Enfant de la Société
Carte


Eye 2

La liberté de la parole est menacée aux USA (militants)

gag
© Photo: East News/PhotoNonStop RM Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_28/La-liberte-de-la-parole-est-menacee-aux-USA-militants-6654/
Les programmes de surveillance à grande l'échelle que met en place le Service national de sécurité (NSA) aux Etats-Unis met en péril la liberté de la parole, ont indiqué ce lundi deux organisations de la défense des droits de l'Homme Human Rights Watch et American Civil Liberties Union.

Les militants des deux organisations soulignent que les fonctionnaires américains sont de plus en plus prudents en discutant avec les journalistes, « car tout échange d'information, qu'il s'agisse d'une correspondance par courrier électronique ou d'une discussion par téléphone, risque de laisser des traces qui pourraient par la suite être utilisées contre eux. »
Eye 1

New York : 500 $ pour dénoncer quelqu'un qui achète des produits « survivalistes »

La Division de sécurité intérieure de la ville de New York publie des affiches dans les commerces afin d'encourager les gens à dénoncer leurs concitoyens si ces derniers achètent des produits tout à fait légaux tels que des plats préparés, des munitions, des lampes flash, des boites d'allumettes, des masques à gaz et d'autres objets de nature « survivaliste ».

Show, finger
Dans cette vidéo, une femme qui travaille au magasin LZ Army Navy Surplus d'Auburn, à New York, raconte qu'un corps militaire de l'État a collé une affiche sur la fenêtre de son magasin, affiche censée encourager les clients à appeler la ligne info-terrorisme de l'État de New York afin de dénoncer « une activité suspecte » dans le cadre de la campagne « See Something, Say Something » (« Si vous voyez quelque choses, dites-le »).
Bad Guys

Super-OGM pour super-vente d'herbicides

© Nicholas Kamm / AFP
Manifestation contre les OGM devant la Maison Blanche à Washington le 25 mai 2013
Une nouvelle génération d'organismes génétiquement modifiés (OGM) arrive aux États-Unis : des semences capables de résister à deux herbicides. L'un d'eux est le 2,4-D, un puissant défoliant utilisé pendant la guerre du Vietnam. Scientifiques et écologistes dénoncent une escalade.

C'est le dernier bijou biotechnologique de Dow Chemical : des semences capables de résister à deux herbicides. Le géant américain de l'agrochimie attend de recevoir l'autorisation pour le commercialiser. Ces cultures résisteront au glyphosate, comme plus de 80% des OGM cultivés aux États-Unis. Mais elles resteront aussi insensibles aux pulvérisations de 2,4-D. Ce puissant défoliant est connu pour entrer dans la composition de l'agent orange, rendu tristement célèbre par son utilisation pendant la guerre du Vietnam par l'armée américaine.

Commentaire: De mieux en mieux...
Afin de bien prendre conscience de l'ampleur des actions criminelles de toutes ces grosses sociétés, voici une petite liste d'articles édifiants ( liste non-exhaustive évidemment... ) :

- Le Roundup serait la principale cause de la maladie caeliaque selon des chercheurs
- Monsanto serait responsable de l'intolérance au gluten
- Les OGM responsables de l'augmentation de l'allergie au gluten
- Le Roundup accusé de causer cancers et Parkinson
- Pesticides dans l'eau, l'air et le brouillard

Attention

Ébola où la pire épidémie de l'histoire

© Reuters
Le virus mortel Ebola pourrait se propager comme un feu de forêt, ont prévenu lundi les autorités de santé américaines, demandant aux personnes voyageant en Afrique de l'ouest de prendre un maximum de précautions alors que sévit la pire épidémie de l'histoire.

« La probabilité de voir cette épidémie se propager au-delà de l'Afrique de l'ouest est très basse », a estimé Stephan Monroe, des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Mais la situation « évolue rapidement » et les CDC doivent être prêts à faire face à la possibilité qu'un voyageur malade propage la maladie aux États-Unis.

« Notre inquiétude est que l'épidémie soit « réensemencée » ailleurs, comme un feu de forêt peut se répandre en partant d'un seul arbre, avec des étincelles », a ajouté M. Monroe.
Piggy Bank

Le cochon européen assiégé

© Inconnu
Les porcs européens sont désormais cernés : à l'est par la peste porcine africaine (PPA), à l'ouest par la diarrhée épidémique porcine (DEP). Apparue en avril 2013 aux États-Unis, cette dernière maladie entraîne une mortalité proche de 100% chez le porcelet.

Liée à un virus du genre Alphacoronavirus, la diarrhée épidémique porcine (DEP), non transmissible à l'homme, se transmet principalement par voie orofécale. Apparue au Royaume-Uni au début des années 1970, elle s'est ensuite étendue à l'Europe, avant de s'éteindre au cours des années 1990. A l'exception d'une épidémie survenue en Italie en 2005-2006, la DEP semblait avoir quitté le sol européen pour de bon.

Or elle pourrait fort bien y revenir, et en force: fin avril 2013, de premiers cas ont été observés dans des élevages des États-Unis, pays jusqu'alors épargné. Probablement d'origine chinoise selon les analyses génétiques, cette souche est plus virulente que celles observées jusqu'alors : chez le porcelet, le taux de mortalité est quasiment de 100%. Avec près de 7.500 élevages touchés fin juin aux États-Unis, la maladie, qui s'est depuis étendue au Canada et au Mexique, y fait des ravages.

Commentaire: Encore une fois, on pourra pondre toutes les lois que l'on veut, le problème doit être appréhendé différemment. Avec des conditions d'élevages abominables et une surmédication généralisée, comment s'étonner qu'à l'image des hommes, la santé des animaux soit en perpétuel déclin?

- Germes tueurs : Le fléau de l'élevage intensif
- Les animaux d'élevage français gavés de soja OGM importé
- Les porcs brésiliens peuvent manger de la ractopamine
- La majorité des animaux d'élevage que nous consommons sont nourris aux OGM
- Élevage : la surconsommation d'antibiotiques chez les animaux pointée du doigt
- Agriculture : les alternatives aux antibiotiques réprimées par l'État
- Résistance aux antibiotiques : une menace grave d'ampleur mondiale

Bad Guys

Ils refusent de tuer les leurs : plus de 40 soldats ukrainiens s'enfuient en Russie

Traduit par SLT

"Quel droit ont-ils de nous faire nous combattre ? J'ai été mobilisé, j'ai été blessé aux mains et maintenant je dois aller me battre à nouveau avec du matériel de mauvaise qualité. Ils réutilisent des munitions anciennes et font de l'argent sur notre dos. Le pays est en train de s'effondrer, mais pour eux tout va bien ". Déclaration d'un soldat ukrainien.
Selon les déclarations d'un porte-parole du Service de sécurité fédéral russe, plus de 40 soldats ukrainiens ont abandonné leurs postes militaires et pénétré en territoire russe, indiquant leur refus de se battre contre leur propre peuple.

Au moins 41 soldats ukrainiens ont fuit en territoire russe, après avoir demandé aux forces d'auto-défense de l'aide, a déclaré le porte-parole de la région de Rostov du Service fédéral de sécurité, Vassili Malaev, à l'agence Itar-Tass.

"Aux alentours de 20h30, heure de Moscou, 41 soldats ukrainiens ont quitté leurs bases militaires et sont arrivés à la frontière ukrainienne au checkpoint Izvarino. Ils ont fait appel à la milice pour passer en territoire russe, du fait de leur refus de se battre contre leur propre peuple ", a déclaré Malaev.
Bad Guys

Chargé par les CRS pour une quenelle

Lors du rassemblement interdit en soutien à la Palestine, des manifestants pacifiques tentent d'exprimer de manière humoristique leur désapprobation de la violence orchestrée par l'appareil d'État sur les soutiens à un peuple opprimé, en glissant une quenelle devant un cordon de CRS.

Ces derniers, appliquant les directives du ministre de l'intérieur Carlos Manuel Valls, se sont mis à violemment charger les quenelliers, qui ont habilement su s'extirper du guêpier.
À noter que la police ne reviendra pas bredouille en interpellant arbitrairement un manifestant pour une très probable garde à vue.

Face à ses contradictions, le gouvernement n'est plus en mesure de garder son sang froid à la vue d'un geste potache, alors même qu'il absorbe et encaisse les pires quolibets par ailleurs, agissant comme une soupape de décompression face à la colère populaire, dès lors que le contestataire ne vise pas les réels tenants du pouvoir qui siègent à Wall Street ou à la City.

Stormtrooper

Libye : De violents combats entre l'armée et groupes islamistes font de nombreux morts

lybia
Au moins 38 personnes, des soldats pour la plupart, ont été tuées et 50 blessées dans de violents combats entre armée et groupes islamistes ces dernières 24 heures à Benghazi dans l'est de la Libye, ont indiqué des sources médicale et militaire dimanche.

Selon une source militaire, des groupes islamistes ont lancé samedi une offensive contre le quartier général de l'unité des forces spéciales de l'armée près du centre de la ville, et des combats avec les soldats s'en sont suivis.
Light Sabers

L'Église d'Écosse soutient le mouvement de boycott, désinvestissements et sanctions (BDS) contre Israël

flag
L'Église d'Écosse soutient le mouvement de boycott, désinvestissements et sanctions (BDS) contre Israël


Article du Morning Star, quotidien communiste britannique

Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

L'Eglise d'Ecosse a « recommandé » hier à sa congrégation un document appelant les fidèles à rejoindre le mouvement de boycott, désinvestissements et sanctions contre Israël.

Les dignitaires ecclésiastiques ont donné un nouvel élan à la campagne de solidarité dans une déclaration commune avec l'Archevêque palestinien de Sebastia, Atallah Hanna.

L'Eglise a déclaré que les massacres de palestiniens par les forces israéliennes laisseraient un « héritage fait de douleur, de souffrance, de ressentiment ».

M.Hanna, qui doit s'occuper de près de 180 000 Palestiniens chrétiens dans toute la Cisjordanie et la Bande de Gaza, a dit qu'ils n'étaient « pas optimistes, mais qu'ils gardaient l'espoir ».

« Tant que l'occupation n'arrive pas à son terme, est-ce qu'on peut vraiment faire un progrès vers le début d'une paix durable ? », a-t-il demandé.
Snakes in Suits

BHL le va-t-en-guerre aura t'il lui-même le courage de s'enrôler?

© Inconnu
Bernard-Henri Lévy vient d'accuser les Européens de lâcheté dans le New York Times. Il demande la guerre contre la Russie - qui servira à anéantir le Vieux Continent. Mais que ne fera-t-on pas pour éviter le Munich numéro 1000 des « néocons » à la française ?

Le bougre occupe depuis quarante ans le devant de la scène intellectuelle française, comme on dit. Il est l'intellectuel institutionnel que l'on doit écouter et le commandeur des croyants auquel on se doit maintenant d'obéir, le doigt sur la couture du pantalon, surtout quand on est président de la République et que l'on rêve de n'importe quel exploit martial pour éviter de trop ramer dans les sondages. Et cela, alors que le ludion en question était déconsidéré depuis longtemps par tous ses pairs, Aron, Sartre et Bourdieu y compris.
Top