Enfant de la Société
Carte


Heart

Uriel, objecteur de conscience israélien : Emprisonné pour avoir défendu le peuple palestinien

Un membre d'Investig'Action a pu s'entretenir avec Ruty Ferrera, pacifiste et mère d'Uriel. « Uriel a décidé de ne pas s'engager dans l'armée ; il a préféré aider le peuple palestinien pour sa libération », dit Ruty.


Ruty Ferrera, pacifiste et mère d’Uriel, objecteur de conscience.
Chaque année, à la fin de l'école secondaire, de jeunes Israéliens rédigent ensemble une lettre adressée au Premier ministre et au Ministre de la défense pour signifier leur refus de servir dans l'armée. Ils disent être pacifistes et opposés à l'occupation, à l'inégalité de traitement et à l'oppression du peuple palestinien, tant en Cisjordanie qu'à Gaza. Ils rejettent également la discrimination à l'égard des Palestiniens qui possèdent la nationalité israélienne. Uriel, un jeune orthodoxe de 19 ans, né à Beer Sheva, est l'un d'eux. A l'instar des autres objecteurs dans sa situation, l'Etat hébreux ne lui reconnaît pas le droit de refuser de suivre l'instruction militaire. Récemment, un important mouvement anti-guerre s'est formé dans la cinquième puissance militaire. L'activiste pour la paix Ruty Ferera incarne la lutte pour l'objection de conscience et pour les droits de son fils : le 17 novembre dernier, Uriel a été incarcéré dans une prison militaire pour la dixième fois consécutive.
Star of David

128 journalistes tués en 2014 à travers le monde, avec Israël en tête de liste des coupables

Traduction : Info-Palestine.eu


Des journalistes prennent des photos dans la Bande de Gaza le 21 juillet,2014, pendant l’attaque israélienne sur l’enclave assiégée - Photo : Al-Akhbar/Yasser Kadih
Le Moyen-Orient est au sommet de la liste avec 46 journalistes tués, suivi de l'Asie avec 31, de l'Amérique Latine avec 27, de l'Afrique subsaharienne avec 14 et de l'Europe avec 10.


Gaza a été l'endroit le plus dangereux pour les journalistes en 2014, avec 16 journalistes tués pendant l'attaque israélienne sur le territoire assiégé cet été.

Le Ministère Palestinien de l'Information a diffusé une vidéo en septembre indiquant qu'Israël faisait pression sur les journalistes étrangers avant qu'ils ne traversent le passage d'Erez entre la Palestine Occupée et Gaza, pour leur faire signer une décharge en cas d'incident « soulageant Israël de la responsabilité de n'importe quel mal ou dommage qui peut leur être infligé pendant qu'ils couvrent la guerre sur Gaza. »

La Syrie est en seconde position avec 13 journalistes tués en 2014, alors que le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ) a fait savoir de son côté que plus de 70 journalistes ont été tués alors qu'ils couvraient la guerre en Syrie qui est maintenant entrée dans sa quatrième année.
Display

Psychopathie en action : « se faire violer est une expérience d'apprentissage »

"Se faire violer en état d'ébriété est une expérience d'apprentissage." Voilà ce qu'a déclaré Susan Patton, auteur, sur CNN en évoquant la vague d'agressions sexuelles en hausse sur les campus américains. Elle a estimé que le viol était le plus souvent "un mélodrame qui provient d'une drague un peu maladroite".

"Ce ne sont plus des viols avec la menace d'un flingue ou d'un couteau. Il y a viol et viol. Je crois qu'il s'agit surtout de femmes qui ont beaucoup bu et qui couchent avec un homme, une relation qu'elles regrettent le lendemain. Pour moi, ce n'est pas un crime, ce n'est pas un viol. C'est une expérience d'apprentissage."

Selon elle, les femmes doivent être "intelligentes" et apprendre à limiter leur consommation d'alcool pour s'extirper de situations dans lesquelles elles se sentent mal à l'aise.
Family

La Grèce va mal

© Inconnu
La Grèce va très mal. Comme je l'explique dans mes cours et conférences depuis cinq ans, les politiques européennes dictées par l'Allemagne, hélas avec l'appui de la France, ont conduit à une totale désintégration sociale sans le moindre résultat économique autre que cosmétique : près de 30 % de la population active est au chômage officiellement, davantage en réalité, près de 80 % pour les jeunes.

On a détruit le droit du travail (on offre aujourd'hui des emplois avec pour seule rémunération le gîte et le couvert), réduit les gens à la précarité et pour certains à la faim : les salaires et pensions de retraite ont été réduits en moins de 5 ans de 40 % à partir de niveaux déjà très inférieurs à ceux de la France, alors que le passage à l'euro avait entraîné une hausse générale des prix qui les a rapprochés très près de ceux de l'Europe occidentale ; les indemnités chômage ont été réduites dans la durée, les conditions d'attribution en excluent la plus grande partie des chômeurs, les indemnités versées sont ridicules. Dans les villes, l'impossibilité économique de se chauffer d'une partie croissante de la population a fait bondir la pollution et les incendies dus à des chauffages de fortune au bois.
Arrow Down

Les idiots écolos de Greenpeace endommagent définitivement des lignes de Nazca au Pérou

Le gouvernement du Pérou envisage de porter plainte contre Greenpeace : il reproche à l'Organisation d'avoir endommagé les célèbres lignes de Nazca. Ces lignes, appelées géoglyphes, forment de grandes figures, représentant souvent des formes géométriques ou des animaux, réparties sur un espace de plusieurs centaines de km² dans le désert de Nazca, au Sud du Pérou. Elles auraient été tracées sur le sol il y a entre 1500 et 2000 ans, et ont été classées comme trésor du Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1994.

Or, c'est à Lima au Pérou que se tient actuellement une convention de l'ONU concernant le réchauffement climatique. Les activistes de Greenpeace voulaient attirer l'attention des participants à cette convention, et ils se sont donc rendus à l'aube sur ce site sacré pour y déposer des lettres de tissu jaune formant les mots « Time for Change ! The Future is renewable - Greenpeace » ('Il est temps de changer ! L'avenir est renouvelable - Greenpeace'), à quelques mètres seulement de l'une des plus emblématiques de ces figures, celle du colibri.

Mais cette intrusion sur ce site sacré a déclenché la colère des Péruviens. Le vice ministre de la Culture, Luis Jaime Castillo, a expliqué que le site est si sacré que personne n'a le droit de s'y rendre de sa propre initiative, pas même le président du pays, et que les personnes autorisées doivent chausser des chaussures spéciales pour ne pas laisser de marques de pas. « Elles sont extrêmement fragiles. Ce sont des roches noires sur un sol blanc. Si vous marchez là-bas, les empreintes de vos pas dureront des centaines de milliers d'années », a expliqué le vice-ministre. « C'était au milieu de la nuit. Ils sont entrés et ont marché sur notre colibri, et en regardant les images, on peut voir qu'il y a de sérieux dégâts. C'est une vraie gifle envoyée à ce que les Péruviens considèrent comme sacré », ajoute-t-il, évoquant l'intrusion des militants Greenpeace.
Che Guevara

Des millions de manifestants contre les violences policières aux Etats-Unis




Au moins
25.000 manifestants (plutôt des millions comme en témoigne la vidéo ci-dessus filmée à New York) ont paralysé samedi des quartiers de New York et des milliers d'autres ont défilé à Washington, dans une nouvelle intensification des rassemblements qui réclament à travers les Etats-Unis justice pour des Noirs tués par des policiers blancs.

Les manifestations de samedi dans la capitale américaine, à New York, à Boston et à Berkeley (Californie) sont parmi les plus importantes depuis le début du mouvement déclenché par la mort de Michael Brown, abattu alors qu'il n'était pas armé le 9 août à Ferguson (Missouri).

Les décisions de deux grands jurys d'exempter de poursuites les policiers blancs responsables du décès de Michael Brown et de celui d'Eric Garner, à New York en juillet, ont attisé la colère.

A Washington, ville qui a déjà accueilli dans le passé de grandes marches pour les droits civiques, la manifestation était organisée à l'initiative du pasteur Al Sharpton, figure des droits civiques aux Etats-Unis.
Cult

Pédocriminalité à Hollywood

© Inconnu
A la mi novembre, un documentaire explosif est passé presque inaperçu à Hollywood. An Open Secret raconte le parcours de quelques enfants acteurs qui ont vite été embarqués dans le système pédophile local. Ce film raconte l'embrigadement de ces victimes, des enfants acteurs, dans le système, la broyeuse du show biz. Un système qui ne date pas d'hier et qui a encore de beaux jours devant lui.

La réalisatrice Amy Berg, qui avait déjà fait un documentaire sur les abus sexuels commis dans l'église catholique [1], a connu quelques déboires avec ce dernier film. En plus des procédures judiciaires lancées par les intéressés, une diffusion pour la presse prévue le 4 novembre a été annulée, et personne ne veut distribuer le film. L'omerta. Si bien que lors de l'avant première le 14 novembre, certains journalistes se demandaient si ce ne serait pas aussi la dernière diffusion du film.

Le documentaire évoque un certain John Connolly, ancien agent du New York police Department qui est devenu journaliste et a tenté de dénoncer le réseau pédophile d'Hollywood il y a 10 ans. Connolly parlait d'un réseau pédophile concernant le milieu hollywoodien, ce qui lui a valu quelques problèmes, notamment avec un "détective privé des stars" sulfureux d'Hollywood, un dénommé Anthony Pellicano qui l'a menacé de mort après ses révélations. Pellicano était, par exemple, l'homme de main de Steven Seagal, qui lui a demandé de faire taire une journaliste (celle-ci enquêtait sur les liens de Seagal avec la mafia).

Quand Pellicano a été inculpé pour plus d'une centaine de chefs d'inculpation [2], tout Hollywood craignait les révélations qu'aurait pu faire ce spécialiste des écoutes téléphoniques. Mickael Jackson avait fait appel à lui pour désamorcer une énième plainte pour des abus sexuels sur mineur. Ceci, alors que le FBI dispose depuis 1989 de preuves concernant la pédophilie de Jackson et ses versements à pas moins de 24 victimes. Mais, Pellicano a aussi travaillé pour le FBI, d'après l'un de ses employés.

De fait, le tabou sur les pédophiles locaux est énorme, et on sait que c'est bien le milieu du show biz qui se débrouille pour que le documentaire An open Secret ne soit pas distribué. Quant aux critiques, elles sont généralement peu favorables.
Propaganda

La presse française : de l'atlantisme assumé au pavlovisme décérébré

© Inconnu
Nous y voici enfin... Après un long travail de sape effectué pendant des dizaines d'années, une partie de la société française, et notamment sa classe dirigeante et son passeur de plats, la caste médiatique relayant ses points de vues et remplissant l'agenda médiatique, est totalement infectée par un virus qui incube longtemps, insidieux et subreptice. Virus qui peut s'avérer mortel pour le porteur, sain au départ, et qui finit complètement vérolé. C'est ce qui est en train d'arriver à la France qui depuis de nombreuses années, subissant une longue mutation idéologique et culturelle, n'a plus d'anticorps ou plus que de manière résiduelle, au sein des leaders d'opinion et des dirigeants, et n'offre donc plus aucune résistance ou si peu à l'assaut atlantiste qui enfin doit se réjouir d'avoir mis la France si retorse par le passé, au pas. L'accomplissement pour la France est d'assister à l'affaiblissement éventuel mais soumission certaine en tout cas, de son outil militaire et industriel encore indépendant, sans aucune préoccupation de ses intérêts stratégiques à courts et moyens termes par connivence idéologique et acceptation de facto des standards géopolitiques et moraux anglo-saxons (et l'on sait trop souvent de quoi il s'agit lorsqu'on parle de morale avec les anglo-saxons, plutôt R2P - Right2Protect - et droit d'ingérence drapés derrière des argumentations vertueuses pour l'opinion publique dindonnée as usual). Le tout, avec le sourire complice et le verbe hystérique des médias mainstream envers les maigres résistances qui se posent des questions quant à la logique de cette politique d'alignement.
People 2

France : c'est nous qui payons...

© Inconnu
Parce qu'il est difficile d'appréhender certains chiffres, mon ami h16 et moi avions ramené le budget de l'État à celui d'une famille. Une famille qui dépenserait 36 931 euros par an alors qu'elle n'en gagne que 28 920, soit une différence de 7 471 euros par an. Mais qu'en irait-il de votre famille si elle ne payait pas autant d'impôts ?

Votre budget serait pratiquement doublé, vous pourriez investir dans les projets qui vous tiennent à cœur et vous montrer généreux avec les gens et les causes qui vous sont chers. Mais au-delà des impôts, comment serait votre vie sans toutes les lois et normes, les administrations et les formulaires ? Combien de temps serait dégagé ?

À quel point les enfants deviendraient-ils des adultes plus heureux et accomplis si l'enseignement tenait compte de leurs différences de compréhension, de rythme, de modes d'acquisition et particularités cognitives ? S'ils passaient plus de temps à comprendre la vie et leurs passions, à découvrir leurs talents, qu'à apprendre par cœur ? S'ils appréciaient la poésie au lieu d'en réciter ?
Nuke

Centrales nucléaires en Ukraine : danger ?

Traduction : Richard pour Vineyardsaker

© Inconnu
L'arrêt forcé de la plus grande centrale nucléaire en Ukraine la semaine dernière est-il dû à la crise de carburant du pays ? Cette crise est elle-même le résultat de la crise politique que les parrains occidentaux ont engendré dans le pays suite au coup d'état illégal à Kiev plus tôt cette année.

Le régime de Kiev, soutenu par l'Occident, a affirmé qu'il n'y avait aucune menace pour la sécurité publique ou l'environnement, due à la fermeture du réacteur nucléaire de Zaporijia ,depuis une semaine. Mais, vu le peu de détails diffusés sur la nature de l'incident, et étant donné le manque de fiabilité totale du régime et son absence de scrupules dans d'autres domaines, il y a des raisons d'être extrêmement sceptique.

En outre, les autorités de Kiev ont signalé l'arrêt plus de cinq jours après l'accident. Une telle incompétence fantasque est typique de ce régime. Après tout, dans un accès de bizarrerie sans précédent, il a nommé trois ressortissants étrangers, y compris un citoyen américain, à son cabinet ministériel. Mais pourquoi cette discrétion apparente sur l'accident nucléaire? Que cache-t-elle ?
Top