Enfant de la Société
Carte


Nuke

France : Pollution des sols, le scandale caché (documentaire)


Le territoire français présente l'une des plus fortes densités de sites pollués au monde. Durant deux siècles, les industriels ont enfoui une grande variété de produits chimiques sur leurs terrains ou en pleine nature. On compte ainsi près de 300 000 sites pollués en France. Une grande partie de cette surface est déjà occupée par des habitations, des établissements scolaires, ou encore des terrains de sport. Les produits toxiques, invisibles à l'oeil nu, sont capables de remonter à l'air libre, sous forme de gaz toxiques, ou de se répandre dans les nappes phréatiques.

(Suite ici).
Gear

11 Septembre, peurs, dissonance cognitive et double pensée (partie 4-5)

Traduction : Le foofighter

© Inconnu
En répondant à la question posée par titre de cet essai, le chapitre du mois dernier, la partie 3, a abordé le thème de « l'obéissance et de l'estime de l'autorité », qui a été restitué lors des expériences de Stanley Milgram, de Jane Elliott, et de Philip Zimbardo, lesquelles démontrent toutes notre propension humaine à faire confiance et à obéir à l'autorité, même en violation de fortes valeurs morales, conduisant au développement d'identités et de croyances erronées en plus d'aboutir à des décisions hasardeuses qui ont souvent une incidence négative sur les autres. Nous continuons l'analyse de Mme Shure ce mois-ci dans la partie 4 avec le concept de la « double pensée » [Ndt : ou avis divergents], développé par George Orwell.

Nous allons commencer par un peu de légèreté, avec le concept génial de « double pensée » de George Orwell. Dans le roman classique d'Orwell, 1984 (1), le concept des avis divergents signifie la capacité de faire cohabiter deux croyances contradictoires en même temps dans son esprit, et d'accepter les deux.
Nuke

Fukushima : poisson hautement contaminé

© Inconnu
Une rascasse du port de la centrale de Fukushima à 223 000 Bq/kg de Cs 134/137
Le 20 janvier 2015, Tepco déclare avoir détecté 223 000 Bq/kg de césium 134/137 dans une rascasse pêchée dans le port intérieur de la centrale de Fukushima. L'échantillon date du 18 décembre 2014. Les autres nucléides n'ont pas été testés.

Cela va bientôt faire 4 ans depuis le 11 mars, néanmoins le niveau de contamination radioactive reste toujours élevé chez les animaux marins et la tendance perverse de Tepco à minimiser la radioactivité réelle n'a pas changée non plus.

Rapport Tepco sur la contamination des poissons.

Commentaire: Pas de quoi s'alarmer. On sait très bien que la radioactivité s'arrête à la limite des eaux territoriales du japon. Nous pouvons continuer à manger les poissons du Pacifique, en toute tranquillité. Et puis n'a t-on pas découvert récemment l'existence d'une barrière invisible totalement infranchissable, séparant, comme il suit, l'océan Pacifique de l'océan Indien, l'océan Indien de l'océan Atlantique et l'océan Atlantique de l'océan Pacifique ? Mais si. Quand on sait en plus que grâce au réchauffement climatique, le détroit de Gibraltar n'existe plus, tout va pour le mieux dans le meilleur des monde.

Candle

Iran - Plusieurs milliers de personnes à Téhéran disent au revoir au général Muhammad Ali Allahdadi

Des milliers de personnes se sont réunies à Téhéran mercredi lors d'une procession funéraire pour le général des Gardiens de la Révolution, Muhammad Ali Allahdadi, tué par Israël. Après cet événement, l'Iran a déclaré qu'Israël devrait « s'attendre à des foudres destructrices ».
Muhammad Ali Allahdadi
© uskowioniran.com
Muhammad Ali Allahdadi
Téhéran, funérailles du général Muhammad Ali Allahdadi
© Inconnu
Téhéran, funérailles du général Muhammad Ali Allahdadi
Le général Muhammad Ali Allahdadi est mort aux côtés de six combattants du Hezbollah libanais lors de l'attaque dimanche, près de Quneitra, sur le côté contrôlé par l'État syrien sur le plateau du Golan. Furieux, de nombreux iraniens ont brûlé le drapeau israélien...
Star of David

Eric Zemmour : « Moquer la Shoah est devenu blasphématoire »

Lors de sa chronique sur RTL mardi 20 janvier, Eric Zemmour s'est illustré en mettant en évidence l'hypocrisie et le deux poids, deux mesures concernant la liberté d'expression.
Zemmour RTL, shoah blasphème
© Capture YouTube
Il admet ainsi que les lois sur le blasphème sont toujours en vigueur, notamment avec la Shoah qui est sacralisée et dont il est interdit, du fait de la loi Gayssot, de remettre en question les conclusions établies par le tribunal de Nuremberg.

Gear

11 Septembre, peurs et dissonance cognitive (partie 3) : Obéissance et foi dans l'autorité

Traduction : Le foofighter

Voir les articles précédents : Partie 1 - Partie 2

© Inconnu
En répondant à la question posée par le titre de cet essai, le chapitre du mois dernier, la partie 2, a abordé le problème par l'étude anthropologique, la diffusion des innovations, et nous a expliqué comment le changement se produit dans les sociétés. Ces anthropologues ont découvert que, dans les diverses cultures, on peut trouver des groupes dont l'ouverture à de nouvelles idées et technologies est variable - groupes que l'on peut représenter par une jolie courbe en cloche. Le succès de la diffusion d'une technologie innovante ou d'une idée nouvelle dépend essentiellement d'un point : si oui ou non les leaders d'opinion vont se porter garant pour elle. Dans ce contexte, les médias grand public peuvent à juste titre être considérés comme des vecteurs de la promotion du mythe officiel du 9/11, et ont donc aidé et encouragé les crimes du 11 Septembre 2001.

Nous continuons l'analyse de Mme Shure dans la partie 3 avec les expériences sur l'autorité menées par Stanley Milgram, Jane Elliott, et Philip Zimbardo. Dans sa célèbre expérience consacrée à l'obéissance à l'autorité en 1961 (1), le psychologue de l'Université de Yale Stanley Milgram a entrepris de répondre aux questions suivantes : « Se pourrait-il que Eichmann et ses millions de complices de l'Holocauste aient tout simplement suivi des ordres ? Peuvent-ils être tous considérés complices ? »

Commentaire: Quelques liens supplémentaires pour étoffer une réflexion :

- Le cyranoid, manipulation et tromperie humaine
- Désinformation

Magnify

OGM nouvelle génération, éponges à pesticides

© Inconnu
De nouvelles plantes génétiquement modifiées arrivent dans les champs américains après accord du Ministère de l'Agriculture le 15 janvier 2015. Fruit d'un partenariat inédit entre les géants des biotechnologies, ces OGM toléreront plusieurs herbicides pour tenter d'éradiquer les « super mauvaises herbes » et insectes devenus résistants aux pesticides.

Bienvenue dans la nouvelle ère des OGM ! Les autorités américaines, le Ministère de l'Agriculture américain (USDA) et l'Agence pour la protection de l'Environnement (EPA), sont en passe de donner leurs accords pour la commercialisation et la mise en culture d'une « nouvelle génération » d'OGM destinés aux agriculteurs. Semences miracles ou plantes à haut rendement capables de pousser sans eau penserez-vous ? Rien de cela !

La première génération de plantes génétiquement modifiées commercialisées pour l'agriculture, depuis bientôt vingt ans, consistait surtout en deux types de transgènes intégrés à la majorité des cultures GM (maïs, soja, coton, colza...) : un transgène de production d'un insecticide par la plante ou un transgène de tolérance à un herbicide, le plus souvent le Roundup de Monsanto (70 % des cultures américaines).
Family

Entre 25 et 50 000 manifestants à Berlin contre TAFTA, OGM et élevages intensifs

© Inconnu
25 000 personnes selon la police - deux fois plus selon les organisateurs - ont défilé à Berlin le 17 janvier contre les « usines à animaux », la nourriture génétiquement modifiée et le projet de traité de libre échange entre les États-Unis et l'Europe (Tafta). Plus de 120 organisations ont participé à la cinquième édition de la manifestation « Wir haben es satt ! » (Nous en avons assez !), qui se tient chaque année à l'occasion du salon agricole européen [1].

Les multinationales qui minent la diversité des semences et promeuvent les OGM étaient dans le viseur des organisateurs. Sur le passage des manifestants, un immense pulvérisateur de Round Up, herbicide produit par la compagnie Monsanto, a décimé symboliquement les abeilles et insectes, tandis que les personnes déguisées en maïs génétiquement modifié sont restées debout. « Manger est politique, a déclaré Jochen Fritz, un des organisateurs de la marche. La moindre décision prise au moment d'acheter doit être déterminée par la façon dont les animaux sont élevés ou par ce qui est cultivé dans les champs ».
Eye 1

Loi anti-terroriste et petit calcul...

© Inconnu
Soit une population de 18 millions d'individus (1) parmi lesquels on estime qu'il y a 100 terroristes potentiels (soit environ 0,00056%). Le gouvernement met en place un système de surveillance généralisée de toutes les communications pour identifier les 100 terroristes. Ledit système, très perfectionné, retourne un résultat correct dans 99% des cas. Question : lorsque le système détecte un terroriste, quelle est la probabilité pour qu'il soit effectivement un terroriste ?

La réponse intuitive est 99%. Mais cette réponse est fausse : c'est un biais cognitif classique - on appelle ça oubli de la fréquence de base : en réalité, il n'y a que 0,98% de chances pour qu'on ait effectivement affaire à un terroriste.

Au total, le système identifiera 99 des 100 terroristes - c'est-à-dire que l'un d'entre eux passera entre les mailles du filet - et produira un total de 179 999 fausses alertes. C'est-à-dire que, pour que ce système soit efficace sans enfermer des innocents, il faudrait mener 180 098 enquêtes approfondies et mobiliser autant de ressources qui seraient bien mieux employées ailleurs.

Bref, outre le fait qu'il constituerait une atteinte grave à nos vies privées, un tel système serait un gaspillage monumental de ressources.

Notes :

Lire aussi Floyd Rudmin et Ray Corrigan.

1. France métropolitaine, hommes âgés de 20 à 64 ans (Insee).
Propaganda

Désinformation

© Inconnu
« Les remparts culturels tombent les uns après les autres comme les murs de Jéricho à l'appel des trompettes multinationales, et l'individu, privé des défenses naturelles de la famille, de la tribu, de l'artisanat, de la nation, de la religion, de la langue, de ce que j'ai appelé le « nous » opposé au « je », sombre dans le « on » informe d'une humanité non différenciée : sous prétexte d'ouverture au monde, il demeure seul et sans défense devant son poste de télévision, cet entonnoir universel de la désinformation. »

Si les techniques de désinformation n'ont de cesse de se perfectionner, le phénomène reste intemporel. Pour Volkoff, nous vivons en psychocratie, où les émotions l'emportent sur le rationnel. Rien que de très banal. Au cours des années 1990 toutefois, trois événements auraient changé la donne quant à la désinformation :

- la chute du communisme privait l'Occident du bouc émissaire auquel on pouvait jadis attribuer toutes les opérations de désinformation, du moins toutes celles réussies ;

- les techniques de la désinformation étant désormais connues, elles échappaient au contrôle des États et étaient de plus en plus pratiquées par des organismes privés ;

- la « toute-puissante » image avait définitivement triomphé du mot dans la communication de l'information, et elle ouvrait aux désinformateurs des perspectives nouvelles et apparemment illimitées.
Top