Laurent Parkin de Jacksdale dans le Nottinghamshire raconte qu'il a été réveillé dans la nuit par une tuile tombant de son toit.


Dans la matinée, il a trouvé de gros morceaux de roche éparpillés autour de son jardin de devant. Il les a tous ramassés et les a amenés à l'Université de Nottingham où les experts lui ont dit que sa maison avait peut-être été touché par les vestiges d'une météorite riche en fer. Les pièces sont désormais envoyées à un musée de Londres pour vérification ultérieure.


Commentaire :
AMS Overhead Fireball reports US only up to Nov 30 2013

Diagramme montrant la dramatique augmentation des chutes de météores-fragments de comète observées aux États-Unis seulement pour la période allant de 2005 au 30 novembre 2013.