Mass Ejection, CME) dans la direction opposée de la Terre et s'étala sur plusieurs millions de kilomètres ... Ces deux événements n'ont aucun lien direct.

Mesurant chacune guère plus que quelques dizaines de mètres, les deux corps de roches et de glace (d'eau) appartiendraient en réalité à la famille dite de Kreutz, composée des nombreux débris en déshérence d'une comète géante. Il n'est donc pas rare que ces fragments soient surpris par les observatoires solaires comme SoHO au cours de leur dernier périple. Naturellement, elles sont désintégrées par le flux intense de particules bien avant d'avoir pénétrer l'immense atmosphère du Soleil ...
Fireball 5

Perséides : l'explosion d'une météorite capturée en vidéo




Ce mois d'août est particulièrement prolifique en spectacles astronomiques. Entre la réunion dans le ciel de plusieurs planètes et autres pluies d'étoiles filantes, les astronomes s'en donnent à cœur joie.


Parmi les nombreux spectacles qui se tiennent dans notre ciel cet été, les perséides sont sans doute les plus populaires. Il s'agit d'un essaim de météores constitué des débris de la comète Swift-Tuttle qui se transforme en une pluie d'étoiles filantes lorsque notreTerre le traverse.

Le photographe Michael Chung ne souhaitait manquer ce rendez-vous pour rien au monde et a capturé une vidéo plutôt originale de cette pluie de météorites.

Originale parce qu'elle profite d'un événement rarement capturé sur des vidéos amateurs : l'explosion d'une météorite dans l'atmosphère.
Comet

Nouveau-Mexique : observation d'un météore


Un météore, faisant probablement parti de la pluie d'étoiles filantes Alpha Capricornids, a été filmé le 12 août 2013 au Nouveau-Mexique.
Fireball 4

Australie : un météore illumine le ciel


Le 13 août 2013 à 21h36, un météore a illuminé le ciel de la capitale australienne, Canberra.
Fireball 5

Texas : vidéo de l'explosion d'un météore



Le 13 août 2013 à 6h50, Kevin Palivec a filmé l'explosion d'un météore à Hawley, un village du comté de Jones au Texas.
Fireball 2

Perséides 2013 : photos de la plus abondante pluie d'étoiles filantes

Pluie de météores dans le ciel d'été. Avec un pic à plus de 120 étoiles filantes observées, les "Perséides" demeurent fidèles au rendez-vous et à leur réputation d'abondance !

D'après les centaines de témoignages d'observateurs volontaires à travers le monde soigneusement compilés par l'International Meteor Oranisation (IMO), l'activité du célèbre essaim météoritique des "Perséides" a bondi, conformément aux prévisions, dans la soirée du 12 août, peu avant minuit (un heure ou deux avant l'entrée dans le 13 août). Le taux horaire a vraisemblablement dépassé les 120 étoiles filantes (voir tableau publié par l'IMO) !
Bien sûr, toutes celles et ceux qui ont scruté patiemment les cieux, notamment en direction du nord-est où Persée s'élevait à cette heure là, depuis un site (relativement) épargné par la pollution lumineuse, le spectacle était au rendez-vous, animé par des rafales d'étoiles filantes. Des salves de météores qui semblent projeter sur nous par la légendaire constellation de Persée (direction du radiant de l'essaim météoritique). Fléchettes flamboyantes en apparence, collision de milliers de débris laissés par une comète, en réalité. Comme vous pouvez le constater, les photos pleuvent déjà sur internet. Celles où des bolides (fireballs) "brulent" devant la nuée pâle de la Voie Lactée figurent sans aucun doute parmi les plus belles ...
Fireball 5

Un météore aperçu en Hongrie

Le 6 août 2013 un météore a été filmé à Tápiószecső, un village du comitat de Pest en Hongrie.

Comet 2

Mystérieuse déflagration entendue près de Mons : aucun avion n'a franchi le mur du son

Le ministère de la Défense a assuré vendredi après-midi qu'aucun avion militaire n'était responsable d'une mystérieuse déflagration entendue peu après midi dans la région de Mons et de Dour, que certains ont attribué à un "tremblement de terre" ou à un bang supersonique.

Aucun vol supersonique n'a eu lieu vendredi dans cette région, a affirmé le service de presse de la Défense, interrogé par l'agence BELGA.
Des témoins cités par plusieurs médias ont indiqué avoir entendu vers 12h10 une détonation importante qui a fait vibrer les vitres de nombreuses habitations. Selon l'Observatoire royal de Belgique, il ne s'agit pas d'un tremblement de terre. "En cas de séisme, nous avons une alerte automatique dans les quatre minutes qui suivent. Ici, il n'y a pas eu d'alerte et j'ai vérifié les indicateurs: il n'y a pas eu de tremblement de terre dans le Borinage", a indiqué l'un des spécialistes de la section de séismologie de l'Observatoire, cité par le journal "La Dernière Heure" sur son site internet.
Meteor

La météorite qui s'est écrasée en Russie faisait partie d'un vaste astéroïde de 200 mètres de large qui a rompu au cours de son orbite autour de la Terre

Traduit par Wikistrike


La météorite qui s'est écrasée en Russie en Février dernier faisait partie d'un vaste astéroïde de 656 pieds (200 mètres) appelé 2011 EO40.

Des astrophysiciens espagnols qui ont analysé des fragments de la météorite dispersés à travers la ville russe de Tcheliabinsk, où la météorite a atterri, prétendent qu'ils proviennent d'un gros astéroïde qui s'est disloqué en orbitant autour de la Terre.

L'attraction gravitationnelle expliquerait la cassure du gros caillou. Les scientifiques n'écartent pas non plus une collision avec un autre objet lors de son orbite.
Top