NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Enfant de la Société
Carte


Quenelle - Golden

Pour queneller le système, Dieudonné veut lancer une banque et une assurance

Key

Viol collectif sur handicapée autorisé... par la justice

La « Justice » française a choisi de relaxer ce matin les cinq violeurs d'une jeune handicapée mentale. Le président du tribunal de grande instance pris cette décision parce que la « conscience de l'absence de consentement de la victime » n'était pas établie...
Viol
© Inconnu
Les cinq violeurs ont pourtant prouvé leur monstruosité. A la question de savoir pourquoi l'instigateur de ces multiples agressions sexuelles avait agit, Stéphane, 37 ans, répond : « Je ne voulais pas de cette fille, donc c'est pour ça que je leur ai refilé, pour m'en débarrasser ».

Avec les quatre autres hommes, âgés de 31 à 48 ans, ils ont tenu un discours fixe : lors de deux soirées, les 25 mai et 19 juin 2013, ils sont allés à Chalaischez « pépé », un septuagénaire non poursuivi dans cette affaire, pour « boire l'apéro ».

Pendant la soirée, Stéphane propose à son amie, Sophie, de leur faire à chacun des fellations. Elle refuse, mais il insiste, lui remplit son verre d'alcool. Les deux soirs, les cinq comparses se relayeront dans une chambre pour profiter de ses faveurs.

Ils ont profité de cette jeune fille de 22 ans, handicapée mentale et dotée d'un QI d'un enfant de 6 ans, selon les experts.
Balance, justice
© Inconnu
Cette affaire sordide, dans laquelle la justice fait preuve une fois de plus d'injustice, pose deux questions :

S'il est impossible de déceler le consentement d'une enfant ayant l'équivalent mental d'une enfant de six ans, dès lors qui nous protègera de la pédophilie ?

Et comment être sûr alors du consentement de Vincent Lambert pour mourir, lui qui est muet depuis des années, bien plus handicapé que cette jeune fille ?
Gingerbread

La mode du « Selfies » : narcissisme, addiction et désordre psychologique

Danny Bowman

Danny Bowman tentant de prendre un « parfait selfie ».
Danny Bowman tentant de prendre un « parfait selfie ».

La mode montante et ravageuse qui consiste à prendre des selfies [autoportrait, ndlr] avec son smartphone est liée directement à un conditionnement défaillant de la santé mentale, qui concentre la personne sur l'obsession de son apparence.

Selon le psychiatre David Veal : « Deux personnes sur trois qui viennent me consulter ont de gros désordres psychologiques déclenchés entre autre par l'apparition des téléphones portables avec caméra, dits smartphones, et développent de manière compulsive le besoin de se prendre régulièrement en photo pour ensuite les partager sur les réseaux sociaux. Les thérapies comportementales sont mises en place pour aider le patient à reconnaître son besoin compulsif pour qu'il puisse ensuite le modérer ».

Un adolescent britannique a tenté de se suicider après avoir raté une tentative de « selfie parfait ».

Danny Bowman est devenu tellement obsédé par son projet de prendre le cliché parfait qu'il y a passé 10 heures par jour avec une moyenne journalière de 200 selfies. Le jeune de 19 ans a perdu quasiment 15 kilos, s'est fait renvoyer de l'école, et n'est pas sorti de chez lui pendant près de 6 mois, tout sa pour obtenir le cliché parfait. Frustré par toutes ses tentatives manquées, le jeune Bowman a tenté de mettre fin à ses jours, mais a été sauvé in extremis par sa mère.

« J'étais constamment en recherche du parfait selfie et quand j'ai réalisé que je ne pourrais jamais y parvenir, j'ai voulu mourir. J'ai perdu mes amis, gâché mon année scolaire, ma santé et presque ma vie », a-t-il déclaré au Sunday Mirror en mars 2014.
Eye 1

Retour de la Guerre Froide : quand l'Otan accuse les opposants aux gaz de schiste d'être soutenus par la Russie

Des anciens agents du KGB recyclés en militants anti-gaz de schiste ? C'est le secrétaire général de l'Otan qui l'affirme : « La Russie, dans le cadre de leur information de pointe et d'opérations de désinformation, est engagée activement avec les organisations dites non gouvernementales - qui œuvrent contre le gaz de schiste - pour maintenir la dépendance européenne au gaz russe importé », déclare le danois Anders Fogh Rasmussen lors d'une conférence à Londres, le 20 juin. « Les rangs des militants anti-gaz de schiste largement infiltrés par des agents russes », titre de son côté le site Atlantico, sans apporter, à l'instar du secrétaire général de l'Otan, le moindre élément factuel sur cette infiltration massive (lire ici). Dans Les Echos, un « expert » avance lui aussi « les possibilités d'un lobby russe ». Du Larzac à la Pologne, en passant par le Royaume-Uni, faut-il voir la main manipulatrice de Vladimir Poutine ou du géant russe de l'énergie Gazprom dès qu'une manifestation contre les gaz de schiste s'organise ?

Dans une lettre ouverte, environ 130 organisations et collectifs européens opposés à l'exploitation des hydrocarbures de schiste demandent au secrétaire général de l'Otan de s'expliquer : soit d'apporter « la preuve de ces accusations », sinon « de procéder à des excuses publiques pour cette fausse déclaration ». Les signataires de la lettre considèrent que ce type de propos « sape le débat public » et « porte atteinte à nos institutions démocratiques ».
Gear

Incidents suite au match Algérie-Russie : des antifas parmi les casseurs

Quel intérêt peut-on avoir de casser son véhicule ou de le brûler lorsque son équipe gagne ? Arnaque aux assurances ? Dès le 27 juin, j'avais émis des doutes suite aux noms des interpellés que j'avais obtenu de la part des autorités. Alors, sur Facebook, j'ai posté ce message:
Aujourd'hui, les faits semblent me donner raison. La photo en dessous qui circule sur les réseaux sociaux montre un homme encagoulé (cerclé en jaune) très connu à Lyon. Ce dernier ferait partie de la mouvance "antifa". La question est de savoir pour les "qui" ces gens travaillent pour tenter de diaboliser les Algériens et par extension les "issus de l'immigration" comme ils aiment bien présenter les basanés, même s'ils sont nés ici en France...

D'autres sources affirment que de nombreux français, issus de toutes les couches de la société payent des casseurs et des pyromanes, qui, pour mettre le feu à un bien, qui, pour saccager des biens. Ensuite, eux, ils se retournent vers les assurances. Un vandalisme pas vraiment spontané. Du coup, on comprend, la police a vraiment du travail...
Question, à qui profite le crime ? J'ai ma petite idée...
Che Guevara

Brésil 2014 : une manifestation contre la Coupe du monde dispersée par la police

La police brésilienne a tiré des grenades de gaz lacrymogène samedi 28 juin pour disperser quelque 350 manifestants anti-Mondial non loin du stade Maracana de Rio de Janeiro, alors que s'y disputait la rencontre Colombie-Uruguay (2-0).

Une manifestante maîtrisée par la police brésilienne, le 28 juin près du stade Maracana à Rio de Janeiro. | AP/LEO CORREA
Lorsque les manifestants se sont approchés des alentours du stade, environ 250 policiers les ont repoussés avec des grenades lacrymogènes et un journaliste de l'AFP a assisté à l'interpellation de trois manifestants, dont les camarades s'indignaient aux cris de « fascistes ! ».

Les policiers, appuyés par des collègues à moto et en voiture, ont ensuite chargé sur plusieurs petits groupes de jeunes encagoulés, les faisant reculer vers le point de départ de la marche, à environ 1 kilomètre du stade. « Cela ne se terminera pas avec la Coupe du monde. Même si le Brésil l'emporte, la coupe n'apportera rien aux pauvres, à ceux qui vivent dans les favelas, aux démunis », a déclaré Pablo Rodriguez, un des manifestants.
Gingerbread

Laboratoire: Facebook manipule les émotions de ses utilisateurs pour des expériences

facebook
© Karen Bleier
Une recherche publiée récemment expliquant comment Facebook a manipulé des informations de près de 700.000 utilisateurs anglophones pour étudier « la contagion émotionnelle » dans les groupes suscitait l'inquiétude d'internautes ce weekend.

Pendant une semaine, du 11 au 18 janvier 2012, Facebook et des scientifiques des Universités Cornell et de Californie à San Francisco, ont utilisé le système d'algorithmes du réseau pour modifier le contenu des informations reçues par un groupe d'utilisateurs afin d'étudier l'impact sur leurs émotions.

La recherche a été publiée dans la revue scientifique américaine Comptes rendus de l'Académie nationale des sciences (PNAS), datées du 17 juin.

Les auteurs cherchaient à savoir si le nombre de messages positifs ou négatifs lus par les utilisateurs influençait la teneur de ce qu'ils postaient eux-mêmes sur le site.

Ils ont constaté que les utilisateurs ciblés commençaient à utiliser davantage de mots négatifs ou positifs selon l'ampleur des contenus auxquels ils avaient été « exposés ».

« Les états émotionnels sont communicatifs et peuvent se transmettre par un phénomène de contagion, conduisant les autres personnes à ressentir les mêmes émotions sans en être conscientes », écrivent les auteurs de cette recherche.

Selon eux, « ces résultats montrent la réalité d'une contagion émotionnelle de masse via les réseaux sociaux. »

Commentaire: Est-ce la seule expérience ?

Chess

Désindustrialisation : le nouveau fusil d'assaut de l'armée ne sera probablement pas français

© inconnu
Lors d'une récente séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian répondant au député Philippe Meunier sur le renouvellement des fusils d'assaut des forces françaises (le fameux FAMAS), a affirmé que « les entreprises françaises capables de produire directement ce type d'armement il y a une quinzaine d'années ne le font plus ou ont été fermées (comme la Manufacture d'armes de Saint-Étienne) » et que, donc, « il n'y a plus en France ce type d'activités ».

Ce n'est toutefois pas l'avis de l'armurier Verney-Carron, un fabricant de fusils de chasse depuis 1650, installé à Saint-Etienne. Selon le quotidien Le Progrès, cette entreprise souhaite participer à l'appel d'offres lancé au niveau européen par la Direction générale de l'armement (DGA) visant à acquérir « environ 90.000 Armes Individuelles Futures (version standard et version courte) destinées à remplacer les FAMAS en service ». Et de promettre une centaine d'embauches et des fusils fabriqués en France si elle devait être désignée.

Seulement, il se pose un obstacle de taille : son chiffre d'affaires (12 millions d'euros), qui est insuffisant pour permettre à l'armurier stéphanois de faire acte de candidature. La DGA exige en effet un fournisseur aux reins solides, ayant un chiffre d'affaires supérieur ou égal à 80 millions d'euros.
Smoking

Fascisme anti-tabac : le Royaume Uni envisage d'interdire de fumer tous ceux qui sont nés après 2000

Aujourd'hui, les médecins britanniques ont dû se prononcer sur une mesure qui consisterait à interdire la vente de cigarettes à toute personne née après l'année 2000. Le vote a eu lieu lors de la réunion annuelle des représentants de la British Medical Association (IMC). Les médecins britanniques constatent que la dépendance des fumeurs adultes est généralement due à une première cigarette qui a été fumée pendant les années de l'adolescence, et l'idée est donc de protéger toute une génération de la tabagie, avec l'espoir de l'éradiquer totalement.

« Fumer des cigarettes est un choix particulier que font des enfants et qui se solde par une addiction qu'il est très difficile de vaincre à l'âge adulte. 80% des gens qui fument ont commencé à l'adolescence. (...) L'idée de cette proposition, c'est d'éviter que ces enfants qui ne fument pas ne commencent à fumer », explique Tim Crocker-Buque, un expert en santé publique à l'origine de la motion. Il souhaite que « la génération du 21ème siècle ne déplore pas les centaines de millions de morts que la génération du 20ème siècle a pleurés. »

Cependant, pour John Tozzi de Bloomberg Businessweek, l'efficacité de cette mesure risque d'être très limitée.
Quenelle - Golden

Dieudonné poursuivi par un ayant droit de Barbara pour une parodie

Encore un procès pour Dieudonné. Cette fois-ci, c'est un ayant droit de la chanteuse Barbara, qui demande à l'humoriste le retrait d'une parodie diffusée sur Internet, basée sur "L'Aigle Noir".

Décédée il y a dix-sept ans, Barbara a toujours des droits d'auteur à faire valoir par l'intermédiaire de ses ayants droits. Dieudonné a ainsi fait savoir jeudi qu'il était poursuivi par "l'ayant droit de Barbara", qui demanderait 15 000 euros de dommages et intérêts, et surtout 10 000 euros par jour d'astreinte s'il ne retire pas la chanson "Le Rat Noir" qu'il propose à ses fans depuis le mois de mars.

La chanson interprétée par la femme (compagne ?) de Dieudonné avait été présentée dans une vidéo YouTube, sur laquelle un bandeau - certainement conseillé par son avocat - précisait que "conformément aux lois, ceci est une parodie de la chanson "L'Aigle Noir" de Barbara". L'humoriste disait lui-même "on va finir par se prendre un procès avec ces conneries", ce qui n'a pas manqué :

Top