Bienvenue à Sott.net
dim., 14 fév. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Stormtrooper

Honteux ! Comme s'il s'agissait d'une marchandise, un élu envoie un bus remplis de réfugiés à Angela Merkel

Le politicien bavarois montre ainsi à la chancelière allemande son refus de gérer l'expulsion des réfugiés. Faute d'une ligne claire sur la politique migratoire, Angela Merkel accumule les adversaires politiques même dans son propre camp.


Commentaire : Pris dans un cercle vicieux, les réfugiés sont devenus les otages des politiques et de leur mauvaise gestion de la crise migratoire. Les responsables, incapables de faire un vrai travail humanitaire, parlent beaucoup mais font très peu. C'est grâce aux volontaires et à quelques ONG sérieuses fournissant vêtements et nourriture que les réfugiés survivent. Mais ce n'est pas suffisant. Il faudrait une infrastructure de grande ampleur pour faire face à l'arrivée de tous ces gens ; les chefs-d'état sont des incapables et les conséquences de leur incompétence et de ce laisser-aller sont de plus en plus dramatiques.



Comme s'il s'agissait de marchandise...
« On ne va pas gérer cela ! » avait lancé en colère Peter Dreier dans un entretien téléphonique avec Angela Merkel qui s'est déroulé en automne dernier au sujet de la réquisition des abris destinés aux réfugiés présents en Bavière. Une réponse qui faisait écho à la déclaration de la chancelière et qui avait déclaré pendant l'été 2015 : « nous allons gérer cela ». « Si l'Allemagne prend un million de réfugiés, cela signifie que mon district en prendra 1800. Je vais les prendre. Mais s'il y en a plus, je vais les envoyer par bus à votre bureau à Berlin » avait-il alors averti lors de cet échange musclé rapporté par le quotidien allemand Die Welt.

Commentaire: Vous pouvez lire aussi:


Propaganda

Propagande et mensonge à Madaya

Alors que le Hezbollah encercle la localité de Madaya, autorisant les civils à circuler, mais interdisant la sortie des 600 combattants d'Al-Qaïda et d'Ahrar al-Cham, l'Arabie saoudite et le Qatar ont lancé une campagne dénonçant le siège de la ville. Selon Médecin du Monde, 23 personnes y seraient mortes de faim. Mais selon les habitants, comme à Yarmouk, les jihadistes ont confisqué l'aide alimentaire et la leur revendent hors de prix.


Le gouvernement syrien a conditionné l'envoi de nouveaux convois d'aide humanitaire à l'accès à deux autres localités encerclées par les jihadistes, Fouaa et Kéfarya. En définitive, un accord est survenu permettant à l'Onu de pénétrer dans les trois villes. Rendant impossible la continuation de l'intoxication médiatique, le Hezbollah a couvert l'événement en direct, via sa télévision Al-Manar. Interrogés par la chaîne, des habitants ont précisé qu'ils avaient exigé que l'aide leur soit directement donnée. André Chamy revient sur cet épisode de la guerre de la communication prétendant que le Hezbollah et la République arabe syrienne affamaient le Peuple.


Commentaire : Pour justifier la guerre, ses victimes et ses horreurs, les pouvoirs utilisent la propagande comme première arme de distraction massive. Et comme les médias sont au service des grandes corporations d'armements, des banquiers et des chefs-d'état, la propagande, qui est tout simplement une histoire de mensonge travaillé à l'extrême, est l'outil qui leur permet d'agir en toute liberté. Une absence de conscience rend l'ensemble des médias complices de cette manipulation. Pourtant, la vérité existe, les faits sont là, mais les propagandistes n'en n'ont cure : la vérité, disait Kipling, est la première victime dans une guerre. Suivie par une liste presque sans fin de victimes innocentes. La propagande est une arme de choix pour les psychopathes : ils peuvent piller, voler et tuer, aidés en cela par l'inconscience des citoyens qui auront cru, pour la plupart, à leurs mensonges.


Commentaire: Lire aussi:


Vader

Diviser pour mieux régner : émeute de centaines de néonazis à Leipzig


Commentaire : Agents provocateurs infiltrés au sein des réfugiés, néo-nazis devenant de plus en plus populaires au sein de la société allemande, il semblerait que l'Allemagne serve de laboratoire pour le choc des civilisations, en d'autres termes, faire en sorte que les 99% s'entretuent sous le regard amusé des 1%.



Lundi, des centaines d'extrémistes de droite organisés ont attaqué des lieux de réunion et de rassemblement de la gauche, un restaurant turc et des maisons d'habitation à Leipzig. La terreur fasciste eut lieu au moment où se déroulait en ville une manifestation initiée par le mouvement d'extrême-droite Legida.

L'émeute de Leipzig a eu lieu un jour après que quatre groupes d'étrangers ont été agressés dimanche à Cologne, a dit la police.

Cette vague de violence droitière a lieu dans le contexte d'une hystérie raciste répandue par les politiciens et les médias à la suite de prétendues agressions sexuelles par des immigrants à Cologne, la veille du Nouvel An.

Ce qui s'est passé lundi soir à Connewitz, dans la banlieue de Leipzig, où vivent de nombreux étudiants et gens de gauche, ne peut être qualifié que de pogrome organisé. Un groupe d'au moins 250 néo-nazis venus des quatre coins du Land de Saxe s'était rendu en voiture dans ce quartier. Selon les enquêteurs ils avaient garé leurs voitures dans différents endroits, pour ensuite se rassembler dans le quartier.

Des témoins oculaires cités par le Leipziger Volkszeitung (LVZ) ont parlé d'une horde de néonazis qui avait défilé « au pas de l'oie » dans le quartier et déclenché un peu plus tard une orgie de violence à l'angle de la Wolfgang-Heinze-Straße et de la Simildenstraße. « ils portaient de grosses pierres qu'ils avaient apparemment apportées. C'est comme s'ils avaient eu un chef qui devait leur donner le signal » dit un témoin au journal.

Bad Guys

Un Starbucks ciblé dans plusieurs attentats qui font au moins 4 morts à Jakarta en Indonésie

Au moins quatre personnes ont péri jeudi dans des explosions et des fusillades dans le centre de Jakarta, où plusieurs tireurs étaient toujours recherchés par les forces de l'ordre.
© Le Figaro
Plusieurs fortes explosions suivies d'échanges de coups de feu ont retenti jeudi dans le centre de Jakarta. Au moins six personnes ont été tuées. Une fusillade était toujours en cours près d'une heure et demi après la première détonation.
L'identité des assaillants demeurait inconnue dans l'immédiat, mais le président indonésien Joko Widodo a d'emblée qualifié d' « actes terroristes » ces attaques qui ont notamment pris pour cible un café Starbucks non loin d'immeubles abritant plusieurs agences de l'ONU et des ambassades.

La police indonésienne a récemment affirmé avoir déjoué un attentat suicide projeté dans la capitale indonésienne pour le Nouvel An par des extrémistes présumés pour certains liés au groupe djihadiste Etat islamique.

Commentaire: Vous pouvez lire sur l'Indonésie :


Stop

La nouvelle « Jungle » au nord de la France : le camp de la honte

Difficile d'imaginer que l'on est encore en France. Le visiteur du camp de Basroch, à Grande-Synthe (Nord), doit se pincer pour imaginer que Paris n'est qu'à deux heures de train et Lille à seulement quarante minutes en voiture. Sur le territoire de cette commune périphérique de Dunkerque s'est implanté un immense campement « sauvage » : un village de tentes et de cahutes en plein cœur d'un terrain inondable. Cerné par un imposant dispositif policier, ce camp est devenu depuis Noël l'un des plus médiatiques d'Europe. On y croise actuellement des équipes de télévision et des reporters du monde entier.

La nouvelle « jungle » à Grande-Synthe

Commentaire : La « nouvelle Jungle » est un triste campement de kurdes, maltraités et oubliés de tous. Cela nous montre que le gouvernement français et le reste de l'Europe ne prend pas ses responsabilités, dans cette grave crise humanitaire des réfugiés. Ces politiciens irresponsables devraient venir passer quelques jours dans ce camp pour développer un peu leur compassion et leur empathie. Mais les dirigeants ont-ils seulement un peu de cette humanité qui leur permettrait de se mettre à la place des victimes ? Témoins de tous ces drames, on se le demande. Le peuple kurde, victime d'un génocide, vit dans des conditions d'oubli et d'inhumanité. C'est une honte.


Il ne faut pas plus de deux minutes de marche depuis le parking d'une zone commerciale où coexistent deux enseignes, Jardiland et Décathlon, pour que tout bascule. Le long d'un sentier, on aperçoit d'abord des chaussures et des vêtements abandonnés. Puis des tentes en lambeaux apparaissent à la lisière d'une petite forêt. Les pans de toile de ces abris claquent au vent, entourés par des massifs d'arbres dénudés.

Commentaire: Cet imbroglio à la fois administratif, humanitaire et social est la conséquence directe de la participation de la coalition européenne et de l'OTAN aux guerres du Moyen-Orient . Et l'on voit ce que cela donne : des milliers de réfugiés qui fuient et qui essaient, par tous les moyens, de survivre.

Vous pouvez aussi lire :


Network

Des ordinateurs du ministère de l'Intérieur bloqués sur Wikipédia pour « vandalisme »

© bendalis.com.au
« Vandalismes, attitude non-collaborative, [...] passages en force, pistage des contributions d'autrui et foutage de gueule en prime » : telles sont les raisons pour lesquelles l'adresse IP 212.234.218.196 a été bloquée le 18 décembre sur Wikipédia, pour une durée d'un an. Rien d'exceptionnel sur l'encyclopédie collaborative, dont les administrateurs, élus par la communauté, doivent au quotidien faire le ménage parmi les contributeurs peu scrupuleux. Mais cette fois, l'adresse IP (qui permet d'identifier un appareil connecté à Internet) n'est pas n'importe laquelle : elle appartient au ministère de l'intérieur, rapporte le Canard enchaîné dans son édition du mercredi 13 janvier.

Commentaire: Les sites gouvernementaux US s'était également fait bloqué pour le même type de comportements.


Dollars

Accord au Danemark sur la confiscation des biens des migrants

© AP
En el mundo los conflictos estructurales y bélicos promueven la movilidad humana, es el caso de los refugiados que llegaron a Europa.
Un projet de loi controversé sur la confiscation des biens des migrants au Danemark devrait passer sans encombre au parlement après un accord entre une majorité de partis annoncé mardi par le gouvernement de droite. Sans grand enjeu désormais, les débats prévus à partir de mercredi au Folketing, le parlement monocaméral du pays scandinave, devraient au moins permettre à Venstre, le parti libéral du Premier ministre Lars Løkke Rasmussen, de faire assaut de pédagogie.

Le chef du gouvernement a évoqué "le projet de loi le plus malcompris de l'histoire du Danemark". Le projet a été implicitement comparé par le Washington Post à la spoliation des juifs par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

"À écouter les uns et les autres, on a presque le sentiment que dès que quelqu'un passe la frontière, on le suspend par les pieds pour lui faire tomber les pièces des poches. C'est une vision fausse", s'est indigné M. Rasmussen mardi. Venstre et ses partenaires de droite, le Parti populaire danois (DF, anti-immigration), l'Alliance libérale et le Parti populaire conservateur, sont finalement tombés d'accord avec les sociaux-démocrates, principal parti d'opposition.

Commentaire: Voir aussi :

Honteux ! Le Danemark veut confisquer les bijoux et l'argent des réfugiés


Play

Témoignage d'un videur sur les événements du Nouvel an à Cologne

Ivan Jurcevic est un professionnel des rings de sports de combat, devenu acteur et metteur en scène dans des films allemands d'action. Depuis 1989, il est aussi chaque année « videur » à l'entrée de l'Hôtel Excelsior de Cologne le soir du réveillon de Nouvel An. Il était bien placé pour voir le calvaire qu'ont vécu de nombreuses femmes ce soir-là.

Dans une vidéo postée sur son compte Facebook, il raconte que des femmes venaient le supplier de les laisser entrer dans l'hôtel car elles étaient pourchassées par des immigrés qui voulaient les violer.

ivan Jurcevic décrit la nuit d'horreur. Des immigrés crachaient sur les clients de l'hôtel, les frappaient. Ils ont attrapé des gens, les ont tabassés et piétinés. Les policiers étaient en nombre insuffisant pour mettre fin à ces horreurs. Des groupes d'immigrés tiraient avec des fusées en direction des gens, des policiers, des voitures de police, de la cathédrale aussi.


Ivan Jurcevic dit mot pour mot: « Je croyais que c 'était de la propagande d extrême droite, de Pegida, mais non! C' était bien réel ! » Il ajoute « Lors du carnaval de Cologne, ça va exploser! »


Commentaire : Tel est le seul but, provoquer le chaos et diviser les sociétés occidentales entre les défenseurs des femmes pures de type nordique qui sont la proie de sous-hommes, de barbares à la peau foncée.

Ces événements, probablement perpétrés par des mercenaires de Daesh fuyant les bombardements russes, ne serviront qu'à justifier de nouvelles interventions impérialistes au Moyen-Orient, ainsi que de promouvoir le choc des civilisations si cher aux néoconservateurs.

Dans tous les cas, en divisant pour mieux régner, l'élite psychopathique, la vraie responsable de ce chaos, en sortira vainqueur.

Ivan Jurcevic a par la suite donné des interviews à la presse sur ce qu'il avait vu.

Family

Appauvrissement de la société - USA : des milliers de pauvres vivent sous terre dans des tunnels

Traduit de l'espagnol par Esteban pour Le Pigeon Bleu

Dans les grandes villes des USA, un des pays les plus prospères au monde, des milliers de personnes sans logis vivent sous les rues, dans des tunnels souterrains.
© jacbaburma.blogspot.com
La semaine passée, la police de Kansas City a découvert dans de longs tunnels sous les rues de la ville, un groupe de personnes sans toit vivant dans des tentes. Le groupe a été délogé au motif d'« insécurité des lieux ».


Commentaire : Bien que cet article date de 2013, il est à regretter que les choses aient dû empirer depuis lors, et où l'on voit par exemple en juin 2015, « une étasunienne de 9 ans, qui vient en aide aux sans-abri de sa ville depuis près de quatre ans avec de la nourriture, [et qui] a décidé de leur construire des cabanes en bois ».


Les autorités ont expliqué que ces personnes vivaient dans la misère, entourées de tas d'ordures et de chiffons sales.

Personne ne sait qui sont exactement ces personnes sans logis ni comment des tunnels aussi profonds ont été creusés.

Ce cas est loin d'être unique sur ce type de refuges. Déjà en 2010, avait été divulguée l'histoire de quelques 1000 personnes vivant éparpillées le long de 321 kilomètres de tunnels situés sous les rues de Las Vegas. Ces gens meublent leur refuge comme elles peuvent, certaines ont des lits, des armoires et même des petites bibliothèques de livres abandonnés.

Propaganda

Mythes et légendes du réchauffement climatique, période 2013-2015 (partie 2)


Commentaire : Pour suivre le dossier, voir la Partie I

Rappelons-nous, en 2014, dans les médias :
  • ♪ ♫ L'année 2014 est la plus chaude jamais enregistrée ♪ ♫ ; sauf que depuis 18 ans, le GIEC reconnaît lui-même qu'il n'y a pas de réchauffement... pas grave hein. ♫
  • ♪ ♫ L'Arctique menace de disparaître ♪ ♫, et si l'Arctique connaît présentement sa superficie la plus étendue depuis une décennie, c'est que... ben ça signifie autre chose, un point c'est tout. ♫
  • ♪ ♫ Les ours polaires sont en danger ♪ ♫ et si la population de ces plantigrades a quintuplé en 40 ans, c'est qu'on les confond sans doute avec des peluches laissées par les esquimaux.
  • ♪ ♫ Une augmentation du CO2 amènera famine et misère ♪ ♫ ; le CO2 expiré par les psychopathes qui s'y entendent pour affamer et appauvrir, on est d'accord. Pour le reste, il paraîtrait que ce vilain gaz augmente en réalité le rendement de cultures.
  • ♪ ♫ La sécheresse en Californie est sans précédent ♪ ♫, eh bien... non.



Commentaire: Et voici la Partie III