NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Changements Terrestres
Carte


Info

Violent séisme au large de la Papouasie-Nouvelle Guinée

Un violent séisme de magnitude 6,9 s'est produit samedi au large de l'île Bougainville de la Papouasie-Nouvelle Guinée, mais il n'y a pas d'alerte au tsunami, ont indiqué les sismologues.

Le tremblement de terre a eu lieu à 01H04 GMT, à 62 km de la localité de Panguna, sur Bougainville, à une profondeur de 45 km, a précisé l'institut américain de géophysique (USGS).

Le Centre d'information du Pacifique sur les tsunami a indiqué qu'il n'y avait pas d'alerte au tsunami.
Bizarro Earth

L'été en Espagne et l'hiver dans les Balkans

Les contrastes de temps et de températures sont très importants à l'échelle du continent européen. Une coulée d'air polaire concerne actuellement les Balkans où la neige a même fait son apparition à Sarajevo en Bosnie. Dans le même temps de l'air particulièrement chaud en provenance du Maroc concerne la péninsule ibérique.

Jusqu'à 33°C à l'ombre en Espagne

Sous une dorsale d'altitude (prolongement d'un anticyclone centré sur le Maroc) associée à de l'air chaud, les conditions météo étaient estivales mercredi sur l'Espagne. Plusieurs villes ont approché ou dépassé le seuil des 30°C à l'ombre : 29,6°C à Valence, 29,7°C à Murcia, 29,8°C à Zaragosse, 31,2°C à Bailén, 31,3°C à Grenade et jusqu'à 33,4°C à Almadén.

Ces fortes chaleurs vont persister ce vendredi avec 28°C attendus à Madrid et jusqu'à 34°C dans le sud du pays. Les températures baisseront ensuite nettement au cours du week-end pascal.
Snowflake

Piles de glace aux USA : l'étonnant dégel des Grands Lacs

Le dégel progressif des Grands Lacs américains, après un hiver exceptionnellement froid et neigeux, a des conséquences spectaculaires

Poussés par les vents et l'eau, des milliers de blocs de glace s'amassent sur les rives des lacs américains : d'immenses piles de glace sont alors poussées sur les terres, envahissant les côtes, parfois jusqu'aux habitations.

Certaines de ces piles s'élèvent jusqu'à une dizaine de mètres de hauteur et menacent les résidences côtières des lacs Michigan, Superior et Winnebago. Il y a un mois encore, 90% de la surface des lacs américains était gelée, sachant que la normale pour la même époque se situe autour de 40%. Actuellement, c'est encore 39% de la surface des lacs qui est toujours prisonnière de la glace. La faute à un hiver historique marqué par une succession inédite de tempêtes de neige accompagnées d'un froid glacial et durable.

Ce dégel tardif et lent n'est pas sans conséquence sur les activités humaines et la faune : retard dans les transports de marchandises et activités nautiques printanières des lacs, retard dans la migration des oiseaux, hécatombe de poissons et de canards qui s'en nourrissent.
Info

Forte tempête de sable dans l'Etat indien de l'Uttar Pradesh : 27 morts

Une importante tempête de sable s'est abattu sur l'Etat indien de l'Uttar Pradesh et a fait 27 morts, 30 blessés et des dommages matériels. 10 personnes ont été tuées à Farukhabad, 6 autres (dont 2 enfants) à Barabanki et 3 à Lucknow et Sitapur, 2 à Hardoi et Jalun et 1 a Faizabad.

Les vents violents qui ont atteint les 80 km/h ont détruit des habitations, déraciné des arbres et abattu des lignes électriques.

De nombreux trains ont été stoppés en raison d'arbres tombés sur les voies.
Bizarro Earth

Séisme au Mexique. Les murs ont tremblé à Mexico

© Reuters.
Les habitants sont sortis précipitamment dans la rue à Mexico après le séisme qui a secoué le Méxique.
Un séisme de magnitude 7 a secoué la ville de Mexico. L'épicentre se trouverait à 265 km au sud-ouest de la capitale.

Un séisme d'une magnitude préliminaire de 7 degrés a secoué vendredi matin la ville de Mexico, provoquant des évacuations, des coupures de courant et la chute de vitrines et de murs, ont annoncé le Service sismologique national (SSN) et la mairie.Selon un premier rapport, le séisme a été enregistré à 9 h 27 locales (14 h 27 GMT), à 265 km au sud-ouest de Mexico, a précisé le SSN.

Les murs ont tremblé

Selon l'institut américain de veille géologique (USGS) ce tremblement de terre est d'une magnitude de 7,4 et il a été ressenti à Mexico, la capitale, où les immeubles ont tremblé, selon un journaliste de Reuters. Aucun bilan matériel et humain n'était disponible dans l'immédiat.
Bizarro Earth

Un volcan péruvien crache un nuage de cendre de 4 000 mètres de haut

Le volcan Ubinas, dans le sud-ouest du Pérou, est entré en éruption mardi et cette dernière est si importante que le gouvernement a décrété l'état d'urgence et l'évacuation des villages autour de la montagne. Mardi, un nuage de quelque 4 000 mètres de haut pouvait être observé au-dessus de la cheminée.

Snowflake Cold

Dérèglement climatique - Le Canada passe de l'été à l'hiver en quelques jours et le Mexique et les États-Unis sont soumis à des phénomènes intenses

Le continent nord-américain vient de connaitre une violente dégradation de printemps, avec le fameux conflit de masse d'air entre l'air froid provenant du Canada et l'air doux remontant du Golfe du Mexique. Outre les violents orages habituels et quelques tornades relevées aux États-Unis, d'autres phénomènes intenses ont eu lieu, de fortes chutes de neige au Québec, ainsi que des inondations et des orages violents au Mexique.

Neige et froid
© Twitter/Edu.O
Depuis ce week-end, une forte perturbation allant du canada au Mexique en passant par les USA a traversé ces pays d'ouest en est, provoquant sur son passage de nombreuses intempéries. Elle s'évacue actuellement par l'océan atlantique, même si les provinces maritimes du Canada sont encore concernées par ces intempéries.

Orages, grêle et tornades entres les États-Unis et le Mexique

C'est l'arrivée d'un air froid arctique au contact de l'air chaud provenant du golfe du Mexique à l'avant de la perturbation qui est l'origine des violents orages qui se sont succédés d'abord sur le Midwest, puis au fur et à mesure vers la côte atlantique des Etats-Unis. Au passage, plusieurs tornades d'intensité inférieur à F2 sur l'échelle améliorée de Fujita ont été relevées, mais sans provoquer de dégâts outre-mesure. Il est d'ailleurs à noter qu'en général à cette période de l'année, de violentes tornades se sont déjà produites, ce qui n'a pas encore été le cas en 2014.
Radar

Le Nicaragua à nouveau secoué par un séisme

Un séisme d'une magnitude de 4,2 a secoué la capitale du Nicaragua dans la nuit de lundi à mardi, provoquant une nouvelle fois l'inquiétude de la population, a annoncé l'Institut nicaraguayen d'étude territoriales (Ineter).

Séisme Nicaragua
© Inconnu
Le séisme a été enregistré à 22H28 (06H28 mardi matin, heure belge), et son épicentre était situé à 5 km du volcan Apoyeque, sur les rives du lac Xolotlan, à une profondeur de 5,6 km.

La secousse a été ressentie avec force dans la capitale et dans le département de Granada (sud) où beaucoup d'habitants sont sortis de leurs maisons par mesure de précaution, selon Radio Ya.

Le pays subit depuis plusieurs jours une série de séismes près des volcans Momotombo et Apoyeque, proches du lac Xolotlan. Jeudi, un séisme avait fait un mort et 38 blessés. Plus de 2.000 maisons ont été détruites par plusieurs séismes à Managua et dans les régions voisines.

Commentaire: Voir aussi la carte Sott des séismes pour le mois dernier :



Cloud Precipitation

Canada - Les évacuations se multiplient au Québec après 15 fortes crues

Mardi matin, c'est la rivière Saint-François qui est sortie de son lit à Sherbrooke. Une quinzaine d'évacuations préventives ont eu lieu dans les secteurs du boulevard Queen Nord et de la rue Bowen Sud. Cette situation a également forcé la fermeture de certaines rues.

Saint-Laurent
© Inconnu
Au cours de la nuit de lundi à mardi, une quinzaine de citoyens du secteur Saint-Étienne à Lévis ont quant à eux dû être évacués à l'aide d'embarcations. La rivière Beaurivage est sortie de son lit et les eaux ont encerclé des résidences. Le débit de l'eau demeure élevé et un embâcle de 500 mètres s'est formé.

Embâcles et débâcles sur la rivière Chaudière

Les riverains de Saint-Lambert-de-Lauzon qui ont été évacués sont soulagés. L'embâcle qui faisait monter le niveau de la rivière Chaudière a finalement cédé, lundi après-midi. Le courant n'est plus bloqué et le risque que des résidences soient inondées a donc largement diminué. Les autorités demeurent cependant sur un pied d'alerte, puisque des quantités significatives de pluie sont prévues mardi.

Un parc situé en bordure de l’eau inondé à North-Hatley, Québec, Canada
© Yvan Deslandes, 12 avril 2014
Un parc situé en bordure de l’eau inondé à North-Hatley.
Les résidents de la Beauce ont eu moins de chance. La rivière Chaudière a débordé encore une fois lundi soir à Beauceville. Les rues de la municipalité ont de nouveau été submergées et la route 173 a dû être fermée à la circulation, comme cela s'était produit le week-end dernier. Deux embâcles majeurs sont toujours pris entre les rives.

L'augmentation du niveau de l'eau lundi en soirée a même forcé les autorités à réévacuer des dizaines de résidents qui avaient pu regagner leur maison.
Better Earth

Un séisme de magnitude 6,9 secoue le sud-ouest de l'Afrique

Windhoek, 15 avr. 2014 (MAP) - Un séisme de magnitude 6,9 degrés sur l'échelle ouverte de Richter a secoué, mardi, le sud-ouest de l'Afrique, a indiqué l'Institut américain de géophysique (USGS).

L'épicentre de la secousse tellurique qui a eu lieu à 03h57 GMT, a été localisé à une profondeur de 10,0 km. Il a été initialement situé à 53,496 degrés de latitude sud et à 9,152 degrés de longitude est.
Top